Daniel Vallat DAD Editions Dons
Daniel Éditions Utopia Merci!
Vos questions Citations Festival LUMOVIVO Abonnement
FAQ Citations Festival Abonné?
LUMOVIVO
ArabicChinese (Simplified)EnglishFrançaisDeutschHebrewHindiItalianoJapaneseNederlandsPortuguêsRussianEspañol
Dyslexia ?


Blog ⇒ Archives...
Les livres de Daniel Vallat sont connus pour inspirer la foi... Découvrez-les !

Messages d'un Ange

*ÉCOLOGIE-ENFANT-ESCLAVAGE-EUROPE-EXTRATERRESTRE*


Abécédaire E

ÉCOLOGIE

Écologistes ridicules
Qui crient, qui pleurent et gesticulent
Mais qui par leur soif de pouvoir
Assèchent des océans d'espoir
Du coup la pollution reprend
Si c'est possible, plus qu'avant


À ceux qui n'auraient encore pas compris l'urgence d'une prise de conscience planétaire sur ce sujet, je leur transmet ce message afin de leur ouvrir les yeux (les autres peuvent le lire aussi quand même), car ce problème concerne rien moins que la santé et même la survie de tous, nés ou à naître, pour les siècles à venir...

Habitants de la planète bleue

L'heure est venue de réaliser que vos projets d'expansion illimitée dans tous les domaines matériels au détriment de l'intelligence du coeur, du respect de la nature, de la concorde civile, etc., mettent sérieusement en péril l'harmonieux équilibre naturel de votre sphère d'accueil. En conséquence, votre survie et celle de vos descendants est menacée, car les nouvelles données écologiques que vous fabriquez en masse sont inconscientes, donc très préjudiciable à votre écosystème matériellement limité. Avant même de circuler ou de s'exprimer librement, vos tous premiers droits d'humain doivent être ceux de respirer de l'air non vicié, boire de l'eau non polluée et manger de la nourriture non toxique, toutes conditions indispensables à votre existence biologique. Plusieurs fléaux de dimension planétaire se précisant désormais, une nouvelle révolution, pacifique et écologique, cette fois, s'avère urgente et nécessaire. Réapprenez à respecter et apprécier l'Harmonie de la Nature, fruit de centaines de millions d'années de préparation et d'évolution moléculaire. Il importe à chacune et chacun d'entre vous de se mobiliser afin de trouver tous ensembles les corrections nécessaires à la préservation de votre destinée, tant individuelle que collective. Pour vous aider à vous souvenir que cette planète, dont vous êtes le plus précieux fruit, est vraiment vivante, écoutez sa musique. Peut-être alors comprendrez-vous mieux qu'il faut la préserver de la destruction. Sachez que sa voix est nécessaire dans la partition de la symphonie des sphères, hymne que nous composons à la gloire de notre Créateur céleste. Alors, protégez-la et partagez-la. La Vérité est révolutionnaire. Faites vivre cette révolution pour la vie et la vraie liberté !

Vaste sujet, donc, que celui-là, compte tenu des politiques industrielles ayant cours sur votre globe. Là encore, je n'ai pas besoin de vous exposer ce que des livres scientifiques révèlent sur l'état actuel de votre planète surexploitée. Tout a été dit et écrit, notamment par feu le commandant Cousteau, à travers un rapport, remis en son temps aux instances mondiales compétentes, qui n'en ont tenu que très sommairement compte à ce jour, malgré plusieurs récents sommets mondiaux (Kyoto, Davos, Rio...), sur les mêmes sujets, preuve que les technocrates sur qui vous vous reposez pour prendre les décisions chargées de protéger vos intérêts vitaux ne sont pas dignes de votre confiance aveugle. Il est grand temps d'ouvrir les yeux, au moins pour les populations assez libres et aisées pour se le permettre, car beaucoup de dégâts ont été déjà réalisés dont certains d'ors et déjà irréversibles. Il existe en outre une bonne littérature de science fiction ou de futurologie sérieuse, les deux se rejoignant pour tirer la sonnette d'alarme quant aux conséquences rapides de votre croissance guidée moins par la raison que par la pensée mercantile. Pour ma part, je préfère vous parler d'écologie avec mon angle de vue d'extraterrestre observateur.

Ici pour les uns, c'est là-bas pour les autres !

Pour mettre cette nouvelle révolution écologique sur les bons rails, il vous faut donc d'abord définir des priorités, par exemple en tenant compte des sept propositions suivantes que je vous soumets pour purifier votre atmosphère :
  • 1 – L'argent est indiscutablement le premier facteur de pollution, personne ne pourrait le nier sérieusement, car il pollue le cerveau des décisionnaires pollueurs préalablement à tout autre phase. Il faut arrêter de penser que la rentabilité justifie tous les moyens à cause du chômage et de l'économie compétitive. Une fois morts, détruis par vos propres déjections chimio-industrielles, à quoi vous serviront l'argent et le plein emploi ? Il faut punir les pollueurs au nom de la même loi qui interdit d'empoisonner son prochain. Les punitions doivent être autant dissuasives. Traquez les tricheurs et les fraudeurs-pollueurs, traquez les commanditaires des assassinats de paysans qui ne voulaient que protéger leurs terres des rapaces capitalistes, notamment Brésiliens et Américains, sans déontologie autre que celle du profit quoi qu'il en coûte (aux autres). Il faut qu'une police internationale les arrête, puisque la pollution est une affaire internationale, s'ils n'arrêtent pas d'eux-mêmes ces actes profondément irresponsables car le point de rupture écologique n'est plus très éloigné maintenant. Une concertation internationale obligatoire et des mesures contraignantes doivent être envisagées pour qu'aucun pays ne tire profit de la mise au pas des autres. La Terre n'est qu'un seul pays et la politique russe, par exemple, consistant à laisser à l'abandon des tonnes d'uranium et de matière radioactive civile et militaire (à Mourmansk, Vladivostok, etc.) concerne également ses voisins. Quant aux usines nucléaires des anciens pays satellites de l'ex URSS, mieux vaut ne pas évoquer leur laisser-aller sécuritaire. Tant de confiance frise l'inconscience, étant donné les tenants et aboutissants de la moindre catastrophe pour les populations de toute la planète. J'adresse le même blâme à la politique américaine face au problème de l'effet de serre et son effet sur la planète ! Ce sont les plus gros émetteurs de CO2 (19 tonnes de ce poison par an et par habitant), loin devant la Russie, deuxième avec 14 tonnes et n'ayant pourtant pas la réputation d'avoir une politique très respectueuse en ce qui concerne l'écologie. Des chiffres j'espère parlants. En voici d'autres : un habitant de l'Inde ou de la Chine consomme en moyenne 40 fois moins d'énergie fossile qu'un américain moyen. Mais que se passera-t-il lorsque les Indiens, et les Chinois, formant à eux deux plus de deux milliards d'individus, pourront et voudront, comme les Américains, bénéficier du confort électrique, de la voiture, de l'industrialisation de leurs provinces, etc.? Au dessus d'un certain nombre de degrés de réchauffement, pensez que la fonte massive des glaces va interrompre l'actuel tracé des courants chauds de l'atlantique, qui font de votre Europe un endroit actuellement tempéré. Que s'interrompe ce courant chaud et l'Europe connaîtra une nouvelle aire glacière malgré le réchauffement dans d'autres régions, généralement déjà menacées par la sécheresse. La consommation mondiale est actuellement, en l'an 2001 de 10 trillions de Watts par an, avec déjà comme conséquence ce début de perturbations climatiques que le monde scientifique commence à commenter et à quantifier. Si tout continue à évoluer de cette manière, ce seront 40 trillions qui seront nécessaires pour le confort de l'ensemble des populations en 2100. Autrement dit, la quantité de dioxine fabriquée sera définitivement catastrophique pour la situation météorologique telle que l'humanité l'aura connue durant ces derniers millénaires. L'Administration américaine refuse de faire un effort pour atténuer la consommation de leurs fellows american. Ils préfèrent payer plus de taxes. Tout en exhortant les pays pauvres à rester pauvres et humbles en besoin d'énergie, afin que eux, gentils Américains, puissent continuer d'en jouir sans vergogne ni retenue. Ils sont curieusement les seuls à ne pas comprendre que leur rempart de dollars ne pourra ni arrêter la montée des eaux ni purifier l'air. La voiture telle qu'elle est conçue actuellement est la première cause de l'effet de serre. À l'Europe de montrer sa nouvelle puissance et le bon exemple.
  • 2 – Bannir pour toujours de votre réalité toutes les substances dangereuses, nuisibles et cataclysmiques en cas d'accident, que vous fabriquez à la tonne. J'inclus sur cette liste tous les gaz neurotoxiques, les bombes bactériologiques et à uranium appauvri, les mines antipersonnelles, les insecticides et les défoliants chimiquement trop puissants, les gigantesques pétroliers, l'extraction de l'uranium et du plutonium, le gaz méthane (dont la présence dans l'atmosphère est de 20 % supérieur à ce que les Créateurs avaient prévu) et enfin le mercure près des cours d'eau.
  • 3 – Tracer un Rubicond à ne pas franchir en ce qui concerne la destruction des forêts, tous continents confondus. La disparition progressive et irresponsable des arbres de toutes espèces équivaut à un suicide collectif de centaines de milliers d'entre vous à moyen terme. Chaque forêt appartient au patrimoine de l'humanité, car l'oxygène qui se dégage de la respiration de chacun de ces arbres va aller tourner autour de la planète, sans frontières autres que celles tracées par le vent et les courants d'air chauds et froids. Aucun pays ne devrait donc disposer seul des réserves de bois poussant sur son territoire, car elles devraient être déclarées patrimoine de l'Humanité. Leur exploitation devrait être faite en coordination permanente avec des observateurs plénipotentiaires s'occupant d'analyser ce que vos satellites scientifiques et autres sondes envoient comme données planétaires. Chaque hectare de bon arbre qui disparaît ici, c'est un hectare de sécheresse supplémentaire là. Pour reprendre un slogan qu'un frère avait soufflé à un militant de Greenpeace à l'occasion de la campagne d'essais nucléaires à Mururoa : "ici pour les uns, c'est là-bas pour les autres". Pour suppléer à l'obligatoire baisse de production du bois, il suffit de réhabiliter et dynamiser la production d'une plante dont les fibres, aussi performantes que le bois sinon plus, ont été créées par les jardiniers célestes et injectées dans le cycle naturel de votre planète à cet effet (entre autres) et dont j'ai abordé précédemment l'utilité : la fibre de chanvre agglomérée. Après des millions d'années de tâtonnements et d'expérimentations, un certain équilibre écologique avait enfin été réalisé et tout se dérègle déjà, cette fois à cause de vous ! Je sais que les porteurs de Vie sont très déçus de voir comment vous traitez ce joyau bleu qu'est votre planète vue de l'espace et à laquelle ils ont consacré tant de millénaires d'efforts assidus.
  • 4 – Prendre l'habitude de ne pas considérer la vie uniquement à travers ce que vous avez sur votre compte en banque. Apprenez à vous contenter de petites voitures, de petites maisons, de nourriture moins abondante mais plus saine et nourrissante, découvrez mieux les charmes et les avantages tant économiques que sanitaires du végétarisme scientifique, faîtes un gros effort sur le recyclage et l'anti-gaspillage, comme en Afrique ou en Inde. Apprenez à développer un amour vraiment filial vis-à-vis de votre Terre Mère. Ceux qui ont expérimenté l'effet de certains champignons le savent mieux que quiconque. Car ils ont pu le sentir. Ils ont pu converser avec des arbres et voir en détail les ondes vibratoires vitales qui animent toute chose.
  • 5 – Favoriser le développement des énergies dites renouvelables : solaires, éoliennes gazières, géothermiques, hydrauliques, biomasse. Les agriculteurs en difficulté à cause de la crise de certains aliments pourront y trouver une nouvelle source de débouchés. Il est incompréhensible pour nous que vous négligiez à ce point les énormes possibilités énergétiques que vous offrent la Terre et le Soleil avec la technologie de pointe que vous avez montré être capable de trouver quand il s'agit du nucléaire dangereux et terriblement gênant du fait de ses déchets hautement radioactifs, dont certains le restent pendant des dizaines de milliers d'années. Que votre budget consacré à la technologie soit utilisé presque exclusivement à la construction de centrales nucléaires monstrueusement onéreuses, ne serait-ce qu'en maintenance, stockage et traitement des déchets, devrait vous mettre la puce à l'oreille en ce qui concerne les magouilles lucifériennes qui se cachent derrière ces décisions anormales et pourtant plus qu'évidentes. Le surgénérateur Super Phoenix vous aura jusqu'à ce jour coûté en argent public soixante-cinq milliards de francs lourds et ce n'est pas fini, car même son démantèlement coûtera plusieurs milliard ! Pourtant, ce monument de décisions technocratiques et autoritaires ne marcha jamais vraiment. La seule phase positive de ce gouffre à impôts est qu'il put au moins enrichir quelques pontes du monde de l'énergie atomique, de l'Industrie et de la Chambre des Députés.
  • 6 – Arrêter immédiatement toutes les émissions de CFC et autres substances contribuant à la lente mais régulière dégradation de votre couche d'ozone protectrice : en un an, elle est passé de 19 millions de kilomètres carrés, ce qui est déjà énorme, à 26 millions, malgré les mesures ridiculement insuffisantes déjà prises. Sachant qu'il faut entre deux et trois ans à ces molécules pour atteindre l'altitude où se trouve répandu le filtre protecteur, l'heure de tout stopper dans ce domaine est arrivé.
  • 7 – Sauvez par tous les moyens vos réserves en eau potable. Le rythme actuel de gaspillage de ces ô combien précieuses ressources liquides potables vont vous faire regretter, dans quelques décennies, ce que vous lèguerez à votre descendance, car elle est irremplaçable. Il n'existe aucun substitut. Or, les chiffres montrent que vous avez doublé en 20 ans vos besoins planétaires en eau. Malheur à ceux qui n'auront pas milité pour cette juste cause qu'est la sauvegarde de vos nappes phréatiques. La raréfaction de l'eau potable additionné à la surpopulation n'engendrera jamais que surplus de misère et insupportables souffrances. De plus, elle peut devenir facteur de tension entre deux régions ou même entre pays.

  • Quelques chiffres transmis par mon équipe d'informateurs ailés vous feront facilement comprendre la préoccupante réalité :
    • 20 % de la population mondiale vit sur des puits progressivement insalubres.
    • Deux millions de personnes en meurent chaque année.
    • Chaque américain utilise en moyenne 600 litres d'eau / jour alors qu'un Africain doit se contenter de 30 litres.
    Six milliards de mètres cube d'eau sont ponctionnés des nappes phréatiques et non replacées chaque année en France, alors que la réserve totale d'eau du pays est de 2000 milliards.

    Voici trois mesures permettant de ralentir ce gâchis :
  • a) Utiliser autant que faire se peut les graines génétiquement sélectionnées de chaque variété de produits consommables connues pour ses besoins limités en eau pour croître.
  • b) Améliorer le système d'irrigation de toutes vos terres arables, pour en finir avec la situation actuelle, où la moitié de cette eau est perdue, soit à cause de l'évaporation, soit à cause de la non-étanchéité des tuyaux impliqués ou diverses autres raisons.
  • c) Remplacer les nitrates et autres pesticides non auto-biodégradables par des produits naturels. Il y en a d'efficaces. L'eau potable n'ayant pas de prix, il est ridicule d'invoquer l'argent pour expliquer ces négligences écologiques. Une politique à long terme et non égocentrique sur le court terme est nécessaire. Tout technocrate ne l'ayant pas totalement compris est un être dangereux et devrait être immédiatement retiré des circuits politiques opérationnels, là où les décisions modelant votre futur et celui de vos enfants, se prennent. Une politique internationalement synchronisée est évidemment nécessaire pour être utile à tous. Quand des dirigeants de pays puissants, manipulés par des lobbies agro-alimentaires ou chimiques se fichant royalement des conséquences à long terme de leurs politiques, mettent leur veto quand il s'agit d'adopter des lois mondialement utiles pour l'ensemble de l'humanité, c'est au peuple de ces dirigeants d'exiger un référendum populaire sur ces questions, spécialement lorsqu'il découvre que le lait maternel qui nourrit la chair de sa chair accuse un taux de dioxine plusieurs fois supérieur à la norme recommandée par la communauté scientifique européenne. La dioxine est provoquée par le mélange de combustible organique et le chlore. Elle se trouve donc dans les nuages qui sortent des 500 incinérateurs français, dont presque une centaine est carrément vétuste, se répand aux alentours et se retrouve évidemment dans la chaîne alimentaire classique par les retombées de ces millions de tonnes de déchets incinérés chaque jour et cancérigènes. Au point où en est le problème, il n'y a qu'une solution, à prendre, de plus, le plus vite possible (pas comme l'amiante) : bannir le chlore de tout ce qui se fabrique et se jette. Une fois que vous aurez lancé toutes ces mesures révolutionnaires, il sera temps, je crois, de voir au delà. Battez-vous avec votre bulletin de vote; c'est votre seule arme, mais bien synchronisée avec les autres électeurs aux yeux enfin dessillés, elle peut mettre le pouvoir de décision concernant au premier chef vos vies nulle part ailleurs que dans vos propres mains.. Ce qui n'est pas le cas en ce moment, malgré le fait que vous croyiez le contraire, dans votre majorité, ce qui complique d'autant plus la situation et ralentit vos progrès.




  • ENFANT

    J'ai vu comme je vous vois des écoles sans rires
    Des enfants tout ridés dans des villes martyres
    Qui naissent et puis qui meurent sans connaître les fleurs
    Dans une immense poubelle pleine de viande à faire peur


    Il arrive des choses bizarres depuis un certain temps entre les adultes et les enfants : d'un côté, on les gâte de plus en plus, les budgets cadeaux pour les fêtes de Noël sont en permanente progression; de l'autre on découvre de plus en plus de réseaux de pédophiles, de tourisme de prostitution juvénile, de parents qui utilisent leurs enfants sans vergogne pour qu'ils ramènent coûte que coûte de l'argent à la maison, d'enfants régulièrement violés par leur père, battus, torturés, vendus, exploités comme de la viande ou des robots à travers de honteux trafics d'organes, ou représentant une véritable masse d'esclaves dans les pays dits "en voie de développement".

    Car développement, d'accord, mais cette manière d'y arriver est-elle tolérable ? Apparemment oui, car les grands industriels qui utilisent ces enfants de façon indigne plutôt que sponsoriser des écoles ne semblent guère pressés de mettre quelques règlements sociaux dans tout ce magma nauséabond évoquant une époque où Marx écrivait "toute peine mérite salaire" et où le monde capitaliste criait alors au scandale et à la faillite. Maintenant, et c'est là les seuls changements (je ne sais d'ailleurs pas si cela représente un réel changement), tout le monde crie au scandale au sujet de ces enfants-esclaves, mais toutes les entreprises pratiquant la technique dite de "délocalisation" et qui crient le plus fort sont aussi celles qui les exploitent sans vergogne une fois les journalistes repartis. A la tête de ces pays, on trouve principalement le Bengladesh, le Pakistan, les Philippines, le Cambodge, le Nicaragua, la Colombie, le Pérou, le Mexique, le Brésil, l'Arabie Saoudite, le Maroc, le Nigéria et même le Portugal, l'Italie, l'Albanie, etc., etc..

    La mafia de ces deux derniers pays a même organisé depuis un certain temps une véritable filière alimentée sans cesse par de nouveaux enfants albanais, bosniaques, kosovars, slovènes...Et que fait la police à ce sujet ? Quasiment rien, hélas.

    Ces pays souffrent du manque de gens instruits et cultivés et que font-ils ? Ils mettent leurs enfants, qui sont leur seul espoir pour renverser le processus, à des travaux abêtissants et dégradants au lieu de les aider à aller à l'école et se cultiver.

    Quant aux pédophiles qui considèrent ces petits innocents comme de la stricte bidoche sexuelle, sans la moindre pensée sur ce que sera le vécu de ces enfants aussi bien maintenant qu'une fois devenus grands, ceux-là s'apprêtent à vivre des moments difficiles lorsqu'ils se présenteront devant leurs juges célestes, avec un traitement particulier, évidemment, pour ceux qui profitent de leur respectabilité sociale pour abuser plus facilement leurs jeunes et innocentes victimes. Ces malades du deuxième chakra auront le temps de réfléchir au purgatoire sur leurs actes et la faillite de leur volonté en général. D'autant plus que la plupart de ces pervers ont un Q.I. au-dessus de la moyenne, ce qui les met en général en bonne place dans la Société et leur permettent souvent d'échapper à la Justice humaine. Car ces prêtres, Évêques, Présidents d'Associations pour la protection de l'Enfance, pédiatres, politiciens de Haut Rang, Juges, policiers, militaires, enseignants, éducateurs, bref tous les membres de Grands Corps de l'État chargés de protéger les enfants et leurs Droits les plus élémentaires protègent, en fait, je dis bien protègent, en leur sein des membres pédophiles “au-dessus de tout soupçon”, comme dit la phrase consacrée, qui participent aux réseaux gracieusement mis à leur disposition et légalement recensés dans les moteurs de recherche du Web mondial. Oui, en vérité, tous les Corps de métier sont touchés par cette perversion inacceptable. Pourquoi perversion ? Logiquement, un être humain possède un deuxième chakra qui est naturellement programmé pour réagir et ne réagir qu'à la vue et au toucher des « caractères sexuels secondaires », que sont les poils pubiens, les seins développés, les hanches larges, les pénis turgescents, etc.

    Il est donc anormal (c'est même un tabou très ancien) de ressentir du désir sexuel pour des êtres ne montrant encore aucun de ces caractères sexuels secondaires. Cette maladie-perversion ne peut se soigner que par l'intégrité morale et la volonté de ne pas laisser son égo animal régenter la vie de son propriétaire, car cela équivaut sinon à laisser la porte ouverte de leur cerveau humain aux anges déchus et donc pervers eux-mêmes et à toutes leurs manipulations mentales sur lesdits égos. Leurs faits d'armes se retrouvent après (dans le meilleur des cas) dans les manchettes de journaux à la rubrique “Faits divers”.

    Ce qu'on ne dit pas non plus assez, car tout ce qui est satanique a du mal à être pris au sérieux au premier degré (pour des raisons déjà expliquées, c'est que des gens comme Marc Dutroux ou Émile Louis servent aussi de rabatteurs de viande fraîche pour les cérémonies lucifériennes connues sous le nom de “messes noires”, avec sacrifice humain d'enfants, vierges de préférence, en conclusion du rassemblement. Plusieurs milliers d'enfants de toutes ethnies disparaissent à jamais et impunément de la surface de la Terre chaque année, car ces monstres sont bien protégés par les pouvoirs occultes que leur confère leur alliance avec le chef des apostats angéliques. Le temps est venu pour enfin faire appliquer ces lois-là, autrement plus importantes et logiques que les lois réprimant sans pitié mais avec bien plus de zèle, les usagers de drogues douces ou les petits voleurs de grandes surfaces.

    Les passages à l'acte de ces obsédés sont extrêmement dommageables pour la construction psychologique de leurs petites victimes (avec sentiment aggravé lorsque le violeur est la figure paternelle) et peu de ces victimes de pédophiles arrivent à l'âge adulte sans grave traumatismes mentaux qui modifient leur vie dramatiquement, les poussent parfois eux-mêmes à perpétuer ce comportement animal sur leur progéniture ou celle du voisin. Ce comportement représente donc une violation du libre arbitre, de ces enfants, et futurs adultes, ce qui est systématiquement et sévèrement condamné par votre Hiérarchie Cosmique, comme il a déjà été maintes fois rappelé dans ce livre. Maintenant, que faire de ces tueurs d'enfants à répétition, qui y trouvent un tel plaisir qu'ils n'arrivent jamais à satisfaire leurs frissons morbides, ce qui les fait recommencer jusqu'à ce que la police les coince finalement ?

    Tout porte à croire qu'ils ne resteront pas dans vos rangs après l'épuisement naturel de leur don de vie. Surtout si aucune pensée de regrets ne vient jamais ne serait-ce qu'affleurer à la surface de leur conscience.

    S'attaquer à un enfant est sans doute le pire de toutes la gamme de crimes que le cerveau humain est capable d'imaginer. Car l'enfant représente l'innocence, la dépendance, la confiance aveugle, la spontanéité, la pureté, la faiblesse et l'amour inconditionnel. Oser s'attaquer à ces valeurs, spécialement plusieurs fois de suite, est un acte qui n'a pas la moindre circonstance atténuante à faire valoir, à part une folie pure, irrémédiable et sans issue. Les anges du karma sont soumis à cette règle : « Nous pardonnons toutes les fautes pour peu qu'elles soient reconnues et comprises. » Si elles ne sont pas reconnues et comprises, Dieu a décidé que le pardon ne servait à rien, dont acte.

    Cependant, certains pédophiles peuvent prétendre à des circonstances atténuantes qui peuvent sauver alors leur personnalité de la dissolution finale : lorsqu'ils sont victimes du dérèglement de leur deuxième chakra à cause d'un père, d'un oncle, d'un curé de la paroisse du coin ou d'un grand frère violeur ou d'évènements de cette terrible nature. Leur pédophilie et le plaisir qui en découle vient alors du fait qu'en commettant les mêmes crimes qu'ils ont subis dans le passé, ils se vengent en quelque sorte de leur propre enfance et ne sont pas arrêtés par les cris éventuels de douleur de leur partenaire sexuel occasionnel, parce que leurs propres cris d'enfants n'avaient pas non plus arrêté leurs tortionnaires. Leurs repaires du bien, du mal et de la sécurité sont complètement détruits et une fois adultes, ils ne peuvent évidemment pas s'en servir pour corriger les défauts éventuels de leur personnalité en développement. Leur chakra déréglé produit à la chaîne des fantasmes ressemblant à ce qu'ils ont eux-mêmes subi, et lorsque le fantasme non jugulé ou refoulé se transforme en pensée obsessionnelle, le passage à l'acte n'est plus loin et quand la pleine lune arrive sur ces entrefaites, il y a des risques pour qu'un nouvel enfant innocent se retrouve confronté à une horrible épreuve, parfois mortelle.

    Mais c'est la règle voulue par votre Créateur : tout le monde a droit à une vie pleine et entière d'essai. Raison de plus pour serrer les rangs et faire de ce monde une place où il est possible pour tous de vivre une vie décente et instructive dès le départ.

    Vous avez entre les mains toutes les cartes dont vous avez besoin : technologie, ordinateurs performants, professionnels compétents et motivés, médecine en progrès constant, droit théorique d'ingérence militaire internationale quand des tyrans s'acharnent sur leur peuple-otage...(Quoique « l'aide » aux peuples algérien et irakien, par exemple, laisse fortement à désirer).

    Que vous manque-t-il à part une bombe démonicide ? Je vous le dis : rien !

    Rien d'autre que la volonté de faire la Volonté de Dieu et de résister aux diables. Il appartiendra en grande partie aux enfants d'aujourd'hui de faire ces choix; mais livré à lui même, sans programme civilisé, l'enfant ne peut évoluer beaucoup, à l'image de ces enfants d'Amérique du Sud ou d'Asie vivant dans les rue de leurs cités et dont le principal passe-temps est de sniffer de la colle à rustine, comme les "cerfs volants", ces pauvres enfants de Rio de Janeiro, la ville qui pourtant a cette belle et gigantesque statue de Jésus, les bras ouverts, mais hélas ayant dans un passé récent contemplé quotidiennement les escadrons de la mort exécuter chaque nuit froidement d'une balle dans la tête des niños de cinq à quinze ans, et toucher même une prime équivalente à cent de vos euros pour ce glorieux fait d'arme. Les survivants, car ils sont des centaines de milliers d'enfants abandonnés, doivent apprendre à se défendre musculairement comme dans une jungle, pour une petite, toute petite place au soleil. Vous pouvez être sûr que la mafia brésilienne, qui n'est qu'une succursale locale de la main noire internationale est derrière toutes ces horreurs. Ce sont eux qui pervertissent les favelas avec la drogue, déresponsabilisant les parents avec leurs stupéfiants et utilisant leurs enfants livrés à eux-mêmes pour distribuer leur poudre de mort dans le centre-ville, là où les attendent les « clients. »

    Il appartient aux plus évolués d'entre vous d'aider les faibles et les malchanceux. Ce pauvre enfant, cela aurait pu être vous...Qui décide dans quelle famille, dans quel pays les humains arrivent à l'existence ? Pas eux, en tout cas, sauf si c'est un descendeur en mission. Mais il n'y en a pas beaucoup, hélas pour vous. Le sort que vous réservez habituellement aux descendeurs révélés fait qu'ils ne se bousculent pas au portillon pour venir s'incarner sur votre monde matériel pour vous aider. Voilà ce que c'est que de mordre la main qui vous nourrit !

    Dans certains cas, c'est un désagréable séjour dans un établissement psychiatrique qui les attendrait car catalogués « paraphréniques. » Ce qui n'empêche d'ailleurs pas qu'il y ait de vrais paraphréniques ! C'est pourquoi Jésus est venu vous dire « On reconnait l'arbre à ses fruits. »

    L'enfant a donc impérativement besoin d'au moins un tuteur humain, un tuteur masculin et un féminin associés étant évidemment le mieux. Et chaque tuteur humain a besoin de ses tuteurs spirituels. Espérons que la chaîne de tutorat va de mieux en mieux fonctionner et que les programmes que les enfants en bout de chaîne recevront leur permettront de faire mieux que leurs aînés, c'est tout le mal que personnellement je vous et leur souhaite !

    L'adolescence

    Une autre polémique sur l'enfant porte sur la période-charnière que représente l'adolescence dans l'élaboration de la personnalité évolutive d'un enfant. Rares sont les parents qui apprécient leurs enfants quand ils arrivent à la phase adolescente, ils le sentent et les problèmes existentiels commencent. Les rapports angéliques démontrent qu'il existe actuellement une recrudescence de ces difficultés, car les enfants eux-mêmes apprécient cette période de leur évolution de moins en moins. Les enfants de divorcés surtout...

    Ils ont souvent du mal à accepter physiquement ce qu'ils deviennent, c'est l'âge “des gros genoux”. Quant aux parents, beaucoup d'entre eux essayent de comprendre ce qui arrive aux chers petits bambins si affectueux et rieurs qu'ils ont fait sauter sur leurs genoux à peine quelques années auparavant. Souvent en vain, car le problème est complexe et nécessite grande disponibilité et intelligence des parents, ce qu'ils ne sont pas toujours en mesure d'assurer, pour de multiples et complexes raisons également...

    Des spécialistes de tous pays écrirent des centaines de thèses sur ce thème, comme feu Françoise Dolto, sans doute auteur de la meilleure analyse sur ce sujet. Mais également en vain, puisqu'il est impossible de généraliser sur des cas particuliers, comportant chacun des dizaines de paramètres originaux, comme l'hérédité, le type de pays où l'on vit, la personnalité des proches, des amis, la religion en cours, la qualité des professeurs, la drogue destructurante favorite, la façon dont le divorce entre les parents se passe, les violences, parfois sexuelles, auxquelles l'adolescent aura éventuellement été confronté, etc., etc..

    De plus, et là on aborde un aspect rarement pris en ligne de compte en Occident par les psychologues qui méconnaissent dramatiquement le corps subtil : c'est vers quatorze ans que démarre le troisième chakra dans lequel réside la vraie personnalité émergente du futur adulte. Ce démarrage déclenchera également les glandes chargées de fabriquer les hormones, éléments qui vont contribuer à modifier le physique et le mental de l'enfant, puisque les deux vont de pair. Cette personnalité, quelle qu'elle soit, sera différente de celle de l'enfant connu jusque-là, y compris de lui-même et va en général déstabiliser les parents qui sont souvent effrayés de leur "petit"(e) qui commence à contester, discuter bruyamment, claquer des portes, bref adopter une série de comportement nouveaux et d'autant plus virulents que le ou les parent qui vivent avec cet adolescent commettent des fautes dues à leurs lacunes analytiques de ce qui se passe.

    Certains réagissent avec un excès de laxisme, d'autres au contraire par un excès de sévérité. Ces deux extrêmes sont parfois adéquates, parfois erronés, selon qu'ils sont ou non adaptés à la structure mentale de l'enfant. Le fait de dire : "Avec mon père (ou ma mère) c'était comme cela et il/elle avait raison, donc en tant que père (ou mère) je te traiterai de la même façon qu'on m'a traité", est une erreur fondamentale mais très répandue. Cette position ne tenant pas compte de la personnalité, par essence unique de l'enfant, donc forcément différente de celle des parents, engendreront hélas souvent clashes, fugues, prises de drogues douces ou dures, selon le voisinage, notes scolaires en chute libre et vols à l'étalage pour défier la loi, pour ne parler que des incidents les plus bénins; tentatives ratées ou réussies de suicide, anorexie, prison, prostitution, drogues dures et sida en étant les pires aspects. En l'occurrence, les suicides de jeunes ne sont que la manifestation d'une violence retournée contre eux, plutôt que d'être extériorisée sur les autres, contrairement aux jeunes casseurs, violeurs et caïds sans foi ni loi pullulant de plus en plus autour des grands centres urbains qui, eux, la restituent à cette société qui les fait souffrir, en brûlant des voitures, des gymnases, des écoles ou des abris bus.

    Ils vivent souvent dans un environnement de parents avinés, de harcèlement humiliant de policiers, dans une société aux rouages notoirement corrompue qui se paye leur tête en ne leur préparant pas une scolarité égalitaire et l'acquit d'une profession débouchant sur un emploi stable, leur permettant de compter fleurette à une gentille fille et devenir civilisé et responsable par la venue d'un, puis de deux enfants.

    Les gens responsables qui ne pensent pas ou plus à la violence comme mode de communication global se sont fixés un bon but évolutionnaire, but qui concerne absolument tout le monde si vous voulez que ce monde devienne une meilleure place pour naître et se développer en tant qu'enfant de Dieu.

    Tous les parents sont concernés, même ceux qui pensent exercer correctement tous leurs devoirs envers leur progéniture. Car cette planète étant conçue sur le modèle décimal, qui autorise toujours 10% d'exception pour tout ce qui est créé et organique, il se trouve et se trouvera toujours 10% d'adolescents n'ayant subi aucune violence particulière ni de leurs parents, ni de la société et qui néanmoins sombreront dans une violente révolte similaire à celle vécue par les jeunes victimes d'adultes divers.

    Mais ce sont maintenant bien plus que 10% des enfants qui sont victimes de ce cycle de souffrance et de violence : avoir mal, donc faire mal.

    Vos statistiques montrent clairement qu'un enfant maltraité fait augmenter le risque qu'il devienne un parent maltraiteur, sans qu'on puisse le lui reprocher puisque c'est avant tout une victime de l'adulte qui l'a souillé, adulte probablement lui-même abîmé pendant sa jeunesse par un autre vicieux et l'on peut remonter loin dans le temps, car depuis la nuit des temps, l'Homme est à la fois victime et bourreau, selon son âge et les opportunités de la société environnante.

    Dans les pays du Tiers-Monde actuel, où de jeunes enfants sont enlevés de leurs familles, armés de kalachnikovs pour faire la guerre et encouragés à mettre en pièce "l'ennemi", ils se révèlent être particulièrement cruels et sans pitié, ce qui n'est pas surprenant, vu l'environnement paramilitaire ultra-violent et dégénéré où ils croissent et "évoluent" depuis parfois leur naissance.

    Cette chienlit, ce mot cher à votre général favori, est le résultat de vos options modernes de fausse liberté capitaliste, promue par les propriétaires de la plupart des médias, des banques, des industries lourdes civiles et militaires, agro-alimentaires, etc..

    Leur cible favorite : la poule aux oeufs d'or que représentent les adolescent(e)s si novices et faciles à manipuler pour un luciférien rompu à la psychologie et la connaissance des points faibles humains. Le show-biz et ses vedettes décalées, voire décadentes surmédiatisées, les industries du tabac, de la boisson à bulles alcoolisée, les fast food déforesteurs d'Amazonie, les esclavagistes de l'industrie textile délocalisée, les publicitaires et leurs techniques subliminales, les scientifiques concepteurs des farines animales et autres agricultures transgéniques, voilà les manipulateurs-responsables auxquels il faut s'attaquer pour préserver vos enfants...

    Tous ces businessmen sont outrageusement, scandaleusement riches, car ils ont appris à manipuler la psyché humaine de base. Mais il n'y a pas de hasard : la manipulation est une réalité qui rapporte énormément et sûrement, tant que les manipulés resteront manipulables. Pour ne plus être manipulable, il faut croire en ce que je vous révèle et devenir un éridanien, c'est-à-dire un “averti”.

    L'âge des gros genoux

    Il faut absolument s'occuper d'un adolescent commençant à développer un esprit violent, menteur, voleur, bref un candidat à la délinquance juvénile. À quatorze ou quinze ans, il est encore rattrapable dans la plupart des cas, mais lorsqu'il atteindra l'âge de vingt ans, il sera indépendant, beaucoup plus fort et toujours aussi violent, voleur et menteur, sinon plus. Et voici alors un nouveau danger public lâché dans la rue et voilà une histoire qui se déroulera et se terminera fatalement violemment, y compris pour les innocentes victimes. La démission des parents engendre trop de futurs gibiers de potence, spécialement dans cette civilisation où à peu près toutes les tentations et les prétextes à faire des bêtises sont offerts à chaque coin de rue. Il est très vrai que bien souvent "l'occasion fait le larron", spécialement chez les jeunes laissés à leur sort par des adultes démissionnaires et souvent ignorants. Les adolescents ne peuvent pas encore, dans leur majorité, communiquer pleinement avec leurs aînés, faute d'un vocabulaire adéquat quant à sa subtilité.

    Il ne leur reste que les signaux d'appel cités précédemment, avec une intensité graduée d'autant plus haute que le ou les parents ne réagissent pas conformément à leurs attentes, c'est à dire persistent dans leurs réactions erronées d'un point de vue psychologique. Le syndrome commence donc par un zéro en maths, et si rien ne bouge, cela continuera par des menus larcins au prisunic du coin, puis si toujours rien ne bouge, la drogue est là pour bien enfoncer le clou. Beaucoup de ces descentes dans l'enfer juvénile de l'incommunicabilité pourraient être évitées par un dialogue constructif et compréhensif. Il suffit que les parents fassent l'effort de se rappeler ce qu'eux-mêmes ont senti et pensé à l'âge où leur enfant en difficulté se trouve. Ils y arrivent rarement, curieusement.

    Mais cela exclut bien sûr la langue de bois, comme vous dites, et cela inclut par contre le respect de la personne que devient le petit enfant d'antan. Pourquoi, par exemple, n'enseignerait-t-on pas aux élèves ayant l'âge d'étudier la philosophie la façon la plus intelligente d'aborder l'adolescence? Le troisième chakra étant prioritaire dans la structure mentale de 14 à 21 ans en moyenne, cela laisse du temps à l'ado pour s'étudier lui-même, de pallier donc lui-même aux lacunes parentales. Ce ne sont plus en effet les parents qui tiennent le monopole de l'information vis-à-vis des enfants mais la télévision, source d'information de toutes les générations confondues et nivelant de ce fait les hiérarchies familiales d'antan qui étaient plus stabilisantes pour la formation de l'enfant. Un bon commandant est quelqu'un qui a d'abord appris à bien obéir. Un bon maître est quelqu'un qui a bien servi. C'est ainsi.

    Un enfant, même adolescent, aimera d'autant plus ses géniteurs qu'il sentira leur utilité et leur supériorité. Si la télé nivelle ces valeurs en affaiblissant le rôle dominant des parents, les enfants adopteront les valeurs de la télé; or qu'y voit-on ? Sexe, violence, soap opéras débiles, informations sur la corruption et les monstruosités contemporaines, les accidents, les chiens écrasés, etc.. Rarement de bonnes nouvelles ou des faits positifs qui pourtant arrivent aussi partout et tous les jours, heureusement...

    D'où acte et recrudescence des reproductions dans la réalité des situations débiles "vues à la télé". Sachant cela depuis longtemps, il n'y a néanmoins aucunement amélioration des programmes. On peut même dire que plus la violence et la promotion des mauvaises idées dans les films ou les feuilletons sont critiquées, plus les grilles de programmes les utilisent ! Quant aux parents de ces jeunes monstres mais aussi innocentes victimes de l'imperfection chronique de leurs aînés, ils trouvent bien pratique la télé-baby-sitter et c'est ainsi que le processus de fossé entre les générations s'instaure. La télévision pourrait être un instrument formidable, facteur de culture et disséminateur de bonnes idées, de bonne volonté et unificateur de peuples. Des milliers de scenarii de films sont pédagogiquement valables sans être nian-nian. Des villes ou des pays ont trouvé un bon moyen d'occuper l'esprit de leur jeunesse. Que cela se sache, se multiplie !

    L'ennui dilate le temps, l'intérêt le contracte. Plus on s'ennuie, plus on vieillit vite et on s'aigrit. L'ennui est l'ennemi. Personne ne devrait s'ennuyer, avec tout ce qu'il y a à faire, à apprendre, à créer ! Art, littérature, sport, multimédias... Comment sera-t-il possible de s'ennuyer dès lors que tout un chacun aura accès à ces sources de disciplines d'éveil? Donc, messieurs les députés, au travail !

    Occupez-vous donc de la jeunesse que vous avez contribué à faire naître grâce à votre politique nataliste. Utilisez tous les moyens budgétaires pour appliquer à l'échec scolaire la tolérance zéro. L'argent existe dès qu'il s'agit de faire la guerre contre un autre peuple. Mais c'est aussi une guerre à livrer, cette fois une bonne guerre, car l'ennemi cette fois sera l'analphabétisme et les comportements inutilement violents. Les jeunes veulent apparemment être plus que des payeurs de retraites pour leurs aînés ou de la chair à canon bon marché en cas de besoin. Il leur faut du rêve, des grands desseins, un monde désireux de s'améliorer au lieu de s'arc-bouter sur des valeurs obsolètes; il leur faut un travail valorisant si possible et une fonction sociale quelconque. Il est en partie vrai que c'est la fonction qui fait l'Homme. Plus la fonction est noble, plus l'Homme s'ennoblie. Or, dans l'Univers, il est considéré comme très noble de servir. Jésus a même dit à ce sujet à un être humain qui lui demandait de lui indiquer la meilleure façon d'être grand en esprit : "Si tu veux être le plus grand, soit au service de tous". Et croyez-moi, Michaël sait de ce dont il parle, car il passe le plus clair de son temps éternel à aider les créatures qu'il a fait émerger du néant, et ceci est valable pour tous les habitants de toutes les planètes de son Univers personnel.



    ESCLAVAGE

    Nous sommes le peuple et nous aimons
    La liberté avec passion
    Mais comme on nous prend pour des cons
    Il faut dire "NON!" à ce monde clos
    où les patrons et les bourreaux
    Vous mettent le moral à zéro


    L'asservissement d'êtres humains par d'autres êtres humains est le comportement le plus répréhensible qui soit, spécialement quand les esclavagistes se disent civilisés et lisent la Bible. Ce problème moral était bien connu de tous, puisque c'est d'un petit village de Haute-Saône, Champagney pour le nommer, que la première demande d'abolition de l'esclavage fut déposée en 1789.

    Les Boers, également grands lecteurs de Bible, sont ces colons qui guerroyèrent en Afrique du Sud juste au début de ce siècle contre les « Tuniques rouges » du Royaume-Uni, qui, ayant aboli officiellement l'esclavage en 1848, voulait que les colons dépendant de leurs Colonies l'abolissent également et se mettent à un système d'exploitation du travail humain conforme aux Déclarations des Droits de l'Homme héritées du Siècle des Lumières. Comme cela aurait causé la ruine ou pour le moins une chute du niveau de vie des Boers, ils combattirent cette idée avec acharnement. Bien que l'armée Britannique soit un plus gros morceau à vaincre que les esclaves désarmés ou même les Zoulous en position de bataille, les Boers donnèrent aussi du fil à retordre aux troupes Britanniques dont Winston Churchill faisait partie, mais ils furent vaincus, provisoirement, cependant, puisqu'il fallut l'élection de Mandela plus d'un siècle plus tard, pour enfin mettre fin à l'apartheid. Peu avant, il y avait eu ce combat sanglant de titans entre Lincoln l'abolitionniste et les Sudistes esclavagistes qui voulaient garder cette méthode d'exploitation ultime des êtres humains par d'autres êtres humains pour s'enrichir facilement et maintenir une concurrence économique agressive avec le Nord...

    Quoi d'étonnant à ce qu'on retrouve tant de bons Chrétiens parmi les utilisateurs d'esclaves, puisqu'il existe une Bulle papale officielle émise par Nicolas V, datant du milieu du XVe siècle, qui autorisait et enjoignait, même, les Chrétiens à organiser des razzias en Afrique pour utiliser les peuplades noires en vue de les asservir. Puis il développait en parlant moins bien encore des Noirs qu'Hitler parlait des Juifs dans « Mein Kampf. » Bref, ce pauvre Nicolas n'avait pas compris grand chose de la notion de fraternité humaine, ce qui est un peu gênant pour un descendant de Saint Pierre.

    En l'honneur du cent cinquantenaire de l'abolition officielle de la traite d'esclaves et pour montrer l'odieuse façon dont au moins deux cent cinquante millions d'Africains avaient été kidnappés, avaient pour la plupart transité dans les ports français avant d'être transportés de l'autre côté de l'océan, les anges de Los Angeles travaillèrent avec l'un de leurs récepteurs favoris pour que tout le monde sache exactement comment étaient opérés ces actes honteux et pourquoi. Le film issu de cette collaboration s'appelle “Amistad.”. Un chef d'Oeuvre, comme toujours, lorsque le cinéma bénéficie d'une coopération humano-angélique. Des gens lisant scrupuleusement la Bible sont donc prêts à mourir pour conserver le droit d'asservir et posséder des êtres humains censés être égaux en droit. Vraiment, certains membres de votre espèce sont difficiles à suivre dans leurs méandres cérébraux ! Plus d'un siècle après l'abolition finale de cette pratique, où en êtes-vous ?

    - Le bilan est assez positif dans les pays majoritairement chrétiens : les payes sont globalement décentes, les syndicats ont toute latitude pour exister et déclencher des grèves, les sans travail ne sont pas complètement laissés à l'abandon, la famine a quasiment disparu, les soins médicaux sont pratiquement accessibles à tous...

    Ce "pratiquement" fait qu'il reste encore des progrès à accomplir et des réformes à tenter. Je rappelle que dans un monde conforme à la Volonté de Dieu sur la Terre comme au ciel, aucune brebis ne doit rester perdue et laissée dans cette situation. Tous les esclaves libérés se sont révélé être des humains à part entière, muni d'un cerveau normal, bien que peu instruit, mais d'une grande résistance mentale, êtres humains comme femmes. Pourquoi Dieu ou les anges abandonneraient-ils ces gens qui, au contraire, méritent encore plus de respect et de compassion que beaucoup d'autres ? Nos agents humains ne laisseront jamais en paix les exploiteurs de l'indécence. Leur combat ne cessera qu'à la véritable fin de l'esclavage. Vos industriels ont une fâcheuse tendance à retrouver les honteux réflexes capitalistes du début du siècle; comme ils ne peuvent plus appliquer leurs idées chez eux, ils trouvent des pays peu regardants sur le sort de leurs enfants ou de leurs basses castes, bien évidemment non syndiquées, qu'ils peuvent surexploiter de façon scandaleuse et dont la paye, symbolique plus que concrète, que reçoivent ces pauvres victimes de tous âges ne peut en aucun cas me faire penser que ce qui se passe là n'est pas de l'esclavagisme simplement déguisé. Donc, que chaque lecteur de ces lignes soit bien conscient du fait qu'une partie de l'argent de ses impôts sert à financer les investissements d'esclavagistes modernes et notoires. On peut presque parler de pignon sur rue...

    La liberté est un concept sympathique mais illusoire en ce qui concerne les mortels spatio-temporels que vous êtes actuellement. Du fait de votre nature, vous êtes par essence esclaves des besoins de votre corps pour vivre. Ainsi, vous êtes obligatoirement esclave de la faim, de la soif et du sommeil. A ces trois esclavages incontournables viennent se greffer des esclavages facultatifs mais souvent plus forts que votre volonté de liberté : vos cinq sens, qui peuvent vous pousser à la pratique de toutes les turpitudes possibles, de la boulimie au sadomasochisme satanique et sanglant. Tous ces esclaves vis-à-vis de leurs sens physiques ne peuvent être sérieusement traités que par une réharmonisation de leurs chakras et une introspection spirituelle et philosophique poussée. Ni asile psychiatrique, ni camisole chimique, ni prison ne libèreront ces victimes de l'emprise de leurs sens sur leur égo incontrôlé. L'ignorance étant principalement responsable de ce laisser-aller spirituel conduisant à cette forme d'esclavage vis-à-vis de ses sens physiques, il devrait être créé une nouvelle matière scolaire parlant de toutes ces choses et de leur danger. L'école ne doit pas seulement servir à apprendre aux enfants les réalités physiques. L'Eglise faisant un prosélytisme systématique pour un dogme, sans que la moindre contestation ne soit tolérée, et cette doctrine étant fausse, car incomplète, et les parents n'y connaissant en général rien en la matière, comment et où faire en sorte qu'une première génération d'enfants soient dûment instruits du vrai Univers dans tous ses aspects, sinon à l'école, moins laïque et plus longtemps obligatoire ?

    Car il n'y aura jamais de liberté totale tant que votre espèce ne saura pas connaître et maîtriser, dès la puberté, ces aspects majeurs de la vie. Cette hypocrisie doit cesser si les pays occidentaux veulent être crédibles lorsqu'ils se posent en donneurs de leçons de morale aux pays du Tiers-Monde. Car ce dernier a repris le flambeau des affreux marchands d'esclave du XIXe siècle. Trois cents millions d'esclaves au bas mot, dont les trois quarts ont moins de vingt ans, sont en ce moment même exploités, affamés, violés et séquestrés. L'énorme majorité d'entre elles et eux se trouvent dans des pays comme le Brésil, l'Afrique noire, les riches pays arabes et l'Inde. Au Soudan, des razzias d'enfants servant à alimenter les marchés d'esclaves quasi-officiels locaux sont encore couramment pratiquées sans que l'ONU, au sein duquel est inscrit le Soudan, ne lui ait jamais adressé quelque remontrance officielle que ce soit.

    Le cybermarché, cela cybermarche !

    Aux Philippines, à la mafia plus moderne qu'au Soudan, des agences proposent sur Internet des centaines de futures esclaves, déjà acquises et payées aux parents, le cybermarché aux esclaves, en sommes...

    Clients privilégiés : ambassadeurs, riches industriels, propriétaires terriens, etc.. Certaines sont spécialisées dans les tâches sexuelles, mais la plupart proposent surtout de la chair à labeur lourd, consistant à faire travailler ces jeunes esclaves vendus par leurs parents (ou purement kidnappés quand la demande est plus forte que leur stock) dix huit heures par jour, sept jours sur sept, sans salaire proprement dit. Lorsqu'ils ou elles sont expédiées à l'étranger, ils ont leurs papiers d'identité confisqués, ils sont enfermés à clé pendant les (rares) heures de repos et souvent sous ou non-scolarisés. À quoi vous sert-il de clamer fièrement que l'esclavage est aboli s'il ne l'est pas dans les faits ? De même, la peine de mort a été abolie en France, mais le système dans lequel les Français vivent engendre 45.000 morts annuels par suicide, avec courbe exponentielle chaque année, sans compter les tentatives ratées mais néanmoins tentées par honte ou désespoir ! Le suicide représente le taux de mortalité supérieur à toute autre domaine chez les jeunes. Est-ce le signe d'une bonne ambiance familiale ou fraternelle ? Il est clair que les populations de l'hémisphère sud ont toujours servi de réservoir de main d'oeuvre bon marché pour les grands travaux des pays du Nord. La seule chose qui ait vraiment changé dans les ex-puissances coloniales, c'est que maintenant on importe clandestinement cette main d'oeuvre par charter aérien et faux papiers, au lieu de les entasser enchaînés sur des bateaux pour traverser l'océan. Quel progrès dans l'humanitaire, en 150 ans : la marchandise arrive maintenant en meilleur état de marche...

    Cela fait des années que cette situation est connue, aussi bien de l'ONU que de l'Unesco, des commissions des Droits de l'Homme comme des chefs d'État occidentaux. Il est vrai que le traitement de l'esclavage n'est pas plus prioritaire que les multiples génocides dont ils sont également censés s'occuper car les esclaves n'ayant pas leur vie menacée, il est donc normal qu'ils passent après les affaires de génocide dans l'ordre des priorités. Logique, mais partiellement faux, puisque la durée de vie d'un esclave ayant démarré à huit ans n'est que de trois décennies, vues l'insalubrité chronique de leur alimentation et l'importante toxicité de l'air des locaux où ils sont confinés les deux tiers de leur pauvre vie. Il ne reste donc plus dans le monde “civilisé” que les petites ONG, aux moyens ridicules, mais dont les membres bénévoles, trop outrés par ces pratiques, ne se laissent pas décourager par l'immensité de la tâche et s'intéressent, cas par cas, aux situations d'exploitation inhumaine. Pour une libération d'un de ces pauvres êtres de la vie cauchemardesque où ils se trouvaient parfois depuis des années, trois commencent leur carrière d'esclave. Mais que fait donc la police ?

    Quand l'ordre donné aux fonctionnaires des douanes est de se faire plus regardants, les employeurs indélicats décident alors d'aller faire fabriquer leurs marchandises ou de faire construire leurs usines là où ils sont, où on les achète aux parents pour une somme forfaitaire et finale qui ne pourrait pas couvrir les frais qu'implique un mois de vie "normale" à Paris; les industriels de la "World Company" n'ont plus qu'à exploiter cette jeune main d'oeuvre agile et non instruite jusqu'à la corde afin de fabriquer des chaussures ou des vêtements envoyés en France ou ailleurs, chaque article étant vendu individuellement plus cher que le "salaire" mensuel des jeunes esclaves modernes qui les ont fabriqués quotidiennement par dizaines, d'autant plus que ce salaire ingrat est généralement amputé des frais de logement, de nourriture et autres charges mesquines et surévaluées (vue la qualité de l'hébergement fourni) qu'ose fixer l'employeur et qui, comme par hasard, avoisinent la somme donnée en échange de leur temps de travail (12 à 15 heures par jour). Le mot "esclavage" s'applique donc bien pour ces pauvres hères destinés à être de la chair à usine. Pour changer les choses, je ne vois qu'une solution : le boycott. La place de tous ces enfants est à l'école. Le modèle occidental actuel ne sera donc jamais exemplaire tant que l'argent sera toujours roi et que les techniques d'appel pour une main-d'oeuvre, composée de jeunes hommes et femmes terriblement malheureux pour des milliers de bonnes raisons dans leur pays d'origine et dont la vocation est de former la partie clandestine et exploitable à volonté de la masse totale des travailleurs, est bien huilée par la World Company. L'argent et l'ego non maîtrisés par l'âme divisent et creuseront toujours plus le fossé entre les êtres.

    Ce sont leur fonction première, puisque Lucifer l'a conçu dans ce but. Diviser pour mieux régner est une technique bien connue. Le nombre d'esclaves dans un pays fut et est toujours un enjeu économique, l'enrichissement des grands propriétaires devenant bien plus facile quand on ne paye les travailleurs que par le biais d'une ridicule rémunération. Il y aura donc toujours des tentations esclavagistes et il vous faudra être vigilant, dans la mesure où vous désirez ou non être fier du monde où vous vivez, ce monde qui actuellement accuse cet énorme effectif d'esclaves véritables, sans papiers, sans éducation, sans rémunération supérieure à leur pourtant humblissime coût en besoins quotidiens. Dans les pays civilisés, notamment en Suisse, en Grande-Bretagne, en Belgique, en France et en Allemagne, les ambassades servent souvent de lieu de détention et d'exploitation, profitant doublement honteusement de leur immunité diplomatique et de leur appartenance à des grandes familles, souvent richissimes et parfaitement capables, s'ils voulaient, de payer normalement leurs employés de maison, comme toute personne bourgeoise et aisée. Mais la force de l'habitude est si importante que ces diplomates, pourtant rompus à la réalité civilisée et moderne, trouvent parfaitement normal de “posséder” des servantes corvéables à merci, importées frauduleusement, séquestrées, sans papiers, souvent maltraitées, dormant dans les mêmes conditions que si elles étaient des chiens, jamais payées et la cerise sur le gâteau, mal nourries ! Quand réaliseront-ils qu'il n'y aura aucune rémission karmique pour les trafiquants d'esclaves, quelle que soit la nature de leurs fonctions ?

    Et qui va arrêter ces énormes filières mafieuses albanaises, Italiennes, Tchétchènes et autres, responsables d'enlèvements de milliers de jeunes femmes et d'enfants pour alimenter les réseaux organisant la prostitution et les sacrifices humains ? Plusieurs milliers d'enfants périssent ainsi chaque année. Même si c'est difficile à admettre au Pays de Descartes, il faut réaliser que vous partagez la planète avec des lucifériens et que de ce fait, certaines précautions doivent être prises car il faut s'attendre à tout de ces gens-là, spécialement le pire. Souvenez-vous que ce genre d'incrédulité a coûté la vie à des millions de Juifs et de Tziganes.

    Esclaves domestiques

    En France et plus précisément dans la banlieue parisienne, environ mille jeunes femmes sont actuellement exploitées par de véritables esclavagistes dont certains sont diplomates, ceux détenant le pompon en ce domaine étant les représentants officiels de la Côte d'Ivoire, du Soudan, du Koweït, de l'Arabie Saoudite, de l'Inde, du Bengladesh, bref, partout où la tradition séculaire de domination totale de membres d'une caste sur une autre sévit depuis des siècles...

    Quand on leur dit : ”Tous les êtres humains sont nés égaux en droit”, ils pouffent ou haussent les épaules, pensant, sans doute, que certains sont plus égaux que d'autres par essence ou naissance. De plus, ils acceptent mal de recevoir des leçons de ceux qui, 150 ans auparavant, avaient montré cet exemple déplorable. Ils veulent tout faire comme les toubabs, malheureusement avec un siècle et demi de retard... Pourtant, il est difficile de croire qu'un personnel haut placé d'Ambassade ne connaisse pas l'article 4 de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme, modernisée et perfectionnée en 1948 en souvenir, précisément, du premier centenaire de l'abolition de l'esclavage, article qui condamne sans la moindre ambiguïté toute exploitation de l'Homme par l'Homme contraire à la dignité humaine. Une autre loi française (Badinter) vint en 1993 renforcer l'esprit de cette loi. C'est beau ! C'est grand ! Mais ne serait-ce pas encore mieux de l'appliquer ? Sinon, à quoi et à qui tout cela sert-il ?

    Pour cela, il faudrait évidemment s'attaquer à l'immunité diplomatique, tradition d'un autre âge, ne servant visiblement plus qu'à pratiquer de la grande délinquance, soit par la trop commode valise diplomatique, dissimulant souvent des armes, de l'or, de l'argent sale, des explosifs en plastic ou de la drogue dure, soit par l'émission de papiers diplomatiques bidons ou, précisément, de trafic d'esclave employé de maison. Les rapports que j'ai en ma possession sur ce sujet sont formels : certains cumulent même les deux délits !

    Il y a décidément quelque chose de chroniquement pourri au royaume de la diplomatie, et j'y inclus des nonces apostoliques, coupables de délits moins importants, il est vrai. Les jeunes Philippines, les Pakistanaises et les Indiennes, mignonnes petites poupées analphabètes et bien dressées par leurs parents dès leur plus jeune âge, sont particulièrement recherchées à cause de leur caractère malléable et craintif, bien qu'il arrive certaines fois que de mauvaises surprises attendent ces odieux exploiteurs, comme cet émir du Golfe qui se fit tuer par une adolescente à lui vendue quelques mois auparavant par ses parents, geste courageux, mais indicatif de l'extrême tragédie que devait vivre cette adolescence pour oser un tel acte rarissime, malgré la terrible punition dont elle devait aussi se douter. Pourtant, son horrible vie quotidienne consistant à servir d'objet sexuel, de punching-ball vivant et de permanente bonne à tout faire bénévole à un maître libidineux gras, suant et violent, croyant posséder droit de vie et de mort sur autrui par la volonté d'Allah fut encore plus effrayante... Son “propriétaire” en perdit la vie, preuve qu'il était dans l'illusion sur son importance hiérarchique. La petite poupée-objet fut évidemment condamnée à mort, mais son ange gardien, un chevronné vétéran qui avait particulièrement envie de rester ici-bas un peu plus, réussit à mobiliser des centaines de milliers de personnes sur le cas de sa protégée, et de condamnée à mort, sa punition passa à un an de prison et cent coups de bâtons, qui lui furent administrés relativement mollement, puisque les médias n'étaient pas loin et toujours mobilisés sur cette affaire!

    La parodie de Justice a pu sauver l'honneur du puissant macho, mais elle est maintenant libre et bien traitée, ce qui est le plus important. Ce fut une grande victoire symbolique car cette histoire ayant fait, grâce aux anges, grand bruit, il faut espérer qu'elle aura également réfréné l'ardeur d'autres maîtres par trop indélicats avec leur tout petit personnel. De plus, son cas a attiré l'attention de l'opinion publique sur ce phénomène d'esclavagisme moderne et diplomatique. Il est cependant à craindre que ces dizaines de millions d'esclaves ne soient laissés en vie par les monstres qui les possèdent que parce qu'ils leur sont encore utiles. Bientôt, certains singes particulièrement intelligents et habiles de leurs mains, comme les Bonobos, remplaceront ces enfants et ces parias; leur existence-même n'ayant alors plus du tout d'intérêt pour la World Company (voir à "Word Company"), de discrètes et machiavéliques solutions finales, je le sais, sont déjà en préparation dans les coins occultes de ses bureaux.

    Esclaves sexuels

    Le trafic d'esclaves sexuels adultes, ados, hétéros et homos confondus, est une forme d'esclavage également en plein essor, sous l'impulsion des nouvelles mafias slaves et albanaises. Dans ces pays, la population a un sens civique sous-développé par des décennies de tyrannie et les membres de leur police sont au mieux très proches en mentalité des gens qu'ils sont supposés traquer et mettre hors d'état de nuire. La mafia devenant de plus en plus riche, grâce aux complicités au plus haut niveau qu'ils ont avec la Haute Finance et les Législateurs internationaux, il leur est de plus en plus facile d'acheter quiconque pouvant les servir. Quand ils tombent par hasard sur un citoyen intègre, ils font peser de précises menaces sur les membres de la famille de leur cible. Si après cette deuxième phase, ils n'obtiennent toujours pas satisfaction, alors ils blessent fortement ou tuent, purement et simplement. Dans ces conditions, leurs résultats de pénétration défient toute concurrence. Seuls les pays payant correctement leurs fonctionnaires de police et de Justice tout en punissant impitoyablement leurs membres corrompus ou pris à galvauder leur état d'officier assermenté, peuvent s'opposer avec un certain succès aux mafias qui tentent de pénétrer leurs structures nationales, s'ils s'en donnent les moyens en êtres humains et en matériel « high tech. » Les structures italiennes ont réussi pendant un temps à prendre le dessus sur leur mafia sicilienne, (voir à "mafia") mais cette rentrée en force chez eux des mafieux albanais, bulgares et russes redéstabilisent de nouveau ces structures et d'étranges politiciens refont leur apparition, autant dans le Landerneau italien que dans le Sud de la France, aidé cette fois par les sections affairistes et dénaturées des réseaux francs-maçons, dont la Loge P2, très funestement efficace pendant longtemps, n'est qu'une des faces émergées de l'iceberg...

    Une répugnante pratique pour un maquereau professionnel, consiste à aller dans les villages très pauvres des Philippines, mais plus proche de vous, de Moldavie ou du Kossovo « libéré » du joug raciste serbe (pour hélas tomber sous celui tout aussi inhumain de la mafia albanaise), pour y acheter une bouchée de pain à des parents terrorisés de jeunes filles souvent nubiles. Les filières sont de mieux en mieux alimentées de chair fraîche, des sévices très violents maintiennent de plus en plus de jeunes innocentes dans cet enfer pavé de mauvaises rencontres, tout le monde le sait et l'on est une fois de plus tenté de se poser la double question : « Que fait la Police ? », et « De qui se moque-t-on ?. »

    Dans les pays Occidentaux plus sophistiqués, les maquereaux repèrent les petites provinciales, fraîchement arrivées de leurs villages avec leur valise en carton pour travailler à la ville, puis une fois repérées, ils les charment, les accrochent le plus vite possible à une drogue dure pour bien les asservir et les manipuler. Tout ceci est tout simplement odieux. La pauvre victime, jeune et parfois même vierge, se retrouve dans des endroits glauques à faire de l'abattage sexuel 20 heures sur 24, parfois plus, à raison d'un client tous les quarts d'heures...

    Les suicides, les overdoses, les contaminations et les assassinats de représailles et servant d'exemples aux autres, sont légions, car les filières mafieuses peuvent avoir autant de filles qu'ils veulent, quand ils veulent. La Police Européenne laissant faire aussi...

    Voilà comment se finit ce que la fille pense être au départ une merveilleuse histoire d'amour. En France, la police, loin de protéger ces pauvres victimes, n'hésite pas à les racketter ainsi que le Ministère des finances, faisant de l'État lui-même un maquereau. Est-ce vraiment indispensable de la part d'un État déjà gangrené par la corruption d'ajouter en plus "souteneur" sur sa carte de visite, au lieu de mettre un terme final, non pas à la prostitution, qui est du domaine du libre arbitre de chacun, mais aux pratiques de drague et de drogue de ces maquereaux sans foi, sans prophylaxie et sans coeur ?



    EUROPE

    Dans quelle sorte d'école est l'amour enseigné
    Afin d'éradiquer les erreurs du passé ?
    Assez de boucheries et de crimes perpétrés
    Chassons la veulerie, élevons nos idées
    Faisons fi de l'orgueil, croyons en l'unité


    Après le deuxième conflit mondial, les anges Melchizedek décidèrent de redonner un sérieux coup de pouce à l'élaboration d'un projet comportant plusieurs étapes, car il y a longtemps ils avaient déjà essayé de faire du continent européen un seul grand pays avec une unité de langue et de culture chrétienne. C'était à l'époque Charlemagne qui avait été élu pour donner l'impulsion nécessaire à ce grand projet. Il parvint presque à unifier les Francs et les Germains qui devait à terme transformer les nations européennes occidentales dévastées en une fédération calquée sur le modèle fédéral américain, le seul viable (bien que toujours perfectible) pour stabiliser à long terme une population cosmopolite. Quant à l'Europe de l'Est, alors maintenue sous la botte de nos pires ennemis, il nous était momentanément impossible d'agir, étant donné que la quasi-totalité de l'intelligentsia européenne, à l'intérieur de laquelle se trouvait plupart de nos collaborateurs humains potentiels, était soit partie en fumée dans les fours crématoires, soit affamée et martyrisée jusqu'à ce que mort s'en suive, soit hachée menue sur les champs de bataille, soit (pour les plus résistants), exterminée dans les goulags staliniens d'après guerre.

    Il fallut attendre de disposer d'une nouvelle génération pour retravailler efficacement avec ces nouvelles âmes. Effectivement, au bout de vingt-cinq ans, les anges purent inspirer une opposition capable de lutter contre un pouvoir voulant reconstruire le même genre d'empire qu'Hitler voulait établir, c'est à dire un monde tyrannique à pouvoir totalitaire et pyramidal, sans liberté individuelle pour les populations, elles-mêmes manipulées par de savants procédés audiovisuels de propagande. Après le Traité d'Helsinki garantissant le respect des droits de l'Homme dans l'ensemble des pays signataires, dont l'URSS, une fraction courageuse de cette nouvelle génération osa protester bruyamment à chaque violation des termes du traité dans les pays de l'Est. Ils s'appelèrent "les dissidents" et deux d'entre eux accédèrent finalement à la magistrature suprême de leur pays; l'un vient d'être d'ailleurs réélu pour quatre ans, l'autre est de nouveau dans l'opposition; ils furent de ces chefs d'État qui ne font pas le contraire de ce qu'ils avaient dit qu'ils feraient avant d'être élu, puisque la Tchékie et la Slovaquie firent sécession sans effusion de sang, contrairement à tous leurs voisins balkaniques, et que la Pologne a enfin enclenché sa troisième vitesse pour une certaine prospérité, amplement méritée pour la courageuse population locale. Ce peuple sympathique, courageux et très croyant, même sous les représailles, avec des prêtres engagés dans la cause des Droits de l'Homme, parfois au détriment de leur vie, doit néanmoins une fière chandelle à leur mentor papal Karol Wojtyla, car son influence morale mobilisa la population avec les résultats que vous savez concernant Jaruzelski. C'est tout juste si ce criminel de guerre communiste repenti ne s'est pas converti au catholicisme ! Une preuve de plus que notre système de sélection par la couleur des chakras supérieurs est parfaitement performant : jamais aucun des refuzniks pressentis pour cette mission ne nous déçut, bien au contraire. Sur ces mêmes critères de sélection, les anges de progrès inspirent donc depuis 1946 jusqu'à vos jours un groupe de penseurs politologues d'obédience chrétienne dont vous connaissez sûrement les noms : Monnet, Schumann, Adenauher, De Gaulle, Pompidou, Churchill, Giscard, Delors, Mitterrand, Kohl et même Chirac. La plupart des premiers cités furent, consciemment ou non nos agents et leur vie devrait en intéresser, à ce titre, plus d'un...

    Les autres ne font que continuer, généralement par carriérisme (qu'ils l'admettent ou non), à alimenter une locomotive que les premiers avaient mise en branle il y a cinquante ans. Cette première étape était l'opération la plus idéologiquement difficile, à cause des horreurs sans précédents de cette guerre mondiale particulièrement manichéenne. Tant que les premiers furent vivants, l'Europe avança à pas-de-géant, chose normale, puisque les diables étaient, pour une fois, débordés, occupés qu'ils étaient à réorganiser ailleurs qu'en Allemagne leur Q.G., notamment dans les pays satellites du nouvel empire du Mal de Staline, l'Amérique du Sud et le Moyen-Orient. Mais nos récepteurs europhiles une fois décédés, la belle idée fédéraliste de départ se changea peu à peu en Europe des Nations, où la souveraineté nationale, ce poison idéologique, ce véritable virus qui attaque l'intelligence du coeur, revint en force. Cette fois, c'est Milosevic et ses chiens de chasse qui ont décidé de tenir le rôle des rats porteurs du virus de la peste brune. Pourquoi est-il si dur de se débarrasser de lui, à votre avis ? Ou de Saddam Hussein ?

    OTAN, suspends ton vote

    Pourquoi retrouva-t-on Saddam Hussein dans le rôle du conseiller derrière la stratégie employée par Svobodan ?

    - Pourquoi les Chinois, héritiers spirituels du luciférien Mao (80 millions de morts violentes ) et pratiquant au Tibet la même politique que Milosevic en Bosnie, Croatie et Kosovo, soutenèrent-ils ce vil tyran au mépris de leurs intérêts économiques naissants, déjà difficilement négociés après leur coup de la place Tien An Men et leur chasse sans pitié des étudiants dissidents ? Pourquoi Poutine a-t-il les coudées franches pour exécuter toutes les machinations qu'il veut dans un pays de plus de cent millions de personnes ? Même réponse, toujours...Lucifer est leur puissant mentor.

    Si quelqu'un a une meilleure explication, qu'il le dise. Car quel avantage matériel ou spirituel le peuple Serbe a-t-il concrètement tiré de l'action de son dirigeant Milosevic, à part se mettre toute l'Europe civilisée à dos et se préparer à subir des années de régression matérielle ?

    Ce rêve débile d'une refonte d'un troisième Reich balkanique avec le peuple Serbe pour le diriger d'une main de fer ne leur apporta que des ennuis. Qu'ils ne perdent pas de vue que le Karma existe aussi à la dimension des ethnies et toutes les monstruosités pire que bestiales auxquelles se livrèrent par milliers la soldatesque et les milices paramilitaires serbes retombent sur tous les membres de cette communauté alors que l'avenir de l'Humanité réside dans la mixité et le métissage des cultures et des races et non à l'épuration ethnique, allons ! L'oeuvre de Lucifer est suffisamment évidente, pour ceux qui ont des yeux pour voir. Le conflit balkanique et ses raisons religieuses sous-jacentes, démontrent un élément important : la Démocratie est plus porteuse de paix que la religion, car l'Europe s'est toujours entre-déchirée tant que les Églises tenaient le haut du pavé, alors que la Démocratie a apporté la paix dans cette partie du monde pour la première fois depuis plusieurs millénaires ! Et on arrive même à un tel renversement des valeurs que l'on peut voir une Alliance américano-européenne de l'Ouest d'obédience chrétienne et démocrate courir à la rescousse d'une population musulmanisée, attaquée par la population et l'armée d'un pays également d'obédience chrétienne. Ces populations de l'Europe de l'Ouest montrent, en outre par l'exceptionnelle générosité de leur aide à ces populations “musulmanes”, qu'elles sont sur le bon chemin de la fraternité universelle et le travail incessant de milliers d'anges n'est évidemment pas étranger à ce petit miracle, eu égard à vos antécédents hyper agressifs et sectaires.

    Mais une différence fondamentale de religion entre pays au sein du même continent européen peut dans l'avenir s'avérer de nouveau un handicap, et je pense notamment à la Turquie (ex-Empire Ottoman de sinistre mémoire, surtout pour les Arméniens) et la Grèce, majoritairement orthodoxe comme la Serbie.

    Il faut tout faire pour activer la démocratie en Turquie et en Serbie. La Turquie est déjà membre de l'Otan, ce qui est bien, mais la population est encore trop assujettie au Coran et pas assez à la déclaration universelle des Droits de l'Homme, ce qui n'est plus le cas en France, Allemagne ou Grande-Bretagne par rapport à la Bible. La région balkanique doit devenir démocratique avant tout et les pays d'Europe en sont un bon exemple : il y a seulement un demi-siècle, l'Allemagne, l'Italie, l'Angleterre et la France, pour ne citer que les plus importants, étaient engagés les uns contre les autres dans un nième combat absolument atroce et sans merci, après bien d'autres plusieurs fois par siècles pendant 1 millénaire et demi, alors que maintenant ils sont irrémédiablement et sans doute définitivement alliés. Que les populations de Slovénie, de Croatie, d'Albanie, de Bosnie, du Kossovo et de la Serbie s'en inspirent vite avant que d'autres millions d'êtres humains, femmes et enfants souffrent encore de la folie des êtres humains manipulés par les anges déchus. Rien n'est vraiment garanti pour toujours...Bien sûr, Poutine va essayer de mettre le feu encore une fois dans cette région, mais il n'est pas obligé de gagner. Il suffit que l'ONU lui fasse pan-pan sur les doigts au lieu de s'aplatir devant lui.

    Car presque cinquante ans après les premières bases européennes, les lucifériens arrivent de nouveau à noyauter efficacement le personnel chargé de faire l'Europe, avec leurs armes tentatrices habituelles : mensonges, prêts bancaires sélectifs, lobbying, égoïsme nationaliste, impôts-racket, pots-de-vin, technocratie antisociale, etc, etc., pour leur inspirer à faire des règles si indigestes et inacceptables pour les différentes populations concernées, y compris l'allemande, que le projet capote en bout de course. L'union Kohl-Mitterrand les en empêcha miraculeusement et presque involontairement. À chaque fois qu'il fut question de monnaie unique et de défense unique, les deux piliers pourtant incontournables de toute alliance fusionnelle entre souverainetés nationales, les lucifériens mobilisèrent leurs troupes pour protester et retarder l'échéance.

    Tant que le canal 666 sera capté par un tel nombre de mortels de l'espace, les lucifériens pourront contrôler efficacement une partie de votre destinée physique. Ils ont l'argent qui leur assure l'obéissance aveugle de millions de mercenaires flatteusement appelés soldats, et de millions de fonctionnaires sous leur influence, tous dépendants d'eux pour avoir un bon travail, dans ce climat d'instabilité chronique concernant l'emploi. Comme certains d'entre eux sont arrivés jusqu'aux plus hautes marches du pouvoir, ils ont l'habitude de s'entraider, ce qui leur donne un pouvoir de destruction effrayant et à nous, toujours plus de travail pour inspirer le personnel humain capable de les contrer. Alors que les fondateurs de l'Europe avaient clairement mis l'Homme au centre du système, force est de constater qu'année après année, l'argent vient sournoisement reprendre la place centrale de l'organisation européenne au détriment de l'intérêt humain, d'où ce climat social délétère et parfaitement logique : l'Homo sapiens sapiens, instruit de l'intérieur par nos messagers et de l'extérieur par nos associés humains, n'acceptera plus l'idée de passer en second dans l'échelle des valeurs et il a raison ! Actuellement, des sommes considérables qui seraient bien plus utilement dépensées pour lutter contre la misère et l'exclusion servent à payer fort confortablement des millions de fonctionnaires, de députés et de sous-secrétaires adjoints, dont l'existence et le travail ne sont pas toujours indispensables pour la bonne marche de l'Europe. D'autres sommes considérables furent englouties dans la guerre des Balkans. Les missiles à 6 millions de francs pièces pleuvèrent sur la Serbie à tire-larigot. Il faudra bien éponger l'énorme facture que va laisser ce conflit inutile à tous points de vue. Car après, il faudra reloger les Kosovars et obtenir d'eux qu'ils pardonnent aux Serbes. cela ne va pas aller sans mal, même si l'exemple de l'Allemagne de la France et de l'Angleterre est là pour les inspirer lorsqu'ils auront marre de se trucider sauvagement. Toutes ces sommes faramineuses gâchées, c'est le gras du mammouth, sujet tabou et sacré, spécialement dans l'hexagone gaulois; d'autres sommes considérables servent à bâtir de splendides buildings aux parquets de bois tropical rare et aux escaliers de marbre rose pour abriter tout ce beau monde (dont une partie est d'obédience luciférienne, donc anti-européenne, je vous le rappelle...), et servent à subventionner des foules de travailleurs et de fonctionnaires sur des tâches aussi importantes que calibrer des oeufs aux normes européennes, mettre inutilement des terres en jachère alors que les cultivateurs n'ont déjà pas assez pour vivre, ou définir le poids idéal d'importation des sardines portugaises. Je caricature à peine !

    La preuve ? Les vrais problèmes, tels qu'un système social égalitaire entre les pays, des programmes scolaires comportant très tôt l'étude d'au moins deux langues européennes en plus de la langue maternelle, l'exploitation des enfants-esclaves par délocalisation, les salaires des travailleurs à harmoniser, métier par métier, afin de désamorcer les tentations de concurrence sauvage (source d'accidents de transport souvent mortels), les normes de pollution et de destruction des déchets toxiques, la non-régulation des concurrences tarifaires qui poussent les agriculteurs de plusieurs pays à se haïr entre eux, les délocalisations sauvages, etc., sont escamotés ou remis sine die. Une vraie politique concertée pour lutter contre les infiltrations terroristes, une vraie police européenne d'intervention pour stopper les génocides environnants n'en est toujours qu'aux phases préparatoires, alors que c'est pourtant par là qu'il faudrait commencer. Bref, je crois personnellement qu'ils se payent ouvertement votre tête, et tellement ostensiblement qu'il y a évidemment une volonté secrète d'une partie de l'administration européenne en vue de décourager les honnêtes gens à matérialiser une Europe unie, autrement dit un vrai espace de paix, de liberté et de fraternité interethnique. Certains cassent ce que d'autres essayent de construire, pour vous racketter légalement et plus sûrement. Néanmoins, nos récepteurs Terriens eurent l'occasion de s'exprimer suffisamment sur ce sujet pour convaincre la majorité des électeurs des différents pays à réclamer, exiger cette Europe unie, cette monnaie commune, cette suppression des frontières, etc..

    Les carriéristes politiciens anti-européens, soudain à contre courant de leurs chers électeurs furent donc, l'un après l'autre, obligés de tourner leurs vestes en traînant des pieds tandis que nos alliés humains ont de plus en plus accès au pouvoir grâce à la justesse de leurs programmes et du résultat des urnes qui les conforte au pouvoir.

    L'Utopie européenne

    Cela commença avec l'union franco-allemande sur l'acier, comme garant de paix, puis l'agriculture, puis le Benelux se joignit au groupe, puis les pays du Sud et du Nord se rallièrent, amenant une nouvelle réalité de stabilité démocratique et de volonté pacifiste. Connaissant le passé plus qu'agité de ce Continent, c'est un véritable miracle qui se déroule chaque jour sous vos yeux ! Une utopie séculaire matérialisée, comme ce tunnel sous la Manche...

    Certains grincheux regrettent que l'argent vienne en premier dans la préoccupation des politiciens. Malgré les réticences philosophiques que tous les êtres immatériels éprouvent pour l'argent, force est de constater que des échanges commerciaux importants entre pays sont un facteur de Paix civile entre leurs peuples, quelle que soit la taille de leurs contentieux passés. La création de l'Euro, idée envoyée à notre récepteur qui vaut de l'or, est un autre échec cinglant des anti-européens. Trois cent soixante millions d'européens vont bientôt vivre selon les mêmes valeurs, le tout en cinquante ans. Voilà une des rares sources de satisfaction et de fierté que nous pouvons mettre au crédit de votre classe politique, moins les 2 x 15 % à chaque extrême de l'échiquier qui veulent continuer à semer la zizanie entre les êtres. Leur défaite finale est inscrite dans le temps, mais ils n'arrivent pas à s'y résoudre.

    Grâce à des changements dans les statuts, voulus par la majorité des électeurs, l'Europe continua lentement à fusionner, à s'élargir et à accueillir de plus en plus de pays, dès lors qu'ils remplissent les critères de Maastricht et d'Amsterdam, incluant, donc, une politique sociale et le respect des Droits de l'Homme dans la pratique. Ce mouvement gagnera peu à peu le monde entier, car cela aussi est écrit. Le libre arbitre humain ne sera, en l'occurrence, que capable de retarder ou d'avancer cette échéance mondialiste, mais en aucun cas de la stopper, puisque la Volonté de Dieu prévaut toujours ultimement, non pas parce qu'Il l'impose d'une quelconque façon, mais parce qu'Il a toujours raison ! Néanmoins, les irréductibles insoumis continueront, pour leur seul plaisir, à essayer de vous mettre de sérieux bâtons dans les roues avec leur armée de tortionnaires, de pervers, de mythomanes, d'escrocs mafieux et d'assassins. De solides institutions basées sur la Justice, entre autres sociale, sont les meilleurs remparts contre leurs sophismes manipulateurs. Utilisez leur arme favorite, à savoir l'argent, non plus pour amener la guerre, comme d'habitude, mais comme facteur de paix et de solidarité ente les peuples. Les machiavéliques ne se remettront pas facilement de cette stratégie !

    L'Europe, ce nouveau creuset des idées angéliques, est en marche. Ne laissez personne interférer avec cette destinée, mais au contraire jouez le jeu, tous autant que vous êtes : calmez vos peurs nationalistes obsolètes, puisque appartenant à un passé que toute personne saine d'esprit ne peut que vouloir révolu à jamais.

    À quoi sert l'Europe

    Ce que l'Europe doit être, c'est un exemple inspirant de pardon général, d'effacement intelligent de passé douloureux et la manifestation de ce que peuvent réaliser des peuples poussant dans la même direction puisqu'ayant un but commun. Les voisins africains, notamment, ont besoin que l'exemple européen réussisse. Vous avez besoin qu'il réussisse. Pour cela, c'est à vous, le peuple d'Europe unifié politiquement, d'exiger les structures et les gens compétents qui peuvent vous mener vers ces buts. Cette Europe des banquiers, des grands trusts industriels, des bureaucrates et des technocrates parasites et incompétents n'y mène tout simplement pas. Rester accroché à sa souveraineté nationale non plus. Il vous faut vite trouver une voie du milieu avant que trop de personnages flous comme Heyder ne pointent leurs nez chafouins dans les structures européennes. Pour créer quelque chose, il faut sacrifier quelque chose. C'est la loi immuable des grands équilibres. De même, si quelqu'un prend plus de liberté, cela implique qu'ailleurs, quelqu'un d'autre va en perdre. Donc, pour que l'Europe des Peuples et non des technocrates fonctionnarisés et partiellement corrompus, devienne une réalité, il faut dans l'avenir le plus bref harmoniser les législations du travail entre les pays pour couper court à tout conflit nationaliste ou corporatiste. Si l'on prend le problème récurrent des routiers européens, coincés entre le marteau de la sécurité et la double enclume de la rentabilité et de la concurrence sauvage, ils ont de surcroît à faire face à une lutte des tarifs de prestation de service changeant pour chaque pays et qui profite aux plus tricheurs et à ceux qui prennent le plus de risque avec la sécurité, alors qu'une loi décidant une prestation égale à salaire égal pour tous règlerait facilement le problème et favoriserait le travail local, donc une présence plus importante des travailleurs dans leurs familles à s'occuper des enfants qu'ils ont faits. Il n'est pas besoin d'une concurrence effrénée en ce domaine, car il y a de toute manière du travail pour tout le monde, les échanges de biens inter provinciaux ou internationaux s'accroissant toujours plus et les différents réseaux de transport étant encore loin de la saturation.

    Pour une Europe unie, tout ce qui est immoral ou engendre l'immoralité doit être éliminé du monde du travail et du commerce, sous peine de ralentir, voire d'interdire toute ébauche de sympathie entre les peuples d'Europe. Les agriculteurs, les pêcheurs, les éleveurs, les vignerons, les constructeurs, les transporteurs, etc., des pays européens doivent apprendre à s'aimer, à comprendre les problèmes des uns et des autres et trouver les bonnes solutions, c'est-à-dire celles qui ne lèsent personne. Il existe toujours un juste milieu pour toute chose. Tout l'art consiste à le trouver. Les politiciens élus pour construire l'Europe devraient enfin se réveiller et s'atteler aux vrais problèmes que sont les délocalisations de sociétés européennes dans des pays du Tiers-Monde, les différences de charges sociales entre les pays, source de concurrence déloyale et de dissension inévitables entre les travailleurs européens, l'harmonisation de la politique d'immigration, etc.. Le calibre légal des merlans ou la méthode de pasteurisation des fromages ne devraient, à mon sens, être inscrits à l'ordre du jour qu'une fois ces problèmes fondamentaux réglés...

    Seul l'équilibre global parfait apportera la paix et l'amour entre les êtres et le renoncement progressif à vos souverainetés nationales respectives est le seul moyen de faire de l'Europe une nation puissante, riche, protégée et pacifique, c'est-à-dire une grande société suffisamment aisée et compatissante pour aider tous ceux qui, pour une raison ou pour une autre, ont subi une injustice handicapante. Il n'y a pas d'acquis sans perte. N'écoutez pas ceux qui vous disent que ce genre de société est utopique, car c'est tout simplement votre avenir évolutionnaire. Il est très facile de construire cette Europe-nation : il suffit d'en avoir la volonté politique et non cette langue de bois continuelle, et ne pas mettre la charrue avant les boeufs : la monnaie commune ne doit pas être le seul, ou même le premier facteur d'unification. L'Homme en recherche de voisinage fraternel lui-même le doit.

    Ultimement, ce n'est que le jour où :
  • a) – La Terre ne sera plus qu'un seul pays.
  • b) – Il n'y aura plus qu'une seule armée en uniforme (en cas d'attaque extra-terrestre ou de tentative de putsch luciférien mondial).
  • c) – Une langue commune à tous en plus de la langue locale sera enseignée.
  • d) – L'unité dans une foi religieuse universelle et néanmoins individuelle, basée sur l'observation et l'analyse de la Réalité cosmique authentique et constatable (les détails montrant l'évidence du travail du Grand Architecte pullulent littéralement, ne serait-ce que dans votre propre corps), sera découverte et admise.
  • e) – Plus aucun laissé pour compte n'existera concernant les droits inaliénables d'expérimenter une vie décente, que cette planète pourra entrer, ainsi que ses habitants, dans un nouvelle réalité vibratoire, que nous appelons "Paix sur la terre comme au ciel", dans notre jargon. Vous devez y arriver. C'est impératif avant que le progrès incontrôlé ne vous décime. Seule une humanité unie pourra relever les grands défis auxquels vous serez immanquablement confrontés demain, en partie à cause de votre orgueil et de votre ignorance, d'ailleurs. Les seuls aides et conseils que j'ai le droit de vous donner dans cette affaire qu'il vous appartient pleinement de résoudre, maintenant que les anges ont fait ce qu'ils avaient à faire pour aider à la mise sur les rails de ce noble projet, c'est de commencer avec la nouvelle génération qui est née depuis 1995. Que tous ces enfants membres de la communauté européenne de l'Ouest, du Sud, de l'Est et du Nord apprennent la même chose et apprennent deux langues en plus de la leur. Ensuite, favorisez les voyages d'études et les échanges de classes un mois par an dans vos pays voisins mutuels. Que plusieurs heures scolaires soient par semaine consacrées à l'étude minutieuse du résultat des thèses de souveraineté nationale, ainsi que leur responsabilité directe dans tous les conflits, massacres, guerres et autres antipathiques et antichrétiennes activités auxquelles se livrèrent vos ancêtres respectifs depuis plus de cinq millénaires. Le reste viendra tout seul, croyez-moi. Mais il faut que tous les enfants aient accès à ce même programme et en même temps. Si c'est le cas, votre première génération sera européenne et non nationaliste (sauf quelques réfractaires moralement cornus et victimes du gène raciste résistant et qui seront toujours opposés à la paix et l'amitié entre les peuples et les races). Ce groupe sera démocratiquement dénommé "opposition" et ils auront à s'en contenter. La deuxième forte nécessité est de n'avoir plus qu'une armée, à commandement tournant, il va de soit; la troisième nécessité, mais là, cette condition a été remplie, c'est d'avoir une monnaie unique. Ensuite une législation du travail et un barème des salaires égaux entre tous les travailleurs des États, afin d'aider à une harmonieuse dissémination et mélange des ethnies entre elles, comme Tito avait essayé de faire avec son idée de Yougoslavie fédérale, mais en mieux si vous pouvez, ce que je vous souhaite vraiment.

  • Tout candidat à un poste de responsabilité européenne qui n'aurait pas dans son attaché-case ce genre de programme est donc fatalement un imposteur ou un usurpateur incompétent, deux raisons suffisantes pour l'évincer d'un poste de décision. Mettez à la place celui qui prouvera, par ses idées, qu'il veut vraiment travailler à la construction d'une Europe puissante car solidaire. Dans solidaire, il y a en effet le mot "solide". Nous en avons personnellement assez de compter les millions de cadavres, entendre ces millions de cris de détresse absolue, recevoir ces centaines de milliers d'ardentes prières pour échapper à tel ou tel viol collectif de soudards ivres d'alcool et de haine ethnique irrationnelle. Ces dernières décennies ont été très éprouvantes pour nous, car nous avons un quatrième chakra, donc des sentiments d'amour pour ce que vous êtes et ce que vous représentez. Chacune des souffrances que vous vous imposez les uns aux autres nous concerne et nous remue. Mais comme il n'y a pas assez de gens ayant gagné le privilège d'avoir un ange gardien personnel, il n'y a pas assez d'anges non plus pour faire face à tous les malheurs du monde que votre libre arbitre, désinformé par cette organisation mondiale difficile à comprendre (si l'on ne croit pas à l'oeuvre des forces obscures), n'arrête pas d'engendrer.



    EXTRATERRESTRE

    Nous sommes là pour clamer que seul l'amour est roi
    Et le crier bien fort pour ranimer la foi
    Vous aurez grâce à elle les clés du Paradis
    Condamnant à jamais les héritages maudits


    Votre culture, lorsqu'est abordé le cas des extraterrestres, vous porte à ne considérer comme extraterrestres que des civilisations vivant dans le même espace-temps que le vôtre et vous rendant physiquement visite grâce à des soucoupes volantes. Il y a rarement plus d'une planète habitée ou habitable par des organismes humains dans un système solaire et les distances entre systèmes sont trop énormes pour être parcourues autrement que par l'utilisation de forces ne pouvant être découvertes sans une science excessivement pointue. Pour prendre mon cas, je suis plutôt un exemple d'extraterrestre ne vivant pas uniquement dans votre réalité. Quand je suis sur Terre parmi vous, dans mon véhicule humain de fonction, ma conscience est également reliée à mon domicile galactique situé dans la dimension suivant la vôtre. Un jour, vous saurez aussi le faire, si vous devenez sage...

    J'avais déjà évoqué, dans l'introduction que j'aimais et connaissais votre planète. La raison en est qu'avec ce livre d'apocalypses, c'est la deuxième mission de révélations que je réalise auprès de votre espèce. J'ai en effet déjà effectué une mission d'informations des oeuvres de Lucifer et Satan (pour ne parler que des chefs) sur votre monde, mais à une époque bien reculée, il y a plusieurs milliers de vos années.

    Cette première mission d'informations couvrait la Grèce et l'Italie et je pus vivre longuement (plus d'un siècle) la vie d'un Grand Prêtre qui instruisit plusieurs milliers de disciples, ce qui eut pour effet de laisser mon nom dans leurs légendes mythologiques, car certains rédacteurs de ces allégories se trouvaient parmi mes attentifs élèves.

    À cette époque, le langage moderne que je peux utiliser maintenant n'était pas possible, aussi mes informations étaient présentées sous forme d'histoires et de contes significatifs des valeurs que je voulais leur révéler. Ainsi, pour leur faire mieux comprendre l'existence réelle de Lucifer, je dus leur dire qu'il habitait dans un lieu réel, appelé "enfer". Par contre, les histoires de punition éternelle par le feu purificateur pour les méchants n'appartiennent pas à mon enseignement. J'imagine que le côté purificateur du feu s'est, lors de la rédaction des légendes, facilement associé au concept de damnation de l'âme...

    Toujours est-il que, utilisant comme d'habitude des allégories en leur parlant d'enfer et de fleuve purificateur chargé, en traversant l'enfer, d'emporter continuellement dans son courant et de nettoyer toutes les immondices et les impuretés que les diables déversaient continuellement, mes disciples eurent l'idée d'appeler par mon nom "Éridan" le fleuve italien actuellement appelé "Pô" et connu, comme son correspondant grec, le "Styx", comme étant le fleuve traversant l'enfer. Mais maintenant que je suis de retour parmi vous pour une deuxième tentative d'explications, je suis content de ne plus avoir à parler comme à des enfants pour expliquer l'univers. Pourtant, tout n'est pas parfait, loin de là; voici, hormis la trahison de Lucifer et ses conséquences directes, quelques-unes des raisons de vos difficultés. En général, quand un tel niveau scientifique existe, un niveau de conscience spirituel s'est également développé parallèlement dans une telle civilisation, ce qui exclut tout comportement outrageusement dominateur, prétexte classique de départ de conflits. Vos créateurs, ne voulant à aucun prix de guerres galactiques cataclysmiques, ont multiplié les difficultés pour que de telles choses n'arrivent jamais. Cependant, dans un secteur universel touché et dominé par les sophismes lucifériens, tout, surtout le pire, peut advenir et souvent advient.

    C'est pourquoi un comité galactique de surveillance, dont je fais partie, est établi autour de votre planète, d'autant plus attentif que vos progrès scientifiques vous rapprochent du moment où vous allez découvrir de nouvelles énergies capables de vous propulser très loin de votre base terrestre. Or, votre état d'esprit belliqueux n'a en rien suivi la courbe descendante souhaitable pour une espèce commençant à pouvoir voyager dans l'espace et découvrir, qui sait, d'autres planètes civilisées. Vos militaires sanguinaires et ivres de gloire personnelle ont le contrôle total sur cette puissance de feu et tant que cet état de fait perdurera, le comité de surveillance galactique vous surveillera et s'arrangera pour vous empêcher de nuire hors de chez vous, si telles étaient encore vos intentions lors de votre future avancée scientifique.

    À ce sujet, quelques contacts ont été, sans parler de l'abécédaire, déjà effectués entre des membres de ce comité et quelques-uns d'entre vous. Vous en saurez plus quand les autorités militaires concernées se décideront à dévoiler les faits qu'ils cachent actuellement à l'opinion mondiale. Je suis bien obligé de respecter leurs décisions, mais j'ai en revanche le droit d'évoquer une affaire particulière, car elle est déjà partiellement connue de vous et n'a d'ailleurs pas fini de soulever des polémiques, vu le traitement ridicule qu'ont appliqués les militaires dans cette affaire : il s'agit de l'incident de Roswell; n'étant pas encore présent à cette époque, je n'ai eu que le rapport angélique sur ce sujet et voici ce qu'il disait, ou du moins ce que je peux vous en dévoiler :

    “Ce rapport évoque un accident qui se produisit au début des années cinquante, (en pleine expansion de la guerre froide des deux super blocs idéologiquement opposés, donc), incident nommé ainsi car arrivé non loin d'un village du Nouveau Mexique, Roswell, où un patrouilleur galactique chargé de "pirater" certaines données d'ordinateurs d'une base militaire secrète américaine à fins d'analyse, se trouva pris dans un soudain orage magnétique d'une puissance telle qu'il détraqua leurs instruments et provoqua un atterrissage violent et mortel pour trois des occupants du petit vaisseau. Le quatrième, ayant survécu quelques heures, mourut également, faute de soins appropriés. Leurs corps sont actuellement conservés dans une base militaire d'Arizona, au froid, et leur existence est classée ‘top secret'. Bien que leur technologie soit d'une grande fiabilité, des circonstances exceptionnelles peuvent toujours arriver, Roswell étant cette exception qui confirme la règle. Cet évènement aurait dû, surtout à une époque où les fusées n'étaient encore qu'à leurs balbutiements, devenir un évènement historique et permettre un bond énorme pour l'humanité, mais rien de cela n'arriva...

    "Car un cover up monumental de l'affaire fut immédiatement décidé par le Président-Général Eisenhower, obsédé par les secrets militaires depuis la préparation du débarquement normand, opération qui vit tout de même l'assassinat de plusieurs témoins potentiellement trop bavards; cette opération ne put se dérouler dans le secret que grâce au fait qu'en tant que militaire de rang presque suprême, Eisenhower pouvait compter sur une obéissance aveugle de l'armée grâce à ses glorieux faits de guerre lorsque ladite armée était le bras armé de la résistance angélique contre les lucifériens; cependant, comme c'est souvent le cas, certains témoignages ne purent être empêchés de circuler, car les témoins gênants tués avaient déjà eu le temps de parler de cet évènement autour d'eux avant de disparaître. Toutes les preuves visibles purent cependant être escamotées grâce à un ratissage géant de l'endroit par l'armée et depuis, rien n'est jamais arrivé officiellement à Roswell, sinon la chute d'un ballon météorologique. Du fait de ces rumeurs, de plus en plus précises malgré le temps écoulé, la cellule militaire, gérant au Pentagone le traitement des affaires de rencontres du troisième type, eut l'idée de faire un faux-vrai film de l'autopsie de l'un des malheureux patrouilleurs, suffisamment trafiqué pour qu'il paraisse vieux et vrai au profane mais ne pouvant longtemps résister à l'analyse professionnelle d'un laboratoire. Les anomalies du film furent donc soigneusement élaborées pour qu'elles paraissent "presque" crédibles au premier abord et que des journalistes en quête de scoop tombent dans le panneau, ce qui évidemment arriva dès que la cassette soi-disant pirate de cet évènement commença à circuler sous "le manteau". De qui ? Mais de ce service spécial du Pentagone, tout simplement. Une fois que les journalistes eurent bien amorcé l'intérêt du public, il ne restait plus qu'à faire intervenir les experts, qui dénoncèrent vite l'imposture, ce qui eut pour effet, conformément à ce qui avait été prévu, de décrédibiliser peut-être définitivement cette affaire aux yeux de l'opinion". Pourquoi la vérité fait-elle si peur aux dirigeants qu'ils veulent la garder pour eux ? Je ne comprends pas bien les raisons invoquées. Peut-être ne sont-ce pas les vraies raisons : ils parlent de sécurité, de ne pas affoler la population...

    Pourtant, ces différentes entités cosmiques mobiles membres de civilisations voisines qui se succèdent dans votre espace et dont certains privilégiés d'entre vous ont pu entr'apercevoir les patrouilles, sont tous des êtres bi ou tricéphales, issue d'une lignée génétique très proche de la vôtre avec ses quarante six chromosomes (comme celle du singe, qui est également très proche de la vôtre, mais dans l'autre sens) et sont dans leur ensemble presqu'aussi évolués spirituellement que des anges, ce qui fait que vous avez beaucoup moins à redouter d'eux qu'ils ont à redouter de vous. C'est d'ailleurs pourquoi ils vous gardent à l'oeil.

    Qui pourrait les en blâmer ? Sur ce genre de planètes (qui existent dans d'autres secteurs universels plus avancés car créés bien avant votre système solaire) tous les enfants reçoivent en effet une parfaite éducation par leurs parents aimants et des professeurs "hyper" compétents et intelligents; car le contrôle génétique s'étant développé chez ces espèces avancées dans le seul but d'améliorer la vie et l'expérience que ces populations peuvent en avoir et non de les manipuler, les foyers peuvent alors se développer dans une harmonie constructive gratifiante, où l'intelligence et la bonne santé suscite l'amour fraternel teinté de respect mutuel et de tolérance. Ce rapport n'est que l'aboutissement logique du processus mental vécu par ces heureux sujets depuis leur naissance.

    Les exemples fournis par les adultes sont donc ceux dont ces enfants ont besoin pour préserver la perfection que les dévas de la Nature (la version sanskrit des "anges") se chargèrent originellement de leur donner par le programme génétique qui se développe dès qu'ils sont en gestation dans les entrailles maternelles. Sur une telle planète, la population n'est pas plus nombreuse que ce que les ressources de ladite planète peuvent offrir. Ils savent en outre la respecter, car ils ont depuis longtemps découvert que la planète qui les abrite est vivante et que c'est leur Mère cosmique, au même titre que Dieu est leur Père. Ils tâchent donc de faire aussi bon ménage avec elle qu'avec Lui. Il y a la paix entre les peuples souvent très ethniquement métissés, l'armée, peu puissante, n'est là que dans un rôle défensif, éducatif et sportif, un peu comme vos boys scouts. Dans le monde tridimensionnel, tout le monde sait que la force brutale peut aisément triompher face à la seule vérité, ce qui est faux dans le monde quadridimensionnel ou la vérité est une arme encore plus irrésistible que vos bombes à hydrogène. Mais ils partagent avec vous le monde matériel et à ce titre vous surveillent comme un grand frère aimant ayant la garde de son petit frère, celui-ci se trouvant être en l'occurrence du type extrêmement vindicatif et virulent, ce qui complique évidemment la situation pour le grand frère en question. Un deuxième type d'extraterrestres se trouvant sur votre planète, que votre route peut donc croiser, sont les descendeurs qui, citoyens du cosmos comme vous, mais demeurant habituellement dans le monde quadridimensionnel, ont reçu un véhicule biologique de fonction pour venir sur votre sphère isolée effectuer telle ou telle mission. Ceux-là sont extraterrestres à l'intérieur de leur enveloppe charnelle, mais cette dernière est en tous points extérieurement similaire à celle d'un Terrien. Leur exceptionnelle intelligence et grande compassion sont les seuls signes distinctifs montrant leur origine spirituelle extérieure à la Terre. Le troisième type se trouvant sur votre planète en contact avec vous, ce sont les anges, déchus ou non. J'en parle suffisamment par ailleurs pour ne pas avoir à développer ici.





    Merci pour votre soutien !
    En faisant un don, vous nous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.
    Avec tout notre Amour... DAD

    Laissez un commentaire

    *obligatoire
    Vous êtes nombreux à nous écrire tous les jours pour partager votre vision de la spiritualité, vos commentaires ou vos encouragements : merci ! Nous avons besoin de cette relation avec vous pour continuer de vous offrir les informations que vous recherchez. Écrivez-nous en utilisant ce formulaire. Régulièrement, nous publions une sélection de vos messages sur notre Livre d'Or.


    Participez de toutes les manières possibles à la réussite du plan "Nouvelle Civilisation" de LUMOVIVO. L'utilité d'un individu pour la société ne se mesure pas aux tâches qu'il peut faire dans ou hors du groupe social. Passez le mot en faveur du plan "Nouvelle Civilisation".


    Toutes les religions du monde


    Influencer logo