Destination Paradis

*FILS DE DIEU*


Havona Aux philosophes qui enseignent que la science et la philosophie sont suffisantes pour satisfaire les besoins de l'expérience humaine, nous devons reconnaître la vérité de bon nombre de leurs affirmations. Mais, il faut aussi remarquer que dans leur analyse de l'existence humaine, ils omettent d'expliquer “ d'où, pourquoi et vers quoi. ”

C'est à l'endroit où ils finissent que la vraie spiritualité commence. La vraie religion est une révélation à l'âme humaine traitant de réalités spirituelles que le mental seul ne pourrait jamais découvrir ni sonder complètement. Les efforts intellectuels peuvent révéler les faits de la vie, mais la voie spirituelle dévoile les vérités de l'existence.

L'assurance que nous sommes entrés dans la famille du Père Infini, et que nous survivrons éternellement avec les enfants du royaume, est entièrement une affaire d'expérience personnelle — de foi dans la parole de vérité. L'assurance spirituelle est l'équivalent de notre expérience religieuse personnelle dans les réalités éternelles de la vérité divine; en d'autres termes, elle est égale à notre compréhension intelligente des réalités de la vérité, augmentée de notre foi spirituelle et diminuée de nos doutes honnêtes.

Le Fils Créateur possède par nature la vie du Père. Nous avons été dotés de l'esprit vivant du Père; nous sommes donc fils de Dieu. Nous survivrons à la vie incarnée du monde matériel parce que nous sommes identifiés à l'esprit vivant du Père, le don de la vie éternelle.

Nous ne pouvons observer l'esprit divin à l'oeuvre dans notre mental, mais il existe une méthode pratique pour découvrir le degré auquel nous avons abandonné le contrôle des pouvoirs de notre âme à l'enseignement et aux directives de l'esprit intérieur venu de Dieu : c'est le degré de notre amour pour nos semblables. Cet esprit du Père participe de l'amour du Père; quand il domine l'homme, il le conduit infailliblement dans la direction de l'adoration divine et de la considération affectueuse pour son prochain.

Au début, nous croyons que nous sommes fils de Dieu parce que nous avons reçu l’enseignement qui nous a rendus plus conscients des directives intérieures de la présence de notre Père en nous; mais c’est l'Esprit de Vérité qui est répandu sur toute chair et qui vit parmi les hommes, qui nous enseigne les dons spirituels de notre âme, nous aide à savoir que nous sommes les fils de Dieu. Il témoigne infailliblement avec la présence intérieure du Père, notre esprit, qui habite tous les hommes, et nous dit que nous sommes en réalité les fils de Dieu.

Tout enfant terrestre qui suit les directives de cet esprit finira par connaître la volonté de Dieu, et quiconque s'abandonne à la volonté de Dieu vivra éternellement. Le chemin allant de la vie terrestre à l'état éternel ne nous a pas été décrit clairement. Il y a cependant un chemin, un chemin qui a toujours existé : quiconque entre dans le royaume a déjà la vie éternelle — il ne périra jamais.

Notre destination nous fera passer par une ascension de notre âme en évolution. Ensuite nous ressusciterons sur le premier monde de maisons, imparfaits mais adaptés à une carrière éternelle en direction du Paradis. C'est là que nous rencontrerons nos bien-aimés et notre ange gardien, et nous ferons plus amplement connaissance avec notre esprit intérieur, celui qui ajuste nos pensées avec celles du Père Universel, avec qui nous fusionnerons parfaitement pour l’éternité lors de notre arrivée au Paradis. Nous poursuivrons notre voyage jusqu'à Jérusem, la capitale de notre système Satania, où nous rencontrerons beaucoup des pèlerins de plus de 600 mondes différents. Notre prochaine destination sera Édentia, le monde-siège de notre constellation Norlatiadek, pour ensuite séjourner dans la capitale Salvington de notre univers local Nébadon où siège Michael, le Fils Créateur de dix millions de mondes; puis depuis la capital Uminor de ce secteur d'Ensa, nous passons dans le secteur majeur de Splandon dont la capitale est Umajor, cinquième secteur de notre superunivers Orvonton, qui est lui-même le septième segment du grand univers, dont la fonction spéciale a une nature unique de miséricorde auprès des mortels des royaumes, renommée pour la manière dont y prévaut une justice tempérée par la miséricorde et dont s'y exerce un pouvoir conditionné par la patience, tandis que des sacrifices de temps y sont généreusement effectués pour assurer la stabilisation de l'éternité. Une grande étape nous attend lorsque nous apparaîtrons enfin dans le superunivers Orvonton, dont Uversa est la capitale de mille milliard de mondes; de nombreuses aventures nous attendent dans l'un de ces 490 fascinants satellites. Puis, nous serons finalement transportés sur un long vol vers le grand univers central et éternel : Havona ! Un milliard de monde, en sept circuits, chacun étant unique et invariant, éternel et sans défaut exquis. Nous visiterons chacun de ces mondes parfaits et rencontrerons des êtres gracieux dans notre ascension vers le centre, le Paradis. Et alors, enfin, après des cycles de temps éternel, nous arriverons sur les rives du Paradis, l’île de lumière, et nous nous réjouirons dans la gloire de l'amour pure du Père Infini.

Après des âges et des âges, nous serons arrivés à la maison, en passant par la Terre, ensuite le monde des maisons et sa capital Jérusem, puis le coeur de notre constellation Norlatiadek, Édentia, et en continuant dans l'univers local de Nébadon et sa capital Salvington, pour ensuite monter dans les secteurs mineur et majeur du superunivers Orvonton et sa capital Uversa, pour finalement arriver dans l'univers des univers Havona, avec en son centre l’Ile du Paradis, où nous attend une nouvelle ère d'éternité de nouvelles créations inédites.

Tous ensembles, ces innombrables mondes et ces nombreux circuits, constituent l'incitation conjuguée des âmes ascendantes à trouver Dieu, atteindre la Déité, aboutir au Paradis et connaître le Père.

L'amour de l'aventure, la curiosité et la peur de la monotonie – ces traits inhérents à la nature humaine évoluante – n'ont pas été mis là simplement pour nous agacer et nous ennuyer durant notre bref séjour sur terre, mais plutôt pour nous suggérer que la mort n'est que le commencement d'une carrière d'aventures sans fin, une vie perpétuelle d'anticipations, un éternel voyage de découvertes.

Et nous posons tous la question : “ Pourquoi les Dieux s'intéressent-ils pareillement à entrainer aussi minutieusement les mortels survivants à la technique de direction de l'univers ? ”