Chute Libre

*CRISE*


Chute Message transmis le 25 janvier 2008 :

Selon les réseaux de nouvelles, les États-Unis affichent clairement être dans une crise financière très importante. Les indicateurs de l'entrée en récession des USA sont visibles et pressentis depuis quelques mois déjà.

Voici ce que nous ont préparé quelques éminences grises des loges maçonniques : « On fomente une crise financière de niveau 1929, on crée une crise où tout l'équilibre planétaire est menacé, on provoque la panique générale et ainsi, nous avons le champ libre pour imposer nos réformes et nos stratégies mondialistes en vue de dominer le monde. »

Les bourses s'effondrent comme jamais nous l'avons vu depuis le 11 septembre 2001. Cette crise boursière s'amplifie sur toutes les places mondiales. Les bourses d'Europe plongent : Londres a cédé 5,48%, Francfort 7,16%, Paris 6,83%, Madrid 7,54%, Milan 5,17% et la bourse suisse 5,26%.

Quelles-sont les conséquences d'une récession, quelles en sont les implications ?

- Perte de profits des compagnies dépendantes du marché américain.
- Perte d'emploi et par le fait même, augmentation du taux de chômage.
- Baisse des salaires et augmentation du taux d'endettement des consommateurs.
- Insolvabilité croissante des consommateurs et augmentation des faillites.
- Augmentation des prêts non-remboursés auprès des banques.
- Baisse de la capacité de consommation des familles et par le fait même, décroissance économique.
- Baisse des flux de capitaux investis aux USA.
- Déclin de la devise américaine par rapport aux grandes monnaies mondiales.
- Hausse des prix du pétrole libellés en dollar US.
- Risque de conflits commerciaux.

La devise américaine supportera-t-elle le coup ? Le maintien du bas niveau des taux d'intérêt sera-t-il suffisant pour supporter la crise ? Cette récession deviendra-t-elle une Grande Dépression qui justifiera l'entrée de l'Amero (monnaie unique pour le Canada, les USA et le Mexique) ? Que peut-on faire face à cet état de fait ?

Éviter l'endettement, se sortir des griffes des banques et des compagnies prêteuses. Se trouver un emploi et des sources de revenu qui répondent à la demande et à des besoins essentiels : en temps de récession, il est évident que les gens se feront moins coiffer et se feront moins masser... Mais c’est aussi l’occasion de nouvelles façon de collaborer et d’imaginer des rapports locaux plus humains.

Comme le songe de Pharaon, l'état des faits actuels nous montrent qu'il pourrait y avoir des années de "vache maigre". Averti en période d’abondance, Pharaon fit des réserves de blé...

La Terre ne s'arrêtera pas de tourner et notre quotidien doit continuer de se vivre dans la joie et l'abondance, mais... Par la foi, Noé, divinement averti des choses qu'on ne voyait point encore, se mit à construire une arche afin de sauver sa famille.

Du point de vue qui nous intéresse, et celui-ci devrait rejoindre l’élan d’évolution qui est désiré dans la création holographique, il ne s’agit pas de la fin d’un monde, mais l’approche d’un tout nouveau commencement qui pointe son nez à l’horizon d’une aube toute proche. Ceci devrait donc plutôt nous exciter, même si cela signifie parfois la perte d’êtres chers ou d’une dernière salutation à un passé qui a fait son temps.

Dans cette transition, certains ont déjà débarqué sur les nouvelles rives d’une dimension plus adéquate à leurs vibrations. D’autres se trouvent encore au milieu d’un tunnel, doutant que la lumière qui pointe à l’autre bout puisse être réelle. D’autres ne veulent même pas entendre que cette nouvelle réalité puisse exister, et qui répondrait positivement à toutes les requêtes que leur coeur ne peut s’empêcher de formuler.

Une légèreté nous attend, lorsque nous aurons déposé toutes les charges de nos épaules, quand enfin nous aurons décidé de libérer tous les vestiges de notre expérience humaine. C’est certes une mort à l’ancien, mais c’est surtout une naissance au nouveau.

Le processus de l’évolution nécessite des passages comme celui que nous vivons et que nous nommons chaos. Mais plus nous nous faisons à cette idée, plus nos résistances aux changements diminuent, plus la transition se fait en douceur, d’une manière fluide, en direction du lieu que nous pressentons être notre maison. Ce lieu manifestera nos désirs authentiques. Ce sera aussi naturel que de respirer un air frais et familier.

Il y a plusieurs domaines dans la demeure de notre Père. Et nous y sommes accueillis à bras ouverts afin d’inaugurer un repas éternel et en famille.

Mais avant que nous passions la "Porte des Dieux", il faudra bien que chacun de nous cesse d'usurper la liberté de son prochain, par exemple en lui prêtant de l'argent avec intérêt... Ne cherchez pas ailleurs le malaise de nos sociétés.

Je vous conseille vivement de bien vous camper sur vos pieds et de ne pas laisser votre tête roulée dans toutes les informations que vous lisez ou entendez.

Car à se laisser entraîner dans la répétition suggestive aux allures de fin du monde, vous vous conditionnez de telle sorte à la peur que vous ne pourrez plus réagir efficacement face aux problèmes concrets qui se matérialiseront à vous.

Je vois autour de moi, des gens qui n'ont rien perdu mais qui se comportent tout comme et qui tout à leur peur n'arrivent plus à raisonner clairement. Ils disent et font n'importe quoi.

Prenez le temps d'analyser et de comparer ce qui vous est amené comme informations. Ne vous laissez pas berner et prendre dans un processus largement répétitif, compulsif et irrationnel.

S'informer est une bonne chose, se conditionner en est une autre et dégénère en culpabilité congénital chronique.

Soyez vigilants et ne laissez pas votre conscience se perdre dans les filets d'une "crise" qui se reproduit depuis que l'être humain a décidé de paraître et non plus d'être.