Voyageur de Passage

*PATIENCE*


Voyage Message de Daniel Daniel, transmis le 25 avril 2009 :

Tu n’es pas seul à te demander « Que vais-je faire de ma vie ? ».

As-tu déjà plusieurs années d’expériences de l’abandon de ta volonté à une plus grande ? C’est une des principale raison qui explique qu’il est devenu quasi impossible que tu puisses attirer quoique ce soit qui provienne de ce monde. Mais, au fait, cherchais-tu quelque chose que ce monde puisse t’offrir ?

Les uns étant chômeur, sans emploi, en transition, les autres étant content de leur vie simplifiée et proche de mère nature, il est évident que nous pouvons nous poser la question si cela est "normal" d’être ainsi oisif.

Oisif, mais à quel niveau ? Si tu te considères comme un canal de lumière, le moyen que l’univers utilise pour répandre sa lumière en cette fin de cycles, tu n’es certainement pas tant inactif que cela. Ton activité, si elle se concentre sur l’épuration de ce canal afin de t’offrir volontairement comme un outil de conversion énergétique dans les mains des maitres de lumière, alors tu fais ce qui est essentiel : être de lumière.

Il reste que c’est bien tentant de commencer enfin à co-créer en manifestations visibles les belles inspirations qui nous parviennent. Mais patience donc, car tant que nous n’avons pas les deux pieds sur la Nouvelle Terre, il peut être très démotivant de constater que nous ne rencontrerons aucun écho tant que cette dimension dualiste n’aura pas complètement disparue de notre perception.

En attendant, il s’agit de construire une bulle de protection, comme un refuge où tu te trouves être bien dans ta peau, continuant courageusement à rechercher, à te rappeller le sourire de Dieu en ton sein. Il n’y a rien d’autre que tu puisses faire pour réparer les dégâts des hommes ou pour empêcher que tout s’écroule, tu n’as plus qu’à attendre sans attendre, concentrant tes pensées et tes intentions sur ton dialogue intérieur, privilégiant le lâcher prise à toutes autres décisions. Tu le sais à présent, cela n’a pas tant d’importance que cela.

Mais il est vrai que cela commence à devenir plus que limite de devoir ainsi patienter alors que l’on désir enfin s’y mettre, toutes ces visions de beauté qui nous parviennent sur ce que sera la prochaine dimension sans que nous puissions encore les mettre en oeuvre. Et toutes ces propositions merveilleuses que je reçois, la dernière étant l’ouverture d’un bar-restaurant art-culturel-show (je n’ai jamais vu un projet d’une telle ampleur continental !). Sont-ils mes doutes qui font que je ne peux ancrer une idée sur cette planète ou simplement que je ne suis pas ici pour autre chose que de faciliter le transfert de mon groupe ?

« Jusqu’à quand ? » est ce qu’entend le Seigneur de cette portion d’Univers de la part de notre groupe plus ou moins en éveil. Sa réponse est « Oui, je viens bientôt ! »

Il nous faut toutefois encore traverser ce qui doit montrer le vrai visage de l’ombre. Pour la majorité de notre groupe qui constitue le corps de lumière christique, il est vraisemblable qu’à moins de se réunir il deviendra difficile de garder la tête hors de l’eau.

Nous avons des amis en très petit nombre car nous sommes avant tout de passage, comme un voyageur. Testons le terrain sans nous poser de questions. Si rien ne se produit, ne nous attardons pas. Des satisfactions concernant de petites choses mais aucune construction stable. A terme, cela permet d'aboutir à un apaisement intérieur et à une redécouverte de soi. Restons prudent et réservé car nous possédons que peu d'appuis. Pas d'arrogance ni d'orgueil déplacé. Pas de relation avec des personnes douteuses. C'est ainsi que l'on pourra poursuivre son chemin.

Tu ne peux pas avancer en restant comme tu es ? Cherche une terre fertile pour tes désirs. Les voyages sont propices. Recherche les bonnes personnes et ta juste place. Et si tu délaissais tes affaires quelques temps ? Essaye de te dégager de tes engagements immédiats pour compromettre le moins possible l’objectif de ta vie. N’entreprends rien d'important pour l'instant.

En effet, loin de chez lui le voyageur doit solliciter l'hospitalité de ses hôtes, il se montre doux et gentil, sans perdre pour autant sa lucidité et la haute idée qu'il se fait de lui-même. Il ronge son frein et avale toutes les couleuvres, dans sa situation il ne peut espérer plus que l'acceptation bienveillante de sa présence. Sa grande ambition et ses beaux projets sont remis à plus tard, en d'autres temps et d'autres lieux peut-être...

Garde courage, mon frère, ma soeur. Conserve la pureté de ton voeu de te joindre à la fête qui clôturera cette scène mondiale.

Chapitre suivant

En attendant, tu dois marcher sur le chemin de tout calmer, de tout guérir, de tout apaiser à l’intérieur de vous. Sois digne, sois noble, sois véritable, et non pas dans l’agitation. Non pas dans le bruit, ni dans la peur, ni dans le trouble, mais tiens-toi dans le calme, dans la paix, si tu as tout guéri à l’intérieur de toi. Sache que l’agitation et le trouble sont en réalité une maladie et lorsque tu es dans la maladie, alors c’est tout ton être qui est dans l’agitation, qui est dans le trouble, qui est dans le doute.

Tu devrais d’abord tout guérir avant de pouvoir t’approcher du monde divin. Le monde divin est dans le silence, le monde divin est dans la subtilité, le monde divin est dans la finesse, le monde divin est dans la douceur. Aucun bruit ne peut l’atteindre, aucune agitation, aucune maladie, aucun trouble. Pour atteindre ce monde supérieur, sois dans le calme, et pour être dans le calme tu dois avoir posé tes pieds sur la Mère, sur la Terre. Tiens-toi droit, ferme, structuré, dans la discipline, dans la maîtrise, ayant tout calmé à l’intérieur de toi et aussi à l’extérieur de toi. Calme ton environnement, ta vie, le lieu de ta prière, le lieu de ta vie, le lieu de ta respiration, de ton travail. Mets de l’ordre dans ta vie afin que tout entre dans le calme et que tu puisses ouvrir un espace stable, ferme et droit pour t’élancer vers les mondes supérieurs. Sois un thérapeute, guéris toutes les maladies qui sont en toi et aussi toutes les maladies qui sont autour de toi dans le monde qui t’environne. Maitrise ta vie intérieure ainsi que ta vie extérieure.

Si tu t’approches du monde divin avec des maladies, avec des agitations, avec des troubles, avec des doutes, alors sache que tu ne pourras jamais rencontrer ce monde, sache que tu ne pourras jamais t’approcher de lui. Le monde divin n’est pas grossier comme le monde de l’homme, c’est un monde de subtilité, c’est un monde d’éternité, c’est un monde où tout apparaît, où tout grandit. Aucune force sombre, aucune maladie ne peut entrer dans le monde divin. L’homme doit être pur et pour être pur il doit être avec la Mère, consacré, posé, stabilisé. Tu dois avoir stabilisé toute ta vie aussi bien extérieure qu’intérieure, alors tu peux entrer dans ce qui est plus grand, dans ce qui est plus vaste et plus subtil. Si tu crois que le monde divin est un monde abstrait, alors tu es dans l’illusion. Bien sûr le monde divin n’est pas aussi grossier que le monde de l’homme, mais il comprend le monde de l’homme. Le monde divin est aussi réel que le monde de l’homme. Si tu crois que le monde divin est un souhait, est une envie, si tu crois que le monde divin est une imagination, une aspiration, un monde qui vit uniquement dans la pensée et le coeur de l’homme, dans sa volonté, dans ses désirs, alors jamais — entends-tu ? -, jamais tu ne pourras t’approcher du monde divin. Le monde divin est aussi réel que le monde de l’homme, il est aussi vivant que le monde de l’homme, il a ses lois et ses structures et si tu veux t’approcher de lui, tu dois le connaître et le respecter et t’approcher comme le veut le monde divin et non pas comme le veut l’homme. C’est avec douceur et subtilité, en ayant tout posé dans ta vie, en ayant tout calmé, en ayant mis tout en ordre que tu pourras t’approcher du monde divin.

  • Abandonne chacune de tes attentes à propos de ton évolution spirituelle et de tes progrès. Vis chaque jour dans le moment en concentrant tes efforts sur un but : ramener l’équilibre et l’harmonie dans ton corps, ton esprit et tes émotions, le tout avec ton Soi.

  • Romps tous les accords avec ta mère, ton père, tes enfants, tes beaux-enfants, ton mari (ou ta femme), ton ex-femme (ou ex-mari) ou toute autre personne qui te retiendrait dans cette réalité dualiste.

  • Abandonne tous concepts invalides à propos de ta valeur, de ta perception de l’amour, de la joie, de la paix, de la Sécurité, de l’Harmonie, de l’Abondance, de la Créativité, de la vitalité, de la Jouvence, de la Santé et du Bien-être, de la Vieillesse et de la Mort.

  • Abandonne ce besoin de vouloir sauver le monde ou toute autre personne s’y trouvant. Réalise que ta mission est d’accepter ta maîtrise et de vivre comme un exemple vivant et aimant pour tous sans attente aucune de leur part.

  • Libère-toi de tout pré-conditionnement et de mémoires cellulaires à propos de ta forme corporelle. Réclame ton droit divin à la beauté, à la vitalité, la santé et le bien-être sachant qu’ils sont ton état naturel et que tu n’as qu’à suivre les incitations de l’esprit pour manifester cette perfection.

  • Abandonne toute attente à propos de ta créativité et de ton travail. Travaille et crée pour le plaisir et sache que l’abondance et les ressources viennent de l’Esprit et de ta foi en Michael, ton Créateur, pas uniquement de tes efforts.

  • Abandonne tout élément de cette dimension que les structures gouvernementales ou autres veulent t’imposer. Ils ne te contrôlent pas, tout comme ils ne contrôlent pas ton abondance ou ta sécurité. Sois totalement capable de manifester la sécurité, d’être indépendant et en contrôle de ta propre destinée.

  • Libère-toi de tout résidu ou culpabilité, ainsi que des énergies inadéquates se trouvant en toi ainsi que dans les corps physique, émotionnel et astral. Résous tous les conditionnements avec grâce et aisance pour étendre la lumière et rejoindre les co-créateurs du Paradis sur Terre.

  • Libère-toi de toutes conceptions erronées à propos de ta capacité à attirer la connaissance, la sagesse et des informations pertinentes en provenance de l’Esprit et des dimensions suprêmes. Tu attires ainsi de nouvelles connaissances, concepts et sagesse afin d’apprendre, grandir et servir d’exemple vivant.

  • Abandonne tout jugement, toute idée préconçue ou attente des Autres, sachant qu’ils sont à leur place et évolution parfaites. Donne-leurs l’amour et les encouragements et contente-toi de leur offrir les informations seulement quand ils te le demandent, en prenant la précaution de leur rappeler que ta vérité peut ne pas être la leur.

    Que le feu des passions et de la guerre ne soit plus. Que la lumière transforme le feu de la colère et de la destruction en flamme de l’amour de Dieu. Celui qui se regarde lui-même dans la flamme intérieure voit le monde avec l’oeil du Père. C’est le soleil qui offre sa lumière pour que la vision et le savoir deviennent possibles. A travers ce qui voit et comprend en toi, perçoit la présence magique du soleil levant.