Daniel Vallat DAD Editions Dons
Daniel Éditions Utopia Merci!
Vos questions Citations Festival LUMOVIVO Abonnement
FAQ Citations Festival Abonné?
LUMOVIVO
ArabicChinese (Simplified)EnglishFrançaisDeutschHebrewHindiItalianoJapaneseNederlandsPortuguêsRussianEspañol
Dyslexia ?


Blog ⇒ Archives...
Les “ livres de Daniel Vallat ” sont fameux pour inspirer la foi... Partagez-le !

Messages d'un Ange

*AME-AMOUR-ANGE-ANIMAUX-ARGENT-ARTISTE-ASCENDEUR*


Abécédaire A

ÂME

Respectez ceux qui aiment les valeurs du coeur pur,
Prière et don de soi, ce sont des valeurs sûres,
Soyez les grains de sable enrayant la machine
Qui force trop de gens à courber leur échine


Le premier mot de cet abécédaire se trouve être le plus important puisque l’âme est le principal moteur vital non seulement des humains mais de toutes les créatures universelles évoluées. L'âme évoluante est donc votre intime devenir. Ayant à votre disposition plusieurs définitions de ce que vous pensez être l'âme, voici en tout cas ce qui est communément enseigné universellement à son sujet : votre âme est en fait l'enfant né de l'amour existant entre votre égo provisoire, siège de votre personnalité mortelle, et la parcelle divine immortelle que Dieu offre à toutes et tous au moment de leur naissance spirituelle. À votre naissance physique, vous êtes donc tous surveillés par des anges qui deviendront par la suite les anges gardiens personnels de chacun de ceux le méritant de par leurs choix de vie.

La créature mortelle naît spirituellement dès lors qu'elle est capable d'avoir sa première pensée et action altruiste, évènement arrivant en général entre la deuxième et la cinquième année de l'existence terrestre. C'est la couleur de l'aura humaine qui indiquera instantanément à l'ange par sa vibration le niveau spirituel de son ou sa pupille et ce, tout au long de sa vie. L'aura appartenant à la quatrième dimension, il ne vous est pas possible, sans un sixième sens aiguisé, de l'apercevoir. Par contre, rien de plus facile pour un ange, rebelle ou non, que de la déchiffrer. La qualité d'amour manifestée par cet être est en effet traduite en couleurs auriques visibles par n'importe quelle paire d'yeux angélique, changeantes au fur et à mesure qu'il améliorera son statut cosmique par ses pensées et actions. Ainsi après être passé par toutes les nuances de l'arc-en-ciel, il peut terminer, en général sur le tard et dans le meilleur des cas, avec une aura glorieusement dorée.

Mais se trouver déjà avec une aura violette au moment de sa mort est en soit un grand succès pour le voyageur spatio-temporel que vous êtes tous et toutes et promet une grande félicité future. Offrir l'un de ses jouets favoris par compassion pour sécher les larmes d'un enfant est, par exemple, l'une de ces actions enfantines et apparemment anodines qui déclenche immédiatement un signal coloré spécifique, relayé jusqu'au Paradis le long du faisceau subtil établi par l'ange-parrain et indiquant que l'enfant du temps "untel" est moralement prêt à recevoir en lui le fragment divin personnel de et offert par Son Créateur. Ce fragment est potentiellement aussi éternel et infini que Dieu Lui-même, une parcelle d'infini étant également infinie. C'est l'un des nombreux secrets de fabrication du Créateur : le don d'ubiquité absolue qu'Il s'est auto-attribué.

Une fois la parcelle divine mise en place dans la conscience du jeune mortel, ce dernier est devenu ipso facto un nouvel enfant de Dieu par l'esprit. Que cette situation perdure pour toujours ne dépend dorénavant plus que de lui...

C'est dans ce sens et dans ce sens seulement que je vous conseille de comprendre la phrase de la Genèse : " Et Dieu créa l'Homme à Son image". C'est de Sa nature spirituelle et créatrice dont il est question, et non de Sa forme physique, pour la bonne raison qu'elle n'existe pas.

La plupart d'entre vous ont en fait créé un dieu à leur image humaine, vieux, musclé et barbu, ce qui est loin de donner les mêmes résultats, surtout sur une planète dont les habitants humains sont pris dans la tourmente d'une rébellion ouverte de leurs anciens mentors angéliques contre l'Autorité universelle de tutelle !

Votre âme a besoin d'amour pour grandir, d'abord en le recevant des parents et famille, et par la suite en le donnant aux êtres chers. Votre âme étant votre seul passeport pour passer dans les dimensions supérieures (celle qui vous mèneront, une à une et au prix de moult aventures, jusqu'aux portes du Paradis), vous avez besoin de prouver votre amour plus encore que d'éprouver celui des autres. Il arrive, rarement certes, mais il arrive que des êtres finissent leur vie sur Terre en ayant perdu leur âme, par l'accumulation d'actes terribles décourageant à la longue leur habitant Divin qui, après avoir essayé jusqu'aux limites décentes de l'Amour inconditionnel les contacts télépathiques, comprend qu'Il habite un être désespérément défectueux. Il se retire alors de ce monstre déshumanisé qui disparaitra à jamais sans laisser de traces après l'arrêt de ses fonctions vitales.

Mais, me direz-vous, si Dieu est parfait, comment se fait-il que ce monde soit si imparfait ? Et que les êtres humains aient tant de défauts et de vices ? La réponse est apparemment complexe à comprendre pour vous, puisque depuis des milliers d'années que cette question se pose à votre légendaire sagacité, personne n'a encore trouvé la véritable explication de cette apparente contradiction. Je vous propose une nouvelle voie de réponse à cette énigme.

Planète décimale

Votre planète se trouve être la dixième de votre galaxie à avoir été préparée à la colonisation humaine. À ce titre, elle reçoit le redoutable privilège d'être une planète décimale, ce qui signifie que les Créateurs associés reçoivent le droit de faire des expérimentations "nouvelles", permettant généralement de trouver encore de meilleures solutions biologiques et électrochimiques pour vos descendants. Étant obligés de créer dans le flou de l'Inconnu, les Porteurs de Vie firent certaines expérimentations qui aboutirent à quelques mauvaises surprises, sous forme de bactéries tueuses, de virus ravageurs et autres molécules indésirables et nocives capables d'envahir anarchiquement des chaînes d'ADN humain. Ces erreurs, quoique naturelles et dues à la malchance et non de la malveillance ou du sadisme, constituent l’envers de la médaille de vos dévoués Créateurs : toute erreur malchanceuse se solde par de terribles handicaps chez leurs créatures de l'espace-temps...

De tout mal jaillit le bien, aussi les Créateurs ont une vision des conséquences du mal dans le temps plus élastique et sage que votre perception instinctivement à court terme, du fait de votre durée de vie limitée et votre croyance en la mort. Sur une planète décimale, il y a en moyenne 10 % d'anomalies dans tout ce que produit la nature, afin de laisser une marge pour une nouvelle évolution. Il y a donc environ 10 % de gens qui naîtront différents de l’archétype de base, dont 10 % d’entre eux seront homosexuels, par exemple, 10 % seront géniaux ou spécialement débiles, 10 % seront physiquement inusuels (trop grands, trop petits, trop gros), etc.

Qui que vous soyez et quoi que vous fassiez, vous pouvez être certain(e) d’appartenir à un groupe de 10 % de gens qui ont un élément original par rapport aux 90 % restants, quelque soit cet élément.

Il va sans dire que parmi les 10 % d’humains réfractaires à toute spiritualité, environ 10 % de ces 10 % perdront leur âme durant leur vie et ne se réveilleront jamais du sommeil consécutif à l'arrêt de leurs fonctions physiques, puisque seule l'âme a valeur de survie dans la réalité universelle et peut conserver votre personnalité intrinsèque après la destruction du cerveau. Ces gens, vous l'avez compris, sont les grands criminels récidivistes évoqués plus haut et revendiquant avec fierté ce qu'ils sont : violeurs d'enfants, assassins ou tortionnaires sadiques à répétition. Incapable de la moindre compassion, jamais de remords, de regrets ou de doutes... Mais en revanche, toujours prêts pour distribuer la haine et la souffrance.

Ces cas extrêmes représentent donc 1 % (10 % de 10 %) de la population planétaire évoluante. C’est peu et beaucoup, notamment parce que la puissance de nuisance de ces êtres est plus immédiatement dévastatrice que les sages philosophies et brillants enseignements spirituels des 1 % d’illuminés constituant leur pendant stabilisateur à l’autre bout de l’axe Mal-Bien.

Le créateur pardonne toutes les fautes pour peu qu'elles soient reconnues et comprises. Mais pour ceux qui ne reconnaissent ni ne comprennent des choses aussi évidentes que le respect de la vie d'autrui, il ne sera pas simple d'accéder au royaume des Cieux. Ces êtres dysfonctionnels auront le temps de nuire le temps d'une vie, puisqu'au départ chacun reçoit la même chance d'exister. Mais il sera ultérieurement réparé, soyez en sûr, toute injustice ayant éventuellement été commise à votre égard par ces calamités ambulantes durant votre séjour terrestre.

Vu l'ignorance presque totale de ce que vous croyez savoir sur la vie après la mort (mais que ce livre va lever partiellement dans les limites de ma mission d'information), je pense que vous aurez plaisir à apprendre que le Cosmos n'est pas régi par des lois absurdes ou incompréhensibles. L'enfer n'existe donc pas, mais le Paradis automatique pour tout le monde, non plus ! Ceux qui disent que les desseins de Dieu sont impénétrables se trompent. Pâle subterfuge pour expliquer leur ignorance et leur absence de contact intime avec leur Créateur.

En vérité, le Plan est facilement compréhensible dès lors qu'on possède les bonnes informations grâce au dialogue intime établi avec sa parcelle divine personnelle.

Comment devenir Mahatma

L'âme est donc l'enfant que vous faites avec Dieu. Vous apportez à cet enfant votre personnalité et Dieu amène Ses prérogatives héréditaires d'immortalité et de perfection potentielle, l'ensemble offrant un potentiel de personnalité parfaite et éternelle, mi-humaine, mi-divine. Chacun de vous peut ainsi devenir un aspect personnalisé et unique de Dieu l'Ultime. Plus vous aimerez Dieu et aurez des contacts extatiques avec Lui, plus votre âme grandira, évoluera et finalement fusionnera.

Gandhi, connu pour prier et aimer énormément Dieu était appelé "Mahatma" Gandhi, c'est à dire "grande âme" en sanskrit. Gandhi a parfaitement réussi sa vie ainsi que sa mort puisque c'est vers Dieu que se sont tournées ses dernières pensées et paroles humaines quand Nathuram Gotsé, son assassin hystérique, tira sur lui; avec cette mort exemplaire, Gandhi a bien entamé sa carrière cosmique post-humaine. Mais tout nouveau-né peut parfaitement prétendre à la même destinée, au départ...

Votre carrière cosmique consistera à transformer ces potentiels divins qui siègent dans votre conscience en divinité directe jusqu'à la fin du processus naturel, tout comme une fermière des temps anciens savait que pour obtenir le beurre savoureux il fallait baratter le lait, parfois jusqu'à la crampe, mais qu'il fallait continuer quand même, sinon le beurre ne prenait pas et elle devenait objet de risée de ses collègues de ferme.

Quand ces potentiels seront devenus officiellement effectifs, vous serez alors devenu un dieu ou une déesse ayant statut de créer votre propre univers et d'aller vous-mêmes habiter certaines de vos créatures pour les guider et ajuster leurs pensées. Comme il restera toujours une petite différence de perception et de vision entre les âmes masculines et féminines, aucun univers n'est et ne sera organisé comme un autre. Jamais...Dieu l'a voulu ainsi et Il a sûrement raison.

L'avantage de se construire une grande âme durant sa vie terrestre réside dans le fait que, outre toute la félicité que cela apporte sur un plan personnel, ce détail vous fera gagner un temps appréciable pour votre affectation karmique suivante. Votre inquiétante situation terrestre a quand même une utilité non négligeable pour ceux qui sauront déjouer tous les pièges du Malin et de ses acolytes : l'évolution d'un être peut ici-bas être fulgurante, proportionnelle à la foi en Dieu et en son Plan d'évolution.

Ce n'est pas simple sur votre planète, noyés que vous êtes sous ces centaines d'hypothèses théologiques et philosophiques, toutes incomplètes, donc inexactes. Il est donc considéré comme très méritoire ici-bas, le fait pour un petit humain d'arriver à croire en un Dieu invisible d'Amour, tout en résistant aux enseignements de Lucifer prônant la haine, l'accumulation de richesses matérielles et l'égoïsme.

Tout le monde n'a pas les mêmes résultats, comme l'attestent des différences de personnalités aussi grandes que celles allant de Nina Hagen, la chanteuse ex-pornographe allemande à feu Mère Térésa qu'on ne présente plus, de monsieur Sirven (Elf) à feu le Commandant Cousteau, de feu Martin Luther King à Amin Dada, de feu lady Diana à la Reine Élisabeth, du pompier qui sacrifie sa vie pour sauver une enfant des flammes à l'écraseur de piétons ivre qui prend la fuite sans autre forme de procès, du courageux prêtre ouvrier bolivien au sadique pasteur pédophile anglican, de la grande prêtresse sado-maso à Anémone Giscard d'Estaing, d'Ambroise Paré au docteur Garetta, de Moïse à Mao, de Hitler à Peter Gabriel, de Poutine à Obama, absolument tous les stades d'évolution intermédiaires de l'âme humaine représentent une hiérarchie spirituelle et créeront fatalement des différences par la suite.

En ce qui concerne l'animisme, il est à la fois vrai et faux, dans la mesure où très peu d'animaux seront amenés à pouvoir acquérir une parcelle divine formatrice d'âme. Ces cas sont de l'ordre d'environ 10 %, comme le reste sur votre monde décimal, et ne concernent que les mammifères supérieurs. Les autres espèces ne fonctionnent qu'avec des programmes préétablis avec lesquels ils ont été conçus et de ce fait ne disposent pas d'assez de libre arbitre pour faire partie du Plan d'évolution humaine éternelle. Leur utilité est essentiellement pour ici et maintenant, ce qui n'enlève rien à leurs qualités intrinsèques de créatures.



AMOUR

Elle est dans chaque coeur, cette divine lumière
Elle peut s'intensifier, à force de prière
Elle doit être dévoilée à vos âmes opprimées
Afin de vous éclairer pour l'éternité


L'Amour vient de l'âme et va à l'âme. Beaucoup de définitions ont tenté de cerner les concepts naissants du mot "Amour"; voici celle des anges : ”l’amour, c’est le désir de faire du bien à autrui“ Autrement dit, il y a des petits désirs comme il y en a des grands.

Nous pensons que tout sentiment ne répondant pas à cette définition n’est en réalité que de l’égoïsme déguisé. L’essence de l’amour est altruiste ou n’est pas du tout. Ce sentiment est un des nombreux cadeaux héréditaires que Dieu transmet à chacun de Ses enfants (et nous sommes Ses enfants au même titre que vous); la créativité en est un autre, le goût pour la perfection, un troisième. Créer dans l’amour et réaliser un chef d'oeuvre parfait est donc une des plus enrichissantes et éblouissantes expériences qu’un humain peut être amené à vivre, cet acte mobilisant trois des attributs héréditaires divins les plus importants.

L'intensité de cette expérience amène ces privilégiés à entrer en résonance vibratoire avec des forces universelles chargées d'Amour et provoque une sensation pouvant aller jusqu'à l'extase chez celui ou celle qui a le bonheur de la vivre.

Chaque créature possède un axe intérieur, un méridien astral, le long duquel la vibration d’amour va monter ou descendre au gré de son libre arbitre, chaque étape supplémentaire provoquant un nouvel état de conscience. Du plus bas vers le plus haut, on trouve :
  • 1 – l’amour de la nature minérale et végétale
  • 2 – l’amour des animaux
  • 3 – l’amour de soi
  • 4 – l’amour des enfants
  • 5 – l'amour des adultes de même sexe (appelé aussi "amitié")
  • 6 – l'amour pour le sexe opposé

  • et enfin la vibration la plus haute du diapason d’amour :
  • 7 – l'amour de Dieu.
(Il faut ici faire un distinguo avec les homosexuels qui souvent se trouvent victimes d’erreurs de la nature, comme se retrouver avec une âme féminine dans un corps d’homme ou l’inverse; dans leur cas, leur méridien permute entre l'amour n°6 et l'amitié n°5) Ces sept niveaux se subdivisent eux-mêmes en sous-groupes englobant l’amour de l’art, du travail bien fait, de la vérité, de la justice, etc., chaque niveau de sentiment ayant une fréquence qui lui est propre. De l’indifférence suicidaire à l’extase mystique stigmatisante, la gamme des fréquences est donc large et chacun peut montrer ses capacités. Il n’y a de limites ni vers le haut ni vers le bas. Les camps d’extermination allemands ont permis d’établir de tragiques records dans les extrêmes opposés : d’un côté des gardiens SS et des kapos au-dessous de tout humainement parlant, de l’autre des saints partageant leur unique pelure de pomme de terre pour que quelqu’un d’encore plus affamé puisse (éventuellement) survivre un jour de plus. Soyez sûrs que Dieu était bel et bien dans ces camps d'extermination physique, qu'Il souffrait de voir ces horreurs et qu'Il contribuait à aider les âmes à travers tous les héros admirables qu'Il pouvait inspirer.

Ces magnifiques mortels de l'espace démontrèrent une fois de plus que le Plan de Dieu est bel et bien à la portée des humains, de chacun de vous. L'utopie n'est-elle pas, en fait, qu'un but évolutionnaire ?

Beaucoup d’amour, d’altruisme et de courage individuel se firent jour pendant ces conflits mondiaux et illustrent bien l'idée que vous n’êtes pas seuls et abandonnés à votre sort.

Les forces angéliques loyales vous ont aidés à juguler les forces du mal responsables de la 2ème guerre mondiale, cette fois-là comme bien d’autres fois. Au lieu des mille ans prévus, Hitler n'a pu sévir que dix ans. Ne mettez jamais en doute l'Amour et le vif intérêt que votre Créateur primordial éprouve pour chacun et chacune d'entre vous.

Les rebelles par ignorance mais rachetables L'intéressent autant que les loyaux érudits car Son principal sujet d'intérêt est d'aider chacun d'entre vous à trouver le chemin menant à la perfection en partant du niveau zéro de l'échelle de l'évolution. Car c'est là que se trouve globalement l'espèce que votre jeune esprit habite présentement. Dieu a donc par Amour pour autrui, quel qu'il soit au départ, organisé un gigantesque plan d'évolution fournissant gratuitement une formation spirituelle continue sur des périodes de temps humainement incompréhensibles.

La perfection n'est pas une mince affaire à maîtriser, n'ayant quasiment pas de limites !

Pourquoi, malgré ce système décimal aléatoire, la perfection est-elle un tel enjeu dans le grand Univers ?

- La réponse, vous la connaissez déjà par la pénible aventure que votre espèce vit depuis cent mille ans à cause d'un archange qui pourtant avait fait ses preuves pendant des dizaines de milliers d'années universelles de bons et loyaux services mais en qui résidait un fragment infime d'imperfection. L'orgueil fit le reste, lentement mais sûrement...

L'imperfection est contagieuse, car des anges jusque-là parfaits devinrent imparfaits à cause de la rébellion luciférienne. Le résultat, chacun peut le constater en regardant la situation catastrophique et insupportable dans laquelle se trouve depuis longtemps au moins la moitié de la population de votre planète, ce qui vous explique aussi pourquoi les enjeux autour des concepts de perfection sont si importants, car si cette rébellion cessait enfin, cela se traduirait dans votre réalité par une amélioration des conditions de vie quotidienne et un recul de la souffrance, de l'injustice, du crime organisé, de la pagaille généralisée et volontairement orchestrée par l'oligarchie secrète pro-luciférienne, celle qui se cache derrière l'ancien G7, devenu G8 et qui est constituée par moins de quatre cent familles dirigeant en sous-main de fer et à coups de milliards de dollars votre tribu mondiale. Ils se réunissent chaque année à Davos, au vu et au su de tous. En vingt-cinq ans d'attentive observation, j'ai été amené à constater des faits révoltants concernant ce que vous appelez "la politique" mais qui ressemblent hélas trop souvent à une conspiration contre vous, les enfants de Dieu.

C'est à vous, en tant qu'espèce unie, que revient la tâche de résoudre les problèmes qu'ils engendrent. À vos journalistes d'oser dire ce qu'ils savent; tout ce qu'ils savent. Je sais qu'ils en savent souvent plus qu'ils n'en disent, en général pour de bonnes raisons personnelles. Mais le courage est une vertu. C'est à vous qu'il appartient de contrôler votre système politique. Les anges ne peuvent que vous donner des conseils. L'Amour est la solution, la seule solution. Amour, compassion, bonté, sont les seules politiques viables car elles ne laisseront plus de ces laissés-pour-compte désabusés formant actuellement les bataillons de la criminalité, voire du terrorisme. Que d'énergie gâchée, que de problèmes sans solutions, puisque les seules possibles (le développement et la promotion parmi la population de l'attitude conduisant au respect, puis à l'Amour pour son prochain) ne sont jamais retenues dans les programmes politiques ! Sauf en période d'élection...

Une excellente campagne d'information et de publicité a bien réussi à persuader des millions de gens à faire l'amour avec une protection en latex... Ou à acheter le dernier volume de Harry Potter...Ou le dernier I-Pod de apple.

Pourquoi n'arriveraient-ils pas, grâce aux mêmes procédés audiovisuels, à rendre populaire et de bon ton l'idée d'aimer son prochain et de le respecter, tant, évidemment, que ce prochain a des positions elles-mêmes respectables et définies dans un code consensuel adopté par le peuple, lors d'un référendum par exemple ?

Sans un tel consensus, vos classes dirigeantes pourront continuer impunément leurs méfaits. Il faudra pourtant bien qu'un jour ils cessent, avant que la planète ne se révolte et fasse le boulot de nettoyage elle-même !

Il aura fallu attendre fin 1996, par exemple, pour que la France, ce grand pays moraliste, se décide à s'intéresser officiellement au sort des enfants battus, violés et exploités tout en se penchant sur l'avenir des pédophiles dans l'éducation nationale ou les institutions s'occupant de jeunes et enfin légiférer contre les tortures infligées aux "bizuths" dans les grandes Écoles. Voilà une bonne méthode qui, peu à peu, sera capable de faire reculer l'incivisme, la violence due au manque de respect de l'autre et améliorera à coup sûr la vie dans les cités aussi bien que dans la Cité en général. Il aura aussi fallu que ce soit une femme, Ségolène Royal, qui prenne cette décision, prouvant une fois de plus que la venue de vraies femmes dans le microcosme politique (et non de "femmes de fer" qui imitent les êtres humains et ont une vision politique encore plus masculine qu'eux) contribuera à apporter un regard neuf sur la fonction même de l'activité politique dans un pays civilisé.

De voir que vous, peuple de France, avez préféré le petit Nicolas « bling bling » Sarkosy à cette femme ne m'a pas particulièrement réjouis. Mais comme vous êtes libres de faire ce que vous voulez, il ne me reste plus qu'á souhaiter bonne chance aux 53% d'électeurs qui ont voté pour lui, et de la patience pour les 47% qui ne l'ont pas fait.

Heureusement, l’amour entre les peuples n’est pas une utopie. Elle existe déjà sous la forme d’assistance, lorsqu’une population défavorisée est frappée par une catastrophe naturelle. La solidarité et la charité mondiale qui s’exerce à cette occasion pour les victimes, parfois lointaines, en est la preuve.

Bien sûr, il faut aller plus loin : une révolution dans la coopération Nord-Sud est, pour cela, nécessaire. Tant que les richesses du Sud verront enrichir les richesses du Nord, sans que les nations du Nord n’aident en retour véritablement les nations du Sud à se développer décemment, l’immigration sauvage des populations du Sud maltraitées vers le Nord se continuera automatiquement avec son lot de détresse et de drames.

Pour changer cet état de choses, les échanges commerciaux internationaux, le partage des fruits de la croissance doivent être intimement liés à la lutte contre les inégalités entre les êtres et pour une croissance sans pollution, le tout au nom de l’amour des uns pour les autres, sinon où est l'Amour, le respect d'autrui ?

Les milliards d'euros qui échappent chaque année aux impôts nationaux respectifs à cause de l’existence légale de paradis fiscaux, pour ne parler que de ces sommes d’argent, mais on pourrait y ajouter les milliards dépensés pour faire la guerre en Irak pourraient aisément être utilisées pour lancer un tel programme de coopération Nord-Sud. Au lieu de cela, cet argent va directement dans les poches de milliardaires insensibles et blasés, boursicoteurs, tyrans ou trafiquants divers, monstrueusement égocentriques et honte du genre humain, malgré leurs beaux vêtements, leur politesse et leurs Rolls Royce de collection.

Les exemples de ce genre sont foison et montrent une hypocrisie d'État préoccupante. Vous irez lentement mais sûrement à votre perte en continuant ce type d'économie capitaliste sans conscience humaniste. La logique libérale mène aux ghettos et à la déstabilisation ségrégationniste. Marx l'avait déjà dit, je crois, ainsi que Jésus, avec ses mots de l'époque...

Dieu est Amour, le divorce, non !

Pendant cette tournée informative, j'ai également constaté que de nombreux quiproquos se font jour autour de "l’amour", essentiellement parce que ce mot recouvre trop de notions contradictoires. Certaines personnes qui disent “je t’aime” veulent en fait dire "je veux te prendre, te posséder et te garder seulement pour moi"...

Résultat : beaucoup de gens traumatisés par ce quiproquo ne croient plus en l’amour, déçus qu’ils sont par ce qui n’est en fait qu’un abus de langage. Le véritable amour est non seulement d'essence altruiste mais aussi inconditionnelle. Dieu vous a créés à son image, mais pas Son image physique, puisqu'Il n'est qu'Esprit, nous l'avons vu précédemment. Ces représentations de vieillard barbu et bougon sont risibles et ne représentent en fait que l'image populaire de Zeus qui, lui, a existé en tant que fruit hybride d'un ange déchu matérialisé et d'une princesse adamique en rupture de ban, couple à la fois mythique et réel qui lança toute la lignée des fameux Atlantes olympiens décris dans les légendes grecques.

Eux et tous leurs cousins, êtres surhumains aux comportements déviants cependant peu conciliables avec la perfection divine qu'on attend d'un Dieu, comme Jésus l'a démontré, ont eu leurs faits et gestes admirablement relaté par Homère. Encore faut-il savoir aussi lire entre les lignes et resituer l'action dans son contexte historique véridique...

L'image spirituelle de Dieu est l'Amour et nous pouvons donc tous le recevoir et le manifester, comme votre égo peut lui aussi manifester un sentiment, appelé également (et là est tout le problème) "amour", mais avec un "a" minuscule. Ni altruisme, ni inconditionnalité dans ce type de sentiments, ce qui alimente la confusion des termes et des concepts provoquant tous ces divorces, ces déceptions ou ces drames passionnels qui défrayent régulièrement la chronique et qui sont maintenant responsables de la montée de la criminalité chez les adolescents.

Le meilleur exemple pour définir l'Amour avec un grand « A » est la nature des sentiments qui lie une mère normale, c’est-à-dire réceptive à l'instinct maternel, à son enfant. Cet enfant aimé pourra faire n'importe quoi, c'est "son" enfant et elle pardonnera, pardonnera encore et aidera bien au delà de ce qu'elle supporterait avec quelqu'un d'autre, mari compris. Un exemple pour définir l'amour avec un petit « a » : il ou elle tombe amoureux de quelqu'un mais va bientôt commencer à ressentir de la jalousie, parce qu'il ou elle veut une exclusivité sur l'objet de ses pensées, jusqu'à l'obsession, parfois. Certains préféreront tuer leur soi-disant amour plutôt que de lui laisser la liberté de choisir...

On dit de ces gens : "ils ont tué par amour !" Non ! Ils ont tué par égocentrisme ! Arrêtez d'utiliser des termes qui décrivent le contraire de la réalité, car alors comment communiquer correctement ? Les criminels sexuels se croient le centre du monde et s'arrogent de par leur égo malade le pouvoir de vie et de mort sur les gens. C'est la haine, contraire de l'amour qui, lui, tend à donner envie de servir l'autre et de rendre sa vie plus heureuse.

Le pourcentage de divorces dans les pays qui l'autorisent est trop élevé pour que vous puissiez continuer ainsi. Ne vous y trompez pas : les enjeux sont énormes pour vous tous et toutes.

Je ne vais pas (pour des raisons évidentes) vous parler de l'amour sexuel dont vous n'avez d'ailleurs aucun besoin, tant la littérature humaine abonde en ce domaine.

La seule information relativement peu connue que je pourrais vous donner sur ce sujet concerne l'amour tantrique et ses techniques spéciales, notamment la rétention de l'orgasme masculin qui semblerait spécialement convenir à l'énergie féminine pour lui permettre d'atteindre des fréquences d'amour divinement élevées...

Par contre vous semblez avoir besoin de certains conseils en ce qui concerne l'amour conjugal, et j'ai là les compétences requises pour vous faire connaître l'opinion des anges spécialistes de ce type particulier de sentiment. Le mariage entre deux êtres qui s'aiment est la situation la plus idéale à expérimenter sur Terre, mais non la plus simple à vivre. La confusion des termes et des informations évoqués précédemment fait qu'un grand nombre de couples qui croient s'aimer se marient ou vivent ensemble, font des enfants jusqu'à ce que l'un d'eux s'aperçoive à la première crise due à la routine quotidienne (en général dans les cinq premières années) qu'en fait il a cessé d'aimer l'autre et veut "reprendre sa liberté" ou retourner chez sa mère.

En fait, ils ne s'étaient jamais vraiment aimés, mais ils croyaient le contraire, pensant qu'une bonne entente sexuelle suffisait pour fonder un foyer pour le meilleur et pour le pire jusqu'à ce que la mort les sépare !

Il y a cent ans, les mariages étaient plus fortement orientés par les parents et nul régime juridique n'aidait les citoyens à renier les serments qu'ils prenaient solennellement, car au cours d'un mariage, certains engagements sont pris, devant Dieu comme devant les êtres humains...

Dans le premier cas, cela s'appelle un "sacrement", dans le deuxième, un "engagement". Mais dans les deux cas, on y parle bel et bien de fidélité jusqu'à la mort, de se chérir mutuellement pour le meilleur et pour le pire et autres hautes valeurs inconditionnelles qui semblent hélas bien au delà de la portée d'un être humain moyen de votre époque individualiste et matérialiste. Tenir ses engagements est pourtant une vertu importante. Mais comme maintenant les pays les plus évolués offrent au candidat au divorce toute une gamme d'aides juridiques et matérielles qui rendent cette grave opération dérisoirement facile, l'amour altruiste a moins d'occasions de se révéler. Je parle ici surtout au nom des enfants, souvent négligés, voire oubliés dans ces conflits souvent mesquins et aisément évitables s'il n'était pas si facile et parfois financièrement commode de divorcer.

Les enfants sont les principales victimes de ces faiblesses parentales. Est-ce juste ?

Outre une déstabilisation de leur libido et une peine réelle, traumatisante et presque apparentée à un deuil, ces enfants se voient souvent forcés de choisir pour l'un ou l'autre de leurs parents, ces derniers se disant des horreurs les uns sur les autres et détruisant les modèles qui auraient pu servir à ces enfants pour se bâtir une personnalité saine et solide. Le résultat, vous le voyez dans vos banlieues, notamment, où des milliers de jeunes livrés à eux-mêmes, parce qu'ils n'ont plus de parents pour faire un foyer, sombrent dans l'illégalité (drogue, vol, viols, baston avec la bande rivale, etc.). Et maintenant, ils commencent à s'approvisionner, comme dans les banlieues américaines, en armes à feu auprès d'éléments extrémistes chargés d'organiser un certain désordre social pour justifier leurs programmes politiques répressifs. Puisque 80 % des divorces sont actuellement demandés par des femmes, j'entends déjà le tollé qui s'élève chez les féministes à l'idée que les femmes seraient à 80 % responsables de la faillite grandissante de l'institution familiale...

Pourquoi ce tollé ? Est ce moi qui ai mis ces enfants au monde, puis dans la rue, laissés-pour-compte d'un mauvais règlement ? Suis-je celui qui leur apprend à faire les cocktails Molotov qu'ils balancent sur les voitures et les bus du voisinage ?

Suis-je celui, enfin, qui les envoie à la morgue, victimes d'une dose d'héroïne frelatée ou d'une fête trop bien arrosée qui aura provoqué leurs morts au détour d'un virage pris trop vite ?

Par contre je suis de ceux qui reçoivent les prières déchirantes de ces petits innocents et c'est en leur nom que je parle et non au nom d'une moralité passéiste. C'est le résultat que je critique et non les motivations philosophiques ayant conduit à cette situation catastrophique. Mais les faits sont là, et si vous voulez changer les effets, il va falloir sans concession s'attaquer aux causes. Couples en difficulté, ne pensez pas qu'à vous : apprenez à manifester le véritable amour inconditionnel le plus souvent possible.

Sachez-vous mettre à la place d'autrui. Entraîner-vous à ressentir ce que les autres peuvent ressentir. Ne faites plus à autrui ce que vous n'aimeriez pas qu'on vous fasse et vous verrez qu'il est encore possible de faire une famille durable, où des enfants vierges et au coeur pur à la naissance pourront conserver et épanouir une partie de ces attributs de naissance plutôt que les perdre pendant leur jeunesse à cause de la stupide imperfection de leur environnement. Il a été prouvé par votre science qu'un enfant ayant reçu assez d'amour dans sa prime jeunesse a beaucoup moins de mal à s'insérer dans la société qu'un mal-aimé et de plus, sa santé est en général meilleure. Un de vos célèbres écrivains, Jean-Jacques Rousseau, grâce à des écrits chargés d'amour parental contribua à sauver la vie de milliers d'enfants jusque-là confiés en masse à des nourrices souvent douteuses.

À l'époque, la mortalité de ces enfants atteignait 50 % avant l'âge de cinq ans ! Des milliers de mères décidèrent, convaincus par les écrits de Jean-Jacques, de garder dorénavant auprès d'elles et de nourrir au sein leurs bébés; la mortalité baissa immédiatement. Le plus bizarre c'est que Rousseau abandonna ses propres enfants (et il eut une femme qui lui en donna beaucoup)... chez une nourrice ! Mais comme il avait une bonne glande pinéale et un beau style, c'est à lui qu'échut l'honneur de capter les idées que les anges de l'époque voulaient faire passer pour arrêter le massacre des bébés innocents. Que voulez-vous...

Il arrive que certains récepteurs Terriens ne profitent pas de ce qu'ils captent. Ce qui ne veut pas dire que ce qu'ils captent soit faux...C'est leur âme qui n'est pas mûre pour comprendre ce qu'ils écrivent.

Si mes écrits pouvaient également arrêter cette inquiétante vague de divorces comme Jean-Jacques avait arrêté les vagues d'abandons grâce à son "Traité sur l'éducation", mon coeur d'ange serait plein d'allégresse et une partie de ma mission serait réalisée.

Pour conclure sur l'Amour, il donne la vie, il la prolonge, il l'illumine, toutes choses y réagissent, bref l'Amour est la vie même.



ANGE

Être avec toi rien qu'un instant
Une minute, une seconde,
Te rencontrer de temps en temps
c'est le plus beau cadeau du monde


Scoop : C'est d'une église de Boston qu'est parti le groupe inspiré par les anges qui allait finalement créer les États Unis Indépendants d'Amérique....

Anges ou démons, notre existence est plutôt mal connue ou niée, quand elle n'est pas purement raillée. Le seul point commun existant entre les démons et nous, c'est que ces derniers étaient également des anges loyaux avant de franchir le pas scellant leur sort d'apostat.

Pour le reste, tout nous oppose, à commencer par le plus important : le respect dû à votre liberté de conscience, qu'ils foulent allègrement de leurs sabots braisés alors que nous vous devons de la respecter scrupuleusement, puisque votre destinée est supposée se dérouler sous votre contrôle et sous nul autre, hormis, cela va sans dire, celui du moniteur Divin qui vous habite comme il habite chacun de ses enfants de l'espace. Mais cette différence d'attitude face à votre liberté donne un avantage certain à nos adversaires communs en ce qui concerne la conquête de vos consciences. Ils sont... malins, pour vous fourvoyer dans des raisonnements aboutissant à vous faire prendre des messies pour des gens ternes. Contrairement à eux, il nous est très difficile de vous contacter, dans la mesure où peu d'entre vous ont la démarche d'essayer de nous trouver ou de nous adresser des prières, seuls éléments objectifs de communication possible entre nous et seules preuves quant à votre foi en notre existence. Même mode d'opération pour les anges-démons : vous apprenez à les appeler et à les prier, alors ils se manifestent. Voilà l'origine des pouvoirs indéniables de vos sorciers et de votre magie noire. De l'autre côté, on trouve les guérisseurs lumineux qui eux, travaillent avec le bleu de la compassion. Ce livre n'est pas le premier qui parle de nous. Ce n'est pas non plus le premier dicté par un ange à un humain. Il y en a déjà eu en anglais, en russe, en sanskrit, en hébreu, en hongrois, en swahili, en grec. C'est simplement l'un de plus, puisqu’au jour d'aujourd'hui, vous n'avez toujours pas compris dans votre majorité d'où vous venez et ce que vous êtes exactement supposé faire sur votre planète d'accueil; de ce fait, vous faites donc surtout ce qui vous passe par la tête, comme un enfant de quatre ans qu'on laisserait seul dans un magasin de verroterie précieuse avec un sabre d'un mètre de long et aucune recommandation de prudence pour canaliser son énergie et contrôler ses gestes...

En vérité, plus vous serez nombreux à croire en nous et désireux de nous connaître, plus nous pourrons être nombreux à vous aider. Plus il y aura d'anges pour vous aider, plus votre planète montera en vibration jusqu'au stade que vous appelez volontiers "utopie" et qui se trouvera n'être que le reflet du paradis sur Terre prévu originellement par vos Créateurs mais considérablement retardé par la rébellion d'une certaine catégorie du personnel technique d'encadrement. De telles planètes existent dans l'univers, les premiers systèmes solaires s'étant fait coloniser par des créatures de l'espace-temps bien avant votre propre big-bang, et la fréquence vibratoire de ces êtres est, par le fait de leur propre évolution, bien plus proche de la nôtre, ce qui rend nos contacts avec eux bien plus aisés qu'avec la plupart d'entre vous, jeune espèce pré-pubère en quête d’identité. De ce fait, l’utopie doit être considérée pour vous comme un rêve nécessaire à l’action chargée d’améliorer ce qui doit l’être. Pour améliorer la communication avec nous, par exemple, il va tout d'abord falloir vous familiariser avec la fréquence du Verbe 888, qui est une fréquence spirituelle captable par le biais de votre oreille interne (gérée par votre sixième sens). C’est la fréquence du canal télépathique que nous utilisons pour communiquer avec vous. Votre cerveau est pour nous comme un puissant poste émetteur-récepteur, comme un walkie-talkie américain, la glande pinéale servant en fait de mémoire-tampon, exactement comme le principe conceptuel dirigeant vos mémoires d'ordinateurs, ce qui est logique et normal puisque ce sont les séraphins scientifiques qui ont inspiré vos savants travaillant sur ces principes informatiques, il y a de cela un peu moins d’un de vos siècles. Ils les ont aidés à analyser la structure du cerveau et son mode de fonctionnement. Vos savants découvrirent donc peu à peu la façon dont votre intelligence était liée à des phénomènes électriques.

C'est ainsi qu'un Écossais, décédé maintenant, nommé Grey Walter, fut le premier à mettre au point une sorte de tortue électronique et mobile, capable de décider par elle-même que ses batteries étaient presque vidées et qu'il était temps d'aller chercher une prise afin de les recharger.

Maintenant, vos services performants de recherche et les découvertes exponentielles qui en découlent, notamment dans votre recherche en miniaturisation, vous rapprochent insensiblement de la technologie céleste ayant servi à élaborer vos archétypes physiques auto-évoluants et dans une certaine mesure, auto-cicatrisants avec lesquels vous naissez. En règle générale, vos "découvertes" technologiques copieront instinctivement et inconsciemment notre technologie et s'en rapprocheront toujours plus, pour la simple raison que nous sommes vos inspirateurs.

Le canal du Verbe 888 se trouve donc être "Radio Paradis" ou "Radio-Trinité", les trois manifestations infinies et synchronisées de Dieu émettant de leur demeure intemporelle pour vous prodiguer l'enseignement de la Science Sacrée par le truchement de votre cerveau-radio conçu par Eux pour être capable de capter leur fréquence, dans la mesure, quand même, où vous vous entraînerez à la chercher et la recevoir, de la même façon que vous vous entraînez à chercher votre fréquence favorite sur les ondes FM qui arrivent chez vous par le biais des transistors de votre poste de radio.

C'est précisément là qu'interviennent les utiles techniques bouddhistes et yogiques de méditation et voici pourquoi : seule une lente rotation de vos ondes alpha peut vous faire accéder à la fréquence subtile 888. Se faisant, et quand votre Dieu intérieur jugera que vous êtes prêt(e), Il vous aidera à accéder à votre mémoire-tampon où attendent nos messages personnels pour vous, le système e-mail d'Internet étant techniquement calqué sur le nôtre, pour vous donner une idée de notre technique. Le travail d'équipe humano-angélique peut alors commencer.

Le canal 888 sert autant à recevoir qu'à émettre. C'est par cette fréquence que les artistes, les chercheurs scientifiques ou les politiciens spiritualisés reçoivent leurs inspirations, leurs intuitions ou leurs idées, c'est par ce canal que circulent les prières ou les suggestions que vous nous adressez. Le meilleur exemple que je pourrais trouver pour illustrer cette révélation sur le rôle et les possibilités du canal 888 concerne l'aventure d'Apollo XIII. Bien sûr et sur le même principe, Lucifer a voulu aussi son propre réseau subtil de télécommunication interstellaire.

Son réseau est connu comme étant le canal 666. Cela vous rappelle peut-être un chiffre similaire évoqué dans la Bible...C'est normal, c'est de la même personne dont on parle. Si vous voulez enfin évoluer autrement que par le seul domaine scientifique, il vous faut accepter de bannir un jour ou l'autre le canal du mensonge 666, ce réseau vicieux, de votre champ de conscience et renverser le processus actuel d'autodestruction de votre espèce où les lucifériens essayent de vous amener.

Il est donc demandé à tous ceux qui ont compris l'urgence d'une prise de conscience planétaire de rallier sans plus tarder leur Sacré-Coeur interne afin d'y recevoir une initiation à la science sacrée. Cela brouillera automatiquement le réseau 666.

Le sceau de l’ange

À l'heure actuelle, votre organisation mondiale est le pâle, bien trop pâle reflet de l'organisation universelle que vous tentez inconsciemment de reproduire. Il serait plus réaliste de parler de désorganisation mondiale en ce qui vous concerne. La façon scandaleuse dont est utilisée l'ONU, au départ pourtant une très bonne inspiration, est à elle seule symptomatique d'un système corrompu du haut vers le bas, où les plus forts continuent d'exploiter et dominer les plus faibles à l'intérieur même d'un organisme financé par le peuple et supposé promouvoir la philosophie inverse, à savoir que les nations riches et puissantes aident financièrement et technologiquement les pays pauvres à se développer en exploitant correctement leurs propres richesses. Cela partait d'un bon sentiment jusqu'à ce que les banquiers et les êtres humains d'affaire entrent dans la danse et imposent leurs vues aux politiques (devinez comment...).

Résultat : le taux excessif du crédit des prêts consentis à ces jeunes pays indépendants contribua à les déstabiliser politiquement et à les étouffer financièrement; et en fait d'aides technologiques, cela se situa surtout autour de ventes de missiles, canons à tête chercheuse dernier cri (surtout pour les victimes), avions, fusils, mines, usines nucléaires "clé en main", etc., leur claire intention étant de les aider à mieux s'éliminer entre eux (façon discutable de régler les problèmes que leur posent la démographie galopante) alors qu'à notre point de vue, c'était surtout de stabilité démocratique, d'aide à l'agriculture et de formation scolaire systématique pour les jeunes générations qu'il leur aurait fallu et qu'il leur faut encore maintenant.

Je dirais même plus que jamais, mais aussi accompagné, évidemment, de tonnes de préservatifs et de millions de pilules pour arrêter la prolifération des séropositifs contagieux, d'une part et la multiplication des familles trop nombreuses dans ces, par ailleurs, beaux pays.

Non seulement le virus du nationalisme que l'ONU était censé soigner n'a pas reculé, mais encore la fièvre gagne toujours plus de terrain en laissant s'embraser sans intervenir efficacement les conflits ethniques à l'intérieur des nations les plus diverses. Tout cela malgré le fait que la découverte des ondes peut vous faire entrer dans une nouvelle ère de communication et vous rapprocher de nos propres modes de communication. Entre autres caractéristiques qui nous séparent de vous, nous allons très vite d'un point à un autre, car dans la dimension où l'on évolue le temps et l'espace, bien qu'ils existent encore, n'ont pas la même densité que dans la vôtre. Ainsi le temps est cent mille fois plus lent chez nous et nous pouvons parcourir l'espace cent mille fois plus rapidement que vos meilleures fusées. En fait, la vitesse de notre pensée est à peine plus rapide que nos possibilités de déplacement. Notre structure fait que nous pouvons utiliser les circuits comprimant l'espace. Ce sujet étant un peu trop complexe pour vous du fait de votre ignorance en ce qui concerne la plupart des énergies subtiles, le seul élément de référence familière pour vous que je pourrais citer serait cette différence de temps entre votre réalité et celle des petits insectes si durs à atteindre avec votre main, même quand vous essayez d'être aussi fulgurant que Bruce Lee...

Aussi rapides que vous puissiez être, l'insecte voit votre main arriver au ralenti et peut donc l'éviter relativement aisément. Son temps et son espace est différent du vôtre.

En termes d'apparence, je préfère rester dans un domaine que vous connaissez un peu. Nous n'avons pas d'ailes mais nous avons une auréole qui vient de la fréquence particulière de notre septième chakra. Quelques rares saints humains sont arrivés à des stades de conscience cosmique similaires à la nôtre, qui rendaient également apparent cette lumière spirituelle autour de leur tête. Certains peintres dotés de la vision spirituelle due à leur don ont pu nous entr'apercevoir et reproduire cette lumière dans leurs portraits. Un des points communs que nous avons avec vous est donc l'utilisation de la pensée et de certains concepts mentaux qui nous permettent d'avoir cette communication télépathique de pensée à pensée avec les plus réceptifs d'entre vous. Nous éprouvons joie et peine, espoir et déception, amitié et trahison comme vous, mais atténué du fait que notre égo est moins virulent que le vôtre. Notre sort est indéfectiblement lié au vôtre, car vous représentez notre chance d'atteindre le Paradis si nous parvenons en liaison avec votre parcelle divine intérieure à mener la pupille humaine que vous êtes jusqu'à son but ultime. Cela vous étonnera peut-être, mais le Paradis ne nous est accessible qu'avec vous, que grâce à vous, même, car vous continuerez à grandir éternellement au delà, et nous non. Nous naissons théoriquement parfaits avec la science infuse et peu de changements interviennent dans notre nature au fil des siècles, sauf en cas de rébellion, bien sûr. Nous servons éternellement le Plan d'ascension humaine car c'est en quelque sorte notre vocation innée, et vous accompagner jusqu'au Paradis représente notre principale occupation, aspiration et fonction. Après, nous redescendons, je redescendrai m'occuper d'un autre humain ou des effets d'une autre rébellion, je ne sais à vrai dire pas, puisque je vis dans un éternel présent et réponds aux sollicitations des Administrateurs universels au gré de l'endroit où je me trouve et la tâche spécifique ou non que j'aurais à réaliser et réussir. N'hésitez donc pas à nous solliciter. Cela nous fait plaisir de travailler avec vous.

Sur cette planète, notre plaisir est doublé du fait qu’elle se trouve dans un secteur en rébellion avec l’Ordre divin, ce qui donne une utilité encore plus grande à notre fonction; comme faire son devoir en se faisant plaisir, c’est le secret du bonheur, nous sommes en général comblés par notre travail consistant à tenter d’imprimer notre sceau sur votre espèce, seule capable d’expérimenter les extrêmes opposés avec un tel succès !

LIBERTÉ, ÉGALITÉ FRATERNITÉ

Chaque groupe culturel distinct a ses équipes d'anges attitrés. Le fait que je sois plus spécialement attiré par la culture française explique mon implication présente. Les anges qui s'occupèrent de Jeanne d'Arc (l'un d'eux travaille même avec moi sur ce livre de révélation) partagent comme moi l'amour pour votre culture et continuent à l'heure actuelle d'oeuvrer en France. Un des groupes qui a de tout temps servi de réceptacle à nos inspirations télépathiques fut le mouvement des Francs-Maçons, bien qu’étant laïc et souvent à l’insu de leur conscience de la réalité. Mais leur rigueur et leur droiture les a de tout temps prédisposés à recevoir nos pensées progressistes.

Par exemple, ne trouvez-vous pas qu'il y a beaucoup de ressemblances entre les valeurs chrétiennes et celles qui sont défendues dans la déclaration des droits de l'Homme de 1789 ainsi que le texte définissant la Déclaration d’Indépendance des Américains ? La Fayette, Franklin et Washington (pour ne citer que les plus connus) étaient des francs-maçons. Quoi d’étonnant, alors, qu’ils se retrouvent ensemble dans le combat pour le progrès ?

Pourtant, la Révolution apporta un climat anticlérical d'une violence extrême. Églises pillées ou détruites, prêtres massacrés ou chassés, religieuses violées, la religion n'était pas en odeur de sainteté à cette époque, sauf en Vendée-Bretagne. C’était en fait le retour karmique des gigantesques et folles exactions commises sous l’Inquisition qui commençait à se manifester pour le Clergé. Néanmoins, toutes les valeurs chrétiennes que cette Révolution française véhiculait à son insu, ont été "paradoxalement" conservées, en fait protégées en dépit des pires difficultés dues aux attaques incessantes des troupes de Lucifer. C’est ainsi que maintenant encore, l’essentiel des actions angéliques peut se retrouver dans le texte des droits de l'Homme, à part, donc, une petite variante : la plus célèbre des formules républicaines, "LIBERTÉ, ÉGALITÉ FRATERNITÉ", eût été, en effet, d'obédience parfaitement chrétienne, si le premier et le dernier mot avaient été permutés; dans cet ordre actuel, elle est d'obédience plutôt libertaire que fraternelle, ce qui complique l’ambiance générale et donne trop de poids aux corporatismes et pas assez à l’entraide fraternelle générale. Deux cents ans après, cette formule affichée glorieusement sur vos frontons de bâtiments officiels reste plus un voeu pieux qu'autre chose, hélas. Mais cette finalité écrite et citée partout et par (presque) tous est utile en soit, car elle aide le peuple Français à garder le bon cap malgré une nature latine plutôt handicapante. La récente parité politique obtenue par les femmes françaises est une étape de plus vers cette finalité. Beaucoup d'autres étapes sont à venir avant que cette finalité devienne la Réalité. Le personnel politique et les associations ont donc encore de beaux jours devant eux.

Si les anges de l’époque avaient télépathiquement transmis cette notion de fraternité en premier, c’est que la liberté et l’égalité en auraient plus facilement découlées ipso facto; grâce à l’amour et le respect que tout frère et soeur se doivent par solidarité familiale, tandis qu’en mettant la notion de fraternité en troisième et dernier, et si nulle part ailleurs n'est mentionnée, dans la déclaration officielle, l'existence d'un Père et d’une Mère célestes (la Mère étant la planète Terre), faisant automatiquement de ses enfants des frères et des soeurs, ce concept de fraternité est trop vague pour établir la prise de conscience nécessaire, capable de conduire l’humanité à accepter d’appliquer à tous et pour tous, ces notions artificielles (car non montrées dans la Nature), de liberté et d’égalité. Si la reconnaissance du Père infini et de la Mère-planète n’est pas officiellement reconnue par la République et ses citoyens, la fraternité restera encore un concept abstrait et pour ainsi dire lettre morte dans votre pays; les vampires se nourrissant de la lutte des classes auront, en revanche, encore de beaux jours devant eux. Eux savent bien que tant que la fraternité ne se développera pas, ni l'égalité ni la liberté ne pourront pleinement se manifester non plus, car ces valeurs ont justement besoin d'un amour de type fraternel, donc inconditionnel, pour fonctionner et prendre un essor significatif.

Les anges en charge d’inspirer la révolution française, soufflèrent aussi la mélodie de ce qui devint votre hymne national, ce qui explique les frissons que son écoute inspire en général aux auditeurs, effet que les autres hymnes nationaux ne suscitent pas forcément. Par contre, les paroles nationalistes qui l'accompagnent ne sont pas de leur crû. L'influence du clergé et de la noblesse s'estompant de l'échiquier politique, il fallait bien que continue le sacerdoce angélique auprès de vos nouveaux chefs, les laïcs républicains.

Dieu merci, mes frères firent du bon travail, pas parfait, puisqu’ils ne purent contrer l’attaque télépathique luciférienne dirigée contre les principaux théoriciens révolutionnaires, ce qui conduisit aux exactions sauvages de la Terreur. La victoire angélique réside dans le fait que cet esprit put être exporté aux États-Unis et faire de ce pays une nouvelle grande nation Chrétienne qui, moins de deux siècles plus tard, et en dépit d’attaques incessantes de lucifériens, vous sauva d'un des chefs de guerre les plus démoniaques que la Terre ait jamais porté en son sein et a pu s'opposer efficacement aux visées de conquêtes planétaire d'une autre redoutable équipe démoniaque : l'équipe du KGB mis en place par Staline mais prolongé bien après la mort de ce dernier, jusqu’à nos jours, à travers les filière mafieuse venant de l’Est en plein développement.

Je ne voudrais pas que mes commentaires élogieux sur l'Amérique vous fassent croire que nous cautionnons le massacre des Indiens, le Maccarthysme, la politique de la CIA, le dieu-dollar tout puissant, le Ku-Klux-Klan et les deux termes de présidence calamiteuse de G.W. Bush. Il y a encore beaucoup de travail télépathique à exécuter avant d'arriver dans un pays que Jésus serait satisfait de visiter puisqu'a priori le nom de son Père est sur le dollar.

Je sais, par les rapports séraphiques couvrant cette période, que les anges ont grandement participé à la normalisation du peuple noir américain qui était en général en position de grande faiblesse face aux blancs et qui, par l’appel de leurs chants sacrés (gospel et negro spirituals) mobilisèrent les forces angéliques pour les aider à gagner leur juste combat. Le Sénateur Barak Obama illustre cette évolution. Dans une moindre mesure, Mlle Candilezza Rice aussi.

Ces chants les aidèrent, notamment, à vaincre leur peur des blancs, ils inspirèrent de bons chrétiens blancs, comme Marshall Ganz, de se joindre aux noirs dans leur juste lutte, ils inspirèrent des cohortes entières de musiciens et d’auteurs afin que toute la nation soit enfin mobilisée sur ce qui se passait d’intolérablement inique dans le Mississipi, l’Alabama, le Texas, berceaux du Ku-Klux-Klan et des “dixicrates”, ces faux démocrates partisans de Barry Goldwater, pro-nazi luciférien notoire qui furent finalement vaincus par les forces de progrès, lors de leur convention d’Atlantic City de 1964. Mes frères étaient encore là, au côté des partisans de la paix au Vietnam, lors de la convention de Chicago en 1968.

Là encore, la musique et nos inspirations poétiques furent déterminantes dans le recul provisoire des maléfiques.

Lettre ouverte aux démons de tous poils

Que ce chapitre un peu plus personnel que d’autres soit pour moi un espace pour rappeler une fois de plus à tous mes anciens frères de lumière étant passé du côté de la force obscure, de façon directe et officielle, au nom des pouvoirs et prérogatives qui m’ont été confiées par les Anciens des Jours (et comme le film “Star War” l’explique allégoriquement), qu’ils auront beau essayer d’arriver à leurs fins (à savoir prouver à Dieu que ce sont bien eux qui ont raison quand ils disent que donner le libre arbitre à l'être humain est une erreur et que le Plan officiel d’évolution humaine désiré et conçu par le Créateur et rejeté par les masses illustrait clairement l’échec des puissances du Paradis, conformément à la déclaration sécessionniste de l’Administrateur céleste en charge de ce secteur universel), ils seront toujours et systématiquement mis en échec.

Diables, succubes et divers suppôts du Mal, comprenez-moi bien : vous ne gagnerez jamais la bataille finale contre les forces universelles unies pour la vie et pour le service divin. Jamais ni nulle part ! Vous pouvez vous féliciter de beaux succès provisoires, certes, mais la bataille finale sera gagnée par les forces loyales au Paradis.

Si vous pouvez effectivement compter sur la quantité, en termes de recrues, grâce à une connaissance étendue de la psyché humaine qui rend si malléables les plus faibles d’entre eux face à vos pourtant grossières manipulations, nous pouvons compter sur le fait que la vraie qualité est et sera toujours de notre côté; la conscience des êtres exceptionnels qui s’ouvrent à nous seront toujours plus forts et plus inspirés que vos sbires fantoches et pathétiques tâchant de réactiver sans fin un combat d’arrière-arrière garde, déjà démasqué et mis en pièce il y a plus de deux mille ans par des philosophes grecs adamisés, dont Diogène, l’un des popes de l’école des cyniques, ne fut certes pas le fleuron le moins intéressant du lot, malgré quelques outrances sexuelles particulièrement provocatrices...

Quels que puissent être vos prochains plans débiles pour massacrer et détruire les créatures de Dieu et de Ses serviteurs, nous les contrerons et il en sera toujours ainsi, en fin de compte.. Parole de Melchizedek ! Alors, pourquoi continuer cette épuisante et absurde rébellion ? Il n’est jamais trop tard pour admettre la Réalité et sa vérité sous-jacente. Il faut simplement savoir faire preuve d’un peu d’humilité et d’objectivité et que chacun de vous accepte librement et avec soulagement de dire : « je suis désolé, j’avais tort et j’adresse toutes mes excuses à tous ceux que cela concerne. »

Pourquoi est-ce si difficile ? Vous avez tort, admettez-le et passons à autre chose, enfin ! Plus de dix mille ans de retard ont déjà été pris par rapport à ce qu’aurait pu maintenant connaître votre planète en expérimentant l’inauguration de l’établissement du quatrième niveau d’évolution de conscience planétaire, c’est-à-dire impliquant tous ses habitants. Mais avec toutes ces stupides guerres fratricides et gâcheuses de précieux talents, à cause de ce besoin maladif de profits illimités, à cause de la mollesse de votre résistance face aux diverses tentations que vos sens hors de contrôle font naître, vous n’avez toujours pas, et loin s’en faut atteint ce but, pourtant seulement intermédiaire par rapport à l’ensemble des sept degrés de conscience qu’il est normalement prévus d’atteindre dans votre dimension spatio-temporelle.

Trop, beaucoup trop de futurs génies n’eurent pas le temps de servir comme prévu leur communauté parce qu’une flèche, une hache, une balle, un sabre, un bûcher, un missile, ou que sais-je encore, sont venus interrompre brutalement et prématurément leurs fonctions vitales. Néanmoins, face à vos tyrans nous enverrons nos démocrates; face à vos renards militaires du désert ou d’ailleurs, nous enverrons nos stratèges archangéliques, face à vos philosophies barbares, nous opposerons l’esprit de compassion; face à votre art macabre, nous inspirerons des chefs-d’oeuvre de beauté et d’harmonie purifiante; face à vos films déstructurants, nous imaginerons des scenarii enthousiasmants et psychédéliques; face à vos pop stars décadentes et perverses, nous enverrons nos génies humbles et intègres; face à vos financiers véreux, nous déléguerons même des banquiers idéalistes. Si, si, il y en a ! Ils nous connaissent et nous les connaissons; face à vos savants rationalistes jusqu’à l’obsession, nous fabriquerons des miracles et des guérisons qu’ils ne pourront que constater sans comprendre. Vous ne pourrez jamais lutter à armes égales avec les anges loyaux, d’une part parce que nous avons raison et que vous avez tort, mais çà, je sais que c’est un argument que vous avez toujours rejeté, d’autre part parce qu’une réserve illimitée d’enfants de Dieu loyaux protégeront leur univers des sophismes perturbateurs venant de votre secteur; votre expansion étant bloquée pour toujours, vous ne pourrez que disparaître, comme tout ce qui est stagnant dans l’univers, et çà, que vous le contestiez ou non n’y changera rien.

Votre défaite finale n’est qu’une question de temps et nous saurons attendre le temps nécessaire pour que plus une personne sur Terre ne vous appelle pour quelque sale besogne que ce soit, puisque tous, sans exception, auront enfin réalisé l’incontournabilité de la loi du karma et leur devoir de gratitude et d’obéissance bénévole et librement consentie vis-à-vis de l’Être suprême qui leur a donné la Vie éternelle potentielle. Cela mérite bien un petit geste, non ? Alors pourquoi ne pas déposer les armes, au lieu de copier l’entêtement ultime et récent de l’un des vôtres contre nos forces et qui dut quand même se suicider à la fin, de toute façon. Hitler était-il un bon aryen ? Ce qui arriva au IIIe Reich d’Adolf, à l’Empire du Soleil Levant ou à l’Empire communiste de Staline arrivera encore et encore, car il ne peut en être autrement; le seul empire que l’Homme a le droit d’avoir est l’empire sur soi-même. Étant donné les millions d’années de travail qu’il faut pour préparer une planète en l’honneur de l’arrivée des futurs dieux du fait de leur apprentissage et les pouvoirs invincibles engendrés par la conscience unifiée de tous les défenseurs loyaux de la vérité, de la justice et de la Volonté de Dieu, l’Homme ne disposera complètement de la planète où il est né que le jour où il aura atteint, en tant qu’ espèce, l’âge de la majorité, ce qui est loin d’être le cas, son âge de raison n’ayant même pas été encore atteint. Tous ces comportements vous maintiennent actuellement en bas de l'échelle évolutionnaire spirituelle; mais ne perdez jamais de vue que si vous êtes les derniers maintenant, un jour vous serez devant nous spirituellement, car telle est votre destinée, si vous l'acceptez...



ANIMAUX

Que ne voyez-vous pas ces marchands impassibles
Organiser le flot, méthodique et sensible,
Des vagues de bestiaux qu'ils mènent à l'abattoir
Hurlant parce qu'ils sentent la fin de leur histoire...


C'est d'un point de vue humaniste que je veux vous parler des animaux, n'ayant pas l'intention d'aborder ce problème d'un point de vue détaillé et zoologique, dans la mesure où votre science est suffisamment avancée en ce domaine, grâce notamment à une activité que nous réprouvons partiellement (parce que nous comprenons vos motivations lorsqu'elles sont issues d'une pensée altruiste), j'ai nommé la vivisection.

Oui, nous comprenons à la rigueur que vous fassiez, à titre exceptionnel, des expériences traumatisantes, voire mortelles et cruelles sur les animaux, qui sont vos cousins inférieurs, parce qu'il vous faut absolument connaître telle ou telle réaction avant de le prescrire à des organismes humains; mais ce massacre permanent et à grande échelle, gigantesque échelle si on y rajoute tous les mammifères, volatiles et poissons qui passent dans votre casserole... Ce n’est plus raisonnable !

Ce n’est pas parce que des animaux tuent pour vivre et par voie de conséquence en forcent d’autres à se défendre pour survivre, que l’être humain doit adopter ces comportements bestiaux en se prenant pour LE super prédateur, même si son cerveau truffé de neurones, du fait de son habilité à parler grâce à un système de pharynx et de larynx unique au monde, lui donne un avantage stratégique énorme sur les autres espèces de la planète. En vérité, nous sommes scandalisés par le peu de cas que vous faites de la VIE que nous sommes chargés de protéger, ne l’oubliez pas. Bien que vous soyez les plus importants acteurs de cette pièce universelle, vous n’êtes pas les seuls à disposer d’anges gardiens et il ne faut pas qu’il y ait conflit d'intérêt entre les anges gardiens chargés de protéger telle ou telle espèce et ceux qui veillent sur vous-autres.

Vous devez tous apprendre à vivre respectueusement ensemble, trouver et maintenir l’équilibre parfait entre tous les paramètres conçus par vos créateurs, la relation dominant-soumis demeurant le dernier système tolérable, puisque la mort violente et la destruction doivent être autant que faire se peut écartées. Est-ce donc si difficile à comprendre ? Qui vous a dit que vous aviez le droit de vie ou de mort sur tout ce qui bouge ? La Bible ? Le Coran ?

En vérité, votre seul droit est celui d'aider et de soutenir les plus faibles, quels qu'ils soient et d'où qu'ils viennent, animaux compris. De temps en temps, une baleine ou un dauphin en mauvaise posture bénéficient de ce genre de comportement, mais les millions de bêtes tuées pour un animal sauvé contribuent à perpétuer le problème global.

Dans ce domaine bien particulier du respect de la vie, les préceptes bouddhistes sont ceux qui se rapprochent le plus de la vérité par rapport en tout cas à la position universelle que je suis chargé de vous préciser. Le reste n'est qu'une question de logique. La logique bouddhiste, comme celle des végétariens et à l'instar des enseignements de Jésus, dit que nul être humain n'a le droit de vie ou de mort sur quelqu’un d’autre. Ses seuls droits sont ceux de se servir de la vie et servir le Plan divin en remerciement de ce beau cadeau qu'est la vie (même si certains ne s'en aperçoivent pas au début), puis protéger les êtres vivants inférieurs et inoffensifs, développer et améliorer éventuellement ce qui boite et enfin le droit de défendre sa vie s'il est attaqué. Les chasseurs d’animaux sont donc en porte-à-faux avec cette réalité et leurs explications vaseuses, consistant à essayer de prouver à qui veut les entendre que c’est pour leur bien qu’ils tuent toutes ces braves bêtes, nous est particulièrement odieux.

Il y a, en effet, plusieurs méthodes permettant de limiter la naissance des espèces au lieu de s’amuser à massacrer cruellement et violemment les soi-disant surplus. La vérité, c’est qu’ils aiment traquer et tuer à cause de l’atavisme, car il fut un temps où la chasse servait vraiment à se nourrir, et les chromosomes-mémoires de leurs aïeux font le reste.

Mais cette explication serait déjà trop difficile à comprendre pour la plupart d’entre eux. Laissons-les avec leurs illusions d’être utiles, puisque c’est une question génétique, donc incurable à l’heure actuelle. Il n’en est pas moins choquant pour ma sensibilité d’ange de voir qu’en 1999, cent quarante mille personnes (moins les passagers des dix-sept autocars qui se sont tamponnés en y allant), n’ont pas hésité à monter à Paris faire une manifestation pour protester contre une directive européenne raccourcissant simplement d’un mois le permis de tuer des petits oiseaux migrateurs qui leur est chaque année octroyé. Ces mêmes personnes, si promptement mobilisables pour défendre la mort, sont-elles aussi mobilisables pour défendre la vie, par exemple lorsque l’atoll de Mururoa était régulièrement transformé en chaudron du diable ?

Et cette loi française appelée du nom d'un député chasseur nommé "Verdheil”, qui vient juste d'être abrogée, autorisant des chasseurs à venir chasser sur les terres d’autrui, même si le propriétaire desdites terres n’est pas d’accord, n'était-elle pas une véritable tache sur la propriété privée ? On n’a pas en France la liberté de laisser vivre tranquille des animaux sur ses propres terres ! Le pouvoir de ce lobby des chasseurs est d’ailleurs absolument incroyable : il va jusqu’à s’auto-exempter d’être soumis, comme les automobilistes ou même les passants, à une limitation de consommation de breuvage alcoolisé pendant l’exercice funeste de leur passe-temps favori ! Et pourtant, il y a aussi des morts accidentelles chaque week-end chez les chasseurs. Pas plus de problème pour un ivrogne invétéré voulant aller chasser avec son fusil, donc. Sans parler de l’utilisation de fusils à lunette dignes des “snipers” Serbes qui opéraient à Sarajevo, où le gibier n’a pas plus de chances de survivre que les pauvres passants yougoslaves n’en avaient lorsqu’ils passaient dans la ligne de mire de ces assassins nationalistes avides de sang bosniaque-musulman et munis d’instruments à la précision “diabolique”. Par contre, si la survie humaine dépend de la chasse sans qu'il n'existe aucune autre alternative, il est alors normal et même logique, l’instinct de survie obligeant, que le chasseur prélève ce dont lui et sa famille auront besoin, mais là est la limite karmique du chasseur, des Tibétains aux Peaux-Rouges, tout le monde l'a compris sauf les "Blancs" !

Nulle part dans vos textes laïcs ou religieux il n'est écrit que l'Homme est autorisé à gaspiller, massacrer, torturer, piller, violer et découper impunément toutes ces pauvres bêtes, souvent pour des expériences futiles, voire totalement inutiles.

L'Homme peut prendre ce dont il a besoin, mais à cette échelle industrielle, ses besoins sont archi-satisfaits. Par exemple dans les pays du Nord, des tonnes de nourritures animale ou végétale pourrissent ou sont détruites, leurs patrimoine génétique ayant été tellement modifié artificiellement pour encore plus de profits qu'ils deviennent de plus en plus dangereux à manger, comme le montrent amplement les épidémies successives partant à chaque fois de Grande Bretagne et se répandant dans toute l'Europe, épidémies touchant toutes sortes d'espèces et provoquant de véritables massacres de bêtes infectées ou soupçonnées de l'être, ruinant bon nombre d'exploitations.

Et l'on trouve dans les pays du Sud plusieurs milliards de gens qui n'ont pas leur ration vitale de calories quotidienne ! Vos ordinateurs seraient mieux que vous à même d'aider à organiser la répartition des aliments pour tous en fonction du nombre d'habitants par pays. Si les créateurs ont commencé par le règne animal, (et quel monde, si foisonnant et multiple), c'est qu'ils sont obligés d’agir ainsi. Il vous faut savoir que l'atome de base servant à bâtir les univers est lui-même composé de douze éléments intelligents et créatifs, Dieu étant présent en toutes choses et étant le principe même de la créativité.

Grâce à cette intelligence créatrice présente dans le microcosme, les atomes tentent toutes les combinaisons possibles et retiennent toutes celles qui s’avèrent viables, quelle que soit l'organisation électrochimique de la planète, tout en poussant toujours plus loin la lignée la plus viable de chaque unité organique lentement élaborée et mille fois rectifiée et qui aboutit un jour à l'homo sapiens sapiens, l'espèce humaine de ces derniers millénaires.

C'est ce qui explique pourquoi la plupart des humains évoquent tous un type d'animal différent; les uns sont simiesques, musclés, trapus et poilus, les autres évoquent des échassiers imberbes aux longues jambes et au long cou, d'autres encore de petits mammifères de type renards ou porcs, sans oublier ceux qui ressemblent à des poissons; bref, une infinité de variations de visages et de silhouettes humaines, contrairement aux espèces animales dont les variations apparentes entre mêmes espèces sont plus limitées. Tous les animaux et non les singes seuls, sont bel et bien présents physiquement dans votre hérédité humaine. Il y a en outre deux principales branches, avec d'un côté les ouistitis et autres petits singes à longues queues et les hominidés sans queue (arrière) comme les chimpanzés, les gorilles et les orangs-outangs. Le cousinage est officiel, encore plus profond que Darwin l'avait entrevu, puisqu'il ne se limite pas aux singes mais s'étend à l'ensemble de la chaîne évolutionnaire. Tous les animaux utilisent des pensées représentant des images pour communiquer. C'est ainsi que vous pouvez communiquer avec eux et recevoir des pensées imagées prouvant que la plupart d'entre eux savent exactement ce qui se passe autour d'eux et savent estimer la différence entre un humain gentil et un méchant.

À propos de ce cousinage, quelques explorateurs traversant le Kenya et la Tanzanie découvrirent, peu après ma venue sur Terre et presqu'au même moment qu'un vieux squelette humanoïde vieux de plusieurs millions d'années qu'on appela "Lucie", une espèce de singes non encore répertoriée, d'apparence nettement située entre le chimpanzé et l'australopithèque; ces singes ont la colonne vertébrale plus droite grâce à une position du bassin plus évoluée et n'utilisent que leurs deux jambes pour marcher, libérant leurs mains et leurs doigts dont le pouce est devenu presque humain, mains qui de ce fait sont plus agiles que celles de leurs cousins; leur cerveau est en outre plus développé vers le haut et sa capacité supérieure à celle d'un chimpanzé, qui pourtant est à 99% porteur du même génome que le génome humain, toujours du fait de cette station debout humanoïde.

Ils s'avèrent de plus amicaux, serviables, aussi communicateurs que les dauphins et au moins aussi intelligents, car plusieurs de ces singes firent l'objet d'expériences éducatives poussées qui mirent à jour une intelligence quasi humaine, puisque supérieure à celle d'un enfant de cinq ans. Ces "singes" apprirent plus de mille mots, comprennent plus de 650 phrases composées, savent jouer aux jeux vidéo et en comprennent les règles, peuvent exécuter des ordres donnés par téléphone et tous les zoologistes qui travaillent avec Kanzi, (nom de la bête qui fut testée la première et qui signifie "trésor caché" en swahili) et ses semblables sont d'accord pour dire qu'il ne leur manque vraiment que la parole.

Autre particularité absolument unique dans le monde animal : ils font l'amour... Autrement dit, ils pratiquent entre eux le sexe pour le plaisir, pour l'apaisement des tensions entre les membres de cette véritable communauté, et non seulement pour leur reproduction, comme tous les autres animaux.

Malheureusement, leur cavité buccale et la forme de leur langue ne leur permettent pas de s'exprimer autrement que par des cris modulés, un peu comme les dauphins. L'être humain, membre de l'espèce arrivée au sommet de cette évolution mammiférienne, est le seul à posséder l'outil intérieur permettant la parole, donc les mots, donc des pensées de plus en plus sophistiquées. Comprenez enfin que la conscience scientifiquement établie de tous ces animaux illustre bien que la frontière de cette conscience n'a pas à être calculée d'après la faculté de dire des mots mais de les comprendre. Le langage des signes est à ce point de vue un parfait révélateur et a permis de s'apercevoir que les sourds ne sont pas plus stupides que les autres, au contraire...

N'importe quel chimpanzé ou gorille élevé comme un enfant humain sourd est parfaitement capable d'en apprendre une bonne part et s'en servir à bon escient. Mieux, le chimpanzé est le seul animal capable de comprendre qu'il se regarde dans le miroir et éventuellement de l'utiliser comme un humain. C'est aussi une espèce connue pour son extrême violence envers un clan différent de leurs propres congénères, allant parfois jusqu'à l'éradication de tous les mâles d'un clan et le kidnapping de toutes les femelles. Ce comportement ressemble à s'y méprendre aux comportements humains scandaleux pratiqués depuis toujours et encore de vos jours en Europe. Il est un fait certain : beaucoup de bêtes mises à mort pour telles ou telles "bonnes" raisons souffrent et ressentent la peur de la mort presqu'autant que vous. Certains ne savent pas crier comme vous leur effroi, mais cela prouve-t-il qu'ils ne souffrent pas atrocement ?

Alors, de grâce, s'il n'est pas possible de vous convaincre de ne pas tuer autant d'animaux, au moins ménagez-les un peu. Chaque animal possède spécifiquement un trait de caractère pédagogique pour l'Homme, l'ensemble de tous les caractères animaux pouvant se retrouver dans chaque être humain, comme Esope et La Fontaine, pour ne citer que les plus célèbres, l'ont mis en épigraphe. Donc, en l'Homme réside la somme de tous les défauts et qualités réunies du caractère animal. Une des grandes différences entre les bêtes et vous, c'est que vous avez la liberté de choisir et de sélectionner entre toutes ces gammes de défauts et qualités pour singulariser votre personnalité, alors qu'eux n'ont aucun choix.

Bien que l'Homme soit issu des animaux, un élément déterminant vous sépare d'eux : les créateurs ont implanté dans le patrimoine génétique de chacun des différents animaux des traits de caractères innés, à la différence de vous, quasiment vierges de tout autre programme que le legs génétique de vos parents. Un bébé humain va naître avec seulement deux programmes automatiques : le réflexe de serrer avec son poing, en souvenir du temps où l'Homme vivait accroché aux branches, et le réflexe de sucer, qu'il acquiert pendant son confinement dans l'utérus maternel...

La plupart des animaux acquerront une certaine autonomie très tôt alors que les parents d'enfants se verront avoir une tâche protectrice vitale beaucoup plus importante en ce qui concerne le laps de temps. Par contre, l'animal atteindra très tôt une stagnation de son développement, alors que l'Homme va évoluer jusqu'à la mort et au delà, sans jamais s'arrêter tant qu'il continue de désirer vivre et faire la volonté du Créateur infiniment sage qui décida de lui donner la vie. Si je vous parle du rôle irremplaçable de l'animal, c'est qu'il semble que vous ne l'ayez pas encore bien réalisé dans l'ensemble !

Le chien, par exemple, le plus inconditionnellement fidèle de vos compagnons à quatre pattes, n’a pas fini de vous étonner quant à ses facultés extra sensorielles. Je ne parle évidemment pas ici de la catégorie pitbull et autres chiens d’attaque au lignage artificiellement créé par des croisements révélant, de la part de leurs auteurs, de sombres arrière-pensées. L’énorme majorité des chiens de race naturelle sont détenteur du programme d’amour inconditionnel pour l’espèce humaine, bébés compris. Ce sont véritablement vos meilleurs alliés, et ce n’est nullement le fruit du hasard mais bien la volonté créatrice de vos concepteurs célestes. Sans leur active collaboration auprès de votre espèce, cette dernière n’aurait probablement pas pu survivre dans le monde ultra dangereux des temps reculés où vos ancêtres vivaient dans des arbres ou des grottes, menacés par une infinité de dangers divers.

Maintenant que leur utilité à défendre un territoire donné n’est plus aussi importante que dans ces temps d’insécurité, telle que même Le Pen n’aurait eu aucune solution pour la combattre, leur utilité peut néanmoins trouver de nouveaux aspects : leur instinct est, un exemple parmi cent autres, capable de détecter jusqu’à une heure avant son arrivée, une crise d’épilepsie chez leur maître ou maîtresse et veiller sur eux jusqu’à la fin de la crise. D’autres maladies humaines très graves peuvent également être détectées par les chiens alors qu’elles n’en seraient qu’à leurs prémisses, donc à une phase plus facilement curable, mais à l’heure actuelle, la médecine scientifique n’a pas encore réalisé que ces bêtes leur seraient infiniment plus utiles bien vivantes et intactes pour travailler comme auxiliaires médicaux avec des malades, plutôt que les utiliser presqu’exclusivement comme des cobayes dépourvus de sensibilité.

Même si cette dernière ne peut pas toujours se manifester assez clairement pour qu’elle puisse être acceptée comme telle selon les références humaines, je vous garantis qu’elle est bien présente; il arrive même fréquemment qu’un chien manifeste plus de sensibilité et d’intelligence qu’un être humain. Ils sont également capables, après un dressage circonstancié, d’être de très utiles assistants pour des handicapés lourds de toutes sortes, allant du paraplégique à l’aveugle. Leur extraordinaire flair leur permet d’être d’impeccables gardiens et de vaillants alliés en cas de danger. Leur amour de la compagnie des êtres humains, même pour de parfaits imbéciles qui profitent de cet amour pour assouvir sur eux leurs mauvais instincts ou leurs complexes d’infériorité, rend aussi plus astreignante la tâche d’être propriétaire d’un chien par rapport à un chat et, a fortiori, un poisson rouge.

Ce n’est pas la peine de vouloir posséder un chien si ce n’est pour l’aimer et être éventuellement capable de quelques sacrifices pour s’occuper convenablement de ses besoins. Ce que vous recevez en échange est, en général, très appréciable et vaut bien ces petites concessions. Le chat est intrinsèquement moins utile qu’un chien, sauf en cas d’invasion de petits rongeurs, toujours dangereux dans des habitations modernes à cause des gaines de fils électriques dont ils semblent se délecter. Par contre, il est en général plus intelligent, moins demandeur de soins et d’attention, et sa présence aussi bien que son apparence sont particulièrement anti-stressantes pour leurs propriétaires. Ceux qui aimez, respectez et soignez les animaux développent de manière satisfaisante leurs qualités humaines; les autres devraient plus penser au fait que certaines espèces comme les fourmis ont presque cent millions d'années d'expérience terrestre, alors qu'il n'y a que trois millions d'années que l'Homme a surgi des limbes. Elles ont donc une science de l'adaptation bien supérieure à la vôtre. Elles sont généreuses entre elles et solidaires, jusque dans le sacrifice de leur vie pour la communauté; chaque fourmi ayant une idée la communique immédiatement à toutes les autres au cas où cela en intéresserait certaines, et il n'y a pas de "chefs" à proprement parler...

En faisant le réseau Internet, vous avez inventé un système déjà mis en place par les fourmis avant même que vous n'émergiez en tant qu'espèce distincte. Sans devenir vous-mêmes des fourmis (votre égo vous l'empêcherait de toute façon), vous pourriez copier d'elles un certain nombre de valeurs utiles pour votre futur qui s'annonce surpeuplé, donc délicat à gérer au niveau de l'ego de chacun. Vous pourriez plus vous inspirer, en règle générale, de beaucoup d'espèces dotées de qualités utiles à acquérir, mais je ne peux vous en dire plus; à vous de faire attention à ce qui vous entoure. Les moeurs de tous vos animaux ont été étudiées par des savants qui ont tous fait des publications de leurs recherches et trouvailles. Vous bénéficiez d'un formidable nombre d'informations sur ce sujet. Encore faut-il que vous partiez en quête de la vérité. Quand cela aura été fait, comme cela a déjà commencé sur le continent Nord américain et depuis longtemps pratiqué sur les continents indiens et asiatiques, je gage et j'espère que le nombre de végétariens augmentera sensiblement.

Et si vous n’êtes toujours pas convaincu(e), je vous conseille de regarder le film ”Docteur Doolittle”, de Richard Fleischer qui, lui, semble avoir compris le point de vue ici énoncé depuis un certain nombre d’années et qui est peut-être responsable de quelques conversions alimentaires effectuées depuis sa sortie en 1967.



ARGENT

Violence et corruption chaque jour gagnent du terrain
Cette gangrène mafieuse, tous ces petits malins
Prolifèrent à l'envi comme si de rien n'était
Où est donc la justhice ? Il semble que rien n'y fait


Comme l'amour, la beauté et le pouvoir, l'argent est une énergie neutre, ce qui signifie qu'il est possible de faire du bien autant que du mal avec ces sortes d'énergies. Excellent test pour votre libre arbitre, qui peut de ce fait souvent se manifester et révéler à vous-mêmes comme aux autres qui vous êtes réellement au fond de vous !

En ce qui concerne la position angélique sur l'argent, elle est très réservée, car cette conception d'organisation monétaire qui succéda à la tradition du troc, à notre point de vue plus juste et égalitaire, semblait parfaitement inutile; mais vous comprendrez mieux ma réluctance à louer cette invention artificielle et de plus en plus abstraite qu'est l'argent, par ces temps d'argent virtuel, en vous disant que ce système économique vous a été transmis par la décision personnelle de Lucifer au temps où il avait encore les mains libres pour présider officiellement à votre éducation. Abstraite, car de l'or pur l'Homme est passé au papier, qui dépassa bientôt la valeur en or qu'il était censé illustrer, puis vous en êtes donc maintenant à l'argent virtuel, aux spéculations boursières, où les fortunes se font et se défont presque en une minute alors qu'à quelques kilomètres parfois, des bidonvilles grouillant d'autres êtres humains subissent une vie miséreuse dépourvue de travail en particulier et de perspective en général.

La façon dont votre structure mentale réagit face à la richesse matérielle basée sur l'argent nous donne raison quant à notre méfiance. Décidément, on peut se demander d'où Lucifer sortait toutes ces idées handicapantes pour votre niveau de conscience et votre évolution spirituelle...

Bien que maintenant l'argent soit devenu un des moyens le plus efficace pour aider à mettre en place des structures de vie décentes pour tous, la façon dont il est gagné et redistribué laisse à désirer dans bien des cas. Pour l'instant, nous constatons qu'il divise plus qu'il ne rapproche, qu'il rend fous ou jaloux les gens selon qu'ils en ont trop ou pas assez et qu'il est à la base de la plupart de vos problèmes de pollution, de conflits conjugaux et de conquêtes guerrières en général. Bilan indéniablement « globalement négatif. »

Les mafias qui rackettent méthodiquement les populations tirent directement leurs forces maléfiques des milliards qu’elles "gagnent". Mais la façon dont elles le gagnent les perdront. Elles n'ont pas peur de leurs actes parce qu'elles ne croient pas en une vie éternelle; bientôt, leurs membres seront bien obligés de reconnaître une par une leurs erreurs de foi, mais ils devront faire un plus ou moins long stage de réadaptation à l'altruisme et la pauvreté matérielle avant de monter à la dimension supérieure. Autrement dit, ils auront à venir habiter dans un corps de pauvre, né dans un pays appauvri par leurs propres magouilles passées. Si l'enfer n'existe pas, dans la mesure où Lucifer ne possède aucun lieu attitré dans l'univers où il pourrait régner impunément sans partage, le purgatoire, lui, est tout à fait réel.

Les asiatiques communistes, lorsqu'ils mirent en place leur système d'autocritique et de camps de travail d'intérêt général pour ceux qu'ils appelaient les "contre-révolutionnaires" Chinois, Coréens, Vietnamiens, Cambodgiens, etc.) n'étaient pas très éloignés de l'organisation du purgatoire tel qu'elle existe dans le monde intermédiaire, ce sas prévu par le Plan, où le dossier de chaque nouvel arrivant sera épluché grâce au film de sa vie tourné par son Dieu intérieur, puis présenté au Tribunal galactique par son ange gardien chargé d'évaluer son profil psychologico-mystique (dans la mesure où la personne en question aura gagné le droit d'en avoir un, sinon bien sûr, c'est le néant, puisque personne n'aura gardé trace de ce mammifère sans âme éternelle). Ce n'est qu'après ce premier examen que les âmes jugées conformes ont accès à la dimension suivante. Votre tradition l'appelle "Jugement dernier", mais en réalité, le système existant est beaucoup plus complexe que cela. Les propriétaires d'âmes viciées iront se faire réhabiliter sur les planètes-purgatoires (dont votre planète fait partie) ou disparaîtront définitivement s'ils en expriment le désir.

Nul n'est obligé d'exister par force dans un univers où tout est précisément géré par le libre arbitre. Dieu propose et donne un mode d'emploi idéal, l'Homme dispose. Nul ne peut plus prétendre l'ignorer, les prophètes ayant, comme toujours d'ailleurs, bien fait leur travail, (du moins ceux à qui on laissait le temps de le faire avant de les occire). Seulement, à la différence des victimes des pseudo communistes asiatiques souvent innocentes de ce qu'elles avaient à s'accuser pour éviter la mort, le purgatoire s'adresse à des êtres qui ont amplement mérité de se trouver là et ont un réel besoin de se réhabiliter. Notamment les victimes des démons du sexe, de la cruauté et de l'argent. Les grandes industries sacrifient l'avenir de votre planète, tant les profits à court terme leur sont irrésistiblement désirables ! Les révolutions faites par les êtres humains (dont beaucoup ont versé leur sang dans l'affaire), étaient supposées mettre l'Homme au centre de toutes choses. Or, petit à petit, insensiblement mais sûrement, grâce à une tactique planétaire finement orchestrée, l'argent est revenu au centre de toutes choses, au détriment de l'Homme. Le travail des enfants esclaves reprend un nouvel essor, provoqué par cette nouvelle mode capitaliste s'appelant "délocalisation" et le chômage est part de leur stratégie pour reconquérir ce que les classes laborieuses leur avait péniblement arraché à coup de grèves, de révoltes, d'affrontements avec l'armée et la police.

En vérité, je vous le dis : le chômage qui règne dans les pays industrialisés ne représente nullement l'effet d'une fatalité inévitable, comme les technocrates qui l'organisent internationalement en sous-main tâchent de vous en persuader, utilisant pour ce faire un jargon incompréhensible sauf par un spécialiste, (ce qui met le commun des mortels en position d'infériorité), mais bel et bien un complot contre les acquis sociaux patiemment gagnés par les classes laborieuses. Beaucoup perdirent la vie dans cette juste lutte, notamment aux États-Unis du début du siècle. C'est finalement la puissante mafia américaine qui hélas remporta la plus grosse part du gâteau, et cela se voit dans l'organisation sociale où les pauvres n'ont personne pour les représenter, hormis quelques associations caritatives privées dépassées par l'ampleur des dégâts.

En outre, les banquiers accueillent à coffres ouverts l'argent sale de tous bords, à ce point que si tout cet argent était brusquement retiré du système, toute l'économie mondiale s'écroulerait !

C'est ainsi que les mafias tiennent de plus en plus le sort de l'économie mondiale entre leurs mains noires et que ce n'est nullement le fruit du hasard mais celui d’une collaboration occulte avec une partie du pouvoir exécutif et législatif (ce qui ne fera qu'aggraver leur cas au jour de leur jugement). A preuve, l’existence officielle des paradis fiscaux (Iles Caïmans et de Guernesey, Luxembourg, Monaco, etc.) dont les banques recèlent en leur sein des milliards d'euros, (environ le tiers de l’ensemble des avoirs bancaires mondiaux, soit également 30 fois le PNB français). Avec de telles sommes, il n’est pas étonnant que le pouvoir corrupteur de l’argent fasse de tels dégâts déontologiques dans le monde politique. Le rachat de Rolls Royce (la voiture des milliardaires et des têtes couronnées) par Volkswagen, la création industrielle d'Hitler (traduction allemande : la voiture du peuple) symbolise bien la globalité du paradoxe créé par l’argent.

La vie ou la bourse !

Les pauvres travailleurs qui sont au chômage ont l'impression de ne plus exister, comme si la vie s'arrêtait lorsqu'on ne gagne plus d'argent; certains êtres humains d'affaires se suicident à la première banqueroute. D'autres risqueront leur liberté, leur vie et celle d'autrui pour voler ce maudit argent. De vrais comportements de drogués !

Vous n'êtes pas totalement responsables : la plupart d'entre vous ont reçu un lavage de cerveau dès leur prime jeunesse ! Quelle que fut votre situation familiale, de bébé à adolescent, tout le monde grandit en entendant toujours et encore parler d'argent. A la radio, à la télé, combien coûte ceci, combien rapporte cela ! Des magasins et des panneaux publicitaires partout, la société de consommation grignotant peu à peu tout votre espace vital, tant mental que physique; cette pression est difficilement maîtrisable, spécialement pour les jeunes, cibles privilégiées des annonceurs. Néanmoins, ceux qui s'intéressent aux enseignements religieux ont dû découvrir que l'argent n'est pas en odeur de sainteté dans les commentaires des vrais Maîtres spirituels. Par contre, il devient une issue très importante chez les faux gourous. Voilà une première indication révélatrice, lorsque vous voulez savoir si un être humain se prétendant de Dieu l'est authentiquement et s'il est sincère : regardez ses tarifs...

La seule fois où Jésus rentra officiellement dans une violente colère, c'est justement contre les marchands parce qu'ils étaient dans la maison de son Père, le Temple mythique de Jérusalem. Ne doutez pas que Jésus était pourtant parfaitement capable de se contrôler en toutes circonstances. Il voulait donc fortement faire passer un message disant que l'argent n'avait pas du tout sa place dans la religion. Les papes qui succédèrent à Saint-Pierre n'ont apparemment pas analysé en profondeur cet évènement (pourtant abondamment décrit dans les Évangiles), à voir le faste que le Vatican a toujours montré. Déjà à l'époque de Francisco d'Assisi, cette opulence surprit cet authentique fils de Dieu. Depuis, l'Église censée représenter les conceptions de Jésus a acquis une banque...

Mieux : cette même banque fut impliquée dans des opérations de blanchiment d'argent sale appartenant à la Mafia américaine et napolitaine !

Plusieurs autres anecdotes illustrent pourtant sans ambiguïté possible l'aversion qu'avait Jésus pour l'argent et leurs propriétaires en général : pour le suivre comme disciple, il fallait à sa demande se délester au préalable de tous ses biens. Mais contrairement aux gourous modernes, ce n'est pas pour sa propre poche que Jésus demandait à ses dévots ce genre de renoncement. Autres exemples : pour être prêtre ou moine catholique, il faut encore maintenant prononcer des voeux de pauvreté. L'histoire des deniers de Judas, ses discours furieux contre l’attitude des Pharisiens...

Les références ne peuvent vraiment laisser aucun doute sur son sentiment en la matière. Par cette position, le Maître en sagesse voulait rappeler à ses ouailles que l'argent peut être antagoniste d'avec l'éveil spirituel. Y renoncer volontairement a toujours semblé faire grandir spirituellement et vice-versa, telle la loi sur les vases communicants : quand l'un se vide, l'autre se remplit. Comme il n'est pas possible, sans doute par la sagesse du Législateur suprême, d'avoir les deux vases pleins, il faut plus ou moins choisir entre matière et esprit, sans tomber dans l'exagération de la clochardise ou l'illumination stigmatisée, bien entendu. Mais de ce que vous emporterez avec vous après la perte du corps, il vous est fortement conseillé de miser plutôt sur les valeurs spirituelles. À long terme, vous risquez d’être gagnant. Ce sont en tout cas ces dernières valeurs et nulles autres que vous retrouverez accumulées ou non sur votre compte en banque de mérites personnel dès votre arrivée sur votre prochaine planète d'affectation.

Charité bien ordonnée

Il existe cependant un moyen de transformer l'argent en instrument positif de rapprochement fraternel entre les individus : si les riches donnent généreusement aux pauvres...

La Bible enseigne de donner au culte 10 % de ses revenus après impôt laïc. Si un riche est généreux, il sera alors jugé comme un être généreux et non comme un "riche", avec sa connotation péjorative, comme l'illustre la parabole du riche et du chas de l'aiguille. Au sujet de cette parabole, il faut d'ailleurs préciser que le "chas de l'aiguille" était en l’occurrence le nom d'une des portes donnant accès à la ville de Jérusalem et par laquelle devait rentrer les caravanes lourdement chargées venant du Sud Ouest. La particularité de cette porte résidait dans son étroitesse qui obligeait certains chameliers à alléger l'animal de certains de ses ballots de marchandise pour pouvoir entrer dans la ville. Prise au premier degré, cette parabole ne donnait pas une chance à quelque riche que ce soit, car comment un chameau pourrait-il jamais passer à travers le chas d'une aiguille ?

Par contre, en se séparant d'une partie de ses biens, il était alors possible pour un riche d'entrer dans la ville Sainte, le Royaume des cieux.

Il est vraisemblable que Bill Gates, réputé l'être humain le plus riche du monde, a compris ce concept et tant mieux pour lui et pour ceux bénéficiant de ses largesses.

Il y a là une nuance. Néanmoins, à nos yeux d'anges n'ayant guère d'intérêt pour quoi que ce soit concernant l'argent, être généreux c'est donner bien plus que 10 % lorsque les besoins d'une famille s'élèvent, par exemple, à 50 % de ses revenus mensuels et ayant de surcroît la possibilité de mettre de l'argent de côté pour les éventuels coups durs; la générosité commencera alors si vous donnez jusqu'à 50 % de vos économies, impôts inclus. Mais donner à qui ?

La mafia s'étant même glissée dans certaines associations caritatives, le mieux pour l'aspirant en charité sera de la faire directement et en personne, autour de lui, sans se délester de l'importance des contacts fraternels personnels sur des organisations parfois sincères mais presque toujours gaspilleuses. Combien de dons généreux sont-ils réellement arrivés aux personnes à qui ils étaient destinés ? Je connais la réponse et elle révoltante, c'est tout ce que je puis vous en dire. La charité directe, comme notre ami connu sous le pseudonyme de Coluche la pratiquait, est la seule qui soit réellement efficace.

J'ai personnellement ressenti de la peine qu'il n'ait pas été possible d'empêcher sa mort prématurée. Heureusement, nous n'avions pas que Coluche dans nos fichiers de récepteurs terriens opérationnels. Quelques gens très riches travaillent actuellement pour l'aide aux défavorisés car ils sont réceptifs à nos suggestions. La loi de l'argent étant ainsi organisée que l'argent appelle l'argent, ces alliés angéliques sont devenus immensément riches grâce à nos "inspirations", sans pour autant que cela leur tournât la tête et leur fasse oublier notre arrangement.

Les meilleurs d'entre eux furent recrutés parmi les Juifs ayant survécu à l'holocauste européen et ayant, de ce fait, traversés de terribles épreuves, ce qui les avait rendus très compatissants et compréhensifs vis-à-vis de la souffrance humaine. Beaucoup partirent pour les États-Unis et devinrent des êtres humains d'affaires puissants et respectés. Ce sont ces mêmes personnes qui maintenant déversent le trop plein de richesses accumulées à l'Ouest vers les pays de l'Est, leur origine ethnique, afin d'aider les habitants de ces pays exsangues à rebâtir un système de société leur permettant de s'épanouir conformément au Plan de Dieu qui n'est nullement sadique mais simplement boycotté à l'heure actuelle du fait de tous ces blocages lucifériens aux plus hauts niveaux de votre administration financière mondiale.

Un autre être humain qui essaie de faire quelque chose et qui de ce fait a droit de citer dans le livre, c’est le brave député européen Tobbins. Depuis des années, il essaie de faire voter une loi fiscale internationale qui taxerait de 0,01 % toutes les transactions boursières concernant la pure spéculation dans le monde. Un tel impôt dégagerait des centaines de milliards qui, honnêtement gérés, bien sûr, aideraient grandement à faire reculer la misère et la violence dans le monde. Bonne idée, à priori, qui ne lèserait absolument personne...

Pourtant, elle a été de nouveau repoussée à Strasbourg. Honte sur vous tous, nouveaux Pharisiens nantis, de Gauche comme de Droite pour avoir voté contre cette taxe pourtant 100 % humanitaire. Les Pays riches vont bientôt être obligés de rattraper leur manque de générosité envers les pays pauvres, car les pauvres sont également leur réservoir de main-d’oeuvre très bon marché.



ARTISTE

Ils voudront les faire taire, mais pourquoi tant de haine ?
Bâillonner les artistes ? N’en prenez pas la peine
Car quand l'un d'eux est pris pour délit d'opinion
Est jeté en prison, ou tué par un camion
Un autre se lèvera pour porter l'étendard
Symbole de liberté et de l'amour de l'Art


Cette catégorie de mortels de l'espace possède une structure mentale légèrement modifiée par rapport au niveau d'évolution de leurs congénères dits "normaux". Sans être des mutants proprement dit, ils ont hérité d'une combinaison génétique plus adamisée que la moyenne humaine (où sont inclus l'oreille parfaite, le sens des couleurs, des perspectives harmonieuses, etc.), combinaison elle-même transmissible et éventuellement améliorable à chaque génération au gré des gènes adamiques également prioritaires des partenaires successivement élus.

Je suis bien conscient que la façon d’aborder ce sujet peut en choquer certains, à cause de l’ignoble travail effectué sur ce sujet par les nazis et le déplorable amalgame qui est maintenant fait entre la race aryenne-germanique et la race adamique, de nature surhumaine, arrivée il y a 35.000 ans et réelle fondatrice de la race dite «blanche». C’est pourquoi cette race, apparue bien après les races de couleurs, présente de multiples aspects (blonds, bruns, grands, petits, poilus, imberbes, etc.), du fait de la fusion génétique opérée sexuellement par les adamiques auprès des diverses races de couleurs évoluant sur place depuis des millions d’années (voir aussi à « race »). Que les réfractaires viscéraux à cette présentation des choses, certes un peu élitiste et flatteuse pour les descendants d’adamiques, comprennent que la reconnaissance de la Réalité, fût-elle déplaisante ou apparemment choquante, doit se situer néanmoins au-dessus de l’interprétation officielle des évènements historiques humains. Le gène adamique est une réalité neutre qu’il ne sert à rien de nier, à part pour embrouiller encore plus la Vérité, ce qui ne résout aucun problème, voire en engendre de nouveaux.

N’est-il pas indéniable qu'il arrive parfois parmi vous des êtres au talent exceptionnel pour votre norme, à qui l'on donne le nom de génie ou de surdoué ? Entre autres différences, leur glande pinéale adamisée va améliorer la réception de nos émissions mentales de type 888.

Leur particularité mentale et la nette incompréhension qu'ils reçoivent des non-artistes contribuent à les couper quelque peu de ces derniers; les artistes auront donc tendance à se fréquenter entre eux, formant peu à peu une élite de fait. Leur sensibilité souvent exacerbée transforme cette qualité intrinsèque en difficulté pour s'adapter à un monde fonctionnant différemment de ce qu'ils pressentent comme étant le plus approprié; ils se retrouvent donc régulièrement en tête des gens qui veulent changer ce qui ne va pas. Dans ce dessein, ils peuvent trouver dans la réalité une gamme très complète et littéralement infinie d'éléments pour faire passer leurs messages : couleurs, sons, matériaux composites, expression corporelle, texte, image, effets spéciaux... Ils disposent de tout ce dont ils ont besoin pour vous révéler la beauté et la gloire de notre création, l'ordre céleste qui privilégie la beauté, la bonté et l'harmonie et les bienfaits sensoriels qui en découlent. Mais les meilleurs d'entre eux se sentent également appelés à montrer du doigt ce qui ne va pas, ce qui sort des chemins harmonieux et quand ils commencent, ils s'arrêtent rarement avant de mourir. Aux autres corporations de tenir compte de leur sensibilité supérieure, du fait que l'artiste a des facilités naturelles à réaliser une fusion yin-yang plus complète que ses compagnons dotés d'autres sortes de talents et de dons; par exemple, un bon peintre fera rarement un bon politicien et un bon politicien se révèlera rarement être un bon compositeur de musique. Une société qui respecte et protège ses artistes aura toujours un avantage appréciable sur une société qui les censure, les emprisonne ou les tue, car ces derniers font office d'oies du Capitole. Les Romains avaient été bien inspirés de s'abstenir de manger leurs volailles, car elles le leur rendirent bien en cette occasion. Vos oies à vous, ce sont vos artistes... L’un d’entre eux s’appelle même Jarre !

L'essentiel n'étant pas visible, il est nécessaire de développer votre oeil intérieur. C'est ce que font les artistes dignes de ce nom. Ils sont de bons transmetteurs et cherchent moins que d'autres à utiliser nos révélations à des fins personnelles, l'inspiration artistique qu'ils en tirent leur suffisant généralement pour accaparer toute leur attention. Par contre, ils ont toute latitude pour reprendre à leur compte ce qu'ils canalisent (chacun a le droit de vivre décemment) et c'est l’un des privilèges, sommes toutes légitime, qu'ils ont pour collaborer avec le corps angélique de révélation universelle. L’un de nos fidèles transmetteurs, Robert Hossein, en sait quelque chose, puisqu’il a encore récemment travaillé avec nous. Mais il y en a beaucoup d’autres et dans beaucoup d’expressions artistiques. Nos deux favorites pour travailler avec vous sont votre premier et 7ème Art, c’est-à-dire la musique et le cinéma. Ce que fit Jean Sébastien Bach dans sa "Messe en si", par exemple, est assez représentatif, de ce que son oreille interne put capter de la musique des sphères que les artisans sonores célestes composent dans un éternel présent de sons changeants.

Il put mieux que d'autres relever le challenge de recevoir et écrire sur du papier cette musique invisible et tridimensionnelle mais néanmoins audible par le champ auditif de votre ouïe d'humain. C'est pourquoi elle rend l'auditeur si serein et recueilli : elle restitue tout ce que les anges de l'époque lui avaient envoyé dans son oreille intérieure; cela fait de sa musique une véritable thérapie si vous êtes malade ou stressé, et une musique spiritualisante pour les bien portants. Tout le pouvoir curatif de l'Amour et de l'Harmonie universelle se retrouvent dans cette Messe et bien d'autres de ses oeuvres. Par contre, l'hérédité ne marcha pas au mieux car la lignée des Bach musiciens exceptionnels s'éteignit rapidement. À l'instar de Bach, dont les titres de morceaux ne laissaient planer aucun doute sur sa foi et même sa dévotion en Dieu et Son fils paradisiaque Jésus, la majorité des artistes arrivent un jour ou l'autre à la conclusion que leur source d'inspiration ne vient pas de leur personnalité propre mais d'une association avec nous, ce qui les fait encore plus progresser, bien sûr. Les musiciens, en particulier, sont nos amis les plus chers, car ils pratiquent l'Art des sons.

Or, c'est précisément dans le son que la vibration divine passe le mieux (au commencement était le Verbe) pour la simple mais suffisante raison que le son peut intégralement véhiculer la pensée. Il y a donc dans la musique des formes-pensées plus ou moins spiritualisantes, selon le niveau de conscience du compositeur qui les capte (voir à "musique") et plus ou moins reconnaissables comme tel, selon le niveau de conscience de l'auditeur. La mélodie est la façon angélique dont nous communiquons entre nous, ce qui nous aide bien à nous faire comprendre des musiciens. C'est encore vers eux que nous nous tournâmes avec plus ou moins de succès, dès que les Administrateurs virent les prémices de ce qui aurait pu être pour l'humanité un nouveau conflit mondial. Mais grâce à vos progrès dans la diffusion sonore, la musique nous a servi à unifier toute une génération, toutes ethnies confondues; grâce à cette culture commune, nos messages de paix et d'amour purent circuler tout autour du globe à travers la voix de vos idoles favorites et être entendues par des dizaines de millions de jeunes, du fin fond de l'Amazonie jusqu'en Chine, en passant par la Papouasie et l'Alaska...

Le problème, car ce progrès technique a une face obscure, c’est que ce même progrès technique et la massive diffusion de CDs vierges, d’enregistreurs de CDs et de DVDs fabriqués et vendus une bouchée de pain (par les mêmes compagnies qui se plaignent hypocritement d'avoir leur production musicale piratée) est une véritable manne et un appel d’air pour tous les petits fraudeurs, pirates et bricoleurs sans scrupules de la Planète, dont l’action lèse de plus en plus et les Maisons de disque investisseuses (même si leur politique n’est pas toujours tournée vers les plus majestueuses expressions de l’Art) et surtout les artistes eux-mêmes, en les privant d’une partie de plus en plus importante de leur précieuse source de royalties, qui se trouve être souvent leur seul salaire. Déjà qu’ils ne touchent qu’une misère par CD vendu, les pauvres...

A cause du système de TVA, les CDs sont taxés à près de 20 % et les marges des Maisons de disques sont nettement plus confortables que le pourcentage accordé aux artistes. Donc, des mesures, légales et économiques, pourraient aisément être prises pour au moins freiner le piratage et la spoliation qui en découle pour les artistes-créateurs, par la baisse du prix du CD trouvé dans le commerce. Par exemple, une partie de la TVA perçue sur les CDs vierges pourraient alimenter un fond d’investissement géré par la SACEM pour financer des projets d’artistes doués mais méconnus, c’est-à-dire souvent injustement inconnus.

Arrêtez ce cinéma

Le cinéma a tendance à être encore plus efficace que la musique seule, grâce aux trucages extrêmement raffinés qu'il est capable maintenant de produire. L'alliance du son et de l'image est extrêmement efficace sur votre psyché. Mais que de gâchis ! Que de stupides scenarii produits ! Que de navets insipides et sans signification ! Que d'argent stupidement dépensé par millions pour des histoires sans queue (sauf dans les navrants films porno) ni tête, alors que la misère grouille aux portes d'Hollywood ! Les lucifériens sont là, pas de doute, avec leurs scenarii racoleurs, violents et porteurs de messages anti-fraternels et pro-nationalistes. Hollywood est depuis presque un siècle le théâtre d'un conflit ouvert entre les forces obscures et celle de progrès lumineux. Les enjeux sont importants, car tout ce qui sort d'Hollywood va être vu par des milliards de spectateurs et donc le message que véhiculent ces productions peut faire et défaire la perception qu'ont les peuples sur tel ou tel sujet. La tendance majoritaire actuelle du cinéma américain va, hélas, dans la mauvaise direction. À cause d'eux, puisqu'en réaction aux scenarii déstructurants tellement la gâchette y est facile et les courses de voitures légion, une montée sans précédent de violence juvénile se fait jour aux portes même d'Hollywood, comme un signal qui leur serait adressé, violence juvénile s'étendant maintenant à l'Europe dont la jeunesse est abreuvée des mêmes stupides feuilletons! À même cause, même effet, c'est pourtant bien connu. Maintenant, les bons élèves japonais réussissent même à inventer des images tellement "choc" et "flash", qu'elles déclenchent des crises d’épilepsie chez des centaines de pauvres enfants simultanément ! Là, puisque ce sont de jeunes enfants, l'opinion commence à s'émouvoir. Mais tant que cela va dans le bon sens...

L'argent rendant sourd et aveugle, aucun changement de ton ne pointe encore son nez dans la capitale californienne, les Rambo-Présidents et les terribles aliens "d'Indépendance Day" et autres cauchemars cathodiques ont encore de beaux jours devant eux. Heureusement, nos troupes inspirées sont là aussi, Spielberg en tête, car mes frères, "los angeles", ont depuis le début eu aussi accès à Hollywood, par le biais de la glande pinéale des scénaristes, metteurs en scène et producteurs ayant de tous temps répondu favorablement à leurs sollicitations télépathiques. Le rapport de force au niveau de la quantité est nettement en faveur des concepteurs de spectacle pour bas chakras, mais au niveau de la qualité, les chef-d’oeuvres imaginés par les récepteurs terriens reliés aux anges sont cent fois plus efficaces et populaires. Il y a des films et des musiques pour chaque chakra. Voici des exemples concrets de films s'adressant à tel ou tel chakra, car il est facile de s'apercevoir de la différence, par rapport aux chakras stimulés lors du visionnage. Les films "gores", les scenarii sataniques et sadiques stimuleront surtout le premier chakra; les films porno ou très érotiques stimuleront le deuxième; "Independance day" et ses histoires de pouvoirs, d'égo et de tueries continuelles est un film typiquement pour troisième chakra. Si le scénario vous fait aimer l'oeuvre de Dieu, ceci ira alimenter votre cinquième (voir à "chakra"). Frank Capra était l'un des plus doués pour ce type de films. Plus contemporain, je peux vous citer quatre noms parmi les plus inspirés, parce qu'il est important que vous revoyez ces films à la lumière de mon livre d'apocalypses, si ces dernières vous intéressent :
  • "Président d'un jour " d'Ivan Reitman, avec Sigourney Weaver : chakra n°4
  • "Rencontre du troisième type", de Steven Spielberg : chakra n° 5
  • "Gandhi", de William Attenborough : chakra n°6
  • "Jésus de Nathareth", de Francisco Zefirelli : chakra n°7
Ce dernier a aussi réalisé une très fidèle vie de San Francisco d'Assisi, ce remarquable descendeur qui fit beaucoup pour faire comprendre à l'humanité, que l'amour et le service qu'on doit aux animaux et aux humains faibles ou malades, sont glorieux et non humiliants. À voir, donc, jusqu'au dernier plan, car ces quatre films résument le plus fidèlement la réalité que vous êtes en droit de voir un jour. Il est d’ailleurs rare que ce genre de films aient besoin de scènes torrides et de mares de sang pour être appréciés. Par contre, l'histoire qu'elle raconte a la vertu d'alléger votre âme et vous donner de l'énergie pour lutter contre ce qui n'est pas correct. Depuis que le cinématographe existe, les anges ont toujours travaillé avec des humains. Charlie Chaplin, Frank Capra (Mr Smith au Sénat"), Cecil B. de Mille (Les dix commandements) et bien d'autres furent parmi ces associés. Ils furent tous combattus par le luciférien Mc Carthy qui lança sa fameuse chasse aux sorciers rouges contre la plupart de nos alliés humains pour "activité anti-américaines"! Les diables avaient décidé de livrer leur grande bataille médiatique anti-angélique à Los Angeles, par je ne sais quelle nouvelle bravade. Jusqu'à maintenant, ils se sont plutôt bien débrouillés, mais pas au point de pouvoir se débarrasser de mes frères travaillant sur Los Angeles.

Mais si certains quartiers de cette immense métropole s'appelaient Los Diablos, cela ne choquerait plus personne. Quant au cinéma français, à part quelques personnalités de grand talent, que peuvent-ils faire pour challenger l'énorme rouleau compresseur pseudo culturel de l'oncle Sam à part quelque bons scenarii remakés à Los Angeles ? Les peintres, les sculpteurs et les poètes sont, eux, plutôt en perte de vitesse. Leur quasi-stagnation dans l'expression artistique n'a pu suivre les avancées audiovisuelles fulgurantes de cette deuxième partie de siècle et seuls ceux qui réussirent à recycler leur art dans un support commercial moderne peuvent continuer à vivre de leur vie d'artiste. Toutes disciplines confondues, c'est la seule catégorie de citoyens capable de sauver votre monde de ce qui l'attend grâce à leurs talents de visionnaires. Mais leur charisme étant nettement moins puissant que les politiciens, la lutte d'influence est pour l'instant assez déséquilibrée.

Apprentis artisans célestes

Dans les artistes, j'inclurai également tous ceux qui n'ont pas eu la chance de faire des études artistiques dans leur jeunesse mais qui font leur travail avec amour, goût pour le beau et respect.

Quelle que soit alors leur occupation, ce sont des artistes et ils gagneront ce nouveau statut à part entière dans leur prochaine vie. Mais que devient l'artiste après sa mort ? Il continue simplement à progresser dans la quatrième dimension et les suivantes. Dans notre réalité supérieure, tous les arts ont tendance à se confondre. Ainsi, la musique englobe les sons, la chorégraphie et la mise en scène de milliers de figurants, les odeurs et les projections holographiques géantes. Nos spectacles sont si élaborés comparés aux vôtres que vous ne pourriez supporter d'un coup tant de puissance et de beauté unifiées et vous vous évanouiriez.! Les artistes auront donc de beaux jours devant eux après leur première vie pour parfaire leur art et tirer tout le potentiel de leur éternel talent. Parents, si vous aimez vos enfants et voulez leur offrir un cadeau utile, essayez autant que possible de les persuader de pratiquer un art quelconque, musical de préférence et le piano, en raison du clavier maintenant universel. Car le fait même de l'apprentissage constitue un excellent exercice pour leur cerveau, ce qui les aidera à mieux se servir des deux parties de celui-ci; ils seront, une fois adultes, beaucoup plus réceptifs à la bonté, la beauté et l'harmonie; leur humanité en sera améliorée, ainsi que la profondeur de leurs réflexions.

S'ils choisissent le piano, les exercices entraînant à casser la synchronisation instinctive des deux mains les habitueront à pouvoir simultanément se concentrer sur deux activités différentes, développeront leur intelligence et leur donneront plus facilement accès à la réalité spirituelle grâce aux formes pensées véhiculées par la musique et l'instrument qu'ils travaillent. Beaucoup de talentueux compositeurs ont travaillé siècle après siècle avec nous et ont laissé leurs oeuvres pour votre bénéfice. Ce qu'ils ont éprouvé, chaque musicien peut également le ressentir en ayant accès aux mêmes vibrations sonores et mélodiques.

S'ils choisissent le violon ou tout autre instrument sans barrés, ils travailleront leur oreille et comprendront très tôt ce qu'est la perfection, car il n'y a qu'une façon de jouer du violon sans donner la migraine aux auditeurs : c'est en jouant juste, sinon, il devient vite intolérable d'écouter un violoniste qui ne joue qu’approximativement juste...

S'il choisit la batterie, il apprendra à diviser sa concentration en autant de membres qu'il possède, en général quatre. Si c'est la trompette ou le saxo, cela lui développera le souffle et le hara (centre de l'énergie vitale connue surtout des artistes martiaux). Je pourrais continuer l'énumération longtemps puisque chaque instrument a son utilité éducative, quel que soit le pays d'où il est issu. Des études déjà réalisées par vos spécialistes en neurologie ont démontré que la pratique d’un instrument de musique peut augmenter jusqu’au quadruple la densité des réseaux neuronaux relatifs à la représentation de la main dans le cortex. Or, tout se qui contribue au développement du cortex et la densité générale de ses réseaux particuliers profite à l’intelligence générale, d’où l’indéniable utilité d’apprendre la musique et son interprétation impeccable sur un instrument de musique. D’ailleurs, tout ce qui fait travailler la main est profitable, étant donné l’espace comparativement énorme qui lui est réservé dans le cortex. Pourquoi certains chanceux peuvent-ils entendre la musique de l'intérieur, certains plus rythmiques, d'autres plus mélodiques, et en comprendre sa signification, alors que d'autres, non ? Cela concerne comme toujours la question du patrimoine génétique. Chaque race de couleur a héritée de certains dons caractéristiques et, à l'intérieur de chaque race, certains individus présentent également certains dons spécifiques engendrés par les métissages (voir à "race").

À votre niveau d'évolution actuelle, on peut estimer qu'une personne sur mille possède ce qu'on appelle l'oreille absolue, faculté permettant de reconnaître l'identité des notes (un si, un fa#, un accord de plusieurs notes...) et la signification des centaines de combinaisons rythmiques possibles. Même proportion chez les peintres et les photographes qui peuvent recevoir des visions intérieures et les transformer en formes symboliques compréhensibles et colorées d'une façon personnelle.

En conclusion sur ce sujet, apprenez à mieux écouter vos artistes, même si leurs moeurs différentes de celles de la plupart des mortels vous font parfois douter de leur sérieux ou de leur intelligence. Le rôle de l’intelligence, telle que je la définis, c’est la capacité de pouvoir discerner ce qui se cache derrière les apparences, et même derrière les apparences des apparences. C’est être capable par simple déduction, lors de l’observation de la perfection d’un paterne coloré sur une aile de papillon, de comprendre l’existence d’un Dieu aimant et amoureux de la Beauté et de l’Harmonie; bref, d’un détail matériel, être capable mentalement de remonter jusqu’à l’existence d’un être tout-puissant et immatériel. Tout artiste authentique excelle dans cette manifestation particulière de l’intelligence. D’ailleurs, toute intelligence détournée de ces fonctions primordiales ne servent pas à grand-chose à son propriétaire. En vérité, vous ne pourriez vous passer de l’intelligence des artistes ni de l'art qu'ils manifestent à travers eux. Soutenez-les, subventionnez-les, ouvrez toujours plus d'écoles d'art, plus de conservatoires de musique, n'hésitez pas à inciter vos députés incultes à être plus généreux lorsqu'ils votent le budget alloué à la culture. 0,4, ce n'est vraiment pas beaucoup, alors que la population potentiellement douée pour une quelconque activité artistique s’élève à 10 % de la population, les vrais musiciens représentant 10 % de ces 10 %. Ce ministère et son micro-budget sert-il seulement à ceux qui font la culture ? Ou sert-il essentiellement aux ministres, secrétaires, chauffeurs, cuisiniers et autres fonctionnaires divers qui l’animent ? Comme toujours, c'est en commençant tôt que l'enfant aura le plus de chance d'accrocher sérieusement son intérêt pour une quelconque discipline artistique. Ces disciplines d'éveil sont, vues d'où je suis, bien plus utiles à un jeune enfant en devenir que tous ces chiffres et ces programmes scolaires, surtout conçus pour transformer l'élève en une machine à produire, à consommer, à être compétitif, à tenir dans un moule dessiné par les politiciens, en fonction des besoins des grands industriels, plutôt qu'en un citoyen du cosmos, ayant l'éternité devant lui pour tout apprendre intellectuellement, mais peu d'années pour pratiquer les disciplines spirituelles. Plus la pratique d'un art se répandra dans la population, plus votre planète se rapprochera de la paix entre les peuples.

En Inde, où la musique est considérée comme un art sacré et ses pratiquants vedettes révérés comme des grands yogis et des maîtres spirituels, ce qu'ils sont d'ailleurs souvent, les musiciens hindous et musulmans apprécient beaucoup de jouer ensemble, même lorsque le reste de ces deux populations religieuses s'étripe à la machette par milliers à la première provocation de l'une ou l'autre de ces communautés pourtant religieusement éduquées et de ce fait censées s'aimer comme des frères, ce qu'ils sont de toute manière, qu'ils aiment cette idée ou non

Les anges aidèrent bien Gandhi dans son effort d'arrêter les massacres interethniques, mais quand lui-même tomba sous les balles de cet insensé luciférien, la relève de Nehru, si elle fut digne et sincère, ne fut pas aussi charismatique, ce qui fit que l'Inde perdit une partie de la pureté établie magnifiquement dans la population et dans son village-modèle (pour la situation et le contexte indien) par l'infatigable mahatma.

Pour ce qui concerne l'Occident, la percée du synthétiseur et tous ses gadgets électroniques automatiques aident grandement à démocratiser la musique par la facilité offerte au néophyte de produire tout de suite des sons audibles et même complexes, sans passer par les centaines d'heures de gammes fastidieuses. Fastidieuses, certes, mais quand même très utiles, car ces synthés représentent une solution de facilité, dans la mesure où rien ne remplacera jamais l'apprentissage en détail de la musique et de ses structures fonctionnelles ainsi que le plaisir qu'elle procure lorsqu'il devient possible d'improviser librement, de littéralement chanter à travers l'instrument et dire tout ce qu'on voulait dire et de la manière choisie... Bref, de devenir un artiste...

Ces grands frissons musicaux de nature spirituelle, seuls les artistes les ressentent pleinement et peuvent donc le partager avec ceux qui peuvent l'apprécier; ce faisant, par le bien qu'ils font, ils sont bien placés pour spiritualiser leur âme évoluante un peu mieux que certains autres.

Une dernière qualité qui les rend chers à nos coeurs, c'est que s'ils ne savent pas se soumettre (tel Mozart qui refusait à ses risques et périls de changer une note d'une symphonie, alors que l'empereur d'Autriche lui-même le lui "suggérait"), ou dans un autre registre, politique, cette fois, tel Matoub Lunes, le barde berbère qui mourut courageusement pour avoir refusé le monstrueux diktat cultures que les intégristes musulmans voulaient imposer. Par contre, ils savent aimer et traduire leurs amours en mélodies et orchestrations capables de multiplier les sentiments par autant qu'il y a d'auditeurs aux alentours. Les femmes sont importantes dans la vie des musiciens-compositeurs hétérosexuels et sont souvent les muses (d'où le mot musicien) d'oeuvres que vous aimez écouter, même plusieurs siècles après leur création. Maria Magdalena Bach fut à cet égard une femme admirable et merveilleusement aimante, ce qui aida son génie de mari à se développer librement et culminer à des hauteurs de sérénité mystique et paradisiaque si clairement perceptibles dans ses messes et ses concerti.

L’Art de la pensée

La pensée n’est pas un art en soi. Cependant, il est possible de la «maîtriser», comme on maîtrise un instrument de musique, ce qui, à ce moment-là, en fait un art, relié à l’art de vivre. Il y a d’ailleurs de nombreuses similitudes entre la pensée et la musique, et elles se retrouvent dans le vocabulaire. Harmonie, dissonance, accord, nuances, etc., sont des mots fréquemment utilisés dans ces deux éléments de la réalité humaine. La pratique des Arts martiaux, du yoga ou de la méditation Zen, sont également très bénéfiques pour la maîtrise de la pensée. Le niveau de contrôle sur sa pensée d’un authentique moine sortant du célèbre monastère de Shao-Ling ou d’un yogi expérimenté n’est plus à démontrer et peut commencer dès le plus jeune âge. Pour ce qui concerne l’art de la pensée, l’instrument requis est le cerveau. Il est possible d’accorder les neurones du cerveau et d’apprendre à penser correctement dès son plus jeune âge. Cela équivaut à comprendre qu’il y a le Bien et le Mal, acquérir les éléments philosophiques permettant de discerner la séparation entre ces deux concepts et choisir clairement son camp. Il est même recommandé de démarrer cette discipline le plus tôt possible. L’école devrait logiquement être le lieu idoine pour montrer cette discipline aux enfants, mais cela ne figure hélas pas dans les programmes, ce qui est très dommage. Le cerveau ayant deux côtés (un gauche, un droit), chacun lié à des fonctions complémentaires plutôt qu'identiques, ce premier élément est à prendre en considération pour l’élaboration éventuelle d’un programme-type. Il faudrait trouver un équilibre entre les matières étudiées, de telle sorte que le côté gauche (gérant le rationnel) et le droit (gérant l’imaginaire), soient traités à égalité, ce qui n’est pas le cas actuellement. Trop d’algèbre et de sciences à chiffres, pas assez de disciplines d’éveil à la beauté, à l’harmonie artistique et aux merveilleux et insondables mystères de l’univers.

Cet art de la pensée que je vous propose de travailler à acquérir consiste à apprendre à jouer de votre cerveau de façon à susciter et développer l’harmonie entre soi et les autres. L’analogie avec la musique continue, puisqu’il y a douze notes de musique et douze signes astrologiques symbolisant les douze aspects principaux des différents archétypes de caractères qu’on rencontre chez l’être humain.

Qu'ils soient ou non gérés par des dates sur un calendrier correspondant ou non aux positions des étoiles, il nen demeure pas moins une réalité tangible : il y a bien douze archétypes de caractères principaux, du timide artistiquement doué à tendance suicidaire à larrogant scientifique imbuvable en passant par le chef-né autoritaire ou le mouton prédestiné facile à convaincre des pires mièvreries, par exemple. Ceci est un fait constatable. Toujours est-il que cet art de la pensée doit obligatoirement passer par lapprentissage de ces douze archétypes et de leur mélange entre eux (voir à "zodiaque"), leur point fort, leur point faibles, apprendre à déceler la taille dego de chaque interlocuteur, sachant que plus un égo est gros, plus il lui est difficile dadmettre ses torts et de communiquer aimablement, etc.. Quand la communication commence à coincer avec tous les gens quon rencontre, comme cest souvent le cas pendant ladolescence, il est facile dapprendre quil est possible de changer cet état de choses au lieu de sénerver et de croire que personne ne vous aime. La première solution est de changer son angle de vue sur les choses, sil rencontre trop de résistance parmi votre entourage et que vous tenez à rester en bon terme avec ce dernier. La seconde solution, cest de changer dentourage, car lévolution existe et na pas la même vitesse chez tout le monde. Ladoption de lune ou lautre de ces solutions peut résoudre bien des conflits violents et inutiles. Une section de lart de la pensée sera donc dapprendre à rechercher, avant tout et en toute connaissance de causes, la ligne de moindre résistance, lharmonie avec autrui et de ne sénerver que le moins possible. Toute décision dans ce sens démontre une pensée artistique brillante. Apprendre à faire simple plutôt que compliqué est une autre section importante de cet art. Toute libération de contraintes matérielles superflues va dans le bon sens, celui de la liberté. Se méfier des crédits, surtout ceux proposés par les banques, par exemple. Se contenter sincèrement de ce quon a plutôt que de vouloir toujours plus dans une course sans fin à la résolution de plaisirs éternellement insatisfaits. En bref, éliminer peu à peu, par observation, toute cause de malentendu, de tension, de conflit, de frustration, de colère, de jalousie, de dettes, etc.. Lart de pensée en amour ny échappe pas : si vous êtes une femme sachant avoir une nature jalouse, nallez pas vous amouracher dun coureur notoire, sauf si vous aimez sentir les affres de la jalousie. Ceci est alors une autre forme de perversion intime, de forme masochiste, et cela ne nous regarde dès lors pas, puisquelle serait, en quelque sorte, volontaire et appartiendrait de ce fait au libre arbitre humain. Si vous nêtes pas doué pour lordre, ne cherchez pas à vous établir avec quelquun comme vous, sinon votre territoire ressemblera vite à une porcherie. On peut ainsi voir quil est bon de définir à tête reposée, selon ses propres goûts et talents, vers quelle sorte de partenaire il serait bon d'aller dans le but de nouer des liens ayant une chance de durer sans susciter la peine et le désespoir à moyen terme. "Toutes les histoires d'amour finissent mal" dit l'une de vos chansons. Permettez-moi de demander pourquoi ! Puisque le vrai amour vient du cSur et est tourné avant tout vers autrui, si cela se termine mal, c'est peut-être parce qu'on ne parle pas du même mot, bien qu'il s'écrive pareil. Ambiguïté de la langue française&Ce sont en fait les histoires d'amour égocentriques qui se terminent mal, nuance. Tout le monde ne peut pas maîtriser sa pensée facilement, car la plupart des cerveaux humains actuels étant plus ou moins gravement déréglés, il y a toutes sortes de victimes de troubles obsessionnels convulsifs, de paranoïa, de comportements irrationnels et caractériels divers qui font les beaux jours de la police, des juges, des psychiatres et des journalistes, mais plongent en enfer des dizaines de milliers



ASCENDEUR

C'est la conspiration contre les enfants des cieux
Un égo monstrueux a pris la place de Dieu
Montrez votre courage, faites comme vos aïeux
Et l'ange de lumière vous ouvrira les yeux


Voici un mot, correctement orthographié, qui ne doit pas vous être familier et qui a de ce fait toute sa place dans ce livre de révélation. Un ascendeur, c'est par exemple vous, lecteur ou lectrice, puisque votre destinée vous amène à vous élever. Mais en vous résident également plusieurs descendeurs, appelés ainsi parce que descendus de leur plan supérieur vers le plan matériel de votre planète, pour tenir le rôle, auprès de chacun de vous, d’esprit tutélaire :
  • Votre ange gardien personnel, si vous avez atteint le quatrième niveau de conscience; votre sixième chakra est sa cible (voir à "chakra").
  • La parcelle divine, fragment de votre Père céleste, habitant votre conscience depuis le temps de votre première décision altruiste; Il vous attend dans votre septième chakra et travaille sur votre cinquième.
L’esprit de Vérité, effusé avant son départ de votre planète par Jésus-Michaël, après sa difficile mission d’information s’étant terminée de la façon scandaleuse que vous connaissez tous, l’esprit de ce Fils paradisiaque siégeant à la droite de son (et votre) Père dans la conscience consciente ou inconsciente (par ignorance) de chacune et chacun de vous; son champ d’action prioritaire, c’est votre quatrième chakra, gérant la compassion envers autrui. L'univers est donc ainsi fait qu'il est composé de deux groupes principaux : les descendeurs et les ascendeurs, chaque système étant néanmoins intimement imbriqué l’un à l'autre et s’interchangeant à l’infini, au sens propre du mot. Les ascendeurs, comme le sens de son nom l'indique, montent au Paradis, bien sûr, en amenant avec eux toute l'expérience accumulée pendant leur vie terrestre, expérience unique pour chacun, c'est pourquoi chaque vie est si importante à conserver le plus longtemps possible tant qu'elle a une quelconque signification (à ne pas confondre, toutefois, avec l'acharnement thérapeutique). Les descendeurs soit viennent du Paradis, soit viennent (en tout cas par rapport à vous) d'une dimension supérieure. Ce peuvent être des anges, bien sûr ou d'autres habitants de notre dimension venus là en observation, des étudiants Melchizedek, des scientifiques venus aider à résoudre, par exemple, une grave épidémie vous affectant, des instructeurs galactique comme votre serviteur, etc. Ce peuvent être également des aspirants pour telle ou telle fonction céleste qui doivent, comme examen de passage, vivre une vie exemplaire concernant leur future fonction dans la similitude d'une chair mortelle. Car on ne plonge pas le fer dans le feu pour le punir, mais pour le rendre plus fiable et souple; c'est bien ainsi qu’on obtient de cet acier pur dont Dieu aime que Ses créatures soient trempées. Ces gens ne sont d’ailleurs pas difficiles à repérer : toute personne ayant soudain entendu “l’appel de Dieu” pour telle ou telle mission est probablement un descendeur, sauf s’il ou elle appartient aux 10 % d’ascendeurs qui auront le privilège d’être appelés alors qu’ils sont encore ascendeurs. Tout missionnaire non pédophile, toute bonne soeur non lesbienne, tout(e) illuminé(e) stigmatisé(e), bref, toutes personnes capables, à l’image de Mère Térésa, de Mgr Gaillot ou de l’abbé Pierre, pour parler de gens de chez vous, de renoncer sans peine à un certain train de vie, ou mieux, d’aller volontairement partager la vie avec les pauvres parmi les pauvres pour les laver, les nourrir, les aimer, les soigner, en répétant inlassablement que c’est bien Jésus qui leur dit de faire ce qu’ils font, sont en général des descendeurs; bien que des ascendeurs particulièrement doués y arrivent aussi dès leur première vie. Tout peut arriver dans l’Univers, et tout arrive. Ceux qui, malgré l’appel d’une authentique vocation religieuse catholique, n’arrivent pas à maîtriser leurs pulsions sexuelles, appartiennent plutôt aux ascendeurs. Pour eux, les congrégations protestantes et orthodoxes les attendent avec impatience, du moment qu’ils puissent catalyser leurs pulsions à travers un mariage fidèle et exemplaire et qu’ils laissent le sexe des enfants tranquille.

Il y a encore beaucoup trop de pédophiles et d’homosexuels refoulés dans les rangs des prêtres représentant le côté spirituel et éthéré de l’Homme divinisé. Il y a aussi les suppôts de Satan qui, par ordre de leur chef, reçoivent la vocation de n’entrer dans les ordres que pour mieux salir l’image de la religion qu’ils prétendent servir. Ces religieux-là ne valent pas mieux que les faux gourous d’opérette, et leur habits sacerdotaux ne doivent pas vous impressionner. On reconnaît l’arbre à ses fruits, il n’y a aucun autre moyen de débusquer les usurpateurs, mais au moins, il y en a un. Utilisez-le tout votre saoul, au lieu de jouer les étonnés à chaque nouveau scandale libidineux mis à jour. Mais, pour revenir au sujet des authentiques descendeurs ou des ascendeurs en fin de cycle préparatoire, ces deux catégories de créatures sont indispensables dans le plan, car les ascendeurs d'aujourd'hui seront les descendeurs de demain. Dieu, du fond de l'être humain et à la fois dans Sa demeure paradisiaque, expérimente aussi bien l'un que l'autre, puisque Sa parcelle divine vient du paradis, mais une fois fusionnée avec l'ego de l'ascendeur, Elle épouse le statut d'ascendeur de Son ou Sa protégé(e) pour remonter de concert à la source d'où Elle vient, dans un mouvement spiralé ascendant perpétuel. Perpétuel, car plus tard, l'ancien humain devenu Dieu prendra aussi le chemin descendant pour contacter les créatures qu'il aura contribué à porter à l'existence et remontera de nouveau, le tout dans un cycle se répétant mille et mille fois mais toujours différent puisque chacun de nous est unique quelle que soit notre espèce. Le premier habitant de votre planète à avoir terminé son premier périple cosmique mit exactement deux millions quatre cent vingt quatre mille sept cent cinquante huit années de votre dimension. Il appartenait à l'ethnie rouge et son nom était Gran-fan-dah, c'est-à-dire pour le dialecte ethnique de l'époque : "Celui qui parle aux étoiles". Il fut le sixième membre recruté pour le Grand Conseil des vingt-quatre Anciens ascendeurs humains universels chargé de veiller sur votre destinée collective en tâchant de synchroniser le service angélique d'entraide avec les autres services compétents pour répondre à certains des changements ou ajustements légitimes que les mortels de l'espace réclament ou implorent dans leurs prières.

D'autres ascendeurs célèbres siègent ou ont siégé à ce conseil, puisque ce conseil se renouvelle à la cadence d'un conseiller tous les mille ans sauf pour les conseillers qui adressent une demande justifiée pour un second mandat.

Vingt-quatre mille ans sont donc nécessaires pour renouveler à peu près entièrement ces postes honorifiques mais également importants et réclamant parfaite compétence et connaissance et de la nature humaine et du Droit cosmique. Le premier couple adamique, celui-là même que vous croyez à tort être vos ancêtres primordiaux, sont actuellement membres de ce conseil pour la quatrième fois, leur demande ayant été jugée justifiée...

Après leur changement de statut cosmique qui les firent devenir mortels ascendeurs comme vous, alors qu'ils avaient précédemment le statut de descendeur en mission, ils durent donc faire le périple complet, comme chacun de vous le fera, j'espère. Étant bien plus évolués que l'être humain rouge primitif qui inaugura l'arrivée des Terriens au paradis, il ne leur fallut que vingt-huit mille ans pour fusionner intégralement avec leur Dieu intérieur et se retrouver invités au Paradis. Ce n'est qu'après sept périples de ce genre qu'un permis de Résident permanent est accordé à l'ancien mortel sept fois divinisé. Ce que sera alors la destinée future de tous ces êtres ayant avec succès parcouru directement et indirectement la distance séparant l'imperfection absolue de la Perfection totale, seuls les Résidents permanents le savent et je n'en suis pas un; cependant, sachant que l'Univers extérieur contient des masses gazeuses infinies qui, en ce moment même, travaillent à devenir des galaxies, il faudra beaucoup de parcelles divines personnalisées pour s'occuper dans un très, très, très lointain avenir, de tous ces êtres humains qui émergeront un jour ou l'autre de ce néant gazeux. Ainsi, une éternité d'aventures inimaginables encore à votre niveau vous attend, que dis-je, a déjà commencé.





Merci pour votre soutien !
En faisant un don, vous nous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l’élévation de la Conscience personnel et planétaire.
Avec tout notre Amour... DAD

Laissez un commentaire

Vous êtes nombreux à nous écrire toutes les jours pour partager votre vision de la spiritualité, vos commentaires ou vos encouragements : merci ! Nous avons besoin de cette relation avec vous pour continuer de vous offrir les informations que vous recherchez. Écrivez-nous en utilisant ce formulaire. Régulièrement, nous publions une sélection de vos messages sur notre Livre d'Or.


Participez de toutes les manières possibles à la réussite du plan "Nouvelle Civilisation" de LUMOVIVO. L’utilité d’un individu pour la société ne se mesure pas aux tâches qu’il peut faire dans ou hors du groupe social. Passez le mot en faveur du plan "Nouvelle Civilisation".


Toutes les religions du monde


Influencer logo