Pour Toujours

*CHAMBRE 09*


Toujours La mémoire, comme une racine dans les ténèbres,
lumière transperçant avec sa tige
m’a trouvé.
Organisant mon monde
comme une construction de sentiments
liés à toi,
retenus pour toi, tels des écrans d’espoir.
Durant la dispersion de l’amour,
les pulsations identiques
furent notre appel
reçu dans les plus douces caresses
que deux peuvent partager.
Et tu te demandes si l’extase nous diminuera
comme pleut le soleil ou
souffle le calme.
Lorsque nous nous connaissons
dans la plus profonde voie de nos coeurs
nous pouvons seulement proférer un mot
projeté de l’esprit de la pierre : pour toujours.
Pour toujours.

Lorsque l’hiver appelle mon nom
dans le plus haut désert de lumière,
je ne perdrai pas espoir parce que je te connais
dans la plus profonde voie de mon coeur
là où je comprends les mots, pour toujours.
Instantanément guérit par tes lèvres caressantes
qui révèlent tous ce qui me torturait.
L’essoufflement des bouches
fatiguées mais animées dans les flammes de la passion
peut seulement cesser lorsque je t’aurai fait entrer
pour toujours.
Je te transporte dans cette flamme,
couleur émeraude provenant de mes rêves de toi
au-dessous des arbres à l’intérieur
où ta beauté dévore le soleil
et prend mon âme totalement au piège.
Je ne peux vraiment te connaître
séparé d’un trône.

Les esprits sont faits pour briller au-delà du tapage
des rustres poètes
qui frappent le silex sous l’eau et pleurent sans passion.
Je t’ai connu pour toujours
dans les rues seules
et la plaine tonitruante.
Dans les villages fanés et les fraîches terrasses montagneuses.
Je vous ai tous regardé
déchiré, ouvert à moi, parlant comme une rivière
qui coule sans fin.
Et j’ai attendu
comme la bouche cupide d’un océan
vous attirant plus proche de mes lèvres
pouvant ainsi vous connaître pour toujours
comme tu te vides en moi dépourvu de toute peur.



Un Autre Esprit Ouvert Chambres Choses Lumineuses