Daniel Vallat DAD Editions Dons
Daniel Éditions Utopia Merci!
Vos questions Citations Festival LUMOVIVO Abonnement
FAQ Citations Festival Abonné?
LUMOVIVO
ArabicChinese (Simplified)EnglishFrançaisDeutschHebrewHindiItalianoJapaneseNederlandsPortuguêsRussianEspañol
Dyslexia ?


Blog ⇒ Archives...
Les livres de Daniel Vallat sont connus pour inspirer la foi... Découvrez-les !

Filiation et Citoyenneté

*ROYAUMES MATÉRIELS*


Filiation

Étant matériels, les royaumes de ce monde peuvent souvent trouver nécessaire d'employer la force physique pour faire appliquer leurs lois et maintenir l'ordre. Dans le royaume des cieux, les vrais croyants n'ont pas recours à l'emploi de la force physique. Le royaume des cieux est une fraternité spirituelle de fils et de filles de Dieu nés d'esprit; il ne peut donc être promulgué que par le pouvoir de l'esprit. Cette différence de processus se rapporte aux relations entre le royaume des croyants et les royaumes des gouvernements civils; elle n'annule pas le droit que possèdent les groupes de croyants de maintenir l'ordre dans leurs rangs et de discipliner leurs membres rebelles et indignes de confiance.

Il n'y a rien d'incompatible entre la filiation dans le royaume spirituel et la citoyenneté dans un gouvernement laïque ou civil. Les croyants ont le devoir de rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu. Il ne peut y avoir de désaccord entre ces deux exigences, l'une étant matérielle et l'autre spirituelle, à moins que quelque César ne prétende usurper les prérogatives de Dieu et n'exige qu'on lui rende l'hommage spirituel et le culte suprême. Dans ce cas, nous adorerons uniquement Dieu et nous chercherons, en même temps, à éclairer ces chefs terrestres égarés et à les conduire ainsi à reconnaître également le Père qui est aux cieux. Nous ne rendrons pas de culte spirituel aux dirigeants terrestres. Nous n'emploierons pas non plus les forces physiques des gouvernements terrestres, dont les chefs peuvent, un jour, devenir des croyants, pour faire progresser la mission du royaume spirituel.

Du point de vue d'une civilisation en progrès, la filiation dans le royaume céleste devrait nous aider à devenir les citoyens idéaux des royaumes de ce monde, car la fraternité et le service sont les pierres angulaires de l'évangile du royaume. L'appel d'amour du royaume spirituel devrait se révéler comme étant le destructeur effectif de la pulsion de haine des citoyens incroyants et belliqueux des royaumes terrestres. Mais ces fils matérialistes, vivant dans les ténèbres, n'auront jamais connaissance de notre lumière spirituelle de vérité, à moins que nous ne les approchions de très près, grâce au service social désintéressé qui résulte naturellement des fruits de l'esprit produits au cours de l'expérience de la vie de chaque croyant pris individuellement.

En tant qu'êtres humains mortels et matériels, nous sommes en vérité des citoyens des royaumes terrestres, et nous devrions être de bons citoyens, d'autant meilleurs que nous sommes devenus des fils du royaume céleste par notre nouvelle naissance d'esprit. En tant que fils du royaume des cieux éclairés par la foi et libérés par l'esprit, nous avons à faire face à une double responsabilité, le devoir envers l'être humain et le devoir envers Dieu, et, en même temps, nous assumons volontairement une troisième obligation sacrée, celle de servir la fraternité des croyants qui connaissent Dieu.

Il ne nous est pas permis d'adorer nos chefs temporels, et nous ne devrions pas employer le pouvoir temporel pour faire progresser le royaume spirituel. Mais nous devrions rendre manifeste le service exprimant la droiture et l'amour, tant auprès des croyants que des incroyants. Le puissant Esprit de Vérité se trouve dans l'évangile du royaume, et ce même esprit est répandu sur toute chair. Les fruits de l'esprit, notre service sincère et expression de l'amour, sont le puissant levier social capable d'élever les races enténébrées, et cet Esprit de Vérité deviendra le point d'appui qui multipliera notre pouvoir.

Faisons montre de sagesse et manifestons de la sagacité dans nos rapports avec les chefs civils incroyants. Par notre discernement, montrons-nous habiles à aplanir des désaccords mineurs et à ajuster de petits malentendus. De toutes les manières possibles – sauf en sacrifiant notre allégeance aux chefs de l'univers – cherchons à vivre en paix avec tout le monde. Soyons toujours aussi prudents que les serpents, mais aussi inoffensifs que les colombes.

Nous devrions devenir de bien meilleurs citoyens d'une nation laïque en raison du fait que nous devenons des fils plus éclairés du royaume. De même, les chefs des gouvernements terrestres dirigeraient bien mieux les affaires civiles en raison du fait qu'ils croient à cet évangile du royaume des cieux. L'attitude consistant à servir l'être humain avec désintéressement et à adorer Dieu intelligemment devrait faire de tous les croyants au royaume de meilleurs citoyens du monde, tandis que l'attitude consistant à être un citoyen honnête et à se dévouer sincèrement à son devoir terrestre devrait aider à rendre de tels citoyens d'autant plus accessibles à l'appel de l'esprit à la filiation dans le royaume céleste.

Tant que les chefs des gouvernements terrestres chercheront à exercer l'autorité de dictateurs religieux, nous, qui croyons à l'évangile, ne pouvons guère nous attendre qu'à des difficultés, à des persécutions et même à la mort. Mais la lumière même que nous apportons au monde et jusqu'à la manière dont nous souffrirons et mourrons pour cet évangile du royaume illumineront finalement, par elles-mêmes, le monde entier et aboutiront au divorce graduel de la politique et de la religion. La prédication persévérante de cet évangile du royaume apportera, un jour, à toutes les nations, une libération nouvelle et incroyable, la liberté intellectuelle et religieuse.

Sous l'aiguillon des persécutions de ceux qui haïssent cet évangile de joie et de liberté, nous nous développerons, et le royaume prospérera. Mais nous nous trouverons en grand danger, quand la plupart des êtres humains parleront favorablement des croyants au royaume, et quand nombre de personnes occupant des situations importantes accepteront nominalement l'évangile du royaume céleste. Apprenons à être fidèles au royaume même aux époques de paix et de prospérité. Ne provoquons pas chez les anges qui nous supervisent la tentation de nous discipliner avec amour en nous menant dans des tribulations destinées à sauver notre âme indolente.

Souvenons-nous que nous sommes mandatés pour prêcher cet évangile du royaume – le désir suprême de faire la volonté du Père, doublé de la joie suprême de réaliser, par la foi, la filiation avec Dieu. Rien ne doit détourner notre consécration à cet unique devoir. Que toute l'humanité bénéficie du débordement de notre affectueux ministère spirituel, de notre communion intellectuelle qui apporte la lumière et de notre service social exaltant. Mais il ne faut permettre à aucun de ces travaux humanitaires, ni à leur ensemble, de remplacer la proclamation de l'évangile. Ces puissants ministères sont les sous-produits sociaux des ministères et des transformations encore plus puissants et sublimes accomplis dans le coeur du croyant au royaume par le vivant Esprit de Vérité, et par la réalisation personnelle du fait que la foi d'un être humain né d'esprit lui confère l'assurance d'une communion vivante avec le Dieu éternel.

Il ne faut chercher ni à promulguer la vérité ni à établir la droiture par le pouvoir des gouvernements civils ou par l'application de lois laïques. Nous pouvons toujours nous efforcer de persuader le mental des êtres humains, mais n'ayons jamais l'audace de le contraindre. N'oublions pas la grande loi de l'équité humaine : tout ce que nous voudrions que les êtres humains nous fassent, faisons-le pour eux.

Quand un croyant du royaume est appelé à servir le gouvernement civil, qu'il exécute son service en tant que citoyen temporel de ce gouvernement; toutefois, ce croyant devrait déployer, dans son service civil, toutes les qualités ordinaires d'un citoyen, rehaussées par l'éclairement spirituel résultant de l'association ennoblissante de son mental humain avec l'esprit intérieur du Dieu éternel. Si les incroyants peuvent se qualifier comme fonctionnaires supérieurs, nous devrions examiner sérieusement si les racines de la vérité dans notre coeur ne sont pas desséchées, faute de tremper dans les eaux vivantes de la communion spirituelle conjuguée avec le service de la société. La conscience de la filiation avec Dieu devrait animer toute la vie de service de chaque homme, de chaque femme et de chaque enfant devenu possesseur de ce puissant stimulant des pouvoirs inhérents à la personnalité humaine.

Ne soyons ni des mystiques passifs ni des ascètes insipides. Ne devenons pas des rêveurs et des indolents comptant nonchalamment sur une Providence fictive pour nous procurer jusqu'aux nécessités de la vie. En vérité, il faut que nous soyons doux dans nos relations avec les mortels égarés, patients dans nos rapports avec les ignorants et compréhensif en cas de provocation; mais il nous faut également être vaillants dans la défense de la droiture, puissants dans la promulgation de la vérité et dynamiques dans la prédication de cet évangile du royaume, même jusqu'aux confins de la terre.

Cet évangile du royaume est une vérité vivante. Il ressemble au levain dans la pâte et au grain de sénevé. Maintenant, il ressemble au germe de l'être vivant, qui reste le même de génération en génération, mais se manifeste infailliblement en de nouvelles expressions; et il croît d'une manière acceptable dans des voies de nouvelles adaptations aux besoins particuliers et aux conditions particulières de chaque génération successive. La révélation que nous avons reçue de Jésus est une révélation vivante, afin qu'elle produise des fruits appropriés dans chaque individu et dans chaque génération, conformément aux lois de la croissance spirituelle, de l'accroissement, et du développement adaptatif. De génération en génération, il faut que cet évangile fasse preuve d'une vitalité croissante et montre une plus grande profondeur de pouvoir spirituel. Il ne faut pas le laisser devenir un simple souvenir sacré, une simple tradition à propos de Jésus et de l'époque où il a vécu avec ses compagnons.

Et n'oublions pas ceci : nous n'avons directement attaqué ni les personnes ni l'autorité de ceux qui trônent dans les églises, temples ou mosquée; nous leur avons simplement offert la lumière nouvelle qu'ils ont si énergiquement et si souvent rejetée. Nous ne les avons attaqués qu'en dénonçant leur déloyauté spirituelle envers les vérités mêmes qu'ils prétendent enseigner et préserver. Nous sommes entrés en conflit avec ces dirigeants installés et ces chefs reconnus seulement quand ils se sont opposés directement à la prédication de l'évangile du royaume aux fils des êtres humains. N'oublions pas que nous sommes uniquement mandatés pour aller prêcher la bonne nouvelle. Il ne faut pas attaquer les anciens modes de vie; il faut introduire habilement le levain de la nouvelle vérité au milieu des anciennes croyances. Laissons l'Esprit de Vérité accomplir son propre travail. N'ouvrons de controverse que si nous y sommes contraints par ceux qui méprisent la vérité. Mais, quand l'incroyant obstiné nous attaque, n'hésitons pas à défendre énergiquement la vérité qui nous a sauvés et sanctifiés.

À travers toutes les vicissitudes de la vie, souvenons-nous toujours de nous aimer les uns les autres. Ne luttons pas contre les êtres humains, même contre les incroyants. Montrons de la compréhension même à ceux qui abusent outrageusement de nous. Soyons des citoyens loyaux, des artisans probes, des voisins dignes de louanges, des membres dévoués de notre famille, des parents compréhensifs et des croyants sincères à la fraternité du royaume du Père. Et l'esprit de Michael sera sur nous, maintenant et jusqu'à la fin du monde.





Merci pour votre soutien !
En faisant un don, vous nous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.
Avec tout notre Amour... DAD

Laissez un commentaire

*obligatoire
Vous êtes nombreux à nous écrire tous les jours pour partager votre vision de la spiritualité, vos commentaires ou vos encouragements : merci ! Nous avons besoin de cette relation avec vous pour continuer de vous offrir les informations que vous recherchez. Écrivez-nous en utilisant ce formulaire. Régulièrement, nous publions une sélection de vos messages sur notre Livre d'Or.


Participez de toutes les manières possibles à la réussite du plan "Nouvelle Civilisation" de LUMOVIVO. L'utilité d'un individu pour la société ne se mesure pas aux tâches qu'il peut faire dans ou hors du groupe social. Passez le mot en faveur du plan "Nouvelle Civilisation".


Toutes les religions du monde


Influencer logo