Daniel Vallat DAD Editions Dons
Daniel Éditions Utopia Merci!
Vos questions Citations Festival LUMOVIVO Abonnement
FAQ Citations Festival Abonné?
LUMOVIVO
ArabicChinese (Simplified)EnglishFrançaisDeutschHebrewHindiItalianoJapaneseNederlandsPortuguêsRussianEspañol
Dyslexia ?


Blog ⇒ Archives...
Les livres de Daniel Vallat sont connus pour inspirer la foi... Découvrez-les !

Constitution

*IIIè MILLÉNAIRE*


Lotus

La présente constitution vise à replacer l'être humain, riche de ses potentialités, au centre de toute préoccupation, dans l'harmonie, l'unité, et la coopération.

Elle prend en compte la mondialisation en tant que processus souhaitable et inéluctable.

Elle se positionne sur la recherche et la mise en oeuvre des moyens conduisant à une mondialisation à taille humaine, par la responsabilisation des citoyens face à leurs choix de vie individuels et/ou collectifs.

Elle repose sur :
  • l'idée-force qu'un autre monde est possible, qui n'attend pour se manifester, que l'action concertée des citoyens décidés à le matérialiser concrètement.
  • les piliers inébranlables que sont la Déclaration Universelle des droits de l'être humain, la convention internationale des droits de l'enfant, le droit des femmes, la charte des droits fondamentaux, et tout texte à venir consacrant la primauté de l'épanouissement et de la liberté d'expression de la personnalité humaine, ainsi que la primauté de la Vie sous toutes ses formes, sur tout ce qui la menace ou tend à en limiter la libre manifestation.

  • Elle instaure :
  • Une priorité absolue dans le prise en compte des mécanismes d'exclusion et de paupérisation, d'explosion démographique, par la libération des moyens financiers nécessaires à la création de structures de développement, de restauration ou d'accompagnement social, culturel et économique adapté au lieu considéré.
  • La recherche du développement de l'esprit coopératif dans tous les domaines où il est applicable, en lieu et place du principe de compétition.
  • Une dynamique de cohérence proposant la mise en oeuvre de principes applicables au plan individuel, local, départemental, cantonal, régional, national, continental et planétaire, la notion de cohérence étant acceptée au sens que lui donne la physique quantique, en tant que concept qui maximise la cohésion globale mais aussi la liberté locale.
  • La mise en oeuvre du principe d'application de la meilleure solution provisoire, pour tenir compte de l'adaptation nécessaire aux changements fulgurants et aux mutations en cours sur la planète.
  • La règle selon laquelle c'est à l'être humain de décider du devenir du capital généré par son labeur, et non l'inverse.
  • Le droit imprescriptible des nations à gérer elles-mêmes leurs ressources naturelles et à subvenir à leurs propres besoins fondamentaux.

  • Elle ouvre un champs de coopération prioritaire illimité avec tout individu, groupe, quel que soit son importance et sa localisation, qui accepte ses principes et modalités de fonctionnement.
    Cette adhésion entraînant ipso facto l'émancipation de la personne ou du groupe, quel que soit son importance, des limitations liées aux conditions locales prévalant en un lieu donné, pour être reconnu comme individu ou groupe "citoyen du monde", bénéficiant pleinement des dispositions de la présente constitution, dans le strict respect mutuel de ses dispositions.

    Elle réunit les propositions conduisant à une démarche symbiotique entre l'être humain et son environnement.

    Elle affirme :
  • La priorité absolue du maintien de la biodiversité, et la propriété universelle et collective de toute forme de vie animale ou végétale naturelle.
  • Le droit imprescriptible de tout individu à se procurer, par ses propres efforts, ce qui est nécessaire à lui et sa famille en terme de besoins fondamentaux: Activité, nourriture, logement, culture, loisirs.
  • Le droit imprescriptible des populations à recourir et exploiter leurs cultures vivrières traditionnelles.
  • La compatibilité entre une cohérence globale, fut-elle planétaire, et le respect des particularismes locaux.
  • La nécessité du maintien de la diversité culturelle comme facteur d'enrichissement et d'épanouissement mutuel.

  • Elle réintègre le citoyen dans la maîtrise de ses droits et devoirs, en lieu et place du principe de délégation de pouvoir et de responsabilités.
    Elle instaure, pour ce faire, le principe de l'assemblée générale permanente permettant à tout citoyen ou groupe, quelle que soit son importance, quel que soit le niveau considéré, qu'il soit local, national, continental ou planétaire, de se prononcer sur la mise en oeuvre de décisions le concernant. La transparence de l'ensembles des processus consultatifs et décisionnels prémunit le citoyen de l'action des groupes de pression, occultes ou non.

    Elle pose :
  • Les bases du développement local, initié par les citoyens invités à s'approprier la maîtrise de leur environnement sous tous ses aspects: personnel, social, naturel, culturel, économique, à tous les échelons: local, cantonal, départemental, régional, national, continental et planétaire, en s'appuyant sur toute l'architecture composée des structures d'économie sociale, de commerce équitable, des structures locales, associatives, coopératives, mutualistes, non gouvernementales, transnationales existantes ou à venir.
  • Les bases inaliénables d'un libéralisme humanitaire authentique en lieu et place de la dictature financière déguisée en libéralisme.
  • Les bases d'un développement durable au plan culturel, social et économique, dans le respect et la promotion des particularismes locaux.
  • Le principe du libre accès à l'information libre, aux connaissances théoriques, aux technologies moderne ou traditionnelles, aux fruits de la recherche fondamentale ou appliquée dans le domaine de l'éducation, de la culture, de la santé de l'économie et de l'environnement.

  • Elle se substitue, là où elle est mise en oeuvre, à tout texte, et traité antérieur incompatible avec ses propositions fondamentales, à charge pour les structures concernées: Institutions nationales, O.M.C., F.M.I., Banque Mondiale, banques centrales – de mettre leurs textes, objectifs et pratiques, en conformité avec la présente constitution.

    Elle peut être substituée à toute constitution existante.




    À lire aussi :

    Les messages du Blog




    Merci pour votre soutien !
    En faisant un don, vous nous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l’élévation de la Conscience personnel et planétaire.
    Avec tout notre Amour... DAD

    Laissez un commentaire

    *obligatoire
    Vous êtes nombreux à nous écrire tous les jours pour partager votre vision de la spiritualité, vos commentaires ou vos encouragements : merci ! Nous avons besoin de cette relation avec vous pour continuer de vous offrir les informations que vous recherchez. Écrivez-nous en utilisant ce formulaire. Régulièrement, nous publions une sélection de vos messages sur notre Livre d'Or.


    Participez de toutes les manières possibles à la réussite du plan "Nouvelle Civilisation" de LUMOVIVO. L’utilité d’un individu pour la société ne se mesure pas aux tâches qu’il peut faire dans ou hors du groupe social. Passez le mot en faveur du plan "Nouvelle Civilisation".


    Toutes les religions du monde


    Influencer logo