Daniel Vallat DAD Editions Dons
Daniel Éditions Utopia Merci!
Vos questions Citations Festival LUMOVIVO Abonnement
FAQ Citations Festival Abonné?
LUMOVIVO
ArabicChinese (Simplified)EnglishFrançaisDeutschHebrewHindiItalianoJapaneseNederlandsPortuguêsRussianEspañol
Dyslexia ?


Blog ⇒ Archives...
Les livres de Daniel Vallat sont connus pour inspirer la foi... Découvrez-les !

Messages d'un Ange

*DALAÏ LAMA-DÉMOCRATIE-DIABLE-DIEU-DISCERNEMENT*


Abécédaire D

DALAÏ LAMA

D'un côté on est fier : plus de peine de mort De l'autre on vend des armes à des fous sans remords Qui transforment le Tibet en un immense charnier Ecoutez le chanter, ce pays étouffé Sa mélopée s'élève, par les monts amplifiée Allez-vous l'écouter ?

Je veux autant que faire se peut éviter d'utiliser dans ce livre de révélations la citation de noms de personnes encore vivantes, par volonté de ne pas interférer avec leurs destinées personnelles. Cependant, le contrôle sur sa destinée que possède Tenzin Gyatso, quatorzième incarnation de l'initié Avalokiteswara étant total, puisque celui-ci est un descendeur céleste et un honorable professeur en compassion, plus connu sans doute sous le nom de Dalaï Lama, mes révélations ne risquent pas d'affecter son vécu. Je puis donc vous dire à son sujet qu'il est l'un des rares grands saints vivants sur Terre chargés de faire de leurs vies respectives un exemple inspirant et humainement réalisable pour quiconque le désire assez fort. Spécialement maintenant que Mère Térésa n'est plus là pour montrer sa vie exemplaire. Néanmoins, leurs forces morales sont si fortes qu'ils arrivent quand même à faire une vraie différence, malgré leur nombre réduit. Comment s'y prennent-ils ? Simplement en reprenant la technique d'effusion spirituelle ciblée sur le type d'individus de leur choix. Ainsi Moïse choisit de s'effuser sur le peuple hébreu; Jésus, de par sa fonction de Messie planétaire s'effuse encore maintenant sur quiconque le demande par la prière; Martin Luther prit sous son aile le peuple noir descendant d'esclaves et sa renommée ne faiblira jamais; Gandhi avait, lui, choisi de s'effuser sur les "Intouchables" ou basses castes indiennes; pour elles, il ne fait aucun doute que l'esprit de justice que Gandhi leur montra sera à jamais vivant dans leurs consciences; quant à Ho Chi Minh, il s'occupa des Vietnamiens, Nelson Mandela se sacrifia pour sa chère Afrique du Sud multiraciale, le sous-commandant Marcos a pris fait et cause pour les indiens du chapas Mexicain, et plus récemment Ingrid Betancourt s'est vu appelée à l'aide par les forces universelles pour tâcher d'établir en Colombie un semblant de décence. Mère Térésa, elle, a courageusement choisi de s'effuser sur les plus laissés pour compte des laissés pour compte du monde. Maintenant qu'elle est morte, une certaine Soeur Emmanuelle a pris le relais au plus haut niveau de la charité chrétienne en action. Merci, ma soeur. La liste peut continuer longtemps, mais il faut noter que je n'ai pas cité en exemple l'action de Fidel Castro sur son cher peuple cubain, ni celle, bien plus monstrueuse, de Polpot sur les Cambodgiens, ni encore Mao Ze Dong; votre discernement vous fera comprendre pourquoi. Tenzin Gyatso, lui, s'effuse sur le peuple qu'il a choisi de protéger de son mieux depuis longtemps, le peuple tibétain. Ce qui fait qu'il est chaque tibétain, comme une reine fourmi est chaque membre de sa fourmilière. Il n'y a aucune différence pour lui ni son peuple qu'il se trouve en exil à Dharamsala (la ville de l'Inde du Nord où il a formé son gouvernement en exil depuis 1960) plutôt qu'à Lhassa, la capitale géographique, car il incarne le Tibet et ses hautes valeurs partout où il est ou va.

Vous Français, pourrez mieux concevoir Tenzin si je vous le décris comme un super de Gaulle, qui, en plus d'être général en chef des Armées et Président, serait en plus chef de l'Église Catholique de France ! Depuis vingt-sept ans il se bat à mains nues et seulement armé de ses yeux, son humour et sa rigueur morale pour reconquérir son pauvre pays écrasé et déculturé par l'invasion chinoise, qui, officiellement pour de vulgaires considérations stratégiques, (ils prétendent que les hauts plateaux du Tibet représentent le meilleur emplacement pour leurs rampes de missiles et autres délires militaires), mais officieusement parce que la lumière spirituelle émanant de ce pays magique et de ses habitants exaspérèrent les dirigeants maoïstes chinois, lucifériens déguisés en honorable camarades représentants du peuple, mais n'hésitant pas à vouloir dissoudre la totalité de la population autochtone et ses traditions "antirévolutionnaires et rétrogrades" par une politique de métissage forcé, de répression pouvant être qualifiée officiellement de sanguinaire et a priori inacceptable pour des démocraties, puisqu'un habitant du Tibet sur cinq, soit un million d'individus l'ont d'ores et déjà payés de leur vie, plusieurs dizaines de milliers d'autres incarcérés dans des camps de rééducation, censure de la langue tibétaine dans l'enseignement scolaire, destruction de plus de trois mille monastères avec incendies de toutes leurs archives et massacre de ses lamas pacifiques seulement armés de leur mantra de compassion : " OM MANI PADME HUNG ", et pour bien parachever leur oeuvre néfaste, colonisation sauvage du pays par le trop plein des chômeurs chinois des grandes villes.

Comment ne pas voir dans ces manières, devenues banales à force d'être répétées, autre chose que l'oeuvre des sempiternels satanistes opposés à toute source de lumière spirituelle et à tous aspects divins que l'Homme pourrait développer ? Comment peut-on, dès lors que cette affiliation luciférienne transpire par tous les détails de la politique chinoise officielle, faire des affaires avec la Chine sans exiger au préalable un arrêt immédiat de l'oeuvre perverse et anti-fraternelle commencée il y a un demi-siècle et qui continue encore aujourd'hui ? Et ne pas se contenter de vagues promesses, bien sûr. Le temps d'aider Tenzin pour sauver sa culture de premier ordre presse et nous nous employons à amplifier son humble appel à l'aide. Y compris par le biais de ces présentes lignes... Y compris en inspirant des artistes de toutes expressions : musique, peinture, bandes dessinées, littérature, yoga, et cinéma. "Little Bouddha" et "Sept ans au Tibet" appartiennent à la déjà longue liste des films conçus et réalisés sous l'influence angélique. Rien n'y fait... Même Mao mort, les Tibétains continuent de payer leur soif de liberté et d'indépendance légitimes. Au moins l'autonomie. Même les étudiants chinois furent pareillement balayés militairement par l'Armée rouge (qui porte décidément bien son nom), avec une revendication similaire : LA LIBERTÉ

Voici une histoire ayant existé vraiment, illustrant parfaitement la différence de conscience entre les Chinois décervelés et les Tibétains trop intelligents : Lors d'une de ces attaques brutales et iconoclastes perpétrées contre les monastères et tout leur contenu, il arriva qu'un jeune officier des gardes rouges rencontra en haut des marches de l'un de ces monastères, un lama bras croisés et un sourire aux lèvres. L'officier toisa le moine et lui dit de s'écarter, car il était être humain à lui passer son sabre au travers du corps sans hésiter ni bouger un sourcil. Le lama, non seulement ne bougea pas de sa place mais dit à l'officier, sans se départir de son sourire aimable : “ Et moi, je suis être humain à pouvoir être transpercé par ton sabre sans bouger un sourcil ! ” L'histoire raconte que l'officier s'inclina alors et dit : “ Je reconnais ta supériorité sur la mienne ” et ce monastère fut l'un des rares qui furent épargnés. Ce qui n'empêcha pas les barbares matérialistes de faire irruption dans ce paisible territoire et d'en détruire plus de trois mille, de tuer plus de cinquante milles lamas, additionné à un million de braves tibétains croyant aux enseignements du grand compatissant Bouddha et au fait qu'il faut aimer et respecter ses ennemis, car grâce à eux, une occasion de plus de se perfectionner est offerte. Cela rappelle fortement l'essence des enseignements d'un autre illuminé, Juif celui-là... Bref, les Tibétains passèrent brusquement du paradis à l'enfer, à une époque où Tenzin sortait juste de l'adolescence et n'avait qu'une solution : fuir et organiser la défense de son peuple en liberté, non loin. Et cet enfer-là, même Jean-Paul Sartre ne sut le détecter puisqu'il se paya le mauvais goût d'être maoïste ! Ce qui prouve bien que même d'un prix Nobel, l'on peut dire : "Nobody is perfect..."

J'aimerais attirer votre attention sur le fait que cet être humain, le Dalaï Lama, qui possède à la fois le pouvoir spirituel et terrestre absolu sur ses sujets, donc tous les éléments pour devenir un petit Fidel Castro, n'a au contraire jamais abusé de sa position plus que confortable. Il vit une vie exemplaire de Lama, plutôt austère, donc, et ce depuis l'âge de trois ans et demi; il n'a violé aucune petite fille, n'est pas non plus homosexuel, n'a pas davantage de maîtresses, ne fume pas de tabac. Par contre, il prie et s'occupe de parcourir le monde pour sauver son peuple qui coule dans ses veines autant qu'il coule dans les veines de chaque Tibétain, peuple qui lui voue un respect et même une vénération qu'il mérite amplement; il peut même représenter un exemple inspirant pour n'importe lequel de vos dirigeants politiques ou n'importe lequel de vos cardinaux. Pourquoi n'en profitez-vous pas davantage ?

En l'aidant à obtenir ne serait-ce qu'une autonomie administrative par une pression diplomatique et commerciale concertée sur les chinois à l'instar de ce qui a été fait avec l'Afrique du Sud et l'URSS, le Dalaï Lama, devenu le président démocratiquement élu du Tibet (c'est là un de ses projets), pourrait montrer au monde un exemple d'organisation démocratique avancée qui lui serait bien utile.

L'échelle de valeurs qu'il emploierait pour diriger et faire prospérer son peuple à travers le projet de constitution qu'il a couché sur papier ne pourrait que donner des bonnes idées à tous les autres pays pour corriger leurs défauts constitutionnels, souvent principales causes de leurs difficultés à se développer. Il faut bien admettre qu'à l'heure actuelle, aucun pays ne peut se targuer d'avoir trouvé le système démocratique idéal, capable de mettre aux leviers de commande les plus serviables, désintéressés et compétents d'entre vous, protéger les acquis des gens dynamiques et talentueux tout en préservant la dignité, le droit au travail et au logement des individus moins dotés de talent par mère nature. Je vous concède que ce n'est pas facile; et cela devient franchement impossible si vous ne vous ouvrez pas à une certaine forme de fraternité humaine, appelée bonté, à l'instar des téléthons que le service audio-visuel français utilise annuellement et qui montre la générosité innée des humains dès lors qu'on sait parler à leurs coeurs. Coeur et porte-monnaie ne sont alors pas incompatibles, bien au contraire. Et cela, Monsieur Crozemarie le savait bien. Alors, Messieurs les diplomates et les industriels du monde dit libre, prouvez-nous cette liberté et consentez quelques petits sacrifices commerciaux provisoires qui devraient, aux yeux des pays si soucieux de la défense des Droits de l'Homme, n'être qu'un petit prix à payer pour sauver le peuple tibétain de l'éradication. Au cas où vous ne vous en seriez pas encore aperçus, les Tibétains sont des êtres humains, des vrais; les Tibétaines, des femmes, des vraies; la preuve ? Elles font des enfants, des vrais; et ils souffrent, ces enfants ! Quel avenir les attend ? Eh bien, il est entre vos mains à tous. Et sans téléthon. Tenzin a écrit plusieurs livres... Ses droits d'auteurs ne vont pas sur un compte suisse mais directement à l'aide aux Tibétains eux-mêmes et de plus, ces livres sont extrêmement instructifs et spirituellement intéressants à lire pour un occidental, je dirais même :”spécialement pour un occidental qui n'aurait pas trouvé sa place dans l'Église Catholique”. Le respect pour toute forme de vie, du minéral à l'humain, enseignée par le Bouddha et mise tous les jours en pratique par les Tibétains où qu'ils se trouvent est ce qui vous manque le plus, occidentaux majoritairement arrogants et égoïstes, pour devenir vraiment des sauveurs de planètes. Pour l'instant, vous écourteriez plutôt votre espérance de survie...

Lisez les cours de respect écrit par Sa Sérénité le Dalaï Lama ! Voilà déjà une premier aide appréciable que tout un chacun pourrait réaliser pour soutenir la juste cause tibétaine : achetez ses livres! vous y gagneriez de toute façon par les informations de haute volée communiquées par le Dalaï Lama, et il y gagnerait par le pouvoir qu'un regain de droits d'auteurs lui donnerait pour soulager la misère de son noble et irremplaçable peuple tibétain organisée par les Chinois, dont il est, tant qu'il est en vie, l'ultime rempart contre une phagocytose de l'ethnie jaune, et l'unique espoir pour son peuple, plus précieux que d'autres, il faut le dire, en terme de transmissions d'enseignements puissants et lumineux, de ne pas disparaître en tant qu'ethnie distincte, spécifique et indépendante.

Tachidélek ! (au revoir...)



DÉMOCRATIE

Peuple, il faut que tu ailles au delà de ton égo
Et prends conscience du fait que nous sommes tous égaux
Combien de petits corps auront-ils à plier
Sous le poids d'une croix par eux non méritée ?


Cette technique de gestion d'une nation et de ses ressortissants est connue comme étant la moins pire de tous les systèmes existants. Un de vos penseurs en a dit : “ C'est le pire des systèmes à l'exclusion de tous les autres ”, ce qui montre quelque part que ce système ne donne pas entière satisfaction. La philosophie démocratique est une vieille idée, puisqu'il appartint aux anges Melchizedek, l'ordre de spécialistes pédagogues à laquelle j'appartiens également, d'aider vos législateurs à créer des textes chargés de modeler les lois et les règlements déterminant le cadre de vie qui vous conviendra le mieux pour vous développer spirituellement.

Qui dit spirituel dit liberté dans notre monde Melchizedek; la nuit du trois juillet de l'année 1776 où se rédigea la déclaration d'Indépendance américaine qui allait bientôt sceller le sort de milliards d'individus successifs, mes collatéraux célestes étaient connectés aux sixièmes chakras respectifs de Jefferson, Adams et Franklin pour l'élaboration de ce texte (plusieurs pipes de marijuana par eux fumées dans la soirée nous ayant, je dois le préciser, aidées dans ce processus), document qui a maintenant passé deux siècles sans obsolescence et qui reconnaît sans ambiguïté mais sans fausses croyances non plus, la prédominance de la volonté du Dieu décrit par Jésus dans les affaires des êtres humains. C'est ainsi le seul pays majoritairement judéo-chrétien qui oblige le détenteur de la magistrature suprême à prêter serment sur la Sainte Bible, plus pour le symbole que ce geste représente que pour le contenu religieux de l'objet, qui, nous l'avons déjà vu, prête à controverse en plusieurs de ses passages. Si certains de ces présidents américains se prêtent à ce rituel par obligation protocolaire, sans l'accepter dans le secret de leur conscience, puisqu'ils transgresseront allègrement ce serment d'honnêteté à chaque fois que la raison d'État leur en donnera l'occasion (Mc Carthy, Nixon, Reagan, par exemple), ils auront bien un jour à répondre de leurs trahisons, mais la responsabilité des anges ne peut aller au delà de l'aide télépathique pour vous aider à élaborer un système démocratique dans sa meilleure forme, élaboration qui aura connu des hauts et des bas, des succès et des échecs mais qui a finalement bien résisté jusqu'à présent à toutes les attaques de vos ennemis sataniques, grâce notamment à la solidité du texte constitutionnel originel d'inspiration Melchizedek, sur lequel elle s'appuie.

Elle est encore très perfectible dans sa manifestation concrète, car le type de politiciens qui servent depuis deux siècles ce système ne sont pas, à part dans une certaine mesure Jimmy Carter, ceux qu'il vous faut pour amener la réalisation non seulement de la volonté des plus nombreux, mais surtout la volonté des plus humains et des plus intelligents. Il est, à l'ère de la communication virtuelle et des procédés subliminaux indétectables, trop facile de manipuler artificiellement et en secret l'opinion publique pour que vous puissiez vous fier aveuglément au verdict des urnes qu'elle délivre. D'où l'adage que je vous recommande de mémoriser : la souveraineté du Peuple n'est valable que lorsque celui-ci est informé de ce qui est fait en son nom. De ce fait, se contenter du suffrage universel pour conduire un pays habité par une population hétéroclite ne peut être à coup sûr la meilleure manière de trouver la panacée universelle relative à une expression populaire nationale spirituellement cohérente. La souveraineté du peuple n'est valable que lorsque celui-ci est dûment informé de ce qui se passe et de ce qui est fait en son nom par ses représentants élus, sinon rien n'a de sens, car ce système de suffrage n'a jamais été capable d'arrêter un diable humain muni d'une aura fascisante et fascinante, à preuve l'élection au suffrage universel d'Hitler, pourtant déjà bien connu des Allemands pour ses positions nationalistes et antisémites et la double élection de Reagan, malgré toutes ses vilenies illégales et dénoncées par la presse et la justice américaines. Son aura fit qu'il s'en tira mieux que Nixon, pourtant pas plus coupable d'actes illégaux que lui ! Seulement, Nixon était un diablotin en dilettante, sans aura spécifiquement obtenue par alliance maléfique; c'était Kissinger qui était la véritable âme damnée du couple. Et lui s'en tira plutôt bien. Il y en a même encore qui sont persuadés que ce fut un grand ministre des Affaires étrangères... Ce criminel contre l'Humanité !

Quant aux Allemands, ce n'est pas l'intelligence qui leur manque à priori. Cela ne leur a néanmoins pas empêché de se faire posséder (au sens propre) dans les grandes largeurs par les discours de leurs dirigeants nazis qui surent, grâce à ce qu'ils reçurent en échange du pacte qu'ils signèrent avec le diable, flatter et hypnotiser des foules entières de braves gens qui cessèrent vite, de ce fait, d'être brave, une fois la brèche ouverte et l'installation de tout l'État major de Satan à Berlin. De solides antennes se trouvaient néanmoins dans d'autres points du globe, comme à Moscou ou Pékin (voir à "histoire").

Droit ou permis de vote, il faudrait choisir

De même qu'il existe un permis de conduire sélectif, je conseille qu'il y ait un permis de vote à passer à partir de dix-huit ans avant de pouvoir exprimer son avis.

Un examen obligatoire et sans passe-droit devrait être institué, contrôlé par détecteur de mensonge et nul autre critère de sélection, dont le but serait de rendre l'examinateur apte à noter qualitativement (et de la façon la plus neutre, bien sûr), la compréhension de l'aspirant votant à la situation de son pays et du monde ainsi que son niveau intellectuel et culturel minimum; ceci m'apparaît, avec ma candeur d'ange, comme la moins souhaitable des choses, sous peine de voir le droit de vote tel qu'il est actuellement ne représenter un jour qu'une parodie d'expression populaire sans signification tangible, comme l'Algérie ou la Russie actuelle. Donne-t-on un permis de conduire à un aveugle ?

Si oui, il n'est pas étonnant alors de voir des politiciens monstrueux de froideur comme Poutine se faire plébisciter chaleureusement !

Déjà, il serait facile d'améliorer quelque peu votre système électoral en validant les bulletins blancs, car ces derniers représentent le seul recours pour les citoyens en désaccord avec tous les candidats en présence de pouvoir néanmoins s'exprimer, plutôt que de donner en désespoir de cause, comme actuellement, leurs voix aux partis lucifériens maquillés en partis démocrates aimant immodérément leur nation. Voter est et doit rester pour tous un acte important, pratiqué par des gens qui comprennent pleinement ce qu'ils font. Des milliers, que dis-je, des millions de vos ancêtres se sont battus à mort pour l'obtention de ce droit majeur et approuvé par Dieu. Pourquoi alors accorder le droit de vote à un fasciste assassin, un gâteux irresponsable ou un nihiliste antidémocrate ? Pour que lui aussi puisse s'exprimer ? Mais qu'y aurait-il à attendre d'un tel résultat ? Qu'avec d'autres petits antidémocrates ou racistes comme lui, il puisse former un parti, prendre de la puissance, convaincre de plus en plus de paumés égoïstes, racistes et extrémistes frustrés et jaloux de tous bords de venir le rejoindre...

Et vous voici avec un nouveau Mussolini, Hitler ou Le Pen sur les bras, légitimé par le résultat des urnes et dont les premiers actes seraient, sachez-le avant de voter pour ces affreux nationalistes, d'entamer la procédure conduisant insensiblement (au sens propre et au figuré) ces factieux démocratiquement élus, donc, à supprimer les principes fondateurs de votre système démocratique et faire respecter leur nouvel "ordre" avec l'aide des robots policiers ou militaires dressés à obéir machinalement aux ordres aboyés par leurs supérieurs, dont ils auront au préalable pris soin de financer, avec l'argent de votre travail, le recrutement !

Votre région Sud est particulièrement concernée par mes présents propos, quelques villes étant actuellement dans ce cas de figure. Regardez bien ce qui se passera dans un prochain futur à Toulon et Vitrolles, car ces deux villes servent de vitrines significatives par rapport à ce qui pourrait se passer ailleurs dans le cas de figure où d'autres forces lucifériennes arriveraient à se faire élire grâce à une campagne de violence gratuite commanditée auprès de jeunes délinquants ayant déjà perdu leur conscience et dûment rétribués et alimentés en armes par les réseaux secrets d'extrême droite, dont le sinistre S.A.C., les nouveaux cagoulards clandestins puisque officiellement dissous. Mais tant que les instigateurs ne seront pas eux-mêmes dissous par les effets de la mort, ce n'est pas une dissolution officielle qui les empêchera de continuer de nuire et de comploter de leur vivant. Ainsi, c'est vous, citoyen lambda, qui financez vous-mêmes le salaire des bourreaux qui un jour tirerons sur vous ou vos enfants lors d'une manifestation d'indignation légitime. Il faut bien admettre qu'au niveau hypnotique ils sont très forts et peu d'entre vous arrivent à vous maintenir libres de leur emprise, car les procédés de manipulation mentale les plus irrésistiblement malhonnêtes sont couramment employés par les États, spécialement quand les médias y sont contrôlés. Peut-être est-il temps pour les dormeurs de se réveiller car si vous imaginez que votre pays est une maison en bois et votre système démocratique en représente la toiture, sachez que ces structures en bois sont lentement mais sûrement attaquées de l'intérieur par des termites. Quand on s'aperçoit de leur présence et de leurs activités, le mal est déjà fait et vous prenez vos poutres de plafond sur la tête, là où cela fait très mal, comme ce qui arriva aux Juifs et aux Tziganes il n'y a pas si longtemps !

Quel intérêt également d'accorder le droit de vote à des gens prêts à voter pour qui donne la meilleure prime, prononce les plus belles sentences démagogiques pseudo-sociales et fait les plus grosses promesses irréalisables ?

Cela ne grandira pas la démocratie mais l'affaiblira au contraire, car l'idée démocratique est fragile du fait qu'elle dépend de vos meilleurs côtés pour aboutir à un type de société vraiment "supérieure". Les démocraties populaires chinoises ou soviétiques laissent en effet à désirer quant à leur forme, puisque leurs dirigeants font l'exact opposé, comme toujours avec ces gens-là, de ce que dit leur fond.

Tandis que si vous n'accordez le droit de vote qu'aux gens non pas riches et puissants, comme dans le temps jadis, mais dépassant un certain Q.I. et ayant une conscience politique discernable, pouvant être évaluée par un questionnaire représentatif des différentes sensibilités de vos ethnies respectives, alors ce système pourrait mieux garantir vos libertés individuelles car l'intelligence des électeurs orienterait leur choix vers d'autres types de candidats que les truands sans foi, mais au charisme fascinant pour les faibles d'esprit, qui règnent sur les partis s'occupant de vos présentes destinées et qui mènent grande vie avec l'argent qu'ils vous ponctionnent sans vergogne et sans réaction notable de votre part, tout en contribuant sans remords à mettre le monde à feu et à sang pour faire marcher leurs économies respectives et que les marchands de canons puissent y planter leurs fanions ruisselants de sang.

Ce faisant, ils créent une situation inextricable où leurs études effectuées dans des écoles "spéciales" leur permettent de se faire passer pour des spécialistes indispensables pour comprendre et prétendre s'occuper de cette chienlit permanente qu'est la réalité humaine sur votre planète saturée et dont ils sont les premiers instigateurs et organisateurs. Je suis bien conscient que cette vision apparemment paranoïaque de la vie doit paraître trop énorme pour que vous puissiez me croire. C'est que vous n'avez pas tenu compte, dans vos paramètres servant à évaluer les problèmes et trouver les solutions, de la volonté de Lucifer à s'opposer par principe à votre harmonieuse évolution. La source de la majorité de vos problèmes se trouvant là et nulle part ailleurs, je ne peux qu'insister sur ce point. La masse d'argent nécessaire pour organiser à l'échelle mondiale un aménagement de tous les territoires de façon à ce que chaque habitant puisse profiter d'un minimum de bonheur d'exister est parfaitement disponible; une âme de bonne volonté, le commandant Cousteau, a passé avec des collaborateurs plusieurs années à dresser la liste des solutions, problème par problème, pays par pays, ainsi que le coût détaillé de l'application de chaque idée d'aménagement.

Les dépenses mondiales pour construire des équipements militaires qui seront détruits ou mis à la casse sans avoir servi dix ans plus tard, ne sont guère inférieures aux dépenses nécessaires calculées par le commandant pour faire de votre monde un monde meilleur, lancé sur de nouveaux rails, un monde où un grand nombre d'enfants auraient la possibilité d'apporter leur potentiel unique au lieu de croupir au fond d'une mine à creuser la terre pour trois pesas par jour; un monde où les femmes ne serviraient plus essentiellement à trimbaler de l'eau pour la famille, concasser du mi, et mettre bas des enfants qu'elle ne saurait même pas comment nourrir. Les filles doivent aussi aller à l'école dans les pays où les garçons y vont. Ce n'est qu'ainsi qu'un pays prendra de la vigueur. Mais il ne faut pas oublier, comme vous en avez par trop tendance en cette époque, de ne pas sacrifier la famille aux ambitions professionnelles personnelles. Ce calcul est mauvais et donc engendre erreur, confusion et souffrance. Il faut de toute urgence refaire une révolution, c'est-à-dire mentale et personnelle, pour que chacun prenne dans les meilleures conditions le tournant menant au troisième millénaire. Trop d'erreurs sont faites. Le gâchis devient un réel problème, partageable par tous, mais seulement si ce sont les vrais problèmes qui sont clairement définis (seul moyen de trouver les éventuelles bonnes solutions) par une massive prise de conscience planétaire des menaces qui se profilent à l'horizon dans un futur de plus en plus proche. « Responsable mais pas coupable », comme l'est légalement Total avec son bateau-poubelle feu Erika, ne marche pas. Il faut faire une meilleure politique pour responsabiliser les grands pollueurs, car ce sont, quelque part, des criminels, à partir du moment où un pêcheur ou un producteur d'huîtres ruiné va se suicider...

Seulement, quand Monsieur Cousteau remit son rapport aux instances décisionnaires, il alla presque directement au panier ! Voilà pourquoi je n'aime pas spécialement votre classe politique : elle se contrefiche de votre avenir à long terme. Apparemment, les masses d'argent public disponible seront utilisées à d'autres fins, comme : construction de palais garnis de marbre rose et de lambris précieux aussi spacieux qu'inutiles, construction de bibliothèques pharaoniques à la gloire de quelque égo présidentiel, construction d'un stade gigantesque pour satisfaire les amateurs franciliens de ballon rond, maintes tonnes d'armes hyper-élaborées et méga-onéreuses, du genre Porte-avions Charles de Gaulle, trains de vie de nababs des grands Commis de l'État, guerres coûteuses, déplacements absurdes de populations, désorganisation des ressources alimentaires, sommets diplomatiques inutiles, puisque les problèmes ne sont jamais abordés franchement, argent public détourné, même par des associations pseudo-caritatives, sans oublier les tonnes de stocks de nourritures ou de médicaments empoisonnées et gâchées, etc...Sans parler des deux trillions de dollars qu'a déjà coûté aux contribuables américains la guerre en Irak en pure perte. Tout le monde doit payer pour cette guerre absurde, y compris ceux farouchement opposés à la guerre ! Est-ce vraiment démocratique ?

Tout cet argent manque pour soigner, nourrir, loger, vêtir et occuper les pauvres et les jeunes désoeuvrés. Et que dire des centaines de millions d'euros versés par les contribuables français à la famille Grimaldi, alors que son rocher sert à cacher et à blanchir des montagnes de capitaux ? Qu'en pensent vos chômeurs à qui on refuse les petites primes de fin d'années pour mettre un peu de margarine sur leurs rutabagas à Noël ? Qu'attendent-ils pour le leur distribuer aussi ?

Ils sont gestionnaires de vos impôts mais ils se comportent comme s'ils en étaient les propriétaires ! Ce scénario peut être plus ou moins visible dans tous les pays. Avouez qu'il est difficile d'admettre que tant d'incohérence et d'incompétence généralisée soit l'effet de la malchance ou "la faute à la crise", de la part de gens s'auto-baptisant "élite de la nation". Mises bout à bout, sans même compter sur l'argent détourné par la mafia, ces sommes représentent des centaines de milliards de dollars destinées donc à des bêtises au lieu de servir à aménager rationnellement et justement la planète, préparer pour vos enfants un monde viable et mené par le respect et la tolérance, à l'image de cet être humain supérieurement intelligent que fut Voltaire et qui un jour eut une phrase aussi courte que profonde : "Je ne suis pas du tout d'accord avec vous, mais je me battrai pour que vous puissiez exprimer votre opinion". Quelle modernité, surtout si on pense que cette idée a été émise dans un royaume qui ne badinait pas avec la liberté d'expression. Ce n'est pas ce pauvre Jean-Baptiste Poquelin qui me contredira.

Souverain, le peuple ?

Peuples de la Terre, quand vous déciderez-vous à imposer à vos politiciens la façon dont doit être dépensée la somme des impôts engendrée par votre labeur ? Combien de temps allez-vous encore supporter que l'on se moque de vous à ce point ? Surtout que vos ancêtres avaient fait le plus dur en faisant adopter la Déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen, dont l'article 35 est, je vous le signale :

« Quand le gouvernement viole les droits du Peuple, l'insurrection est, pour le Peuple et pour chaque portion du Peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »

Malgré cette belle déclaration d'intention, il y a trop de souffrances chez les Peuples de la Terre, spécialement juvéniles ! L'Unesco, l'Unicef, l'ONU, le Conseil européen, l'Otan, la Croix rouge, Médecins sans frontières, médecins du Monde, Greenpeace, Amnesty international, les Amis de la Terre, la Commission des Droits de l'Homme de Genève et des dizaines d'autres organisations où pullulent des hommes et des femmes de bonne volonté sont là pour assurer la mise en application sur le terrain de ce qu'il faut pour que chaque pays offre au moins le minimum vital à chaque être respirant sur sa terre et abritant potentiellement la personnalité d'un futur dieu en apprentissage. Pourtant, malgré ces incroyables moyens en personnel et en budget, le Mal continue de progresser, en grande partie parce que des gens, ayant encore plus de moyens, oeuvrent sciemment pour le triomphe du Malin. Votre devoir, au nom des générations futures dont le bien-être dépendra en grande partie de vos décisions présentes, est de les vaincre, c'est-à-dire, d'employer des moyens encore plus énormes que ceux employés actuellement, puisque la défaite des légions mafieuses n'est toujours pas à l'ordre du jour. Qu'attendez-vous pour exiger que cet argent, dûment collecté par toutes ces organisations précitées, serve à financer un super plan Marshall à l'échelle du monde, au lieu d'aller se perdre dans des commissions obscures, dont certains membres ne sont, évidemment, que des sous-marins travaillant pour les ennemis du Bien et, de ce fait, prennent des décisions unilatérales et souvent bizarres, pour n'employer qu'un mot neutre ? Le fait que l'Allemagne et le Japon aient été longtemps interdits de budget militaire agressif les aida à reconstruire tout d'abord leur pays dévasté, puis à se hisser dans le groupe de tête des pays très riches, le tout en quelques décennies. Combien scandaleux, vraiment (eût regard à tous les damnés de la Terre dont tout un chacun peut voir chaque soir les atroces souffrances physiques et morales, lors de la grand messe du vingt heures national), sont tous ces budgets militaires qui, mis bout à bout, représentent une énorme masse d'argent et n'existent que pour vous détruire les uns les autres et vous empêcher de financer un monde meilleur, parce que vous n'avez jamais pu trouver le moindre consensus pour ne pas résister à vous entre-tuer à la première provocation de n'importe quel va-t-en-guerre nationaliste et luciférien, ce pléonasme étant pédagogiquement volontaire. Cette incapacité à réaliser ne serait-ce qu'un début d'ouverture fraternelle générale, empêche au moins trois milliards d'habitants à vivre la vie qu'ils étaient supposés vivre par la Volonté de Dieu en naissant sur cette planète. Attendrez-vous que des hordes d'affamés, rendus fous de désespoir, viennent se jeter sur vos défenses au laser pour régler ce problème où déciderez-vous de les traiter en amont, comme on l'attend de futurs dieux en apprentissage que vous êtes supposés devenir ?

L'avenir nous le dira bientôt... Si vous êtes parmi les survivants qui seront encore là pour l'entendre. Restons positifs ! Pour le moment, votre démocratie est surtout un système d'élection où chacun vote en fonction de son petit intérêt privé, sans grands desseins fédérateurs pour aiguiser les aspirations nobles et généreuses de la population, ce qui en fait un système condamné, à plus ou moins brève échéance, à la décadence si tout reste en l'état...

Et Mandela fut libéré

Heureusement, l'Afrique du Sud montre l'exemple des bienfaits d'un système démocratique, indéniable sauveur de la situation tendue existant entre races, mais aussi entre tribus noires, par le biais de l'ANC des Xhosas, Mandela, Mbaïki, Biko et Sizulu, farouches opposants au régime de l'apartheid et le parti Zoulou Inkhata de Buthelezi, collaborant avec le pouvoir afrikaner, et même entre les blancs anti-apartheid et les nazis racistes et lucifériens représentés par leur leader au nom tristement prédestiné en l'occurrence, Terreblanche (!), qui allèrent jusqu'à essayer un putsch militaire en attaquant à mains armées l'immeuble où avaient lieu les négociations fixant les premières élections où chacun aurait enfin le droit de compter pour une voix, quelque soit sa couleur de peau. Comme toutes ces distensions prenaient des proportions de plus en plus alarmantes et que le plan angélique a besoin de l'Afrique du Sud comme seul pays multiracial du continent africain et symbole de réussite obligatoire pour les autres pays africains en grandes difficultés institutionnelles, les séraphins concernés firent échouer le putsch raciste, aidèrent à convaincre Buthelezi de participer aux élections et aidèrent même, après celles-ci, à calmer la partie de la population blanche paniquée à l'idée d'être gouvernée par un Noir, repris de justice, pour tout arranger!

Mais pour réussir ce travail, les séraphins avaient besoin d'alliés humains exceptionnels, et ils les trouvèrent, qui archevêque anglican, qui avocat, qui journaliste, le meilleur d'entre tous étant Nelson, très tôt contacté par nos services et bénéficiant de ce fait d'une protection rapprochée qui lui permet, de son vivant, de vivre quelques bons moments, tout en restant un exemple vivant d'être humain d'État populaire, humble, drôle, intelligent, sensible, démocrate, intègre et tolérant. En revanche, son ex-femme Winnie ne put résister à la pression luciférienne qu'elle subit dans le cadre de leur tentative pour faire capoter l'entreprise de libération du pays de l'apartheid et de la restauration de la paix civile lancée par son illustre ex-mari. Tout était bon pour empêcher notre candidat d'arriver au sommet de l'État et cette pauvre Winnie fut recrutée, reçut une aura hypnotisante en guise de cadeau de bienvenue et commença son oeuvre d'intimidation mafieuse dirigée contre toutes personnes faisant de l'ombre à son égo devenu brusquement monstrueux, puis, finalement, de meurtres absurdes commis sur de jeunes innocents. Grâce à son aura qui lui permet, je le rappelle encore (car sinon, il est impossible de comprendre pourquoi elle réussit à éviter la prison malgré toutes ses avanies), de convaincre presque n'importe qui de n'importe quoi, elle s'en est plutôt bien tirée, mais qu'elle se fasse du souci, contrairement à son ex-mari : ses crimes ont été inscrits dans les archives et elle devra y répondre devant un tribunal qui n'aura aucun problème, lui, pour contrôler son aura maléfique. Malgré la possession démoniaque partielle de Winnie, nous ne regrettons pas d'avoir contribué à inspirer des organisateurs de spectacle, notamment à Wembley par deux fois et à chaque fois devant cent mille personnes et des millions de téléspectateurs, afin de réclamer et de hâter la libération de Mandela, car nous savions son pays assis sur une poudrière menaçant d'exploser en faisant des dizaines de milliers de victimes, déjà assez martyrisées par l'extrême difficulté de la vie quotidienne dans leurs townships.

Mandela était le seul négociateur, avec De Klerk, capable de désamorcer toute cette violence potentielle prête à se déchaîner, car tous deux furent instruits par la même équipe séraphique qui s'était également parfaitement occupée de l'instruction de Gandhi et de Martin Luther en leur transmettant télépathiquement les mêmes idées. Mandela a parfaitement réussi son pari. Mais que vont être l'attitude et l'influence des lucifériens locaux et toujours vivants, lorsque Nelson aura quitté ce monde pour rejoindre le monde des Maisons consacré à l'accueil des Grands êtres humains ?

Pour en revenir au propos général et d'après ce que j'ai pu constater sur d'autres planètes, créées à quelques millénaires près en même temps que celle où vous vous trouvez, votre démocratie se portera mieux quand il n'y aura que peu de nations, peu de partis, peu de langues vivantes, des programmes clairs et consensuels établis d'après sondage, des promesses électorales tenues, tous les onéreux programmes de recherche militaire sur les armes d'extermination de masse suspendus sine die, le tout dans la transparence internationale absolue à travers "le machin", (l'ONU, selon De Gaulle) mais rénové et débarrassé des parasites appartenant à la même famille spirituelle qu'un certain Kurt, officier SS qui fut (trop) longtemps son secrétaire général; ajoutez à cette déjà longue liste, la chasse systématique au "gaspi" et à l'abus de biens sociaux pour solidifier ce système de transparence et vous verrez qu'avec beaucoup moins d'argent vos pays n'en seront que mieux gérés et vos politiciens seraient enfin appréciés et respectés, ce qui orienterait enfin votre cohérence sociale dans la bonne direction. Un beau travail d'Hercule en perspective ! Désormais capable d'oser se poser en exemple, à l'instar d'un Gandhi, il ne sera que plus facile à cette nouvelle race de politiciens de demander à la population d'adopter leur intégrité et leur serviabilité. Si vous ajoutez la semaine de travail à quatre jours pour tous (sauf pour les enfants en âge d'être obligatoirement scolarisés) et dans tous les pays, afin de faire respecter les lois de la concurrence loyale et confraternelle, plus toutes les économies de santé obtenues du fait qu'il y aura beaucoup moins de maladies provoquées par le stress et la fatigue à traiter (secteur catégoriel représentant actuellement 50 % de l'ensemble des dépenses de santé dans les pays industrialisés), vous vous débarrasseriez à la fois des problèmes du chômage, du travail clandestin et du " trou de la sécu " qui vous hante depuis si longtemps, pour ne parler que de la spécificité française...

Malheureusement ce ne sont pas les anges qui doivent vous diriger, mais vous-mêmes. Je ne fais que ma mission de service pour vous confirmer que si ces idées, déjà exprimées dans le passé par tel ou tel philosophe inspiré par le canal 888, étaient essayées, fut-ce expérimentalement, sur un groupe de volontaires, par exemple, elles changeraient irrésistiblement votre quotidien vers le mieux. Mais le voulez-vous vraiment ? Puisque vous avez le choix de ne pas suivre les directives du canal 666, ainsi que toutes les informations pour réaliser une politique de bonheur pour tous, il m'arrive de ne pas comprendre la politique telle qu'elle se fait chez vous et je ne suis pas le seul. Une des choses que nous avons du mal à saisir, par exemple, est la façon dont vous laissez sans réagir les politiciens qui tiennent la bourse de l'Etat, pleurer toujours sur leur manque de moyens pour augmenter les budgets utiles comme la culture, l'éducation, la justice, la santé, le chômage et la précarité, alors qu'en cas de guerre, des dizaines de milliards se trouvent débloqués instantanément, que les sous-marins nucléaires, les hélicoptères truffés de technologie onéreuse, les porte-avions colossaux représentant cent fois les sommes réclamées pour améliorer le quotidien des plus faibles et des plus malchanceux (je pense ici aux handicapés de toute nature), apparaissent comme par magie et à foison sans que personne, sauf les communistes français, ne s'émeuve de ce miracle économique renouvelé à chaque nouveau conflit militaire...

L'argent ne fait pas le bonheur, mais peut y contribuer

La guerre dite "du Golfe" est une illustration parfaite de la mainmise des lucifériens sur votre conception de la politique : voilà un tyran, Saddam Hussein, bien connu pour être arrivé au pouvoir plus par assassinat politique que par élection démocratique, connu également pour avoir gazé des villages entiers de femmes, d'enfants et d'êtres humains kurdes, à qui des pays donneurs de leçons concernant la défense des droits de l'Homme vendent pourtant tellement d'armes ultramodernes (que l'Irak essaie en vain jusqu'à maintenant de fabriquer lui-même), qu'à la fin il se croit l'être humain le plus puissant du monde et tente de lancer, à l'instar de Saladin, une Jihad dévastatrice ! Et voilà qu'après avoir soudain réalisé à quel monstre ils avaient accordé tant de grâces, les démocraties occidentales décident de tendre un piège à Saddam pour lui détruire tous ses beaux mais onéreux joujoux.

Question :
Combien de milliards de dollars et de francs se sont-ils envolés pour réaliser l'opération "Desert storm" et toutes ses retombées humaines et écologiques calamiteuses ? Réponse :
  • Suffisamment pour mettre en Afrique assez de puits pour que plus une fille n'ait à s'occuper de porter l'eau à longueur de journées et qu'elle puisse donc aller régulièrement à l'école ;
  • Assez pour envoyer des spécialistes apprendre à des milliers de paysans de pays pauvres comment améliorer leur production alimentaire ;
  • Le reste serait encore parfait pour lancer la construction de milliers d'écoles, d'hôpitaux, de théâtres et autres lieus humainement utiles pour toutes sortes de raisons analysées dans d'autres chapitres du présent ouvrage. Alors, pourquoi n'y a-t-il officiellement jamais d'argent disponible, à part pour bricoler quelques interventions humanitaires qui font souvent plus de mal que de bien ! Cette première guerre du Golf, qui n'a pu arriver que parce que les fous dangereux qui vous gouvernent ont encore une fois décidé n'importe quels délires de soutien logistique pour des régimes tyranniques en guise de politique extérieure, sans qu'il leur soit infligé le moindre blâme comme sanction de leur nullité. Mieux : le syndrome de la guerre du Golf frappant des milliers de soldats fut provoqué essentiellement par les armes américaines à uranium appauvri et les pilules contre les gaz toxiques (qui ne s'avérèrent pas utiles). Le summum de l'absurde étant que les dirigeants américains laissèrent ce criminel aliéné notoire au pouvoir après sa défaite, d'une part pour maintenir les Kurdes dans l'oppression, et d'autre part pour pouvoir refaire une " p'tite guerre ", histoire sans doute d'être sûrs de pouvoir expérimenter de nouveaux gadgets de mort. Cette deuxième guerre du Golfe, qui coûte encore plus que la première, eut comme seul mérite de retirer Saddam de la réalité du monde, mais déjà plus de cent mille personnes ont payés de leur vie cette intervention musclée. Peut-être y avait-il d'autres méthodes un peu moins disproportionnées pour annihiler Saddam ? Vous seriez en droit de vous poser la question.

  • Une autre polémique se situe au niveau des types de régimes les plus efficaces pour installer une véritable démocratie. Les uns croient aux dynasties royales comme garants des institutions, les autres préfèrent un président éligible au suffrage universel. Les deux peuvent fonctionner et ont leurs avantages et inconvénients respectifs. Tant que les rois se basent sur la Volonté de Dieu pour édicter des lois et des règlements, maintenir l'ordre et la liberté de façon juste et chrétienne, aucun peuple n'aurait à faire une révolution sanglante de type 1789 ou 1917. La république moderne n'est qu'une réaction face à l'incertitude génétique qu'eurent les gracieux sujets concernant le droit divin et les dynasties royales, institutions dont les exemples vivants ne montraient aucune particularité magique ou même supérieure. Ce pauvre Louis XVI, tout brave être humain qu'il était n'avait rien à faire sur le trône d'un pays comme la France, avec le pouvoir d'alors qu'il était censé avoir. Par contre, les royaumes parlementaires, où un Premier ministre fait office de chef de gouvernement indépendant du palais royal, parait encore plus complet qu'une république, facilement corruptible telle qu'elle est organisée actuellement, car l'instinctive vénération d'un roi est contenue dans l'inconscient collectif de l' être humain. La nature, d'où l'Homme est issu, a créé ce besoin de chefs dont toute communauté inférieure ressent le besoin. Chez les animaux, les mâles dominants et leurs joutes à mort ne sont que les résidus génétiques comportementaux de ce que vous vivez en tant qu'Homme.

    Or, un bon roi (ou reine) dont le règne ne se termine qu'à sa mort sera toujours plus aimé qu'un bon président éligible tous les quatre, cinq ou sept ans; c'est l'instinct et les chromosomes-mémoires qui sont responsables de ce fait : les républiques existent depuis bien moins longtemps que les empires ou les royaumes. Ce qu'un observateur objectif peut constater à l'heure actuelle, c'est que les républiques semblent bel et bien plus victimes de la corruption politique que les monarchies constitutionnelles. En Europe, les monarchies hollandaise, belge, britannique, espagnole ou Suédoise connaissent des régimes n'ayant strictement rien à envier à l'Italie, la Grèce, la France ou l'Allemagne en termes de climat social, bien au contraire. L'entité des Pays-Bas, du plus bas au plus haut de ses structures étatiques, est à mes yeux la démocratie la plus avancée, faisant conjuguer harmonieusement les doctrines libérales et sociales au bénéfice de toute la population et démontrant ainsi que les deux techniques ne sont pas irrémédiablement opposées. La Grande-Bretagne débarrassée des Conservateurs arrogants se rapproche de cet archétype. Puissent ces deux Pays servir d'exemple et d'inspiration aux autres démocraties (ou se prétendant telles) tout autour du Globe. Au lieu de cela, il n'est pas rare de voir les politiciens français oser tirer à boulets rouges sur les Institutions de ce pays, notamment sur leur gestion du problème de la drogue.

    En France, le racket opéré à tous les échelons de responsabilité par les politiciens au profit des caisses noires de leurs Partis respectifs ou de leur compte suisse personnel pour les plus retords, est encore trop important pour espérer de tels progrès sociaux. Trop de milliards détournés à leur seul profit, ou dépensés stupidement. Tant que vos fonctionnaires n'auront pas à répondre de leurs erreurs professionnelles ou autres, le Service Public auquel vous êtes tant attaché ne marchera pas à son plein rendement et vous continuerez à partager votre espace avec des pauvres en colère et frustrés. Des solutions simples existent pourtant pour améliorer les choses (voir à "travail").

    Faudra-t-il que les citoyens français remontrent violemment les dents pour rappeler à sa classe politique qu'elle a été placée là par la volonté du Peuple et que le Peuple attend des résultats, surtout pour ses pauvres chômeurs ?

    Sans pression populaire, les patriciens racistes, hypocrites et jaloux ne réforment pas, c'est bien connu. Le mieux serait probablement de les laisser là où ils sont et ne plus leur offrir l'opportunité de vous "gouverner". Ce serait la meilleure leçon qu'ils pourraient recevoir en réponse à toutes leurs erreurs de jugement. Responsables, mais pas coupables ? Cela se discute... À se demander si les fameuses écoles formatrices d'élite ne représentent en fait qu'une vaste escroquerie, un miroir aux alouettes ne débouchant pas sur une élite digne de ce nom, en tout cas. Le peuple souverain a, il nous semble, à se faire entendre de nouveau avant que ces soi-disant spécialistes et grands professionnels de la respublica aient achevé de ruiner et votre planète et vos espoirs d'avenir radieux. Il va vous falloir agir vite, car devant vos yeux apparemment fatigués, la démocratie se transforme lentement en démoncratie; et qui devra payer la facture ?

    - Vous et vos enfants ! Alors, démocrates de tous les pays, ne vous laissez plus faire. Apprenez à voir les choses qui sont derrière les choses. C'est bien ainsi que l'entendent les intellectuels dits "de gauche", meilleurs démocrates que la plupart de vos politiciens hypocrites, car ce sont eux qui marchent toujours à l'avant-garde des manifestations pour améliorer le sort des plus faibles. C'est pour cela que nous, anges, les préférons aux autres catégories d'intellectuels : il est plus facile de pénétrer leurs esprits. Hélas, nos ex-frères déchus le font aussi avec la même facilité, c'est pourquoi certains authentiques intellectuels de gauche, tel J-P Sartre, se fourvoyèrent dans des combats qui ne méritaient pas son soutien.

    Aux armes, etceterae !

    La faculté qu'ont les intellectuels et les artistes lorsqu'ils savent s'unir pour se dresser contre un abus antidémocratique ou un déni de justice, constitue un contrepoids très dérangeant, c'est pourquoi un vrai tyran arrivant au pouvoir commence toujours par faire deux choses : occuper les studios de télévision et éliminer d'une manière ou d'une autre les intellectuels et les artistes, à la sensibilité placée souvent à gauche de l'échiquier politique et social.

    Ils savent que vivants, ils seront finalement plus dangereux que morts. La liste des martyrs morts pour une bonne cause est maintenant si longue, du fait de cet adage bien connu des tyrans de tous poils, qu'un martyr assassiné de plus ou de moins n'a plus beaucoup d'importance pour le peuple; à preuve, ce qui se passe actuellement au Nigeria, où une junte militaire de plus, financée de nouveau par les services secrets de plusieurs Grandes Puissances intéressées par les richesses du pays et ayant donc besoin d'un régime corrompu à leurs ordres et se fichant comme d'une guigne de l'intérêt supérieur du peuple nigérian, se livre à l'élimination systématique de l'intelligentsia nigériane sans qu'aucune voix, ni à l'ONU, ni ailleurs, ne se lève pour leur ordonner d'arrêter leur politique fasciste. C'est pourquoi les conspirateurs n'hésitent pas à éliminer systématiquement les empêcheurs de magouiller en rond, sachant d'expérience qu'ils pourraient sinon, par leur charisme unifié et poétique, galvaniser des foules et renverser les dits tyrans; ces derniers ne le savent que trop bien et bénéficient des services d'une armée de tueurs mercenaires sans scrupules dont ils se servent pour exécuter leurs basses besognes, consistant principalement à éliminer physiquement ceux qui s'opposent à leurs plans calamiteux. Actuellement les cinéastes, les écrivains, les acteurs, les musiciens et les médecins français réagissent dans l'ensemble conformément à ce que le peuple peut raisonnablement attendre de son élite et c'est à marquer d'une pierre blanche, dans cet univers de roches basaltiques !

    Ils se révèlent être de bons citoyens, soucieux des Droits de l'Homme et constituent, grâce à leur capacité de mobilisation générale des bonnes volontés, un solide rempart face à la montée de la bêtise brune et raciste dans la population française, notamment du Sud-Est de la France, dans la région PACA depuis longtemps phagocytée, en tout cas partiellement, par la "pieuvre" et ses méthodes radicales. Bravo ! C'est ainsi que le fascisme ne passera plus dans ce pays que j'aime particulièrement : par la mobilisation générale des intellectuels, des artistes en général et des cinéastes, acteurs, metteurs en scène et théâtreux en particulier.

    Et pourquoi pas les sportifs célèbres et appréciés ? Le peuple a toujours besoin de placer sa confiance en quelqu'un. Lorsque les politiciens les trahissent, que les juges les humilient, que les impôts les écrasent, il reste toujours les artistes, les sportifs de haut niveau et les intellectuels pour puissamment rappeler au dit peuple que c'est quand même lui qui est supposé avoir le pouvoir et qu'à force de déléguer ces pouvoirs à des Corps constitués, certes élus, mais à peine contrôlés, votre peuple se retrouve dans la situation actuelle : coincé dans un piège dont il ne comprend ni les tenants ni les aboutissants. Normal, me direz-vous, puisque ces oligarques sont les seuls à connaître la règle de ce jeu dangereux (pour le repos de leur âme), mais il y a les journalistes pour commenter, expliquer; alors si vous ne comprenez pas ce qui se passe, renseignez-vous !

    En Corse, par exemple, la mode de faire voter des absents ou des morts reste endémique malgré plusieurs tentatives de remise à jour des listes électorales, portant sur 10 à 15 % de l'ensemble des votants. Avec une telle marge de manoeuvre frauduleuse, il n'y a que les candidats choisis par ceux qui tirent les ficelles qui sont élus, provoquant ce système maffieux de plus en plus dommageable pour les corses eux-mêmes. Tibéri, ex-Maire de Paris et Corse d'origine n'a fait qu'appliquer dans son arrondissement du Vème ce qu'il a toujours vu faire dans son territoire d'origine : faire voter les morts et les impotents immobilisés chez eux. L'ignorance est la mère de tous les vices et si votre démocratie régresse, il ne faudra, cette fois, vous en prendre qu'à vous-mêmes. Personne n'aura été mieux informé et averti que vous, peuple occidental, par ailleurs si arrogant et fier de l'être. La démocratie est votre seule chance, d'autant plus qu'elle peut-être encore bien améliorée. En vérité, je vous le dis : le Dalaï-Lama ne devrait pas être ainsi écarté de vos travaux, car c'est l'un des plus grands démocrates et des plus grands sages parmi les êtres humains d'État que la Terre abrite actuellement en son sein.



    DIABLE

    Si tu vois le démon, sauve-toi comme un zèbre
    Marche vers la lumière, inexorablement
    Car si tu ne veux pas du paradis funèbre
    Ta face obscure mourra, inévitablement


    La confusion intellectuelle qui règne entre toutes les théories « révélées » sur la véritable personnalité de Dieu se retrouve également lorsqu'il s'agit de savoir exactement de qui l'on parle quand sont cités les noms de Lucifer, Satan, Belzebuth, ou autres Baphomet.

    Cette confusion généralisée n'est pas étonnante pour moi, puisque je connais personnellement celui qui en est l'instigateur et le responsable principal.

    J'ai déjà eu l'occasion de vous parler des différents démons qui, cachés derrière leurs nuages de fumée spirituelle, tâchent de retarder autant que faire se peut votre illumination spirituelle tant individuelle que collective, par tous les moyens existant en leur possession, à savoir la manipulation et possession mentale de ceux qui les invoque nommément. Ils ont également accès à l'esprit mental de ceux qui ignorent ou refusent de croire qu'ils n'ont simplement qu'à invoquer l'aide de Dieu, de Jésus (voir à "Jésus") et de Ses Saints pour préserver l'intégrité de leur âme ou de se débarrasser d'un esprit malin tâchant d'entrer dans la conscience humaine sans y avoir été invité.

    Quand ils ont été appelés par quelque rituel de sorcière ou de magie noir, le problème est différent, car l'invocation du nom de Jésus n'a même plus lieu d'être.

    Mais votre concept de diable étant par trop vague et plutôt farfelu, je reviens dessus pour préciser certains points; il n'y a pas de "Diable", tel qu'il est représenté dans la peinture imaginaire d'un Jheronimus Van Aken, (Jérôme Bosch), par exemple, ou d'un détraqué comme Allester Crowley.

    L'enfer n'existe pas non plus et Lucifer, la plus proche personne assimilable au Diable dans votre culture religieuse officielle (si je puis dire), n'a donc pas de résidence attitrée où il pourrait régner en maître incontesté jusqu'à la Saint Glin-glin. Il n'y a pas de châtiment sadique éternel pour les mauvais sujets et les recalés de l'expérience humaine. Et bien sûr, personne n'est brûlé post mortem.

    Il y a ceux qui, par des actions horribles, répétées avec plaisir et jamais regrettées, ont eu le malheur de perdre leur parcelle divine, convaincus de l'inutilité de continuer d'habiter la conscience d'une telle irrémédiable erreur de la nature.

    Sans parcelle divine, l'âme ne peut exister; cette dernière étant le seul élément qui survivra à la mort dans la dimension matérielle du fait de sa nature au moins mi-divine, de tels gens mourront et disparaîtront entièrement à la cessation de leurs fonctions électrochimiques vitales.

    Malgré le nombre élevé d'imbéciles violents et sans scrupules dans vos rangs, peu de gens finissent dans ce néant final, car la plupart arrivent, dans un ultime effort conjugué de leurs esprits tutélaires, à se repentir avant de mourir.

    Je rappelle qu'il suffit d'une simple pensée altruiste pour recevoir, à tout âge, un représentant parcellaire de Dieu en vous, ce qui vous garantie la survie de votre personnalité après qu'elle ait été libérée par la mort de sa prison cérébrale, même si cela ne vous fait pas éviter, le cas échéant, un séjour plus ou moins prolongé sur les planètes de purgatoire selon l'énoncé correspondant à votre jugement (voir à "mort").

    Si le Diable n'a pas été créé par Dieu, il est par contre vrai que Lucifer a, de sa propre initiative, un jour décidé de ne plus obéir aux directives paradisiaques relatives au Plan d'évolution humaine et d'appliquer son propre plan, bien plus réaliste à son éminent avis d'ange administrateur d'un secteur universel et spécialiste en humanité fonctionnelle.

    L'incompétence supposée des Anciens des Jours concernant ce plan était qu'à son avis ils étaient bien trop éloignés des planètes matérielles pour y connaître quoi que ce fût en terme de connaissance pratique du terrain. Et puisqu'en outre, il n'avait jamais rencontré en personne son illustre grand-père, il alla jusqu'à mettre en doute l'existence même du Créateur paradisiaque de son propre père, Michaël, notre Créateur-Fils paradisiaque qui règne sur notre univers local et à l'intérieur duquel toutes les créatures vivantes sont ses enfants, y compris vous, moi, Lucifer et tous les anges et archanges, Gabriel en tête.

    Les hiérarchies étant en général bien rodées dans l'administration céleste, les nouvelles directives du chef administrateur commencèrent à se répandre parmi ses acolytes angéliques et lorsque les premiers rapports de dysfonctionnement arrivèrent à l'état-major de Michaël, le virus de l'individualisme forcené avait déjà commencé ses ravages aussi bien parmi les anges que parmi les êtres humains.

    Il faut dire à leur décharge (et cela fut pris en compte pour ceux qui quittèrent ultérieurement les sécessionnistes) que Lucifer et Satan étaient de brillants orateurs et de puissants raisonneurs, rompus à la dialectique administrative à laquelle les anges ont l'habitude d'obtempérer. Lénine et Hitler furent, par exemple, formés par Satan.

    Bien qu'un "Diable" cornu et fourchu ni sa résidence surchauffée n'existent et n'ont donc été créés tels quels par Dieu, contrairement à vos croyances encore actuelles, Lucifer et le reste de ses inconditionnels acolytes apostats sont tolérés par la grande mansuétude de Dieu, Lucifer étant, que cela lui fasse plaisir ou non, un fils de Fils paradisiaque, donc enfant de la deuxième génération de la Famille directe du Dieu du Paradis; en outre, les anges sont éternels de nature; problème...

    Puisqu'ils ont renoncé au rôle premier de leur fonction de service divin, leur seul passe-temps est maintenant de prouver à Dieu qu'Il avait tort de vous créer libre et de fonder tant d'espoirs sur votre devenir en tâchant de mettre la zizanie dans la Création partout où ils le peuvent, c'est-à-dire partout où on les accueille favorablement. C'est à peu de chose près la seule croyance exacte des Témoins de Jéhovah. Le reste n'est qu'un fatras d'erreurs d'interprétation voulues ou maladroites.

    Mais s'il se trouve un adepte de Satan parmi ceux qui lisent ces lignes, qu'il sache qu'il serait plus judicieux de sa part de fuir à toutes jambes le groupe de crétins vêtus de capes noires et bardés de bijoux pseudo-cabalistiques qui le contrôlent, car le seul but de ces prêtres fous est finalement de vous détruire, comme le Temple de l'Ordre Solaire et AUM vérité suprême l'ont prouvé dernièrement.

    Ils n'aiment en effet que la mort et la destruction, fût-ce celle de leurs propres frères de sang, comme Hitler, Staline ou Polpot l'ont assez démontré.

    Depuis qu'il a été établi de façon certaine que les avantages de travailler avec des humains élevés avec succès au sein d'une planète occupée par des rebelles célestes dépassent les inconvénients, les Anciens des Jours ont décidé de laisser opérer le processus naturel de rejet des sophismes inventés et diffusés par Lucifer et ses complices. Seule une intervention limitée pour le salut de la Vie est autorisée. L'intervention contre Hitler fut l'une de celles-là (voir à "histoire").

    En effet, les créatures sortant spirituellement intactes des multiples tentatives de corruption auxquelles chaque individu habitant une planète infestée d'anges en rupture de ban est un jour fatalement confronté, donnent par la suite des personnalités beaucoup plus fiables pour collaborer à l'administration universelle, que les créatures n'ayant pas été confrontées aux tentations sécessionnistes enseignées par les rebelles; pourquoi ?

    - Parce que ces dernières pourront toujours être corruptible par la suite, comme ces anges déchus qui se sont fait duper facilement par leurs supérieurs hiérarchiques Lucifer, Baphomet et Satan. Beaucoup ont reconnu leurs erreurs, au fil du temps, et ont pu réintégrer les rangs des anges loyaux. Les autres errent sur certaines planètes de prédilection, comme la vôtre, située en plein secteur administratif confié il y a plusieurs âges à Lucifer et son état-major et c'est à Satan qu'échut jadis la responsabilité de l'évolution de votre espèce terrienne, avec les aventures historiques que maintenant vous comprenez, je l'espère, un peu mieux.

    Quoi qu'il en soit, grâce aux rebelles, les hommes et femmes survivants dépassèrent rapidement la compétence des anges dans leur lutte universelle contre le Mal et c'est tout bénéfice pour les humains, car leur destinée n'en sera que plus glorieuse et intéressante.

    C'est une des compensations que Dieu, dans Son infinie justice et sagesse, a prévu pour vous faire oublier cette pénible mais très "enrichissante" expérience que représente au moins un cycle entier de vie sur une planète soumise à la présence effrénée d'esprits d'obédience luciférienne.

    Comment débusquer les serviteurs de Satan

    Le look qu'ils utilisent, issu de leur égo démesuré, rend la chose heureusement assez aisée : les vedettes du heavy metal rock, du gothik gore, les sectaires satanistes blafards arborant avec ostentation leurs vernis à ongles et leurs bâtons à lèvres noirs, leurs pentacles, croix gammées inversées, croix chrétiennes également renversées et autres symboles sont sans discussion les plus ridicules mais pas les plus dangereux adeptes du soi-disant prince des ténèbres.

    Tous les uniformes, y compris l'incontournable costume-cravate de circonstance, trahissent souvent un esprit dangereusement tourné vers l'apparence, concept luciférien de base; mais Lucifer n'est en fait que le prince de ceux qui explicitement lui demandent une alliance ou de ceux qui n'ont pas la foi en Jésus pour se protéger d'un envoûtement par présence maline. Il n'est nullement l'anti-Dieu décrit par les chasseurs d'hérétiques. Ce serait lui donner trop d'importance par rapport à ce qu'il est vraiment, à savoir un ange, certes hiérarchiquement haut placé à l'époque, il y a cent mille ans, mais maintenant déchu, dégradé de son ancien rang; il n'est plus simplement qu'un rebelle en crise avec son Père et le reste de sa famille, comme un fils irrémédiablement délinquant, ni plus, ni moins. En cas d'attaque manifeste de votre conscience, vous n'avez qu'à dire : "Au nom du Christ ton père, vade retro, Satanas", et quels qu'ils soient, les esprits du bas astral seront obligés de quitter votre conscience. Mais pour ce qui concerne les inconscients qui les appellent de leurs voeux, leur sort est, je le crains, scellé.

    Les êtres vraiment dangereux, à votre niveau, sont ceux qui, formés à l'enseignement luciférien de l'individualisme forcené, portent tous costumes impeccables et cravates en soie et prétendent vouloir votre bien; en fait, ils veulent surtout vos biens ! Leur "mission" est de conduire insensiblement le monde où vous habitez à sa perte. Ni plus, ni moins.

    Quand je pense qu'ils arrivent à se faire élire au suffrage universel, et même deux tours de suite, j'ai peur pour beaucoup d'entre vous. Vous êtes en effet extrêmement sensibles aux auras hypnotisantes que ces adeptes ayant infiltré le monde politique et bancaire ont reçues pour accomplir leur mission de préparation à l'Armageddon. L'inimaginable, pour une personne saine d'esprit et en esprit, est pourtant le quotidien des lucifériens. Si vous saviez vraiment ce qui se trame dans la vie privée, sexuelle notamment, de certains politiciens, juges, policiers, éducateurs pour enfants, prêtres, médecins, avocats et autres honorables membres de la "société", je gage que vous hésiteriez fortement à voter pour eux, déposer vos économies dans leurs banques, ou demander leurs services. La perversion sexuelle poussée et incoercible est donc l'un des stigmates certains d'une âme possédée. L'implication active des sectes lucifériennes et l'appartenance de membres de l'élite européenne dans ces kidnapping d'enfants en vue de sacrifices d'humains nubiles, viol rituels collectifs et autres insoutenables horreurs perpétrées sur ces pauvres enfants ont enfin déclenché l'ordre que nous attendions tous pour vous aider à démasquer les coupables et les mettre hors d'état de nuire.

    Les anges ayant en charge l'élite particulièrement gangrenée sexuellement de l'ethnie belge, sont entrés les premiers dans la danse et d'autres pays, y compris le vôtre, tout aussi gangrené, vont suivre. Étant donné qu'il y a des ministres, des gendarmes, des juges, des banquiers et des députés appartenant à ces sectes démoniaques et ce dans tous les pays, des affaires auront parfois tendance à se dissoudre dans les formalités administratives...

    Peuple et journalistes, soyez vigilants et courageux, comme le peuple belge le fut dans cette affaire de l'insondable Dutroux, Marc.

    Derrière maints réseaux pédophiles, il y a encore pire que la simple pédophilie. Il y a, par exemple, les réseaux totalement mafieux allemands, spécialisés dans la vente de « snuff » vidéos montrant des viols et de véritables assassinats en "direct live" de jeunes femmes, filles ou garçons kidnappés, en général dans les pays de l'Est peuplés de pauvres jeunes ados ou adultes prêts à s'expatrier pour trouver un travail. Grâce à quelques courageux journalistes qui osèrent braver les menaces des mafieux allemands, une loi fut votée, interdisant la vente de ces immondices aux mineurs. C'est un premier pas...Une loi interdisant de les tourner serait encore mieux.

    Il faut vous préciser une chose que vous ne savez peut-être pas : après la deuxième guerre mondiale, très peu de hauts responsables purent être en fait pris et jugés à Nuremberg.

    Beaucoup de SS ayant des avoirs volés aux Juifs dans les banques, suisses notamment, purent fuir en Amérique du Sud et revenir par la suite, ou rester depuis 1945 et refaire des sociétés subventionnées par le Plan Marshall. Beaucoup investirent dans les médias, pour des raisons évidentes et reformèrent les bases d'un parti nazi. C'était le cas de deux compères amateurs de ces vidéos très spéciales. Lent est le progrès dans le domaine du commerce sexuel, et grandes sont les complaisances, on ne peut que le noter et le déplorer...

    Seulement, pour vaincre ces incroyables mais hélas authentiques dégénérés, il faut creuser, et pour cela, il faut pouvoir imaginer l'inimaginable; cette technique est la seule façon de débusquer à coup sûr les coupables, mais il faut s'armer d'autant plus de discernement qu'il ne faut à aucun prix tomber dans les abus moyenâgeux où des milliers d'innocents enfants de Dieu furent torturés et brûlés vifs pour sorcellerie. Lucifer avait bien compris que trop de diable tue le diable et c'est exactement ce qu'il voulait pour continuer à travailler efficacement et en secret à votre lente mais sûre destruction, que ce livre est chargé, par son impact sur la conscience du lecteur, de faire capoter, cette conspiration consistant à prendre tous les enfants de Dieu pour des canards à gaver et à déguster.

    En conclusion, il est donc assez simple de repérer des lucifériens, dès lors que vous connaissez leur goût pour:
  • 1 – le macabre
  • 2 – le sexe sans sentiment
  • 3 – le vampirisme énergétique
  • 4 – la destruction pure et simple
  • 5 – l'organisation de parades montrant avec fierté les engins de morts de leur armée
  • 6 – Le culte de la personnalité et l'omniprésence des portraits du dirigeant local

  • Tout pays ayant ce genre de symptômes parmi leurs dirigeants a forcément des lucifériens infiltrés au coeur de ses structures étatiques. Plus il y a de défilés de missiles et de tanks, plus le pays est dominé par ces rapaces sans foi ni loi. La corruption n'est jamais loin, dans ces pays-là, et un jour, bien sûr, un éclatement de la colère arrivera, ce qui donnera l'occasion à ces brigands spirituels de tuer et d'enfermer plus de monde, toujours plus de monde...
  • 1 – Tout pays pratiquant la culture des inversions de valeurs dites chrétiennes montre qu'il est infiltré.
  • 2 – Le darwinisme social appliqué, où, sous prétexte que puisque la nature pratique la sélection naturelle, il faut aussi appliquer cette loi aux êtres humains, principalement en éliminant purement et simplement les plus faibles ou les plus contestataires.
  • 3 – L'art de la sémantique inversée, dont ils usent et abusent systématiquement. Un exemple récent de manipulations sémantiques : l'Allemagne de l'Est, ce pays appelé "Démocratie populaire", où le chef n'était pas élu démocratiquement, où cette "dictature du prolétariat" n'autorisait ni syndicats, ni droit de grève, ni salaires décents, où la police était partout et avait pratiquement tous les droits sur le peuple. En vérité, ces manipulations sémantiques sont un des détails signant infailliblement la présence et la prédominance des anges déchus et de leurs sbires dans le monde politique d'un pays donné.
  • 4 – Les tortures, les emprisonnements sans véritables procès, et les procès sans véritable justice, d'autres encore.
  • Jamais rien d'irrémé-diable

    L'Homme, s'il veut contrôler et dominer la nature ne doit pas la copier; il doit au contraire aller au delà et trouver des systèmes de sélection meilleurs que naturels, mais seulement par l'utilisation des valeurs de compassion et de bonté et non de rentabilité matérielle, comme c'est trop souvent le cas à l'heure actuelle; je parle donc ici des valeurs gérées par les chakras supérieurs que seul l'Homme possède dans la gamme naturelle où il évolue en tant qu'espèce. L'Homme est une unité cosmique mobile et à ce titre doit innover par rapport à la seule nature. Cela fait partie de ses prérogatives et de l'apprentissage du futur dieu qu'il deviendra peut-être, afin que le monde qu'il créera un jour soit meilleur que celui sur lequel il est lui-même venu, conformément aux voeux de vos créateurs. Etant donné tous les paramètres à prendre en compte pour élever avec succès une espèce vivante du néant intégral au Paradis éternel, vous serez un jour à même de comprendre pleinement ce que veut dire la phrase sibylline : "la critique est aisée, mais l'Art est difficile". L'art de la guerre juste, par exemple. En regardant les traités de paix qui ont conclus vos guerres locales et mondiales, vous avez pu découvrir qu'écraser un ennemi vaincu n'est pas une bonne politique à long terme. Après ces horribles guerres, il n'y a pas lieu, en effet, d'accabler plus que de raison les vaincus. Les Américains à l'époque où leurs généraux étaient encore sous l'influence de la morale angélique l'avaient capté et leur plan Marshall permit au Japon et à l'Allemagne de rejoindre très rapidement les rangs des démocraties respectables et pacifiques et faire du passé table rase. Alors que le traité de Versailles ne fit qu'aider Hitler et son gang militariste à être élu par tout un peuple humilié et ayant soif de revanche par-dessus tout, y compris par-dessus leur sens de jugement.

    L'Europe actuelle en est la preuve et le signe qu'ici, Lucifer a vraiment perdu une bataille majeure, mais toujours pas la guerre finale, comme l'atteste l'état d'esprit encore plus que précaire concernant la Paix et la fraternité parmi les Croates, Serbes, Bosniaques, Albanais, Macédoniens, Grecs, Turcs, Arméniens, Ouzbèques, Thétchènes, Kosovars, Roumains, Tziganes, etc., etc.

    Quand la grande tempête se fut calmée et les lucifériens nazis, désormais hors d'état de nuire en Europe de l'Ouest, réfugiés à Moscou, Buenos Aires, Bagdad ou Pékin pour continuer leur oeuvre de massacres d'humains à l'abri de l'armada des troupes alliées, loyales et invincibles, les anges reprirent leurs distances et les anges gardiens reprirent leur routine dans la conscience individuelle de chaque enfant de Dieu par l'esprit. En attendant la prochaine conspiration de nos infatigables diablotins !

    C'est à vous tous de relever le défi de prendre votre diable par les cornes. Ses charges ne sont pourtant pas difficiles à déjouer, si vous les détectez dès le début. Soyez un toréador attentif !Telle est la réalité occulte mais tangible de votre situation; il vous faut absolument poser les problèmes correctement, sinon comment pourriez-vous trouver les bonnes solutions ?

    En vérité, je vous le dit : il vaut mieux soigner la cause que soigner l'effet; comme en médecine. Or la cause première de vos malheurs et de vos incohérences politiques, c'est bel et bien la mainmise des sbires de Lucifer et de son bras droit Satan dans les affaires des êtres humains, progéniture de Dieu par essence, donc détestée des forces obscures. Leur but est, encore une fois, de vous détruire et ils y sont, comme vous le voyez à la lumière de cet exposé, presque arrivés à plusieurs reprises ! Ils reçoivent encore bien trop d'aides venant de récepteurs terriens traîtres à leur espèce et là est leur principale force; mais vous avez le droit et les capacités de vous débarrasser d'eux, car, avec votre aide, nous, anges, sommes plus forts qu'eux; cependant, il faut au préalable que vous observiez la règle d'or qui est, je le rappelle à ceux qui ne suivent pas : "aime ton prochain comme toi-même".

    Condition sine qua non pour que nous puissions agir directement avec chacun d'entre vous.



    DIEU

    Ils disent "Je crois en Dieu", ils l'écrivent partout
    Avant d'assassiner des mères ou leurs garçons
    Mais de qui parlent-ils ? D'un dieu devenu fou ?
    Jésus décrivit Dieu comme amour et pardon
    Voulant réconcilier toutes les populations
    Pour arrêter les guerres et toute cette déraison
    La tâche semble immense, alors priez Son nom


    Les "hasards" de votre vocabulaire mettent l'un à côté de l'autre ces deux extrêmes que représentent les essences suprêmes du mal et celle du bien dans votre univers. Au stade de vos connaissances précises pour l'une comme pour l'autre, il m'est permis de dire que ces essences sont aussi méconnues l'une que l'autre pour ce qu'elles représentent. Heureusement, si les extrêmes se rejoignent dans le monde matériel, elles ne se rejoignent jamais dans le monde spirituel et je pense que cela a le mérite de définir des situations claires et limpides. Bien qu'infini, Dieu possède une conscience de Lui-même qui en fait une personne parfaitement distincte, comme chaque ange ou chaque humain. Sa nature est et restera cependant difficilement compréhensible à votre intelligence limitée, le mystère de la foi vous permettant d'en comprendre assez pour croire, à tout le moins, en Son existence. Mais une fois cette dernière établie, il vous faut encore découvrir à quels types de personnalités Il convient.

    Est-il, en effet, le Dieu jaloux, irascible, sadique et changeant d'humeur comme de bure, dans les premiers livres de la Genèse sous le nom de Yaveh ? Est-Il au contraire le Dieu d'amour inconditionnel et passablement laxiste, scrupuleusement respectueux du libre arbitre humain révélé par le Nouveau Testament et auquel j'obéis personnellement ?

    Ou est-ce Allah, le Dieu des musulmans et interventionniste forcené, décidant, à les en croire, tous les détails les plus infimes de la vie quotidienne de tous ces êtres, ne leur laissant aucune initiative personnelle ? Ou encore cette non-entité devinée incomplètement par le Bouddha ? Le soleil ou la lune sont-ils de Ses représentations physiques ? Est-Il partout et en toutes choses, même dans les fourmis, les serpents venimeux, les arbres et les rochers ?

    En fait, vous n'en savez précisément rien, à part quelques initiés triés sur le volet mais qui ne se mettent jamais à la tête de vos institutions religieuses figées et multiséculaires qui, d'ailleurs, ne veulent pas en entendre parler. Pourquoi à votre avis, dois-je dépendre d'un esprit laïc non pratiquant pour me servir de scribe et pourquoi n'ai-je pas pu mettre mon esprit en osmose avec un prêtre ou un pasteur, un rabbin ou un lama ?

    - Parce que les dogmes immuables bien installés dans la tête de tous ces braves représentants religieux professionnels m'empêcheraient de transmettre les critiques que je pourrais éventuellement être amené à faire au sujet des erreurs contenues dans les dogmes auxquels ils ont précisément voué leur vie et leur foi. Certains y verraient une tentative du diable, justement, pour pervertir leur chère foi, d'autres y verraient comme un signe qu'ils sont eux-mêmes des élus très spéciaux de Dieu ayant plein pouvoirs sur tous les autres et ils s'autoproclameraient rapidement " Messie cosmoplanétaire ", ou " seul détenteur de la Vérité unique ", ces titres leur donnant le droit, à leur point de vue, de perpétrer impunément des activités sexuelles sur, entre autres, des mineur(e)s...

    De même que la guerre est une chose trop délicate pour la confier à des militaires, la révélation de Dieu est trop complexe pour la confier à des religieux dont le cinquième chakra n'est pas stabilisé de façon fiable, ne vivant pas une vie conforme au Plan, du fait de leur célibat ou de leur amour toujours coupable, puisque secret. Beaucoup de ces êtres que mes frères ou moi avons contactés dans le passé ne purent pas résister à la tentation de s'attribuer à eux-mêmes le mérite des révélations sortant d'eux et essayèrent une carrière de gourou plus ou moins heureuse selon la vitesse que prirent leurs chakras supérieurs. Ils montèrent trop vite en exaltation et certains ne s'en remirent jamais vraiment de leur vivant, comme ce qui arriva avec Joseph Smith, le fondateur polygame de la secte mormon, ou David Moïse, le pédophile fondateur des « Enfants de Dieu » ou encore Gilbert Bourdin, le Messie comique-obsédé sexuel, ou Bagwan Rajneesh, grand baiseur de petites californiennes sur le tard, pour ne citer que ceux-là. Mais il y en a tellement d'autres, connus ou non ! Pour revenir à Joseph Smith, bien que son enseignement original démarrant sa carrière de guide spirituel fût modifié pour permettre aux mormons d'avoir pu devenir cette puissante institution de plusieurs millions de membres dévoués, les anges de progrès s'occupant du territoire américain l'avaient réellement choisi au départ comme messager d'une authentique révélation moderne du rôle de Jésus. Mais, contre toute attente, son cinquième chakra ne résista pas à l'euphorie provoquée par les communications et apparitions angéliques et le sens du message fut en partie brouillé, malgré l'intensité de la fréquence 888 utilisée (mais il n'y a pire sourd que celui qui ne veut pas entendre), et un amalgame se fit dans sa tête, entre ses propres fantasmes libidineux et les messages qui lui avaient été déposés dans sa glande pinéale; c'est ainsi qu'il commença à prêcher dans le monde avec la conviction d'un authentique contacté, tout en modifiant à son profit certaines parties du message angélique original. Son idée qu'un être humain se doit de prendre plusieurs femmes comme épouse lui est, par exemple, entièrement personnel et n'a strictement rien à voir avec ce qui lui avait été dit sur sa mission de révélation par Gabriel.

    C'est pourquoi nous avons maintenant une nette préférence pour communiquer nos informations à des êtres n'ayant aucune affinité particulière pour une quelconque religion, de manière à ce qu'ils ne soient pas tentés de fonder leur propre religion ou leur propre secte à leur seul profit, en détournant ou modifiant notre message comme c'est hélas déjà arrivé avec les bribes d'informations que certains autres contactés purent obtenir de nos contacts télépathiques. Les artistes, par exemple, sont de bons transmetteurs et cherchent moins que d'autres à utiliser nos révélations à des fins personnelles, leur art leur suffisant généralement pour accaparer leur plaisir narcissique. Par contre, ils ont toutes latitudes pour reprendre à leur compte ce qu'ils canalisent et c'est l'un des privilèges légitimes qu'ils reçoivent en récompense de leur collaboration avec le corps angélique de révélation universelle. Ce que fit J.S. Bach, par exemple à savoir mettre en musique tout ce que les anges de l'époque lui avaient envoyé dans son oreille intérieure, fait de sa musique une véritable thérapie si vous êtes malades ou stressés, et une musique spiritualisante de mental pour les biens portants. Tout le pouvoir curatif de l'Amour spirituel et de l'Harmonie universelle se retrouve dans certaines de ses pièces, qui ne durent leur renommée que grâce à l'intervention angélique qui empêcha leur oubli, certaines partitions étant menacées d'être perdues et n'ayant été retrouvées que par hasard, longtemps après sa mort.

    La limite de la perfection

    Bien sûr, on ne peut tout dire et tout transmettre. Une part de mystère doit demeurer, afin que tout le mérite de vos actions vous appartiennent vraiment. Néanmoins, je suis autorisé à vous dire que Dieu n'a pas créé directement l'ensemble des univers et les créatures qui le peuplent.

    Il n'a créé directement que le Paradis et ses habitants divins, centre géographique universel absolu, source et but de tous Ses enfants. De ce fait, seul ce lieu et ses résidents permanents sont parfaits dès leur conception. Tout le reste fut et sera créé par les Fils et Filles paradisiaques, enfants de Dieu de la deuxième heure. Mais de même qu'une réplique ne sera jamais aussi parfaite qu'un original, les univers créés par Ses enfants paradisiaques ne sont que presque parfaits, au mieux. Au fur et À mesure que des êtres créés créent à leur tour, l'imperfection grandit, comme une cassette de musique qui perd un peu de sa qualité sonore à chaque génération copiée.

    Ainsi Dieu créa des êtres qui en créèrent d'autres, dieux qui conçurent les humains qui, eux-mêmes, fabriquent maintenant des robots capables de fabriquer des objets. Il y a presque la même différence d'évolution entre vous et vos créations robotiques qu'entre vos créateurs directs et vous et ainsi de suite jusqu'au Dieu parfait du Paradis.

    L'imperfection de votre planète n'est donc que l'inévitable imperfection de tout créateur qui n'est pas Dieu-la-source-centre-de-l'univers. Mais ceci a comme avantage (calculé et désiré) que, né et évoluant dans l'imperfection la plus débridée, vous expérimenterez votre lente progression vers la perfection, ce qui vous préservera à priori de l'ennui, de la facilité et de l'indolence spirituelle; cela vous procurera des joies de plus en plus sympathiques jusqu'au nirvana cher aux bouddhistes (mais heureusement peuplé d'autre chose que du vide enseigné dans les ashrams). En sus, vous aurez, à long terme, un avantage décisif sur les êtres créés parfaits mais qui n'ont pas connu et transcendé l'imperfection, qui n'ont pas eu l'opportunité de franchir toute la distance entre l'abject et le sublime; ce parcours évolutif menant des fins fonds de la conscience primaire à la fusion totale avec sa parcelle divine personnalisée (du fait de cette fusion progressive entre l'ego personnel et la parcelle pré-personnelle) fait de vous, l'espèce humaine, les futurs maîtres de l'univers, ni plus, ni moins!

    Voilà ce que Jésus voulait dire avec son : "Les derniers seront les premiers". Votre connaissance ô combien détaillée de l'imperfection, vous amènera à concevoir, le moment venu, des organisations universelles moins imparfaites et pénibles peut-être que celles où votre conscience émergea pour la première fois; et les enveloppes charnelles des créatures qui vous devront l'existence seront peut-être aussi un peu moins astreignantes que vous ne l'êtes vous-mêmes présentement. Telle est l'aventure sans fin, mais toujours plus parfaite que Dieu a mis sur les rails au début des temps, à une époque inconcevablement lointaine, où l'univers n'était effectivement peuplé que de ce vide absolu cher aux bouddhistes. Depuis, il vous suffit de regarder le ciel la nuit pour voir qu'il y a eu quelques changements !

    La véritable spécificité de Dieu, par rapport à toutes les autres personnalités célestes, est qu'Il a la possibilité naturelle et, même pour nous, mystérieuse, de se trouver à autant d'endroits qu'Il le désire à la fois, grâce à sa faculté de s'auto-dupliquer à l'infini. De même qu'un présentateur de journal du vingt heures va pouvoir se trouver à la fois dans les millions de foyers munis d'un poste de télévision et seul dans un studio d'enregistrement, de même Dieu peut se trouver à la fois chez lui, au Paradis et dans le coeur de chacun de Ses enfants qui pourra, ainsi, profiter de Sa présence et de Sa guidance pédagogique. Le pouvoir de la télévision se rapproche donc du don d'ubiquité divin, ce qui explique pourquoi les enjeux concernant le contrôle des programmes télévisuels sont toujours prioritaires pour la classe politique dirigeant un pays ou un groupe de militaires factieux voulant renverser un gouvernement et prendre le contrôle de la population.

    Cela fut particulièrement flagrant lors de la révolte roumaine contre le couple de pantins de l'ancien pouvoir moscovite, les Ceausescu.



    DISCERNEMENT

    Fonds donc sur les vendus, les fendus qui grimacent
    Il faut tomber pile pour leur faire perdre la face
    Le contraire du bon sens, cela n'a même plus de sens
    Tout devient trop sérieux, revenez en enfance


    L'Homme, de part les lois de l'évolution atomique, est arrivé bien après les plantes et les animaux. Toutes les créatures végétales et animales n'ont pas été créées pour l'Homme, contrairement à la façon dont la Genèse décrit la relation entre Adam et le reste de la création. L'Homme n'est qu'une des composantes de cette création, un membre d'une gigantesque famille, doté d'un cerveau très performant et devant servir les autres espèces autant qu'il se sert d'eux. L'oublier causera de graves conséquences, entre autres pour sa propre espèce. Tout n'est qu'échange interactif et l'équité est le meilleur juge de paix. Beaucoup de races animales ont été, c'est vrai, programmées en fonction du fait qu'elles pourraient être ultérieurement utiles pour vous rendre des services et cela est très clair pour les chiens, les chats, les chevaux, les dauphins, les bisons, les poissons rouges, etc.

    D'autres espèces n'ont été créées que pour stabiliser telle ou telle partie de l'écosystème, chaque espèce ayant un ou plusieurs prédateurs programmés afin de contrôler l'équilibre général. Il a fallu des millions d'années d'évolution pour arriver à une situation d'équilibre assez satisfaisante, eût regard aux dizaines de milliers d'espèces tâchant de coexister entre elles. Mais en moins de cent ans, vous avez profondément perturbé tout ce bel équilibre, vous privant même de plusieurs espèces végétales et animales qui auraient pu vous être d'un grand secours thérapeutique, une fois leurs vertus curatives découvertes, mais maintenant, elles ont disparu pour toujours, notamment dans les gigantesques feux amazoniens. Nous espérons tous que vous allez vite arrêter ce massacre irresponsable, autrement nous devrons intervenir pour le salut de la vie et déclencher des évènements peu agréables pour vous, car comme vous le dites vous-mêmes si justement :

    " On ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs "...

    Une des choses que l'on attend de vous, c'est de ne pas vous mettre et vous retrouver dans la position d'un de ces oeufs à être humain-lette...

    Comme la recherche du divin demande du discernement, je pense utile de faire un petit laïus sur ce sentiment...

    Ce discernement, nécessaire pour impliquer sa foi autre part que dans une voie de garage, dépend en grande partie des contacts que vous pouvez avoir consciemment ou non avec vos esprits tutélaires intérieurs. Instinct, intuition, dons divers, ne viennent pas d'un néant hasardeux, mais sont la manifestation de nos efforts auprès de vous pour diriger vos pensées vers la direction menant, à terme, au Paradis. Cet effort est rendu nécessaire parce que la logique seule ne suffit pas pour percevoir la Réalité. A l'impossible, nul n'est coupable d'échouer. Or, muni que vous êtes d'un cerveau fini, vous ne pouvez comprendre entièrement l'infini, l'éternité, les armées angéliques, la rébellion de Lucifer, la taille du cosmos, Dieu, la Trinité, la véritable personnalité de Jésus avant et après son incarnation magistrale, etc.. En un mot, la réalité cosmique dépasse la plus ardue à comprendre de vos romans de science-fiction. Cette impossibilité que vous avez de percevoir seuls la Réalité ouvre évidemment la voie à toute une série d'escrocs divers, lucifériens ou naturellement retors, qui profitent d'une certaine culture intellectuelle pour asservir mentalement de pauvres victimes qui leur ouvrent leur coeur et leur portefeuille en toute confiance. L'esprit de l'Homme est réceptif à la magie et au surnaturel, car sa parcelle divine se souvient du temps où Elle baignait dans la magique perfection du Paradis, sensation qu'elle transmet à Son hôte humain. Il n'est pas question de vous laisser sans aide entre les mains de ces vampires énergétiques qui profitent de votre légitime goût pour le divin, parce que nous désirons votre réussite et que nous sommes de toute façon liés à vous : vous montez, nous montons; vous stagnez, nous restons coincés autour de votre planète pour vous assister jusqu'à votre victoire finale sur vous-mêmes. Ceci est délicat, car il vous est demandé d'acquérir une conviction inébranlable (la foi) en une réalité qui n'est perceptible par aucuns de vos cinq sens physiques et qui n'est enseignée dans sa globalité par aucun humain, puisqu' aucun humain seul ne peut connaître la Vérité. Il suffit de changer un mot pour que la vérité s'estompe, car la précision est indissociable de la vérité. Ceci étant posé, qui peut vous enseigner cette Réalité supérieure invisible et inodore, sinon les anges loyaux, comme moi et non les déchus qui sont, eux, chargés de vous désinformer et de vous distiller le doute, ce qui a un effet paralysant en ce qui concerne l'évolution. Leur expérience et leur habileté dans cet exercice sont grandes, aussi je n'hésiterai pas à accumuler au fil des sujets abordés dans ce livre toutes les preuves que je peux trouver pour bien vous convaincre de cette réalité à peine croyable pour des gens raisonnables.

    Mais comprenez bien que les rebelles ne sont pas du tout, du tout raisonnables. Leur entêtement bat même les records de l'équivalent dans notre dimension de vos records "Guinness" ! On a eu droit avec Lucifer et sa bande factieuse à la plus hostile, la plus violente, la plus têtue, la plus vaste et la plus longue de toutes les rebellions universelles déclenchées jusqu'à ce jour dans l'espace-temps. À cause de cet égo très fort et de cette absence de vérités religieuses exactes, les conspirateurs célestes ont beau jeu de recruter leurs futurs cadres parmi les jeunes humains : ils savent exactement quoi dire et quoi faire pour manipuler un jeune non instruit spirituellement. Il est déjà plus difficile de le manipuler s'il s'adonne au cannabis depuis un certain temps, car grâce à l'action du prana, sa pensée a pu être suffisamment spiritualisée pour pouvoir déceler et rejeter les sophismes lucifériens. Même remarque en ce qui concerne les voyageurs lysergiques, du fait de la spiritualisation de leur pensée par la modification transmoléculaire que les supernaphins effectuèrent dans les années 60 sur ces structures atomiques particulières connues comme LSD 25.

    Mais comme dans ce monde strictement et systématiquement soumis aux lois des grands équilibres, tout avantage engendre un inconvénient, les voyages psychédéliques ne font pas exception. Ces molécules ayant la propriété d'accélérer les échanges neuroniques, certains brûlent prématurément et meurent. Il faut donc éviter d'utiliser ces produits pour des raisons futiles ou seulement récréationnelles. Le prix à payer est en effet cher, si l'on donne de la valeur aux neurones, et il est de votre intérêt d'en donner, car sans un nombre de neurones suffisants dans le cerveau, arrivé à un certain âge, ils vous manqueront; vous comprenez pourquoi l'abus de ces substances serait regrettable. Un seul voyage cosmique à l'intérieur de la tête suffit habituellement, si et seulement s'il est conduit avec le sérieux et la solennité adéquate pour recevoir une initiation intérieure chargée de révolutionner sa propre vision universelle pour toujours. Le reste n'est qu'application de cette vision universelle (qui passe obligatoirement par l'amour universel), dans la vie quotidienne. Il n'est donc nul besoin d'en prendre et d'en reprendre mécaniquement pendant des années. Ces formules ne servent qu'à aider le cerveau humain à comprendre certains éléments d'une réalité particulièrement ardue à comprendre, à cause de la limitation de vos cinq sens, mais une fois que le but est atteint et que vous avez compris l'intime corrélation qui existe entre le microcosme et le macrocosme, point n'est besoin de continuer à vous torturer les neurones artificiellement. Votre comportement dans la vie quotidienne est la seule matière sur laquelle vous serez ultimement jugés.

    Il y a donc une autre raison que celle consistant à croire que c'est seulement pour une question de santé publique que les lois antidrogues font ces énormes cadeaux à la mafia : il y a aussi le fait que ces drogues douces et psychédéliques aident les gens qui y ont accès à se libérer de l'emprise aliénante et hypnotisante des politiciens-vampires qui gèrent votre monde, notamment à travers les médias et avec leur aide. Car leur emprise est totale sur les populations "normales", c'est-à-dire celles qui sont tellement sollicitées par leurs activités matérielles, qu'elles n'ont que très peu de temps pour méditer sur leur vie; la télévision et la société de consommation effrénée suffisent à aliéner une partie importante de la population, sauf ceux qu'on appelle improprement les "drogués", lorsqu'il s'agit de cette catégorie de substances, mais qui ne sont en fait que des insoumis dont la pensée a été spiritualisée par l'assimilation de ces substances psychotropes, inoffensives par ailleurs, si elles sont prises raisonnablement. Je ne parle évidemment pas ici des consommateurs de poudres variées, réellement et profondément intoxiqués, malades qui sont à ranger sous la rubrique des asociaux délinquants, dangereux pour eux-mêmes ainsi que pour leur entourage, grands propagateurs de sida pour ceux qui utilisent la seringue, ou qui sont trop défoncés pour penser à utiliser une capote. Ces syndromes sont très clairement le stade au-dessus, en termes de fléau social. Pourtant, ces deux catégories sont considérées et amalgamées juridiquement comme identiques !

    Ceci ressemble à s'y méprendre à un moyen pratique pour éliminer une opposition redoutable, celle des insoumis libertaires et mystiques. Beaucoup de ces marginaux et de ces artistes volontairement marginalisés refusent de collaborer à ce système corrompu et corrupteur et se créent autant que faire se peut un monde parallèle, personnel et underground. Le monde virtuel qui est en marche sera parfait pour eux. Trop sensibles pour voir avec indifférence les effets de la rébellion de Lucifer sur la population humaine, animale et végétale, trop peu nombreux pour créer un lobby assez puissant pour menacer les lobbies destructeurs opposants, il vaut bien mieux pour eux qu'ils puissent s'évader dans les mondes virtuels qu'ils auront eux-mêmes créés, plutôt que de se suicider physiquement par désespoir.

    Les trois voies de la sagesse

    C'est à la fois un manque de chance et une bénédiction d'être né ici et maintenant, pour ce qui concerne votre carrière cosmique. Cette planète est celle qu'il vous faut si vous vous sentez de ceux qui veulent vite traverser les stades intermédiaires et partiellement pénibles des dimensions de conscience pour accéder rapidement aux dimensions suivantes, ce qu'on appelle en sanskrit la Vajrayana, la voie de diamant. Deux autres voies sont indiquées par les Sages bouddhistes : la Hinayana et la Mahayana (les voies du "petit" et du "grand" véhicule) qui s'adressent respectivement aux indolents peureux, à qui pas grand-chose n'arrivera dans la vie, par manque de volonté à entreprendre quoique ce soit d'un tant soit peu risqué, à voyager, etc., et les gens dits ”moyens” qui se trouvent donc entre les vrais aventuriers de la Vajrayana, les authentiques quêteurs de la vérité, prêts à prendre tous les risques pour la trouver, et les falots routiniers de la Hinayana, à l'emploi du temps immuablement régulier et ne se posant qu'un minimum de questions sur le sens de la vie.

    Vous n'avez que nous pour vous y aider, puisque nous sommes ceux qui habitons et existons dans cette réalité supérieure juste parallèle à la vôtre. Ne pouvant pas vous apparaître visuellement, il arrive que vos anges gardiens, ayant besoin de vous aider à comprendre quelque chose d'important, combinent des évènements autour de vous pour qu'il vous arrive des choses symboliquement signifiantes, chargées de déclencher la compréhension de ce qu'ils voulaient que vous réalisiez. Par exemple, un individu clamant sa christianité à qui veut l'entendre oublie un peu trop souvent les préceptes de générosité et de pardon que l'Évangile de Jésus met en épigraphe; en s'arrangeant pour que cet individu perde ses clés de voiture le jour de Noël, par exemple, à un moment où il aurait vraiment besoin de sa voiture, l'addition des symboles ‘clé perdue' et ‘date de Noël' peut provoquer cette prise de conscience souhaitée par les anges. Là où le discernement intervient de façon importante, c'est dans l'art de reconnaître la différence entre ces communications angélico-humaines et le pur fruit du hasard, qui, lui aussi, peut faire que des clés se perdent sans qu'une signification symbolique spéciale soit opportune à établir. En d'autres mots, un trou dans une chaussette n'est pas forcément lourd de sens caché. Tout dépend du contexte, d'où l'importance du discernement.

    Le fait de croire que nous ne sommes que des personnages de légende, indignes d'être envisagés comme réels par un cerveau imbu de science matérialiste et de ce fait fièrement dégagé des superstitions d'un autre âge, ne peut, paradoxalement, que vous et nous compliquer la tâche. Heureusement nous sommes confiants, parce que nous savons, avec la conviction la plus inébranlable, que le Bien finit toujours en fin de compte par prévaloir sur une planète évolutionnaire de l'espace. Combien de souffrances, d'injustices et d'erreurs vous faudra-t-il endurer avant d'arriver au prochain stade idéal d'organisation planétaire ? Vous seuls le savez, si vous le croyez. Seul le discernement spirituel vous permettra d'avancer, car il nous permettra d'entrer en contact avec chacun de vous et faire avancer le "schmilimiliblik".Le discernement est aussi une qualité qui va devenir rapidement indispensable dans le monde politique. L'époque où il était possible de tenter tout et n'importe quoi et regarder ce qui arrive est révolue. Les enjeux sont planétaires pour la plupart de vos problèmes qu'un manque incroyable de discernement a créés de toutes pièces.

    Par exemple, chaque 24 heures votre soleil envoie sur votre planète assez d'énergie pour, si elle était intégralement captée, combler tous vos besoins énergétiques pendant 33 ans sans provoquer le moindre gaz à effet de serre.

    Alors pourquoi tant d'argent et de moyens sont-ils consacrés à exploiter le pétrole et l'énergie atomique, toutes deux grands producteurs de déchets non biodégradables et causes de tensions dangereuses entre les peuples ?

    Qu'il s'agisse de la lente mais déjà catastrophique érosion de la forêt amazonienne, malgré le courage d'êtres de lumière tels que Chico Mendes, de la montée dangereuse de la population ou de la baisse des réserves naturelles d'eau potable, il est temps d'adopter le discernement en tant que technique de gouvernement. Dans le secteur de l'éducation proposée aux jeunes générations, un progrès dans le discernement va vite devenir indispensable à cause de la rapide dégradation de la morale et du respect les plus élémentaires que chacun peut constater. Cette nouvelle manie de brûler des voitures et déclencher une intifada dans le plus pur style palestinien contre les véhicules de transport en commun n'annonce rien de bon dans le futur. Seule une reprise en main ferme mais toujours juste, étayée d'explications logiques et sensées pourra remettre de l'ordre dans les banlieues. Plus (+) d'encadrement, plus de pédagogie, plus de responsabilité parentale va vite redevenir nécessaire, car, à l'instar des maux de dents, ces révoltes progressives ne se guérissent pas toutes seules. Ce genre de comportement a toujours une explication, une raison et réclame une solution rapide, sous peine de gangrène généralisée, plus délicate à guérir, comme on peut le constater en Algérie. Il n'est souvent pas nécessaire de creuser très loin.

    La plupart des cas de délinquance juvénile sont provoqués par les mêmes causes : divorce, violence, alcoolisme, démission parentale, mauvaise influence des programmes de télé fabriqués par les lucifériens d'Hollywood, constitutions de gangs armés souvent subventionnés en sous-main par des mouvements politiques extrémistes qui ont besoin de la peur des gens pour obtenir des voix afin de pallier l'absence de vrai programme politique pluraliste. Nous travaillons pour que bientôt arrive l'âge où tous ceux qui se seront rendu prêts seront appelés télépathiquement.. Chacun a en effet une place qui lui est propre. Chacun représente une pierre du Temple de l'Esprit infini. Amen.





    Merci pour votre soutien !
    En faisant un don, vous nous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.
    Avec tout notre Amour... DAD

    Laissez un commentaire

    *obligatoire
    Vous êtes nombreux à nous écrire tous les jours pour partager votre vision de la spiritualité, vos commentaires ou vos encouragements : merci ! Nous avons besoin de cette relation avec vous pour continuer de vous offrir les informations que vous recherchez. Écrivez-nous en utilisant ce formulaire. Régulièrement, nous publions une sélection de vos messages sur notre Livre d'Or.


    Participez de toutes les manières possibles à la réussite du plan "Nouvelle Civilisation" de LUMOVIVO. L'utilité d'un individu pour la société ne se mesure pas aux tâches qu'il peut faire dans ou hors du groupe social. Passez le mot en faveur du plan "Nouvelle Civilisation".


    Toutes les religions du monde


    Influencer logo