Régler ses Peurs

*TECHNIQUE*


Peur Message transmis le 17 avril 2006 :

La peur se place souvent dans le corps au chakra plexus solaire, au niveau de l'estomac. On sent un 'noeud', un serrement et ensuite cela se disperse dans le corps. La peur peut empêcher d'agir, créer des tensions et des douleurs, voire des blocages ou de graves maladies.

Il faut savoir que la peur est aussi une force qui attire l'objet de ses pensées. Si vous avez peur et entretenez l'image de votre peur, alors vous attirez à vous sa création. Ce n'est pas une punition mais une création, issue de la pensée, de l'image et de l'émotion, et si en plus vous dites que vous avez peur à tout bout de champ, c'est encore plus constructif !

Tout d'abord, il est bon d'exprimer une fois l'objet de la peur, soit par paroles à une personne amie ou confidente, ou un thérapeute qui sait écouter et conseiller, soit par écrit. Sortez tout ce qui vous vient, la racine, le début, le pourquoi de cette peur et brûlez la lettre ensuite en demandant la libération.

Sachez que la peur est souvent amplifiée par les pensées de suppositions. Bien souvent, il suffit de démonter le scénario et la peur s'évanouit.

Quand vous sentez la peur arriver, il convient de respirer longuement à l'air en écartant les bras et en gonflant le ventre pour faire entrer l'air le plus profondément possible, puis de souffler lentement. Faites cela une dizaine de fois.

Evitez de tomber dans le piège de la facilité des drogues qui calment mais ne font rien évacuer et font souvent tomber dans la dépression. Il vaut mieux prendre 'le taureau par les cornes', car souvent on s'aperçoit que la peur de la peur est plus méchante que l'objet de la peur qui s'avère être quelquefois qu'un petit veau.

Vous pouvez aussi faire un sport libératoire à choisir selon votre tempérament. Les arts martiaux sont très utiles pour canaliser l'énergie.

Mais bien sûr, la plus grande libération est de savoir que vous êtes maître de votre vie et que vous pouvez faire le choix conscient d'être protégé en toutes occasions ! Pourquoi, vous qui avez le pouvoir de créer votre vie, choisiriez-vous une expérience difficile ? Pour la dépasser par l'amour... car c'est le but de tout.

Alors dès maintenant, choisissez cette voie et commencez par vous aimer et aimer les autres. Si vous voyez l'énergie de Dieu en chaque humain ou animal, pourquoi voudrait-il vous faire du mal puisque vous êtes son enfant ? Aimez la vie, les humains, bénissez votre protection. Affirmez chaque jour 'Je suis entièrement protégé en tous lieux' jusqu'à ce que ce soit évident.

La peur est toujours un manque d'amour.

N'oubliez pas qu'aujourd'hui l'énergie a changé. Tout ce à quoi vous pensez fortement prend vie beaucoup plus rapidement. Alors pensez santé, beauté, réussite, protection, amour, liberté et élévation et tout se manifestera.

N'accusez jamais les autres, car vous êtes entièrement responsable de votre vie par vos pensées, paroles, émotions et actions. Changez le fond et la forme changera. Changez l'intérieur et l'extérieur changera aussi.

Vivez l'instant présent comme un cadeau, un hommage à la vie. Faites des projets sans vous projeter dans le futur, en sachant que tout est parfait et que l'énergie divine construit moment après moment ce qui est le mieux pour vous. Faites des affirmations positives de réussite.

C'est souvent la projection, l'imagination du pire dans le futur, qui vous fait perdre vos forces. Ayez foi en la vie, meilleure et toujours agréable, et elle vous donnera le meilleur.

Chapitre suivant

Aucun d’entre vous ne viendra à faire confiance à Dieu, sans parler de connaître Dieu, jusqu’à ce que vous vous sentiez en sécurité avec Dieu. Beaucoup d’entre vous craignent Dieu, dans la crainte primitive d’avoir peur d’un lion, ou d’un chien sauvage, ou d’une voiture qui fonce sur vous sur une autoroute. Cette peur est quelque chose dont vous devez vous débarrasser. La façon de s’exprimer des anciens croyants englobait le mot "peur", lequel a beaucoup de difficulté à être traduit aux croyants contemporains; cependant vous tous, connaissez le sentiment de sécurité. Si vous pensez que Dieu va vous soustraire le tapis sous les pieds au cours de votre vie, alors vous ne vous sentez pas en sécurité. Si vous ne vous sentez pas en sécurité avec Dieu, ne sentez pas que Dieu pourrait faire quelque chose pour changer d’avis à votre propos, alors vous ne pourrez pas faire confiance à Dieu, et vous n’arriverez jamais à connaître Dieu, ou à faire l’expérience de Dieu jusqu’à ce que vous en veniez à accepter Dieu comme aimant et fiable, comme gentil, comme bienveillant et d’apparence agréable pour vous, pris individuellement.

Dieu n’est pas un croque-mitaine. Dieu n’est pas un tyran. Dieu n’est pas un dictateur. Dieu n’est pas même démocratique. Dieu s’est donné à vous, complètement, et réside dans votre mental. Vous devez vous débarrasser de vos peurs. Débarrassez-vous de ces vieux concepts de Dieu, afin de vous sentir en sécurité avec Dieu, de faire confiance à Dieu, et ceci constitue le point de transition de l’expérience de Dieu et ensuite de la connaissance de Dieu. Il y a maintenant, sur notre monde, un grand effort de la part de tous les êtres célestes, angéliques, et des divinités pour offrir aux individus la possibilité de découvrir la présence de Dieu, de venir à connaître Dieu. Toutes les religions centrées sur Dieu ont ceci pour objectif, mais il y a beaucoup de confusion entre les mortels et la connaissance de Dieu. La simplicité d’une relation à connaitre Dieu, est de faire confiance à Dieu, de se sentir en sécurité avec Dieu, peu importe ce que les autres peuvent dire, et de mener votre vie en conséquence, de façon à étendre cette confiance, et à connaître cette expérience à chaque instant de votre vie.

Votre Ajusteur de Pensée désire avoir une expérience personnelle avec vous, pour vous connaître, et vous faire connaître la plénitude de l’amour de Dieu dans votre vie. Et quand vous ressentez cet amour infini dans votre vie, alors vous avez appris à connaître Dieu, et vous avez vécu la bienfaisance, la générosité et la grandeur de Dieu dans votre vie personnelle.

Chapitre suivant

La Peste était en route vers Damas et croisa à toute vitesse la caravane d'un chef dans le désert.

- Où allez-vous si vite ? s'enquit le chef.
- A Damas, j'ai l'intention d'y prendre mille vies.

Au retour de Damas, la Peste croisa de nouveau la caravane. Le chef dit :

- C'est cinquante mille vies que vous avez prises, non mille.
- Non, dit la Peste. J'en ai pris mille. C'est la peur qui a pris le reste.

Poursuivre la lecture :
Paix Intérieure
La Voie du Coeur