Daniel Vallat DAD Editions Dons
Daniel Éditions Utopia Merci!
Vos questions Citations Festival LUMOVIVO Abonnement
FAQ Citations Festival Abonné?
LUMOVIVO
ArabicChinese (Simplified)EnglishFrançaisDeutschHebrewHindiItalianoJapaneseNederlandsPortuguêsRussianEspañol
Dyslexia ?


Blog ⇒ Archives...
Les “ livres de Daniel Vallat ” sont fameux pour inspirer la foi... Partagez-le !

Votre Devenir

*Paragraphe 41-51*


Devenir

Paragraphe 41
Dès lors que des mammifères à sang chaud apparurent sur cette planète, l'évolution menant à la conscience de soi devint l’objectif. C'est un processus normal et naturel. La conscience de soi progresse et se raffine; elle mesure son cheminement en temps linéaire, ou en courts segments; ces derniers sont comme les pièces d’un puzzle qui, une fois rassemblées, formeront la version holographique d’une vaste expérience. L’ego conscient observe sa vie d’une manière séquentielle linéaire (passé, présent, futur); cette méthode ne lui laisse pas soupçonner qu’il fait partie d’un plus grand projet, jusqu'à ce qu’une explication lui soit offerte de la manière dont cela “ marche vraiment ” et qu’il l’accepte comme étant la vérité.
La perception du temps est fondée sur un consensus : les cycles de clarté et d’obscurité servent de mesure du temps. Cependant, il y a d’autres manières de mesurer le temps qui peuvent être adoptées. Plus le cycle mesuré est long, plus l'expérience de vie de l'individu est longue. Bien que cela puisse paraître impossible, si un autre type de mesure du temps devait être adopté, la durée de vie pourrait alors être modifiée; elle serait rallongée ou raccourcie, selon ce que le cycle contient. Comment ce “ contenu ” pourrait-il être comparé ? Difficilement. Tout dépend des critères de mesure utilisés et ces critères proviennent d’un consensus général (ou généralisation de l'apport du groupe entier qui présente ses nombreuses et diverses opinions). En conclusion, la façon de mesurer le temps est un facteur déterminant dans l’expérience. Cette explication vise à démontrer combien le consensus général est important.
Alors, pour ceux qui auraient l’intention de manipuler un large groupe, il leur faudrait contrôler ce puissant outil qu’est le consensus général. Cela explique pourquoi ils ont provoqué la migration massive des populations vers les villes et qu’ils utilisent les médias populaires pour arriver à façonner les généralisations d'opinions. Voici quelques-uns des concepts qui façonnent les généralisations à l’heure actuelle :

• Le pouvoir et la permission sont dans les mains d'une divinité extérieure.
• La violence est la façon de résoudre les différends.
• Les êtres humains sont plus différents qu'ils ne sont semblables.
• Avoir raison est plus important que de comprendre.
• Le passé contrôle le futur.
• Le luxe et les plaisirs sont indispensables pour être heureux.
• La complexité est plus satisfaisante que la simplicité.
• La raison du plus fort est toujours la meilleure.
• Le service et le sacrifice sont les cadeaux ultimes qu'une personne peut offrir aux générations futures.
• Il n'y a pas assez de ressources et ceux qui possèdent doivent le dérober aux autres.
• Si quelque chose “ cloche ”, les lois et les règlements peuvent régler la question ou la solution se trouve dans un contrôle accru.

La liste est sans fin.

Que trouve-t-on alors dans le corps de ces messages qui pourrait remplacer ces croyances actuellement en vigueur ?

• Responsabilité et liberté sont des termes interchangeables.
• Pouvoir et consentement sont gardés ou cédés par choix.
• L'intention délibérée focalisée est un outil tout-puissant.
• Ce qui est croyable doit être logique.
• La responsabilité annule les attitudes de victime et d’abuseur.
• Là où est l'attention, est l'intention.
• Dans “ l’expérience de la ressemblance ”, la similarité attire les deux côtés.
• Il y a une distinction importante entre indifférence et tolérance.
• L'humanité a le choix de ses expériences à venir.
• Le sauvetage sans participation n'est pas une option disponible.
• La nature du nouveau est invoquée avant que le vieux ne disparaisse.
• Le chaos est une étape nécessaire dans le processus de transformation.
• L'engagement envers un objectif attire l'assistance qui aidera à l’atteindre.

En lisant et en relisant ces messages, ces principes, et d’autres encore qui se rapportent à la liberté de choisir la destinée de l’humanité sur la planète, deviendront un foyer d’intention profondément enraciné chez tous ceux qui choisissent de prendre part à ce processus. C’est aussi un projet logique auquel tous ceux qui ont des vues divergentes peuvent participer sans qu’il leur soit nécessaire de défendre ou d’attaquer les pensées diverses que le nouveau paradigme invoque. Le “ désir d’un nouveau paradigme d'expérience ” inclut tout. L'intention focalisée pour le “ plus grand bien de tous les intéressés ” permet à la pensée qui pense d’inclure et d’organiser en profondeur toutes les possibilités rationnelles émises dans un plan englobant qui sera aisément acceptable. Les êtres humains en devenir réussiront effectivement à devenir. C'est un foyer d'énergie qui inclut tout mais qui se fait pourtant extrêmement discriminant en ce qui a trait au choix de participation. Il offre l’occasion que le genre humain attend depuis fort longtemps de transcender son statut colonial pour revenir à la souveraineté et rejoindre sa communauté galactique.
Maintenant, venons-en à la question suivante : Si les Terriens se libèrent du joug en se déclarant propriétaires souverains de cette planète, combien de temps cela prendra-t-il à ceux qui désirent que la planète reste une colonie pour abandonner leur position ? Cette partie du plan est bien couverte; ne vous en faites pas. Mais il faut d’abord et avant tout que les êtres humains fassent leur choix, qu’ils déclarent leur intention à l’intérieur de leur propre conscience, qu’ils s'engagent à endosser la responsabilité nécessaire de concentrer leur intention voulue dans les Lois universelles et qu’ils permettent à la vision de se clarifier. La pensée qui pense est définitivement bien sage ! Certaines choses doivent se résoudre d’elles-mêmes par le biais de la tolérance. Cependant, souvenez-vous que tolérance n'est pas synonyme d'indifférence. La tolérance est une observation vigilante qui s’accompagne d’une émotion d’espoir en anticipation de voir une intention délibérée produire le résultat voulu. Elle naît d’une participation consciente à exprimer le principe de Vie que le cadeau de conscience de soi permet de percevoir. On la découvre en percevant ce que l'aspect sensible de la conscience saisit et sent lorsque la pensée pose des questions et en considère le contenu logique. La tolérance est la pensée qui pense à l’intérieur de la conscience individuelle et qui teste la validité de ses conclusions à travers l'aspect sensible, dans une réflexion tranquille, sachant qu’il n’est pas nécessaire de comparer ses conclusions à celles que quelqu’un d’autre aurait tirées de son processus de décision. Une vraie réflexion peut donc prendre place puisqu’il n’est nul besoin de défendre les conclusions. Le consensus n’est important que pour le contemplateur. Pensez-y !

Paragraphe 42
En acceptant d'élargir leurs vues sur l'expérience humaine, les participants s'identifient alors plus facilement à la tâche qui leur est offerte, celle d’orienter le cours des évènements vers un avenir différent de celui que certains ont planifié et de remettre le contrôle de la planète entre les mains de la population d’origine. Chaque unité de conscience qui s’incarne sur cette planète intègre l'histoire génétique passée du corps qu’elle occupe, telle que transmise par la lignée des ancêtres. Cet héritage inclut, entre autres, le droit souverain à la propriété de cette planète, non pas en tant qu’individu, mais en tant que membre de la famille humaine. On n’a pas besoin de creuser à fond l'histoire passée des “ familles royales ” pour y discerner le modèle de comportement qui anime ce segment de la mémoire consciente collective. La révision de l'histoire, à la lumière de l'influence de ceux qui gouvernent directement ou par manipulation les membres de l'humanité qui furent choisis pour accomplir ce rôle, pointe clairement vers l’avidité, la supercherie et la traîtrise comme procédures de fonctionnement standard. Par conséquent, en terme de valeur durable, il y a peu à gagner à répéter l'expérience humaine telle qu’elle s’est déroulée au cours de ce chapitre passé de l'histoire planétaire autrement que pour créer un désir profond et durable de la transcender pour aller vers un modèle d'évolution totalement nouveau. Nous ne voulons pas nier qu'il y ait eu beaucoup de progrès et qu’une bonne partie de l’expérience ait été éprouvée en sagesse. Nous voulons dire que tout l’enseignement qu’il était pratiquement possible d’en tirer a été recueilli et qu’il serait maintenant prudent d’abandonner le besoin de poursuivre l’expérience et de passer à un modèle d'expérience plus gratifiant.
Lorsque l'observateur est disposé à admettre une vue plus globale de l'expérience humaine, il voit sa perception du contenu de la conscience collective se transformer; il peut plus facilement distinguer et reconnaître l’oeuvre de ceux qui programment délibérément les attitudes générales et les opinions. L'observateur commence à se détacher de ces influences et à admettre que des étrangers, d'une autre nature et dont le modèle d’existence et le foyer d’intention diffèrent de ceux des Terriens, imposent leurs volontés à une population qui ne les choisirait pas consciemment. Cette découverte mène à des choix : celui de poursuivre obstinément le modèle en cours ou celui de s’en séparer et de déclarer son intention de se joindre au mouvement de transformation à l’échelle planétaire. Tenter de s’isoler et de maintenir un foyer individuel n’accomplit pas grand chose mais joindre un plus grand foyer d'intention qui compte modifier l'expérience planétaire offre une solution de valeur suffisante pour inciter à l’engagement. Tel que mentionné auparavant, un changement d'expression individuelle influence peu l'expérience des autres, tandis qu'un changement planétaire affecte toutes les expériences individuelles qui y sont connectées.
Ces messages continuent de développer un certain thème : celui de clarifier la situation actuelle qui pousse vraisemblablement l’humanité sur une spirale d'expérience descendante aboutissant à un esclavage abject et la destruction préméditée de l'énergie de l'âme, cette source qui place et influence l'étincelle de vie dans chaque corps. Cette étincelle, c’est la conscience de soi individuelle. Retirer cet aspect de vie de l'expression humaine la ferait régresser à l'état animal, ce que l’équipe adverse considère l’archétype d'esclave idéal. C'est l'explication la plus simple du futur qu’ils vous ont organisé. Mais, les contrôleurs ont un petit problème; ils désirent conserver un pourcentage de l'intelligence qui est liée à l'état de conscience de soi. C’est pourquoi les expériences et les essais se poursuivent continuellement pour déterminer quelles techniques de contrôle du mental et quelles facultés d'adaptation physique peuvent produire ce prototype idéal. Espérons que le scénario qui attend ceux qui continuent d’accepter l'endoctrinement, les vaccinations, la réglementation et la subordination de leur volonté à des pouvoirs extérieurs à eux-mêmes soit maintenant suffisamment clair aux yeux de ceux qui ont lu ces messages pour qu’ils acceptent la possibilité que leur contenu présente la vérité. Espérons également que le sens logique de provoquer le changement par une méthode qui ne soit pas anticipée par ceux qui projettent de contrôler cette planète et sa population tombe sous le sens. Il est possible de modifier l'expérience en faisant un choix conscient, en formulant une intention délibérée et en alignant cette intention avec les Lois de base de l'Univers, en d’autres termes, en faisant usage de son pouvoir personnel. Les Lois poussent ce pouvoir à l’avant-plan puisque la Loi d'attraction attire l’aide demandée en vue d’assister et non pour secourir. Pour que ce plan réussisse, vous devez essentiellement changer votre perception de la situation actuelle et passer du niveau de conscience de victime à celui de créateur responsable d'un nouveau paradigme d'expérience. Le désir que tout cela se produise pour le plus grand bien de tous les intéressés relâche son énergie dans le courant d'expression créatrice ! Comprenez bien que cela ne touche pas seulement l’espèce humaine assiégée, mais tous ceux qui sont impliqués dans le scénario complet, qu’ils paraissent appartenir au foyer positif ou au foyer négatif. Ce désir de provoquer la plus vaste et la plus profonde transformation possible de l’expérience galactique contient en lui-même la puissance la plus fantastique de le faire. C'est un moment sans précédent dans ce segment de l'histoire galactique ! Il comporte des occasions d’évolution incomparables pour ceux qui en ont le désir et qui acceptent de s’engager et de devenir des participants actifs dans cette transformation de la conscience. Espérons qu’un grand nombre d’individus seront capables de modifier leur vision du monde, de s’ouvrir aux possibilités disponibles et d’y réfléchir. Mais ce qui est encore plus phénoménal, c’est de participer sciemment et activement à ce projet. Pensez-y bien !

Paragraphe 43
Le processus de dégager la conscience collective du marais d'attitudes contrôlées de longue date et de pensées tournées vers de fausses nécessités progresse; un changement de cap se dessine à l’horizon. Mais il faut qu’un nucleus de gens éclairés et bien informés se forme. C’est là l’objectif de ces messages. Les lecteurs qui résonnent avec l’information que la trilogie présente vont la lire et la relire. Ils viendront à former un noyau essentiel qui en attirera d’autres en grand nombre pour se joindre au mouvement croissant qui tend vers la création du nouveau paradigme d'expérience. Désirer le changement, c’est déjà y participer à un premier niveau, mais désirer le changement selon un format faisable, basé sur une séquence logique et qui laisse place à un consensus de groupe, ce désir-là engendre un mouvement à saveur de succès. À mesure que le mouvement prend de la vitesse relativement à l’espoir de voir réussir le projet en cours, les participants engagés ne verront pas les résultats se manifester car ces derniers resteront pratiquement invisibles. Les participants feront plutôt l’expérience d’un savoir intérieur qui leur indique que tout se passe comme il se doit, car ils savent intuitivement qu’il est nécessaire, dans ce cas-ci, de “ se fier au processus ”, même s’ils ont cherché depuis longtemps à observer et à contrôler autant d'aspects de leur expérience de vie que possible. Ce lâcher prise ouvre la porte à la Loi de tolérance et lui accorde la latitude nécessaire pour manifester ce qui est invoqué au travers de la Loi d'intention préméditée (intention délibérée de créer.) Comprenez bien ceci : pour qu’une création voulue se manifeste, on doit lui permettre de se manifester. On y arrive en maintenant fermement l'intention à l’esprit, dans une foi absolue accompagnée d’un sentiment d’anticipation à l’effet que la création existe en tant que pensée énergétique et qu’elle attirera délibérément vers elle le format expérimental moléculaire qui lui permettra de se présenter en réalité visible.
Embrasser les Lois de l'Univers en tant que méthode viable pour donner naissance à un nouveau paradigme d'expérience à l’intention de cette planète et de ses habitants exige que les participants focalisent une intention bien engagée et qu’ils comprennent et appliquent les principes impliqués selon leur séquence interactive. Nous avons introduit ces lois dans leurs formats les plus basiques, et nous les avons accompagnées d’explications simples relativement aux processus interactifs et séquentiels qui leur permettent de servir de véhicules pour fins de création. Les Lois répondent à l’intention; elles opèrent donc souvent, sinon la plupart du temps, par défaut; par là, nous voulons dire qu’elles manifestent le contenu de la pensée. Donc, ceux dont les pensées se rapportent à la pauvreté et au manque créent dans leur expérience plus de pauvreté et de manque. Les pensées de victime attirent plus d'expériences de victime. Les pensées de haine et de vengeance apportent des expériences de haine et de vengeance. “ Désirer ” certaines expériences ou certaines choses n’apporte que davantage de “ désir ” et non la manifestation de l’objet du désir. Les pensées qui expriment une appréciation de l'abondance, du bonheur et de la joie attirent davantage de ces mêmes énergies. Tout dépend de la perspective de la conscience qui focalise.
Les Lois sont réelles et les résultats qu'elles produisent lorsqu’elles sont correctement appliquées le sont également. La difficulté, pour ne pas dire le piège, réside dans le doute qui survient pendant le temps d’attente qui se situe entre le moment de l’invocation de l'intention délibérée et sa manifestation en expérience réelle. Le temps que prend une pensée pour se manifester, à partir de sa formation énergique dans la matrice jusqu’à l'expérience réalisable, varie selon sa qualité, alors qu’elle est tenue en place pendant la période nécessaire. La qualité est grandement influencée par l'excitation émotive contenue dans l'anticipation avec laquelle l'évènement est attendu. Bien que le support émotif soit périodiquement présent, il est difficile de maintenir le niveau nécessaire d'anticipation juste en “ sachant ” que la matrice attire à elle l'énergie de condensation nécessaire pour arriver à l’accomplissement. C’est pourquoi cela facilite le processus que d’avoir de multiples foyers de participants qui ajoutent leur contribution à la pensée collective qui tient le modèle en place. Ici encore, le désir généralement partagé pour un nouveau paradigme d'expérience agit en tant que force organisationnelle; cette force est alimentée par les données contributives arrivant de toutes parts. Ces énergies sont focalisées dans un modèle défini, selon un processus en harmonie avec le flot de l'expression universelle, et elles se déversent dans la manifestation avec un maximum d'efficacité. En d’autres termes, en canalisant les énergies de la pensée au travers d’un foyer organisé sur lequel il y a accord, une dynamique s’établit; elle active à son tour une force magnétique qui apporte encore plus d'énergies au processus, ce qui ajoute de la puissance supplémentaire à toutes les phases. Ainsi, il semble que le processus se construit de lui-même parce qu’il se poursuit en harmonie avec le flot de potentialité créatrice dont on peut comprendre qu’elle est énergie qui n’a pas encore de but ni ne forme. Cette énergie vierge, non formatée, est plus rapidement imprimée avec l'expression désirée. Ce n’est pas comme de démanteler ou de reformater une énergie déjà imprimée. Puisque la Loi de tolérance est libre de choisir la combinaison la plus appropriée parmi les éléments essentiels disponibles qui bénéficieront à l’ensemble, c’est donc un flot harmonieux qui entoure la manifestation.
Souvenez-vous que toute tentative de manifestation, contraire au flot créatif qui maintient l’ensemble, doit être obligatoirement soutenue par un foyer solide à l’intérieur de directives soigneusement définies et contenant tous les éléments. Les facteurs d'erreur doivent être examinés et toutes déviations, soigneusement corrigées. Il existe donc une différence monumentale entre relâcher un flot d'énergie libre, mis en mouvement dans le cadre de directives universelles harmonieuses, et devoir se concentrer avec rigueur pour diriger une énergie qui dévie de ce flot. Les Lois qui travaillent ensemble en toute liberté jouissent d’une autogouverne disponible dans le cadre d’un processus qui utilise une sagesse bien au delà de la compréhension. C'est un avantage net dans la mise au monde du nouveau paradigme.

Paragraphe 44
La conscience de soi à laquelle chacun s’identifie provient d’une énergie qui baigne tout ce qui existe. Cette conscience fait des choix et elle s’observe elle-même à l’intérieur de ses choix. La variation dans la sélection des choix et leur ampleur dépendent de la bonne volonté à affronter les situations et les circonstances qui se présentent et à prendre des décisions qui comprennent toute une gamme d’effets, du plus grand au plus petit, sur le statu quo de chacun. Cela commence dès l’enfance. Durant cette période, les parents exercent une grande influence en approuvant ou en désapprouvant les choix que font leur enfant. Jusqu'à l'âge de 12 ans environ, l’enfant perçoit ses parents comme étant les “ dieux ” de son expérience de vie. La relation entre l'enfant et ses parents influence le modèle de prise de décision qu’il utilisera plus tard au cours de sa vie. L'enfant peut décider de suivre le modèle établi ou il peut choisir de l'utiliser comme un guide pour aller vers le changement. Encore une fois, la conscience fait là un choix décisif qui influencera son modèle d'expérience de vie. La confiance ou le manque de confiance acquis pendant l'enfance joue sur le courage et la hardiesse que chacun va démontrer au cours de sa vie. Le statu quo de l’individu est en outre influencé par d'autres interactions et expériences et par les tendances génétiques dont il a hérité via la mémoire cellulaire construite à partir des expériences de générations passées. Toutes ces influences sont en interaction constante dans la conscience, en plus des attachements que la personne crée avec les objets, les circonstances, les situations et les gens. Comme le “ monde moderne ”, avec ses possibilités de voyages de part en part du globe et ses échanges de communications internationales entre autres, propose des interactions avec un nombre de plus en plus élevé d’éléments, on comprend facilement que la vie sur votre planète est loin d’être simple à cette époque-ci.
Vous considérez la complexité dans laquelle la conscience baigne comme un progrès. Si c'était vrai, alors l'espèce humaine devrait être en ce moment extrêmement ravie et faire l’expérience d’une poussée évolutive mentale aussi bien que spirituelle. Mais ce n’est pas le cas ! Quelques-uns sont capables de réunir les pièces du casse-tête mais leur nombre n’est pas suffisant pour élever le niveau de l’expérience consciente de la majorité. Par conséquent, si l'évolution doit faire un pas en avant, il devient nécessaire qu’un nombre suffisant d’individus choisissent de faire de cet objectif significatif leur priorité. L'intention derrière ces messages est de prêter main forte en vous aidant à comprendre ce qu’il faut faire et comment le faire pour que se manifeste un changement de direction dans le plan établi pour l’avenir du genre humain sur la planète. Nous avons indiqué à maintes reprises que ce changement ne peut se produire que par les efforts concertés d’un nombre suffisant d’êtres humains qui font volontairement ce qu’il est approprié de faire pour produire ce changement. Chaque conscience individuelle doit d’abord laisser s’installer en elle-même le désir de voir se produire une transformation à l’échelle planétaire. C'est la fondation sur laquelle tout le reste sera érigé. L’individu doit comprendre qu’il lui appartient en toute légitimité et de par son héritage de prendre la responsabilité de la direction de son évolution. Jusqu'à ce qu’il fasse ce choix de la responsabilité personnelle, une autre unité de conscience quelconque sera heureuse de le faire à sa place. Une ADN spécifique fut introduite chez ceux qui habitaient cette planète originairement pour améliorer le bagage génétique originel et provoquer l'évolution rapide vers la conscience de soi; ce bagage hérité des contrôleurs ancestraux présente une tendance naturelle facilement activable chez le groupe et qui le mène inévitablement à la compétition et aux luttes de pouvoir plutôt qu’à la coopération. Par conséquent, il vous appartient de faire un choix intentionnel entre la compétition et la coopération. Cela mènerait à un changement majeur dans l'expérience du groupe dans son ensemble; l'expérience humaine s’orienterait sur une voie d'expression totalement nouvelle. Cela semble un choix tellement simple à la lumière de la transformation profonde qui en résulterait. Comme c’est le cas dans toute expérience de vie, les choix simples sont souvent les plus profonds et les plus transformateurs.
Pendant que les messages traitent des vérités simples qu’on retrouve à la base d’une expérience évolutive, les maîtres contrôleurs continuent de leur côté de compliquer et de confondre en causant le chaos en différents coins de la planète. Leur plan est de causer suffisamment de chaos et de confusion pour accabler leurs ouvriers trop indépendants (selon eux) et les pousser à abandonner toutes pensées de liberté en échange d’un climat social ordonné et paisible. À mesure que la confusion et le chaos augmentent, tous les souvenirs du passé paraissent contenir davantage de cet ordre et de cette paix que les gens désirent. C'est ce que les contrôleurs leur communiquent au travers de suggestions subtiles. Plus l'expérience entourant les citoyens devient complexe, plus il est facile selon toute apparence de pousser les gens à demander qu’un contrôle extérieur vienne remettre de l’ordre à leur existence. Alors, les étrangers pourront soutenir que “ l’humanité avait sollicité leur aide ! ” C'est en comprenant leur méthodologie qu'Il devient évident que l'humanité doit prendre la décision exactement opposée si elle veut se libérer. Elle doit décider que le contrôle par des étrangers sous l'apparence de “ gouvernements ”, surtout un “ gouvernement mondial unique ” n’instaurera pas l'utopie désirée. Il doit y avoir un noyau de gens renseignés et animés d’une intention bien focalisée qui sont engagés à initier une expérience indépendante et libre pour cette planète et ses habitants. On doit clairement comprendre que cette planète et ses ressources abondantes appartiennent à juste titre aux humains qui l’habitent et qu’il leur revient de les utiliser à leur manière pour se créer une place de membre indépendant au sein de la famille galactique. L'aide est disponible pour initier cette occasion. Les conseils le sont également; libre à ceux qui décident de tirer parti de cette opportunité de les accepter ou pas, selon leurs choix.
Ces messages en reviennent constamment au thème récurrent du choix et de la responsabilité. Espérons que cette compréhension et cette attitude serviront de prémisses à tous les individus qui ont des choix à faire. Ces personnes forment maintenant un noyau croissant de gens bien renseignés dont la pensée est focalisée sur l’intention délibérée de se réapproprier à partir d’aujourd’hui et pour toujours l'héritage qui appartient à la population humaine de cette planète. Cet héritage ne peut être réclamé que si vous savez qu’il vous revient de plein droit, que c’est la vérité, et que toutes vos actions impliquant un choix dérivent du fait de cet héritage. Désirer délibérément un nouveau paradigme d’expérience, avec la coopération comme foyer d’habilitation à agir “ pour le plus grand bien de tous les intéressés ”, établit une structure énergique. À l’état squelettique au début, la structure commence à se remplir, à prendre du volume, à attirer des énergies similaires, puisqu’elle est alignée avec l’action des Lois de l'Univers. Les ondulations continuent de grossir et le modèle de se fortifier à mesure que les messages rejoignent de plus en plus de gens et que ces derniers se joignent dans une entente consciente. Alors que le “ personnel au sol ” reste ferme dans son engagement, le sentiment d’anticipation qui alimente l'intention préméditée est également stimulé. L’aide commence à arriver sous divers formats d’intervention. Cette assistance ne créera pas le nouveau paradigme, mais elle maintiendra son support pour permettre au nouveau modèle de se dessiner.
En utilisant le terme “ personnel au sol ”, nous n’avons jamais voulu signifier que ce groupe agissait sous la direction spécifique d’une aide extérieure. Nous voulions simplement dire que ce sont des personnes qui travaillent en coopération et qui reçoivent maintenant une aide informationnelle de support afin qu’elles complètent la tâche assignée à laquelle elles ont consenti avant de s'incarner dans des corps humains spécifiquement pour aider cette planète à se libérer de l'esclavage et pour lui donner la pleine occasion d'évoluer. Ces personnes ont endossé les limitations humaines de leurs parents génétiques terrestres, mais elles ont apporté avec elles des forces à ajouter aux différents avancements évolutifs que les humains originaires de cette planète et ceux qui y ont été déportés ont produits. L’équipe au sol ne demande rien d’autre que l'engagement et la coopération de tous ceux qui comprendront l’opportunité qui leur est offerte. La raison de participer de chaque volontaire n'importe pas. Tous apportent leur contribution précieuse à une opportunité extrêmement riche et digne, au niveau individuel et planétaire, dont les effets se répandront avec une portée qui va bien au delà de l’imagination. Une fois que le rêve aura germé dans chaque imagination, il prendra racine et grandira en un engagement inébranlable qui alimentera le foyer intentionnel au cours de la période de chaos organisé. Du moins, nous l’espérons ! Cet engagement aidera chacun à garder son équilibre. Leur exemple de courage et de stabilité attirera en retour beaucoup de monde à la cause de la libération de l'humanité.

Paragraphe 45
Pour la conscience limitée, les concepts de temps, d’espace et de réalité présentent un grand mystère. Le taux vibratoire de l'expérience manifestée et de la matière observable ou des objets dont on fait l’expérience en 3e dimension requiert que le concept du temps soit interprété dans un format linéaire. Cette exigence sépare les évènements simultanés et les manifestations en segments identifiables, divisant ainsi des évènements multiples coactifs en unités reconnaissables. Ainsi, il est difficile de dégager une perception raisonnable et essentiellement exacte d’une série de situations complexes en utilisant seulement les morceaux connus. Le processus d’assembler des fragments d'information provenant d’une masse de données qui circulent en vue d’obtenir une meilleure vue d’ensemble nécessite l'activation d'une portion du cerveau qui est latente chez la plupart des Terriens d’origine. Il se peut que les facteurs connus ne fournissent pas assez d'information pour se faire une idée de l’ensemble; de plus, les éléments évalués séparément n’indiquent certainement pas non plus qu’ils forment quelque chose de vrai, une fois qu’il ont été combinés. En d'autres termes, l’expérience en 3e dimension est extrêmement limitative. C'est pourquoi il est si difficile de la transcender uniquement à partir d’un effort individuel. L'addition de médias multiples qui fournissent des quantités phénoménales d'information a été instructive car elle a permis aux citoyens de réaliser et de se révéler à eux-mêmes qu’il existe des situations qui sont plus importantes et plus inclusives. Il est toutefois difficile de formuler des conclusions exactes avec la quantité de données conflictuelles et délibérément trompeuses qui circulent. Les situations changent, l'information disponible change et il en résulte finalement l’accablement et la confusion.
Il est important de comprendre que la confusion qui est refilée à l’humanité en utilisant les deux bouts du continuum de l'information est volontairement provoquée. On vous offre simultanément trop d'information et trop peu d’information honnête et pertinente. Cela empêche les êtres humains penseurs et intelligents de tirer des conclusions exactes et des perceptions raisonnablement vraies du flot continuel d'information se rapportant aux évènements et aux situations. La recherche frustrante de l'information nécessaire mène les membres intéressés de l'humanité à baisser les bras ou à continuer à chercher avec plus ou moins d’efficacité s’ils veulent pouvoir percevoir intuitivement au moins un indice du vrai scénario qui se déroule autour d'eux. Sachant qu’il n’y a pas moyen de vérifier toute l'information, chacun tire des conclusions au meilleur de sa connaissance et fait l’expérience de la confusion et de la méfiance.
Est-ce qu'il y a une solution à ce dilemme ? Considérez qu’il vaut peut être mieux accepter la situation telle qu’elle se présente. Il est possible que la confusion et le chaos organisés à l’intention de l’humanité et auxquels cette dernière est censée se soumettre, soient exactement l'expérience qu’il lui faut. Ils s’attendent à ce que les êtres humains résistent, qu’ils condamnent les conditions chaotiques et qu’ils désirent en voir la fin. Mais, si les Terriens acceptent plutôt les conditions fomentées comme faisant partie du processus d'éradication du chaos et de la confusion mêmes dont ils sont l’objet et qu’ils les remplacent par une expérience totalement nouvelle, alors le scénario actuellement en cours sera totalement modifié, c’est inévitable. Oui, on peut dire que tout ce remue-ménage est inévitable. Le système actuel doit s’effondrer pour qu'une nouvelle structure soit mise en place. Cela fournira à l’humanité l'occasion d’intercéder et de créer pour elle-même ce qu'elle désire.
Mais, qu'est-ce donc que l’humanité désire créer ? Ce sera soit la continuation de la colonisation de cette planète par des étrangers ou soit une déclaration de souveraineté et de droit de propriété en affirmant que la planète appartient véritablement aux êtres évolutifs qui l’habitent. À cette fin, ces messages sont consacrés à instruire tous les êtres humains qui peuvent être contactés, tous ceux qui accepteront le défi et qui reconnaîtront leur vraie identité de citoyens plutôt que d’esclaves possédés. Ces individus doivent faire de cet objectif leur passion; ils doivent se consacrer à déclarer la libération de la planète au complet. Toute la pensée doit aller à recréer la totalité. De ce point de vue-là, on peut admettre que la poussée des adversaires vers une identité globale sert bien votre cause. Il n'y a certainement pas d'accidents. L'élan du désir “ pour le plus grand bien de tous les intéressés ” peut utiliser et utilisera toutes les facettes de l’expérience existante pour le plus grand bien de tous, lorsqu’il est relâché et autorisé à se réaliser via l'intention préméditée focalisée.
Il faut des êtres matures et intelligents pour concocter de manière réfléchie un plan sans précédent de coopération visant la plus haute intention possible pour une entière civilisation. Cela présente une occasion qui, si l’intéressé y réfléchit, peut raviver le souvenir de la raison pour laquelle il s’est incarné à ce moment-ci sur cette planète. Toutes les expériences vécues jusqu’à maintenant dans cette vie pâlissent en comparaison de la perspective de fournir une assistance à une planète assiégée et à ses nombreux habitants dont la liberté légitime est actuellement déniée, afin de leur permettre d’évoluer dans un environnement positif et encourageant. Cette assistance mettrait fin au viol et au pillage d'une planète et d’un système solaire richement doté qui sont utilisés à l’heure actuelle pour supporter des civilisations qui ont failli à la tâche de prendre soin de leurs propres planètes de résidence.
Un changement de conscience, passant de victime à personne souveraine responsable, est absolument nécessaire pour qu’une transformation radicale de l'expérience planétaire s’accomplisse. Les participants potentiels seront tentés de joindre une cause valable et de s’engager dans un projet coopératif si les avantages à tirer de l’expérience sont mis en lumière. À cet effet, les messages précédents ont énumérés les bénéfices offerts à l'individu ou au groupe. Des facteurs contributifs simples, mais encore incroyablement efficaces, ont également été mentionnés. L'occasion d'éprouver sa connaissance en sagesse en coopérant avec les Lois universelles fondamentales offre des possibilités d'évolution qui sont rarement disponibles au cours d’une incarnation. Il est rare qu’un tel boniment soit présenté pour attirer des unités de conscience hypnotisées afin de les éveiller et d’activer la participation qu’elles avaient projetée avant d’arriver. Toutefois, cette situation bien orchestrée dure depuis longtemps; elle est finalement mûre pour une transition à une manifestation d'expérience humaine différente. Votre participation pleine et entière est absolument bienvenue.

Paragraphe 46
L'information présentée jusqu’ici a permis aux lecteurs d’acquérir une plus grande compréhension de la raison pour laquelle ils se sont incarnés ici et de ce qu’ils sont venus accomplir. Des chapitres de transition présentaient pour votre réflexion certaines possibilités sur l'origine et l’évolution de l'espèce humaine sur cette planète; elles diffèrent grandement de ce que la religion la plus répandue et la communauté scientifique officielle vous ont présenté jusqu’à maintenant. Il est intéressant de noter que des objets anciens ont été trouvés sur de nombreux emplacements autour du monde; ils ont donné lieu à des recherches élaborées, d’ailleurs maintenant disponibles pour consultation, qui supportent la théorie de l'évolution forcée d’une forme de vie indigène à cette planète dans le but de servir les intérêts d’étrangers qui se posaient en maîtres des lieux. Ces faits remplissent de leur logique les intervalles que les principaux anthropologistes sont incapables d'expliquer et ce faisant, ils discréditent leurs conjectures historiques. Pour ceux qui consentent à considérer toutes les possibilités, y compris les deux théories incompatibles de l'origine de l’être humain communément discutées, leur processus de pensée s’en trouve rehaussé. Une fois que “ l’idée des possibilités” est incorporée au processus du mental/cerveau, cela change la manière d’analyser toute l'information qui arrive. Cela équivaut à briser la coquille artificielle dont les contrôleurs ont voulu enrober chaque conscience pour l’empêcher de réfléchir à quoi que ce soit d’autre que la diète de pensées approuvées standard dont ils gavent constamment les sociétés modernes. Bien sûr, tout cela est fait sciemment pour façonner la conscience collective/de la masse de la totalité planétaire; cette tactique s’insère parfaitement dans le plan visant à contrôler l'ouvrier humain et à le redessiner par le biais d’une involution forcée le menant au bas de l'échelle évolutive plutôt que de lui permettre d’avancer sur une spirale normalement orientée vers le haut.
Une fois cette compréhension fermement ancrée dans l’esprit des lecteurs de ces messages, ces derniers portent naturellement leur intention sur des manières de contrecarrer ce plan créé clairement et seulement à l’avantage des étrangers. Aucune conscience intelligente ne désire l’involution plutôt que l'évolution. Il devient également assez clair que, pour modifier l’expérience à venir, on ne peut utiliser une méthodologie qui a été délibérément introduite et encouragée par cette même influence extérieure qui a psychologiquement organisé chaque expérience humaine pour cadrer parfaitement avec sa stratégie de contrôle total. On doit comprendre que pour arriver à déjouer ces planificateurs, il faut aller vers une stratégie bâtie au moins une marche plus haute que les procédures de leur programme modèle. Leurs méthodes d'opération consistent à utiliser les Lois universelles selon un plan qui n'est pas en harmonie avec le flot d'énergie généré par l'expression de potentialité pure tendant vers une plus grande contemplation d’elle-même. Le plan d’involution des êtres humains sur cette planète est en opposition directe à ce flot. Donc, pour créer une expérience différente, il faut de toute évidence établir l'intention en invoquant volontairement les Lois universelles de manière à insérer cette intention dans le flot qui trouve son mouvement expansif à travers l’évolution des espèces.
Aucune expérience ou aucun objet ne peuvent se manifester sans qu’une pensée ne les ait d’abord conçus ou dessinés, pour ensuite projeter le dessin désiré dans le champ illimité d'énergie indifférenciée qui est disponible et qui attend de remplir le moule créé par le dessin projeté. Quand les Lois sont invoquées en vue de manifester une création en harmonie avec leur but et qu’elles sont relâchées pour remplir les détails du modèle de base, de merveilleux résultats se produisent. Par contraste, tel que mentionné précédemment, si les Lois sont utilisées dans un flot contraire, chaque détail doit être spécifié et maintenu au foyer avec concentration, non seulement pour créer le dessin, mais aussi pour le tenir en place. Par conséquent, à mesure que le modèle comprend de plus en plus de détails, il devient aussi de plus en plus fragile. Si la concentration qui le soutient était soudainement relâchée, le processus naturel de “ la pensée qui pense ” reconnaîtrait que ce design est en désaccord avec son but originel et elle entamerait un processus d'autodestruction.
Ce message présente une vue d'ensemble qui permet au lecteur d’élargir ces vues et de mieux comprendre la situation dans laquelle la Terre et ses habitants se trouvent à ce moment de leur histoire. Le mot “ transcender ” veut dire “ s’élever au-dessus, transformer, exceller ”. L'humanité doit “ transcender ” l’expérience en cours pour continuer sur sa trajectoire d'évolution. Pour y arriver, elle doit “ s’élever au-dessus ” de ceux qui contrecarreraient le progrès naturel. La pensée étant le point de départ de la création, il devient alors évident que le genre humain doit “ penser ” d’une façon qui est “ au-dessus et au delà ” de celle de ses geôliers, en utilisant un modèle conceptuel “ transformateur ” comme base de son intention. Cela pourrait lui attirer une assistance supplémentaire si des variations apparaissaient dans le modèle de comportement de l'humanité qui ne seraient pas consistantes avec les réactions qu’on attend d’eux face au plan de contrôle programmé. Des variations dans le comportement humain stéréotypé projeté forceraient l’attention de l’autre équipe à s’éloigner du foyer de concentration dont ils ont besoin pour maintenir leur programme en place. Cela affaiblirait en retour leur capacité de maintenir la forme de leur fragile modèle.
Il vous vient alors à l’esprit la question suivante : comment ce “ pattern de contrôle ” super important est-il tenu en place par les divers groupes qui composent le système de support fourni par les humains qui se sont ligués avec les actuels contrôleurs étrangers de la planète ? La réponse est très simple : par les rituels ! À la base de tout rituel, qu’il soit religieux ou fraternel, public ou secret, on retrouve un vocabulaire similaire ou une intention similaire. Tout ceci vise délibérément le contrôle du mental et limite le comportement de ceux qui y prennent part, même après qu’ils aient quitté le groupe et cessé la pratique de ces rituels. Les concepts inculqués continuent tout de même à exercer leur influence. L'impact d’une participation à une routine ritualiste conçue pour limiter et contrôler est profond et souvent difficile à transcender. Il en est ainsi parce que les patterns de limitation qui sous-tendent son objectif ont tendance à infiltrer de nombreux domaines de la pensée et à influencer certaines décisions qui empêchent de penser à différentes possibilités. Est-ce que tous les rituels sont involutifs ? Cela dépend de l’objectif de base et si ceux qui pratiquent ce rituel demeurent libres ou non du désir de contrôler ou d’utiliser le rituel dans un but malhonnête. Il est difficile d'invoquer un rituel et de maintenir son intention originelle pour quelque longueur de temps que ce soit. Par conséquent, nous préconisons fortement la spontanéité en méditation/prière.
Il pourrait vous sembler que presque tous les composants de la vie courante sur la planète sont entachés de quelque manière d’une intention malveillante. Des efforts de grande envergure sont définitivement déployés pour contrôler toutes les attitudes et les opinions possibles. La psyché humaine a été très bien étudiée en vue de limiter et de renverser le progrès que les êtres humains, indigènes comme déportés, ont réalisé. En fait, il a résulté de cette poussée pour limiter le progrès que la poussée pour le faire avancer a été plus forte qu'elle ne l’aurait été en d’autres circonstances. Il est difficile de limiter davantage ce qui a progressé en dépit de grands efforts pour prévenir le progrès ou l'amoindrir. La seule technique utilisée par les gouverneurs autoproclamés de la planète/du système solaire a été de se servir encore davantage des mêmes méthodes qui n'ont pas arrêté le progrès mais l’ont seulement ralenti. Leurs méthodes paraissent efficaces sur une foule; cependant, comme la plupart de ceux qui lisent ces messages peuvent en témoigner, il n’a fallu qu’une brève rencontre avec une présentation logique véhiculant des idées dérangeantes pour introduire des possibilités au travers de toute la programmation visant la limitation. Ce détail devrait en lui-même indiquer combien le succès de la programmation qu’ils infligent à l’humanité est ténu. Il est temps de commencer à penser de façon indépendante et d’inclure autant de possibilités que possible relativement aux conseils venant de toutes les sources qui veulent influencer l’expérience du cadeau de la vie. Considérez la source et sentez sa véritable intention. Est-ce qu'elle projette d'encourager les occasions d'évoluer ou est-ce qu'elle entend limiter, contrôler et mener éventuellement à une diminution des possibilités de faire des choix indépendants volontaires pour le plus grand bien de tous les intéressés ? C’est en mesurant la qualité de l’intention qu’on peut soigneusement estimer une source et son message. Cependant, une information (un rituel) conçue d’avance pour influencer négativement, même si elle est utilisée par une personne qui a la meilleure intention du monde, ne peut faire autrement que d’accomplir le but original ou au moins causer de la confusion. Les occasions d’apprendre à discerner abondent. Observez et considérez avec soin plutôt que de tirer trop rapidement vos conclusions. Si un participant entend clairement et de manière définitive s’aligner à ce qui représente le plus grand bien pour tous les intéressés, il saura discerner correctement s’il reste en mode observateur, car cette façon d’être lui laissera sentir ce qui se passe.

Paragraphe 47
Chaque individu perçoit la réalité (sa version de la réalité) de la situation actuelle au travers d’un filtre forgé par les influences antérieures. Ces messages passent littéralement au travers des systèmes de croyances de chaque lecteur comme une farine au travers d’un tamis et le lecteur les reçoit en un format qui lui est acceptable en tant que réalité. Le lecteur incorpore dans son système de croyances courant ce qu’il considère acceptable et cela donne lieu à la création d’un nouveau format de réalité. C'est un processus constant et continuel qui prend place avec toute l'information reçue de toutes les sources. La quantité de changement qui s’insère dans chaque format (version) de réalité dépend de la flexibilité de la psyché individuelle. Le lecteur glane dans ces messages l’information qui lui est acceptable et cela varie d’un individu à l’autre. Les segments qui paraissent particulièrement importants aux yeux d’un individu ne seront pas nécessairement les mêmes pour un autre. C'est pourquoi nous vous encourageons tous à lire et à relire l'information. Lorsque le lecteur accepte des portions de l'information comme étant peut-être vraies, le format de sa réalité change. Il perçoit les différentes perspectives présentées dans le texte et il les accepte ou les rejette lors de chaque relecture. Ainsi, chaque nouvelle lecture laisse entrevoir sa cargaison d’informations qui paraissent particulièrement significatives et en retour, cela stimule de nouvelles compréhensions alors que le mental/cerveau est activé par la considération de possibilités différentes. C'est un programme à deux volets : 1) il éveille et amplifie les capacités latentes naturelles qui ne sont pas encore utilisées et 2) il réactive celles qui ont été désactivées par les procédures de contrôle mental dont tous ont fait l’expérience à des degrés croissants et depuis bien au delà d’un siècle.
Le processus entamé par la lecture et l’assimilation des facettes d'information que le système de croyances trouve acceptable déclenche une transformation dans la façon de penser qui se propage dans d’autres domaines de l'expérience de vie. Si le processus vise la création d’un nouveau paradigme d'expérience pour les humains et la planète, il provoque également d’autres changements qui bénéficieront à ceux qui choisissent d'incorporer une plus grande flexibilité dans leur concept d'expérience de vie dans un corps humain. Faire l’expérience d’un rôle actif dans le processus de création, à la densité actuelle du niveau vibratoire de la terre, exige la capacité de reconnaître, d’intérioriser, d’analyser, et d’exprimer ses émotions dans l'intention délibérée de vivre “ pour le plus grand bien de tous les intéressés. ” L’interaction s’installe et elle ondule en un mouvement expansif qui produit des effets d’une grande portée, bien au delà de la capacité de comprendre d’un esprit fini. L’attitude qui veut limiter pour contrôler l’expérience est fondée sur la peur; une telle attitude doit être abandonnée. On croit que le contrôle peut neutraliser la peur en ce sens qu’il peut ralentir le changement afin de procurer un peu de paix existentielle. Cependant, le contrôle exige davantage de mesures de contrôle pour maintenir l’expérience à l’intérieur des limites originales choisies. C’est un cycle qui n’en finit pas de s’enfoncer de lui-même dans la négativité. C'est le mode qu’ont adopté ceux qui posséderaient et contrôleraient cette planète et ses habitants. Une intention de créer, alignée avec les Lois Universelles, “ pour le plus grand bien de tous les intéressés ”, invoque délibérément le changement. C'est en relâchant cette intention dans les Lois que la transformation s’installe dans un cycle coordonné qui est logique et facile. Dans un pareil contexte, il est possible de faire l’expérience de la “ liberté ”. Quand tous sont inclus, l’expérience de l'abondance se manifeste alors en une myriade de modes différents. La liberté encourage et permet la diversité d'expression alors que le contrôle demande la conformité et la limitation, deux concepts qui sont contraires aux désirs naturels d’une conscience éveillée à elle-même. Ceux qui ont atteint un état de conscience plus libre l’ont fait en s’alignant avec le flot d’une plus grande contemplation du soi émanant de la potentialité pure; on sait que cette dernière s’explore elle-même au travers de la pensée qui trouve son expression dans l’expérience éprouvée en sagesse. C'est par le biais de la sagesse – une connaissance acquise en vivant une expérience réelle – que se fonde une plus grande liberté. C'est pourquoi les unités de conscience éveillées révèrent la vie sur une planète en 3e dimension et désirent en faire l’expérience. Le fait de “ savoir ” accélère grandement l'évolution de la plus grande matrice de l'âme dont chacun est une partie interactive complexe. Ce processus permet à chacun d’acquérir progressivement une plus grande compréhension de sa nature et de son identité. Cette réalisation de soi minutieusement menée est à la base de tout progrès. Chaque découverte ajoute à la compréhension de base (au savoir) que chacun est un aspect indispensable de l'essence de la totalité. Cette totalité demeure incomplète jusqu'à ce que tous ses fragments soient assemblés dans la conscience de la vraie nature de l’aventure en cours qui doit être entièrement investiguée et comprise dans ce grand cycle.
Le concept “ à jamais ” est incompréhensible. Le seul segment de pouvoir qui est disponible à la conscience éveillée est celui du “ maintenant ”. La conscience vivant en 3e dimension continue de focaliser sur le passé et le futur, ce qui l’empêche de participer au seul moment d’influence disponible. La mémoire passée est sensée servir de source informationnelle pour prévenir la répétition d'expériences antérieures peu appropriées. Le futur est un point inconnaissable, prêt à recevoir l'expérience qui se manifestera suivant les intentions et les actions du moment présent : le “ maintenant ”. Ce futur inconnu ne peut offrir rien de neuf si personne n’est là, au présent, en train de penser et de créer à partir d’une intention. On a fait remarquer que si toute la pensée dirigée vers le passé et le futur était soustraite de toute la pensée qui focalise sur le moment présent sur cette planète à n’importe quel moment, il y aurait réellement très peu de gens présents. Pensez-y sérieusement.
Notre explication soulève la question suivante : quelle différence y a-t-il entre se garder de transposer sa pensée dans le futur et projeter qu’un changement se manifeste dans le futur ? Quand une conscience émet une pensée créatrice, cette conscience voit son intention déjà manifestée. En d'autres termes, l’intention d’une manifestation future est ramenée dans le moment présent comme si elle y existait déjà. L'imagination permet au penseur de faire l’expérience en image ou en émotion ou dans les deux modes de ce qu’il a projeté, comme si cela existait dans le moment présent. Comment cela est-il possible s’il ne connaît que la structure de base ? La réponse est de prétendre que toute la connaissance est là et de jouer avec les perceptions de ce que cela pourrait être. Même si seulement un minuscule segment de la totalité est examiné dans l'exercice d'imagination et qu’il y a assez d’énergie pour stimuler ce segment, alors une totalité apparaîtra. Le segment de la pensée qui pense coordonnera et révisera les complexités dans un format équilibré et harmonieux qui dépassera toutes les attentes. La naissance du nouveau paradigme d'expérience initiera le changement en réorganisant les évènements journaliers du genre humain. Ceux qui sont les instruments de ce changement désireront que de grands changements se produisent rapidement. Cependant, de petits changements prenant place en beaucoup d’endroits et lors de nombreux évènements différents démarreront la transformation. Il est plus difficile de colmater un grand nombre de petits trous dans un mur de plans que d’en colmater quelques-uns plus grands. Une énergie subtile qui travaille en beaucoup d’endroits mène à des changements profonds. Faites confiance au processus !

Paragraphe 48
C'est comme si la planète elle-même respirait une bonne bouffée d’air avant de commencer à littéralement frissonner et à trembler dans un effort de concentrer ses énergies pour se sauver elle-même de l'abus qu’elle absorbe même en ce moment. Dans son processus de pensée collectivisée, il semble qu’elle en soit venue à la conclusion que cela suffit et qu’il est temps d’entamer des représailles pour repousser les attaques implacables d'activités destructrices auxquelles ses pensionnaires s’adonnent volontairement à ses dépens et se libérer. Comme toutes les manifestations maintiennent un équilibre énergétique, on peut dire que la terre est un “ utérus ” ou receveuse/réceptacle des énergies créatives qui sont focalisées au travers du soleil, situé au centre de ce système planétaire. En ce moment, la terre est la seule planète de votre système solaire qui supporte à sa surface des êtres humains évoluant au niveau de la 3e dimension.
Si l’histoire, telle que vous la connaissez actuellement au plan de la réalité humaine, semble s’étaler sur une longue période, en fait, l’histoire de la planète en tant que telle couvre des périodes de temps incommensurables lorsque mesurées en temps linéaire. Aussi difficile à comprendre que cela soit, il existe d’autres systèmes logiques qui permettent de percevoir un processus évolutif. Quand le cerveau/mental est complètement activé, sa capacité de transcender le besoin d'observer en mode linéaire enclenche un processus qui relève le facteur temps de son influence de contrôle dans l’observation et le ramène à une variable de faible importance. Le processus lui-même devient le facteur gouvernant, ce qui permet à l'esprit de se concentrer et de comprendre le flot d'interactions à facettes multiples que contient le scénario holographique qui se déroule. Changer de mode d'observation et passer à une plus grande capacité d'observer les nombreuses parties d'un tout en interaction simultanée transforme la perception du soi qui évolue à l’intérieur de ce mouvement illimité des énergies. À mesure que le champ de perception d’une personne s’ouvre pour englober le tableau énergétique plus vaste, sa conscience se transforme à la mesure de l’expansion de sa capacité de comprendre. La capacité accrue de percevoir une situation de manière plus inclusive permet de dégager une compréhension à partir d’un point de vue dimensionnel différent. Ainsi, on peut dire qu’on fait l’expérience de la vie à partir d’un plan d’observation dimensionnel plus haut ou plus grand. Cela n'indique pas un niveau d'expérience “ plus facile ”, mais un niveau qui inclut davantage de causes et de détails auparavant passés inaperçus lorsque les capacités étaient moindres. L’acuité de pensée accompagnée du désir d’en savoir plus afin d’exprimer davantage précède les changements dimensionnels. En d'autres termes, il faut développer sa capacité et l’appliquer, avant de pouvoir accéder à de plus hautes dimensions d'expérience. Le transfert à une autre dimension ne se fait pas avant que les compétences nécessaires n’aient été développées en vue de faire l’expérience du prochain niveau dimensionnel et de maintenir la concentration qu’il faut pour y demeurer.
On doit gagner son transfert vers des dimensions plus hautes (ou se le remémorer) en pratiquant maintenant. À la base des changements dimensionnels, on trouve l'appréciation du cadeau de la conscience de soi. Cela ne peut se faire en présence de la désapprobation de soi ou en tandem avec un tel sentiment. Le “ soi ” fait toujours de son mieux dans l'environnement qui lui est fourni par ses propres pensées environnantes. S’il est immergé dans l’appréciation de lui-même, il grandit en expression. Par contre, s’il est entouré par la critique et les pensées qui le rabaissent, il rétrécit et la capacité d'exprimer efficacement son énergie vitale lui échappe. On doit bien comprendre la différence entre l’appréciation de soi et le gonflement de l’ego. Le processus est-il oui ou non basé sur la comparaison aux autres ou avec les autres ? Voilà la question. Le facteur clé repose sur ce que le soi considère en lui-même, sans ressentir le besoin de se mesurer/comparer au moi des autres. Chacun s’élève à l’intérieur de son propre monde de conscience de soi. Ce que pensent les autres ou ce que le soi pense qu'il a accompli comparé aux autres n’est d'aucune valeur dans le voyage à travers l’expérience de 3e dimension. Chaque voyage est complet en lui-même.
Les autres êtres qui sont présents font office de miroirs dans l’observation du moi. Ce que l’individu perçoit chez les autres est la réflexion de ce qu’il est incapable de voir en lui-même. On dit que “ chacun est seul dans une salle de miroirs ”. Jusqu'à ce que le soi soit disposé à se reconnaître “ lui-même ” dans ces miroirs, il n'y a aucun moyen de trouver la porte de sortie du hall. Trouver la porte déjà ouverte demeure toujours une surprise, car il est impossible à un individu de déterminer quand il a atteint la capacité de personnifier les facettes de conscience de soi nécessaires pour entrer dans la prochaine expérience dimensionnelle. De là, la surprise de s’y retrouver. Il y a bien des rumeurs qui circulent au sujet du changement dans les vibrations de la terre qui “ transportera ” ses habitants dans une dimension plus haute. Nous affirmons haut et fort, ici même, que c’est la capacité des humains à exister au niveau d'expérience dimensionnelle suivant qui déterminera si oui ou non ils feront ce transfert. La Terre peut et fera un tel changement. Combien l'accompagneront dans ce changement ? Cela dépend des individus eux-mêmes, de leurs capacités personnelles acquises par le biais de l’appréciation du “ moi ” et de leur aptitude à permettre une expansion de leur processus de pensée vers de nouvelles possibilités de faire l’expérience de ce qui les entoure ici et maintenant.
La capacité de laisser tomber les vieilles zones de confort familières et de se permettre de participer à la création d’un nouveau paradigme d'expérience est un défi beaucoup plus grand que ce qu’on peut imaginer au premier abord. L'aventure semble intrigante; toutefois, sauter dans le vide, du haut de la falaise, pour s’offrir de nouvelles expériences inconnues sans aucun système de référence familier exige un engagement et une grande mesure de courage. Si ce n'était pas de l'horreur de “ connaître ” la vérité sur le génocide et l’esclavage qui les attendent, peu de gens auraient la motivation nécessaire ou le courage de faire le choix. C'est un choix simple qui ne comporte que deux options. Il n'y a aucune place intermédiaire où aller. Vu de cette façon, la création d’une nouvelle expérience basée sur l’appréciation du soi et la transcendance de la conscience de victime est tellement plus attirante qu’une descente sur la spirale de l’involution jusqu’à un abus encore plus sérieux des habitants et pour une durée plus longue. Il n'y a pas de libérateurs en vue qui se soucient de s’impliquer avec ceux qui ont trop peu de “ tripes ” pour s’aider eux-mêmes. Une prochaine occasion de poursuivre l’expérience actuelle qui est d'apprendre comment se hisser hors de la crevasse en utilisant ses propres lacets de chaussures par le biais de l’appréciation de soi et en pensant en termes de possibilités attend les entêtés et les timorés quelque part ailleurs. Le choix de faire partie de ce scénario sur cette planète à cette époque-ci n’est pas un accident. Vous êtes ici par choix et vous avez un choix supplémentaire à faire. Nous vous suggérons de le faire... avec style et enthousiasme !

Paragraphe 49
Chacun des livres de la Trilogie (Nouveau Paradigme, Le Mutant, Votre Devenir) circulent par milliers dans le monde et crée une ondulation de changement dans la conscience du lecteur et de ce fait, dans la conscience collective. Ces livres ont fait leur chemin dans plusieurs pays; le mouvement vers le changement prend donc un caractère international. Espérons qu’ils seront traduits et que des copies circuleront dans plusieurs langues. Il est nécessaire que le foyer de coopération pour la création d’une expérience différente provienne d’une influence globale. Il faudra une intervention d'un autre genre dans les pays où la population a peu ou aucun accès aux communications autres que la propagande de leur gouvernement. Ce problème reçoit une attention très spéciale, croyez-le. Et n’oubliez pas la théorie du centième singe. Dans ce cas-ci, incluez dans vos prières et vos méditations que des méthodes spéciales soient utilisées pour rejoindre ces gens-là. Il est conforme aux Lois universelles qu’on vienne en aide à ces segments de l’humanité, pour leur plus grand bien, lorsque vous en faites la demande à leur place. En réalité, vous ne faites qu’appuyer ce qu'ils demandent déjà pour eux-mêmes. Plus la situation se fera oppressive, plus le cri silencieux de ceux qui en font l’expérience sera fort. La liberté d’évoluer est un désir naturel que tous connaissent aux niveaux les plus profonds de leur conscience. Ce qu’un être n’a pas le droit de dire, il peut le penser avec grande émotion.
Bien que nous l’ayons fréquemment mentionné au cours de ces messages, le pouvoir de la pensée est un pré-requis au mot articulé si ce dernier doit également véhiculer la puissance. Lorsque plusieurs personnes qui s’entendent sur un point focalisent les pensées et les mots avec passion et enthousiasme, cela crée un mouvement pour manifester l'intention désirée. Et si d’autres personnes viennent ajouter leurs énergies contributives à ce foyer, les ondulations en viennent à former des vagues. Enfin, lorsque l’accord et la coopération focalisent un désir positif pour le plus grand bien possible et le meilleur, il n’y a pas grand chose qui puisse empêcher la manifestation de l’objectif visé. Mais il est crucial de comprendre que le vieux modèle doit cesser d’exister dans le processus de création du nouveau modèle, car les deux ne peuvent partager le même espace, sauf si le vieux est en déclin et que le nouveau entre dans la réalité. Pendant le déroulement de ce processus, il est essentiel de tenir le rêve fermement en place, car il serait facile d'interpréter la période de chaos et de confusion nécessaire comme étant un échec plutôt que de reconnaître ces bouleversements comme étant les premières étapes menant au succès. Il est extrêmement important que tous les membres du “ personnel au sol ” aient une compréhension solide de la raison d’être de la période de chaos. Elle a une fonction : faire disparaître le vieux et créer de l'espace pour le nouveau. C’est également une occasion de siphonner du chaos des énergies disponibles supplémentaires pour les reformater selon le nouveau modèle désiré.
Reconnaître le démantèlement des patterns de sa vie personnelle lorsque cela vous arrive aussi bien qu’aux autres et savoir que cela est absolument nécessaire pour manifester une manière de vivre grandement améliorée sera tout un défi. C'est pourquoi les messages vous ont avertis dès le début de vous préparer aux changements de la meilleure façon possible. Cela est extrêmement difficile, étant donné le style de vie urbaine que la majorité des gens modernes ont adopté, ce qui les rend dépendants des magasins et des restaurants pour se nourrir; ce système requiert que des provisions viennent de très loin pour être livrées chaque jour. Les emplois dépendent de l’énergie et des lignes de communications, et peu de gens fabriquent des produits qui seraient réellement utiles dans une situation de survie. Il y a 50 ans, la plupart des gens avaient de la famille qui habitait la ferme et qui pouvait les aider en leur fournissant les nécessités de base en terme de nourriture pour au moins un certain temps. Même dans les pays du Tiers-monde, les petits fermiers ont été chassés de leur terre pour faire place à des méga fermes mécanisées. L'humanité a accepté qu’on la mette en péril, au bord de la misère : les besoins de base pour assurer la survie sont contrôlés et les réserves mondiales sont très maigres. Cette information ne vise pas à divulguer la peur mais à vous pousser à réfléchir non seulement à ce qui est possible, mais également à ce qui pourrait vraisemblablement arriver dans un avenir rapproché. Les citoyens qui ont accordé peu d’attention à la situation critique des fermiers/ranchers dans le passé devraient maintenant comprendre et repenser aux inquiétudes que ces gens présentaient. On tente encore d’éliminer les fermiers qui ont survécu. Les producteurs qui ont su imaginer constamment des moyens de demeurer sur la ferme forment un groupe tenace et effectif. Ceux qui opèrent à l'extérieur du système officiel d'importation sont maintenant trop peu nombreux pour nourrir les multitudes urbaines. La situation est la même partout dans le monde.
Les êtres humains peuvent être très créatifs quand vient l’heure. Mais est-ce que le citoyen urbain pourrait survivre si toutes les commodités modernes venaient à disparaître ? Ceux qui ont passé leur vie dans un environnement urbain feraient bien de faire des recherches et de mettre en place quelques scénarios “ au cas où ” avec leurs familles. Quelles seraient les vraies nécessités, suite à la disparition de la plupart des divertissements ? L’habitation en zone urbaine contient rarement les nécessités de base pour survivre. Si les robinets ne fournissent plus d’eau, où en trouvera-t-on et comment pourra-t-elle être rendue potable ? Il est temps de considérer cette question essentielle avec logique et de s’organiser. Les réponses ne seront pas données à la télé, sur vidéocassettes ou au cinéma. Il y a d'excellentes sources d’information – livres et magasines – sur l’organisation de la vie autonome à la campagne. Il y a des manuels militaires de survie, etc., Quelques-uns ne sont plus édités, ils sont donc difficiles à trouver, mais ce n’est pas impossible. Il serait sage de réfléchir aux priorités et peut-être de déterminer les différents choix à faire en ce qui a trait aux éléments à acquérir et à entreposer pour un usage ultérieur.

Paragraphe 50
L'esprit limité peut se faire une idée de la totalité de l'existence universelle par les mathématiques; c’est son meilleur outil. L'énergie existe en cycles précis qu’on peut lire comme des équations mathématiques. Tous les morceaux du puzzle doivent s’agencer parfaitement pour assurer la continuité de l’existence universelle. Puisque l’expression de la vie n'est pas statique, le puzzle entier est constamment en remaniement. Les variations sont continuellement recalculées pour les inclure dans la totalité qui est tellement plus vaste que ce que les esprits finis peuvent imaginer. Alors, lorsque des évènements catastrophiques causent du chaos, cela nécessite un nouveau calcul dans ses moindres détails intriqués. Les changements se propagent par ondulations vers l’extérieur et ils influencent la totalité universelle. Plus la catastrophe est considérable, plus le chaos déclenché pendant la période de restauration de l’intégrité est important. Sachant cela, une grande concentration est dirigée vers les régions concernées pour prévenir de tels évènements si possible, ou tout au moins pour en amoindrir les facteurs causals. Cela n'est pas toujours possible car le facteur du “ libre arbitre ” de ceux qui causeraient de tels épisodes ne peut pas être dénié. Mais, si tous les individus vivant dans la région où se produit le désaccord ne sont pas alignés avec le foyer disruptif, alors il peut y avoir une action d’intervention pour contrebalancer l'action disruptive projetée, si ceux qui ne sont pas consentants demandent spécifiquement de l'aide pour rejeter les plans projetés. Mais attention : l'accord avec les plans disruptifs n'a pas besoin d'être un accord informé. Un consentement passif dû à l’ignorance est encore un accord. En d'autres termes, les plans n’ont pas à être connus ou compris du grand public pour que l’assentiment de ce dernier, même ignorant, soit considéré tout de même comme un accord.
C'est pourquoi de nombreux individus et organisations ont fait tant d'efforts pour alerter et informer les gens de cette planète qu'il existe bel et bien un plan subversif actuellement en cours d’achèvement. Ce plan, si on lui permet de s’achever, déniera l’évolution naturelle de la vie sur cette planète et permettra la survie et la mise en esclavage des candidats idéaux seulement. Ceux qui en deviennent conscients et qui choisissent de ne pas s’aligner avec ces plans doivent s’accorder et se concentrer sur un plan de leur cru pour créer un scénario différent pour la population; ils doivent également demander ce qu’on appelle l’intervention divine. Cependant, une telle requête ne peut être adressée à un Dieu inconnaissable qui peut choisir capricieusement de répondre ou non à la demande, selon Son humeur du jour. Un tel Dieu n'existe pas. La potentialité pure existe et son expression possède de multiples niveaux de conscience sur toute l’échelle d’existence, jusqu’à la 3e dimension, et même plus bas que ce niveau. Tous ces multiples plans de conscience combinés peuvent en effet être considérés comme étant “ Dieu ”. Certains plans dans ce composite de “ conscience divine ” sont en effet très raffinés. Par conséquent, ils peuvent entendre et entendent les prières; ils y répondent lorsque les requêtes leur sont adressées correctement, soit accidentellement, soit en comprenant et en appliquant les Lois de base qui encadrent l’existence de toute conscience manifestée.
La première étape, celle de demander, revêt une grande importance. Par contre, présenter la même requête à répétition ne permet jamais au processus d’évoluer au delà de l’étape de la requête. Alors, demandez d’abord, puis prenez pour acquis que la réponse est en chemin et continuez alors à exprimer votre appréciation que tout cela se produise selon un parfait timing et en toute sagesse. “ La sagesse et le timing ” sont grandement influencés par le demandeur et la manière dont il est capable de franchir les deux autres étapes, suite à sa demande initiale. On applique souvent le terme prière à cette démarche. Rien ne peut se passer avant la première demande; c’est là que tout commence. Alors, les deux prochaines étapes – prendre pour acquis que cela se réalise (focalisation soutenue de l’intention) et exprimer son appréciation (tolérance/allocation) – contrôlent la manifestation. C'est aussi simple que cela ! Quelques détails supplémentaires sont utiles. Demandez à l’intérieur d’une structure qui permet à “ l’intelligence divine ” ou pensée qui pense de fournir les détails. Le doute détruit les résultats; la confiance les assure. Il semble qu’on ne peut répéter trop souvent ces simples règles, car il est difficile de vaincre les habitudes qui se sont développées, suite à de fausses informations. Il serait sage de relire fréquemment ce message pour vous rappeler ces étapes essentielles.
“ L’intelligence divine ” comprend les frères, les soeurs et les êtres androgynes galactiques bienveillants qui ont évolué au delà de votre niveau. Il est vrai que des êtres vivent en harmonie à l’intérieur des “ énergies de Dieu ” et qu’ils encouragent l’évolution à tous les niveaux de l’expression de la potentialité. C'est le composite de toute la sagesse accumulée qui se connaît elle-même et qui continue son expérience expansive. Toute conscience est une partie de ce magnifique réservoir d'intelligence. Il est également vrai que certains choisissent de faire une expérience d’une façon qui ne soit pas en harmonie avec l’intention expansive, conformément à leur libre arbitre. Il est important de comprendre que la conscience de soi peut s’autodétruire délibérément en poursuivant son expérience négative jusqu’au point de destruction, parce que le foyer négatif amoindrit (déconnecte littéralement) le lien avec l'âme parentale. Cependant, il est très difficile d’arriver à se détruire en affaiblissant la connexion à l'âme. La conscience peut explorer les expériences négatives pour la connaissance qu’elle peut en dégager et retourner ensuite à l’expérience harmonieuse.
Beaucoup d’êtres qu’on considère très sages et érudits ont poursuivi les deux avenues. La conscience n’est pas détruite du fait que le corps l’ait été en faisant des expériences considérées négatives. En d'autres termes, à moins de choisir autrement, il n'y a aucune vraie mort, seulement le besoin de digérer l’apprentissage disponible dans l'expérience de la victime, puis d’acquérir un nouveau corps pour embrasser l’opportunité suivante, l’éprouver en sagesse et évoluer dans le champ de la potentialité. Les corps ne sont pas toujours disponibles; leur nombre est quelquefois limité. Nous suggérons donc d’utiliser celui que vous possédez actuellement à votre plus grand avantage. Honorez-le et prenez-en soin. L’intention qui soutient l’incarnation est qu'un “ être ” radieux exprime l'amour et le soin pour toute forme de “ vie ” en pensées, en paroles et en actions, à travers son corps. Alignez l’ensemble de l'intention individuelle avec cette structure et vous aurez des résultats positifs.

Paragraphe 51
Bien que cela fasse souvent le sujet de discussions, le nombre d'êtres humains dont la Terre peut prendre soin confortablement avec son écosystème n'est pas le vrai facteur déterminant de la “ santé ” de la planète. La capacité décisive est déterminée par la façon dont les ressources sont partagées et l’intention derrière leur utilisation par les habitants. Si l'intention est pour “ le plus grand bien et le meilleur de tous les habitants ” et que les ressources sont partagées de manière à procurer une expérience de vie vécue dans l’abondance pour tous, alors la capacité d’une planète à supporter une population est considérablement plus grande. Il est évident que cela ne décrit pas la situation en cours. Il est aussi manifestement évident que la situation actuelle ne peut pas se poursuivre si la planète entend se préserver dans sa forme actuelle. Le scénario en cours ne peut que se terminer dans le désastre pour la planète autant que pour les habitants. L’observation des autres planètes du système solaire démontre une absence de vie apparente sur leurs surfaces; c’est la froide réalité et c’est une fin possible si certains privilégiés continuent leur poussée vers le luxe aux dépens du reste de l'humanité et de l'environnement naturel de la planète.
La capacité de la planète elle-même à absorber le mauvais usage de ses ressources qui ne fait qu'augmenter pendant que la majorité de ses habitants vit dans la souffrance et la misère a atteint sa limite; son "quotient d'harmonie" est altéré. En d'autres termes, la conscience planétaire dans son entier  car la planète est certainement consciente  devient instable ou inquiète. Elle sait elle aussi qu'un manque d'harmonie progressif s'est installé, qu'il s'accélère, et que sa vitesse croissante est stimulée intentionnellement et continuellement. On pourrait dire que son alarme intérieure sonne depuis quelques temps, ce qui attire son attention et lui signale qu'il est temps de passer aux manoeuvres de survie; sinon, son mode actuel d'expression se terminera. Le pouvoir imposant de l'armement des Terriens et celui des étrangers qui rivalisent entre eux pour devenir "propriétaires" de la planète sont tels qu'une destruction totale n'est pas en dehors du domaine des possibilités. La conscience globale qui gouverne l'action et la réaction des processus planétaires qu'on appelle "la nature" est maintenant au courant de cette situation critique précaire. La somme totale de l'extraction minière, le terrible poids de l'eau retenue par les barrages, les constructions souterraines et de surface, et les tests d'armes nucléaires et autres ont causé des anomalies de pression internes à l'intérieur de la planète, ce qui en retour rend les nombreuses fractures naturelles extrêmement instables. Ces lignes de fractures résultent d'anomalies antérieures dans la pression et elles jouent le rôle de fermetures éclair "naturelles" qui permettent les mouvements normaux et les modifications des traits de la surface. Ajoutez à cela le contenu de la conscience collective qui inclut douleur, famine, maladie et un lourd cri d'indignation qui réclame le changement et le soulagement. Tout cela existe simultanément avec l'intention opposée qui entend comprimer la conscience humaine dans un corps de plus en plus faible. La conscience planétaire tient compte de tous ces facteurs et elle doit trouver une façon de relâcher toute cette pression. La seule technique à sa disposition est ce qu'on appelle actuellement "les changements terrestres". Ils incluent des changements de température, des éruptions volcaniques et des tremblements de terre. Chacun d'eux constitue en fait un message venant de la planète et demandant que le stress soit réduit en en supprimant les causes. À moins que cela ne se fasse, elle enverra des messages de plus en plus urgents, c'est-à-dire de plus en plus puissants. Malheureusement, de nombreux êtres humains habitant les régions qui reçoivent les messages sont touchés par les phénomènes et les conséquences des messages. La planète choisit les régions où la surface présente les plus grandes faiblesses. Souvent, les phénomènes se produisent dans les mêmes régions parce que ces dernières présentent encore les points les plus faibles. Le changement produit n'a pas été suffisamment grand pour déplacer le point de faiblesse quelque part ailleurs sur la surface. Il y a d'autres facteurs qui entrent en scène. La concentration de la pensée qui veut le bien-être de la planète et de ses habitants aide à équilibrer la région visée et réduit le stress de la planète. C'est une forme de protection pour cette région-là. Souvent, on peut ralentir de cette manière le timing des prédictions factuelles ou carrément prévenir la catastrophe. La conscience de masse de l'humanité est un composant puissant de la totalité planétaire. C'est pourquoi un effort si intense a été déployé pour faire en sorte que la majorité des habitants endossent involontairement le plan qui permettrait à un pouvoir extérieur/étranger de gouverner votre planète. Une fausse information délibérée et la programmation mentale provenant de sources multiples ont contrôlé l'expérience humaine à sa base depuis des générations, en préparation du moment crucial où de multiples cycles cosmiques arrivant en fin de course, en ce moment et dans un avenir rapproché, faciliteront la transfor
Permettez-nous de mentionner à nouveau qu'il n’y a qu’une “ race humaine ” malgré sa diversité d'apparence. Tous font l'expérience de la “ force de vie ” de manière identique. Seules les apparences extérieures diffèrent. Ces différences ont été exploitées avec les variations culturelles et religieuses pour promouvoir la séparation. Pourtant, toutes les différences physiques, culturelles et religieuses sont là pour permettre l’apprentissage de l’unité dans la diversité. Il n'est pas possible d’accéder aux dimensions plus hautes avant que cette vérité n’ait été éprouvée en sagesse. Chacun de vous a fait l’expérience des différentes cultures pour éprouver cette réalité en sagesse. L’objectif des contrôleurs requiert que vous oubliiez ces expériences et que vous mettiez l’accent sur les différences plutôt que sur les ressemblances. Les ressemblances surpassent de loin les différences ! Remarquez que beaucoup d’êtres qui vivent dans les plus hauts royaumes dimensionnels sont bien plus différents en apparence que ce que la race humaine voit en elle-même. Vos films de science fiction sont assez exacts dans leur présentation de variations imaginaires possibles dans les espèces. Pensez à la façon dont cela pourrait être négocié dans l’avenir, s’il est possible d’en venir à ne former qu’une seule race humaine, à célébrer la diversité, à la maintenir et à créer une nouvelle expérience.

Devenez un humain !





Merci pour votre soutien !
En faisant un don, vous nous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l’élévation de la Conscience personnel et planétaire.
Avec tout notre Amour... DAD

Laissez un commentaire

Vous êtes nombreux à nous écrire toutes les jours pour partager votre vision de la spiritualité, vos commentaires ou vos encouragements : merci ! Nous avons besoin de cette relation avec vous pour continuer de vous offrir les informations que vous recherchez. Écrivez-nous en utilisant ce formulaire. Régulièrement, nous publions une sélection de vos messages sur notre Livre d'Or.


Participez de toutes les manières possibles à la réussite du plan "Nouvelle Civilisation" de LUMOVIVO. L’utilité d’un individu pour la société ne se mesure pas aux tâches qu’il peut faire dans ou hors du groupe social. Passez le mot en faveur du plan "Nouvelle Civilisation".


Toutes les religions du monde


Influencer logo