Rancoeurs

*AMOUR*


rancoeur L'amour n'a pas de rancoeurs.

Toi que l'amour a créé pareil à soi-même, tu ne peux pas avoir de rancoeurs et connaître ton Soi. Avoir de la rancoeur, c'est oublier qui tu es. Avoir de la rancoeur, c'est te voir toi-même comme un corps. Avoir de la rancoeur, c'est laisser l'ego gouverner ton esprit et condamner le corps à la mort. Tu ne te rends peut-être pas encore pleinement compte de ce que cela fait à ton esprit d'avoir des rancoeurs. Cela semble te couper de ta Source et te rendre différent de Lui. Cela te fait croire qu'il est pareil à ce que tu penses être devenu, car nul ne peut concevoir son Créateur différent de soi-même.

Coupé de ton Soi, qui garde connaissance d'être pareil à Son Créateur, ton Soi semble dormir, tandis que la partie de ton esprit qui tisse des illusions dans son sommeil paraît être éveillée. Tout cela peut-il venir d'avoir des rancoeurs ? Oh oui ! Car celui qui a des rancoeurs nie qu'il a été créé par l'amour, et son Créateur est devenu apeurant pour lui dans son rêve de haine. Qui peut rêver de haine et ne pas craindre Dieu ?

Autant il est sûr que ceux qui ont des rancoeurs vont redéfinir Dieu à leur propre image, autant il est certain que Dieu les a créés pareils à Lui et les a définis comme faisant partie de Lui. Autant il est sûr que ceux qui ont des rancoeurs vont ressentir de la culpabilité, autant il est certain que ceux qui pardonnent trouveront la paix. Autant il est sûr que ceux qui ont des rancoeurs vont oublier qui ils sont, autant il est certain que ceux qui pardonnent s'en souviendront.

Ne serais-tu pas désireux de renoncer à tes rancoeurs, si tu croyais que tout cela était vrai ? Peut-être ne penses-tu pas pouvoir lâcher prise de tes rancoeurs. Cela, toutefois, n'est qu'une question de motivation. Aujourd'hui nous allons essayer de découvrir comment tu te sentirais sans elles. Si tu réussis ne serait-ce qu'un tout petit peu, tu n'auras plus jamais de problème de motivation.

Commence aujourd'hui en recherchant dans ton esprit ceux contre qui tu as ce que tu considères comme des rancoeurs majeures. Certains d'entre eux seront très faciles à trouver. Puis pense aux rancoeurs apparemment mineures que tu as contre ceux que tu aimes bien et que tu penses même aimer beaucoup. Il t'apparaîtra vite qu'il n'y a personne contre qui tu ne nourris pas quelque sorte de rancoeurs. Cela t'a laissé seul dans tout l'univers dans ta perception de toi-même. Détermine-toi maintenant à voir tous ces gens comme des amis. Dis-leur à tous, en pensant tour à tour à chacun :
« Je voudrais te voir comme un ami, afin que je me souvienne que tu fais partie de moi, et que j'en vienne à me connaître moi-même. »

Passe le reste de la journée à essayer de penser que tu es complètement en paix avec tous et avec tout, en sécurité dans un monde qui te protège et qui t'aime, et que tu aimes en retour. Essaie de sentir la sécurité qui t'entoure, qui plane au-dessus de toi et te soutient. Essaie de croire, même très brièvement, que rien ne peut te nuire en aucune façon. À la fin de la journée, dis-toi :
« L'amour n'a pas de rancoeurs. Quand je lâche prise de toutes mes rancoeurs, je connais que je suis en parfaite sécurité. »

Chaque fois que surgit une pensée de rancoeur contre qui que ce soit, qu'il soit physiquement présent ou non :
« L'amour n'a pas de rancoeurs. Ne me laisse pas trahir mon Soi. L'amour n'a pas de rancoeurs. Je voudrais m'éveiller à mon Soi en mettant de côté toutes mes rancoeurs et en m'éveillant en Lui. »