Daniel Vallat DAD Editions Dons
Daniel Éditions Utopia Merci!
Vos questions Citations Festival LUMOVIVO Abonnement
FAQ Citations Festival Abonné?
LUMOVIVO
ArabicChinese (Simplified)EnglishFrançaisDeutschHebrewHindiItalianoJapaneseNederlandsPortuguêsRussianEspañol
Dyslexia ?


Blog ⇒ Archives...
Les “ livres de Daniel Vallat ” sont fameux pour inspirer la foi... Partagez-le !

Semailles

*JOUR 1*


Météo Ère Universelle

Semer avec soin une pensée dans notre mental – 9 mars - 26 mars 2011



Notre Père, qui est aux cieux, que ton nom soit sanctifié. Que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme elle l'est au ciel. Donne-nous aujourd'hui notre pain pour demain, rafraichis nos âmes avec l'eau de la vie. Et pardonne à chacun de nous ses offenses comme nous avons pardonné à ceux qui nous ont offensés. Sauve-nous dans la tentation, délivre-nous du mal, et rends-nous de plus en plus parfaits comme toi-même.

48 – Les graines de semence d’une dimension sont plantées dans la dimension inférieure où elles s’épanouissent dans la transcendance, au point de dépasser son espace actuel par l’augmentation de son taux vibratoire, jusqu’à ce qu’elle se propulse par elle-même dans un changement dimensionnel offrant une plus grande opportunité de croître encore davantage en conscience de soi.
Extrait du livre : "La Fraternité des Hommes, une nouvelle civilisation"


26 mars 2011

Qu’allons-nous faire de Jésus ?

Était-il un fanatique religieux abusé et inoffensif, un agitateur dangereux et un organisateur susceptible de soulever une rébellion, un allié aux démons, et même un prince des démons, un être humain qui n’a pas tout son bon sens, un fou, un déséquilibré mental ?

Les doctrines prêchées par Jésus bouleversaient les gens de son époque. Ses ennemis soutenaient que ses enseignements étaient impraticables, que tout se disloquerait si tout le monde faisait un effort honnête pour vivre conformément aux idées de Jésus.

Bien des personnes des générations subséquentes ont dit la même chose. Même à notre époque plus éclairée, beaucoup d'êtres humains intelligents et bien intentionnés soutiennent que la civilisation moderne n'aurait pas pu être bâtie sur les enseignements de Jésus – et ils ont partiellement raison. Mais, en exprimant ces doutes, ils oublient que l'on aurait pu bâtir une civilisation bien meilleure sur ces mêmes enseignements, et qu'un jour elle sera bâtie.

Ce monde n'a jamais essayé de mettre sérieusement en pratique, sur une grande échelle, les leçons de Jésus, bien que des tentatives timides aient souvent été faites pour suivre les doctrines de ce qu'on appelle le christianisme.

Les croyants de notre époque sont spirituellement stagnants et mourants parce qu'ils ont cristallisé la vérité en un credo. Si l'on formule la vérité sous l'aspect d'une ligne frontière d'exclusivisme pharisaïque, au lieu de la présenter comme des poteaux indicateurs de directives et de progrès spirituels, les enseignements correspondants perdent leur pouvoir créatif et vivifiant, et finissent par devenir simplement conservateurs et fossilisants.

Il est temps de regarder les personnalités humaines sous l'aspect de leurs possibilités dans le temps et l'éternité. La meilleure manière d'amener bien des âmes à aimer le Dieu invisible consiste à leur enseigner d'abord à aimer leurs frères et soeurs qu'ils peuvent voir. En relation avec cette leçon, une nouvelle signification est attachée à la proclamation du Maître concernant le service désintéressé d'autrui : “ Dans la mesure où vous l'avez fait au plus humble de mes frères et soeurs, c'est à moi que vous l'avez fait. ”

La véritable religion d'un être humain est la fidélité qu'il ressent dans son coeur envers ses convictions les plus élevées et les plus sincères. Si vos aspirations religieuses sont uniquement matérielles, la connaissance croissante de la nature remplace progressivement vos hypothèses sur l'origine surnaturelle des choses et finit par ôter votre foi en Dieu. Par contre, si votre religion est spirituelle, jamais les progrès des sciences physiques ne pourraient troubler votre foi dans les réalités éternelles et les valeurs divines.

La religion a des mobiles entièrement spirituels, elle rend la vie plus digne d'être vécue; elle la meuble de buts élevés, lui confère la dignité par des valeurs transcendantales, lui apporte l'inspiration de motifs magnifiques et réconforte constamment l'âme humaine par une espérance sublime et fortifiante. La vraie religion est destinée à diminuer les tensions de l'existence; elle inspire de la foi et du courage pour la vie quotidienne et le service désintéressé. La foi favorise la vitalité spirituelle et la fécondité de la droiture.

Nulle civilisation ne peut survivre longtemps à la perte de ce qu'il y a de meilleur dans sa religion. Il y a un grave danger de substituer des cérémonies et des symboles religieux à l'expérience religieuse. Toute votre vie terrestre devrait être consacrée à dégeler les formes cristallisées de la religion pour leur donner la libre fluidité d'une filiation éclairée.

  • Lire la suite : Politique du Coeur

    25 mars 2011

    Si Israël avait été reconnu

    Que se serait-il passé si, en 1948, au lieu de vouloir exterminer les juifs survivants de l’holocauste nazi, les arabes de Palestine avait reconnu l’État d’Israël ? C’est la question que se pose un commandant à la retraite de l’armée saoudienne. Une réponse pleine de franchise.

    On me parle des Palestiniens depuis que j’ai commencé l’école au CP à Al-Hassa, en Arabie saoudite. Ceux qui en parlait devenait toujours mes professeurs préférés. Ils ont été les plus dévoués et les plus intelligents parmi tous mes instituteurs du primaire au secondaire. Lorsque j’ai étudié au New York Suny Maritime College (1975-1979), j’ai lu beaucoup de livres sur les Palestiniens, les Arabes et les Israéliens. J’ai lu tous les articles sur les occasions ratées des Palestiniens pour résoudre leur problème et en particulier l’accord de Camp David entre l’Egypte et Israël.

    J’ai vu et lu sur la vie des Palestiniens aux États-Unis et d’autres endroits. Ils ont beaucoup de succès dans tous les domaines. Et en même temps j’ai vu les pays arabes au bas de la liste de l’éducation et du développement. Et je me pose toujours la même question : que se serait-il passé si les Palestiniens et les Arabes avaient accepté la présence d’Israël le 14 mai 1948 et reconnu son droit à exister ? Est-ce que le monde arabe aurait été plus stable, plus démocratique et plus avancé ?

    Si Israël avait été reconnu en 1948, alors les Palestiniens auraient été en mesure de se libérer des fausses promesses de certains dictateurs arabes qui leur disait que les réfugiés seraient de retour dans leurs foyers une fois Israël jeter au fond de la mer. Certains dirigeants arabes utilisent les Palestiniens pour leur propre ordre du jour, pour réprimer leur propre peuple et pour rester au pouvoir. Depuis 1948, si un politicien arabe veut être le héros et le chef de file du monde arabe, il a une technique très facile pour y arriver : il crie aussi fort qu’il le peut sur son intention de détruire Israël, sans mobiliser un seul soldat (parler est gratuit). Si Israël avait été reconnu en 1948, il n’y aurait pas eu besoin d’un coup d’Etat en Egypte contre le roi Farouk en 1952 et il n’y aurait eu aucune attaque contre l’Égypte en 1956 par le Royaume-Uni, la France et Israël. Aussi, il n’y aurait pas non plus eu de guerre de juin 1967 et la taille d’Israël n’aurait pas considérablement augmentée. Et les Arabes n’auraient pas eu la nécessité d’une résolution de l’ONU pour demander à Israël de revenir aux frontières d’avant 1967. Et pas non plus de guerre d’usure entre l’Égypte et Israël qui a causé plus de pertes du côté égyptien que du côté israélien.

    Après la guerre de 1967, Israël est devenu un allié stratégique des États-Unis. Avant cette guerre, les États-Unis n’était pas aussi proche d’Israël que les personnes dans le monde arabe le pense. Les Israéliens ont combattu pendant cette guerre avec des armes françaises et britanniques. A cette époque, les administrations des États-Unis refusaient de fournir à Israël des avions modernes tels que le F-4 Phantom.

    La misère palestinienne a également été utilisée pour renverser une autre monarchie stable, cette fois en Irak, et son remplacement s’est fait par une dictature sanglante dans un des pays les plus riches du monde. L’Irak est riche en minéraux, en réserves d’eau, en terres fertiles et en sites archéologiques. L’armée dirigée par Abdul Karim Qassim a tué le roi Fayçal II et sa famille. Les carnage en Irak ont continués et ce pays arabe a connu des révolutions très violentes. Le but étant de libérer la Palestine ! Le leader de la révolution à finalement fait demi-tour et au lieu d’aller vers Jérusalem, s’est contenté de maltraiter les irakiens. Des années plus tard, Saddam Hussein déclarait vouloir libérer libérer Jérusalem via le Koweït. Il a utilisé la misère des Palestiniens comme une excuse pour envahir le Koweït.

    Si Israël avait été reconnu en 1948, le coup d’État 1968 n’aurait pas eu lieu dans un autre monarchie stable et riche (Royaume de la Libye). Le roi Idris a été renversé et Mouammar Kadhafi a prit la relève. Il y a eu d’autres coups d’Etat militaires dans le monde arabe comme en Syrie, au Yémen et au Soudan, et chacun de ces leaders à utilisé la Palestine comme la raison de leurs actes. Le régime égyptien de Gamal Abdel Nasser a utilisé ce prétexte pour tenter de renverser les Etats du Golfe. Il a même attaqué les frontières méridionales de l’Arabie Saoudite en utilisant ses bases aériennes au Yémen. Même un pays non-arabes (l’Iran) utilise la Palestine pour détourner l’esprit de son peuple de ses troubles internes. Je me souviens de l’ayatollah Khomeini qui déclarait qu’il libérerait Jérusalem via Bagdad et le président Ahmadinejad de faire des déclarations belliqueuses contre Israël. Mais pas même un pétard n’a été tiré depuis l’Iran vers Israël.

    Maintenant, les Palestiniens sont seuls face à eux-mêmes. Chaque pays arabe est occupé avec sa propre crise. L’Egypte, la Tunisie, la Libye, le Soudan, le Yémen, la Syrie, la Jordanie, la Somalie, l’Algérie, le Liban et les pays du Golfe. Pour l’instant, les pays arabes ont mis le conflit israélo-palestinien en attente.

  • Lire la suite : Jeu d'Échec

    24 mars 2011

    Votre mission, si vous l'acceptez

    Allez rechercher les brebis perdues de ma maison. Prêchez l'évangile du royaume et proclamez la vérité salvatrice que l'être humain est un fils et une fille de Dieu.

    Souvenez-vous que le disciple ne peut guère s'élever au-dessus de son maitre et qu'un serviteur n'est pas plus grand que son seigneur. Il suffit au disciple d'égaler son maitre et au serviteur de devenir semblable à son seigneur. Si certains ont osé qualifier le maitre de la maison d'associé de Belzébuth, à combien plus forte raison considéreront-ils ainsi les gens de sa maison ! Mais vous n'avez pas à craindre ces ennemis incroyants.

    Je vous déclare qu'il n'y a rien de secret qui ne doive être révélé, ni rien de caché qui ne doive être connu. Ce que je vous ai enseigné en privé, prêchez-le avec sagesse en public. Ce que je vous ai révélé à l'intérieur de la maison, vous le crierez en son temps sur les toits. Et je vous dis, mes amis et mes disciples, ne craignez pas ceux qui peuvent tuer le corps, mais ne peuvent détruire l'âme; mettez plutôt votre confiance dans Celui qui est capable de soutenir le corps et de sauver l'âme.

    Ne vend-on pas deux passereaux pour un denier ? Pourtant, je vous déclare qu'aucun d'eux n'est oublié de Dieu. Ne savez-vous pas que même les cheveux de votre tête sont tous comptés ? Ne craignez donc pas; vous valez plus qu'un grand nombre de passereaux.

    N'ayez pas honte de mon enseignement; allez proclamer la paix et la bonne volonté, mais ne vous y trompez pas – la paix n'accompagnera pas toujours votre prédication. Je suis venu apporter la paix sur terre, mais, quand les êtres humains rejettent mon présent, la division et le désordre s'ensuivent.

    Si tous les membres d'une famille reçoivent l'évangile du royaume, la paix demeure véritablement dans cette maison. Mais, si certains membres de la famille entrent dans le royaume et si d'autres rejettent l'évangile, une telle division ne peut produire que chagrin et tristesse. Travaillez sérieusement à sauver la famille tout entière, de crainte que les êtres humains n'aient aussi pour ennemis les membres de leur propre maison. Mais, quand vous aurez fait tout votre possible pour tous les membres de chaque famille, je vous déclare que quiconque aime son père ou sa mère plus que cet évangile n'est pas digne du royaume.

  • Lire la suite : Évangile de Jésus

    23 mars 2011

    Parabole du Monopoly

    Lorsque tu jettes du bois sur le brasier, tu alimentes le feu.

    C'est l'histoire de quatre frères, des enfants, qui ont l’habitude de s'amuser dans les salles de gymnastique du collège dans lequel ils habitent. Un jour, l'ainé, qui inventait beaucoup, se mit dans l'idée de faire un Monopoly géant.

    Avec ses frères, ils prenaient une quinzaine de tapis de gymnastique, qu'ils divisaient en cases au moyen de cordes à sauter, pour faire un grand carré d’environ 15 mètres sur 15. Le frère ainé ajouta aussi quelques règles rigolotes, telles que :
  • les dés jetés donnant "2fois6" – le joueur gagne le chariot de tapis pour se déplacer ;
  • atterrir directement sur la case "Start" – le joueur reçoit de la banque un double salaire (8000.- quand même !) ;
  • tomber sur la case "Prison" – le joueur récupère toutes les amendes placées au centre du jeu (plutôt qu’à la banque).

  • L'ainé adorait jouer à ce jeu pour plusieurs raisons : il aimait beaucoup jouer avec ses frères, son idée était aussi amusante pour eux, ensemble ils jouissaient d’une activité collective dans un grand espace. Mais l'ainé obtenait aussi fréquemment le fameux "2fois6" au moyen d’une chiquenaude de sa spécialité. Après être tombé plusieurs fois directement sur la case de départ, avoir récupéré toutes les amendes, avoir acheté les meilleures terrains pour y installer rapidement de bon gros hotels, et avoir facturé à ses frères de profitables et luxueux loyers, il roulait en chariot à tapis la majeure partie du temps, du moins jusqu’à ce qu’un autre joueur le gagne enfin, pour ensuite le récupérer aussi tôt.

    Il advint que cette situation suscita quelques revendications chez ses frères, non parce que l'inventeur du jeu gagnait toujours au Monopoly, mais parce qu'il parvenait à utiliser le chariot à tapis, apparemment aussi souvent qu'il le désirait. Imaginez, des gosses jouant au Monopoly Géant dans une grande salle de gymnastique, et l’un d’entre eux fièrement campé sur son chariot à roulettes... et tous les autres à pied. De tricheur à monopolisateur, il n’y eut qu’un pas dans le mental de ses chers frères cadets.

    Il faut signaler qu’à cette époque lointaine, il n’existait entre eux aucun parlement ou chambre des représentants qui auraient permis de contrôler les frustrations des membres de la famille. Les PPP (pieds perpendiculaires au plafond) faisant une sieste bien méritée, la population exprimait ses doléances avec les moyens du bord, et rapidement le jeu se terminait sur des griefs partagés.

    Quand ils devinrent adultes, les quatre frères parvinrent chacun à réfléchir sur les évènements de leur jeunesse, et un jour ils se rencontrèrent pour partager leurs réflexions.

    Le quatrième frère pensait plus que jamais que, si et tant qu'il y trouvait un avantage, il n'y avait aucune raison de se lamenter et de contester le droit aux grandes familles d'être les gagnants de leurs propres systèmes.

    Le troisième frère était davantage persuadé que cela ne sert à rien de faire des révolutions, puisque même Dieu avait pris le risque de créer des êtres humains capables de prouver qu'Il n'existe pas.

    Le deuxième frère conclut encore plus qu'il fallait faire tout son possible pour empêcher que des êtres humains innocents puissent être les perdants d’un jeu que d'autres ont mis en place.

    Le premier frère reste toujours aussi convaincu qu’il est préférable de prononcer des paroles douces afin d'apaiser les rivalités et de témoigner de la grandeur du Père, ce qui en soit, affirme-t-il, est le plus grand défi pour les êtres humains que nous sommes.

    À celui qui possède, on donnera davantage, tandis qu'à celui qui n'a rien, on enlèvera même ce qu'il croit avoir. Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende !

    22 mars 2011

    Ce qui est vraiment important

    Aujourd’hui est un jour triste pour beaucoup, alors qu’ils essaient de remettre leur vie en état, après un horrible tremblement dans l’âme

    Il y aura beaucoup d’autres de ces évènements, à mesure que le Temps de Rectification se développe. Voyez-vous, les choses qui un moment donné avaient de l’importance pour beaucoup, sont devenues à présent moins importantes. A présent ce sont les relations humaines et les valeurs de l’amour, de la compassion, et de sympathie qui sont les plus importantes en ces temps d’incertitude. Il y a là de grandes occasions pour la croissance de l’âme et la transformation, et ce sont des occasions pour vous, étudiants qui êtes sur le sentier, de repenser ce qui a vraiment de l’importance pour vous.

    Votre court séjour sur les mondes du temps et de l’espace va éventuellement être plus court encore pour certains, et il vaut donc mieux vivre chaque jour avec gratitude, et profiter des moments que vous passez avec ceux que vous aimez, car demain les changements seront sur vous, et vous n’aurez plus jamais la chance de dire à certains ce que vous ressentez pour eux, combien vous les aimez, ou quelle importance ils ont pour vous dans votre vie. Je vous exhorte à être conscients de ce domaine temporaire où vous habitez, et cessez de perdre des journées à dormir inutilement en vous occupant de choses matérielles – allez au devant de vos compagnons, et profitez des moments passés avec tous et chacun de ceux qui croisent votre chemin.

    Les évènements se déroulent très rapidement à présent, mes amis, et vous êtes nombreux à sentir que le temps va plus vite. Ce sentiment de changement temporel va continuer à augmenter alors que les évènements du temps se déroulent. Restez ancrés et attentifs au cours des jours à venir, et saisissez les occasions qui se présentent devant vous pour aider vos compagnons moins avertis à comprendre ce qui est vraiment important – soyez un conseiller de lumière en prodiguant des mots de réconfort et d’espoir. Semez les graines de vie éternelle et laissez l’accélération des temps qui changent arroser et nourrir ces nouvelles pensées dans l’obscur mental des dormeurs. C’est tellement important, et vous disposez de si peu de temps pour que ces multitudes soient préparées.

    Vous, mes amis, êtes les ambassadeurs de la lumière en ce monde, et on vous donnera beaucoup d’amour et d’attention de la part du monde de l’esprit dans vos efforts pour réaliser une différence dans la vie de vos compagnons. Une nouvelle puissance venant d’En-Haut est à votre disposition. Absorbez-la dans votre âme à présent, et laissez-la éclater autour de vous tel un soleil brillant. Vous êtes des ancres de lumière, et où que vous soyez, lorsque vous entrez dans une pièce, ou en contact avec un groupe de vos compagnons, imaginez-vous être une sphère de lumière qui augmente en intensité, emplissant chaque coin sombre de cette pièce, passant à travers chaque personne proche de vous, et les baignant de cette merveilleuse lumière d’amour, de compassion et de sympathie. Ce n’est pas juste un exercice pour votre propre bénéfice, mais c’est une véritable effusion de lumière et de puissance qui a un impact réel sur les autres personnes dont l’Esprit qui les habite va rendre hommage à cette lumière. C’est l’âme qui va recevoir cette lumière et cette information pour être utilisées en ces temps de changements qui sont sur nous en ce moment.

    Le don de soi, l’illumination de la vérité, et le soulagement de la souffrance, sont les voies les plus nobles vers une conscience supérieure. Avec l’aide de Dieu, mes amis.

  • Lire la suite : Vérité du Coeur

    21 mars 2011

    Quel service ?

    Romps les chaines de l'iniquité, délie les noeuds des lourds fardeaux, renvoye libres les opprimés et brise tous les jougs !

    Partageons le pain avec l'affamé et amenons à l’abri les pauvres qui errent sans asile. Et quand nous verrons des gens nus, vêtissons-les !

    Alors, notre lumière jaillira comme l'aurore et notre santé s'épanouira promptement. Notre moralité nous précèdera et la gloire de Dieu sera notre protection. Alors, nous ferons appel à notre Père dans les cieux, et il nous répondra. Nous crierons, et il dira : « Me voici ». Il fera tout cela si nous nous abstenons d'opprimer, de condamner et de montrer de la vanité. Le Père désire plutôt que nous prodiguons notre coeur aux affamés et nos soins aux âmes affligées; alors, notre lumière brillera dans les ténèbres, et notre obscurité ressemblera au soleil de midi. Alors, Dieu nous guidera continuellement, satisfaisant notre âme et renouvelant notre vigueur. Nous deviendrons semblable à un jardin arrosé, à une source dont les eaux ne tarissent pas.

    Ceux qui font ces choses rétabliront les gloires ruinées; ils relèveront les souches de nombreuses générations; on les appellera les reconstructeurs des murs ébréchés, les rénovateurs des chemins sûrs que l'on peut fréquenter.

    C'est notre foi qui nous assure la sécurité dans le royaume du présent et de l'avenir. Grandissons en grâce par la foi vivante qui saisit le fait que nous sommes les fils et les filles de Dieu et qui reconnaît, en même temps, chaque être humain comme un frère ou une soeur.

  • Lire la suite : Arôme de l'Amitié

    20 mars 2011

    La vague, le test

    Lorsque ce moment-là, que ce moment vient, il s’y passera toutes choses, et sous sa surface une gigantesque mise à l’épreuve. Toutes les choses vont s’ébranler.

    Je prends ce petit moment pour te gronder et te réprimander, et te rappeler ce que tu sais déjà. Que le fait d’accepter est de loin supérieur au fait de comprendre.

    Il y a une mise à l’épreuve qui concerne chacun d’entre vous tous. Bien que vous soyez tous lassés d’entendre cette expression sous quelque forme que ce soit, cependant cela doit être exprimé. Tout va être ébranlé. Chaque grain de poussière, chaque plante, pierre, animal, poisson, insecte et personne. Chaque atome de toute chose tremblera, lorsque la force et l’énergie de ce qui vient, arrivera. La question qui doit trouver réponse se dresse comme un témoignage de votre acceptation de la réalité de votre situation et existence, et des circonstances de celle-ci.

    Ceux qui connaissent déjà ces choses, et comprennent ce qui arrive et d’où cela provient, ceux qui acceptent la réalité de l’Un, dans l’amour et l’adoration, ainsi que dans la gratitude, vont être ébranlés dans l’amour, et se soumettront à la source de cet amour.

    Ceux qui pensent qu’ils savent ce que ces choses sont et se trouvent simplement dans l’erreur, sous cependant beaucoup de degrés auront une décision à prendre. Peuvent-ils accepter une vérité plus grande que toutes celles qu’ils ont jamais connue, empreinte d’amour pour la source de cette vérité et de gratitude pour la révélation de ce qu’elle est, ou vont-ils trembler de peur de leur, maintenant révélé, éloignement de cette vérité ?

    Ceux qui savent, ou croient savoir, mais ont toujours été résistants à celle-ci, pour une raison quelconque, et pensent qu’ils connaissent mieux, ont dans leur ignorance et/ou leur égoïsme agi contre elle. Peuvent-ils accepter la réalité où ils se sont retrouvés, loin d’aimer une voie supérieure, meilleure, qui a été révélée, ou vont-ils trembler de peur des conséquences de leurs actions, qui maintenant les regardent en face ?

    Ceux qui ne savent pas, et ne s’en soucient pas du tout, devront faire face aux mêmes circonstances. Peuvent-ils se mettre à aimer la source de cette réalité, et la révélation de celle-ci, ou vont-ils tomber à la peur des résultats qui les concernent et créer un conflit en eux-mêmes, contre elle ?

    Ceux qui savent, ont toujours su, et ont tout fait pour s’y opposer, pour la bloquer, la retarder, la contourner et y faire obstacle, maintenant que le moment est venu, peuvent-ils se soumettre ou périront-ils ? Peuvent-ils s’en remettre à l’amour, en voyant l’erreur de leurs manières, et étant sincèrement désireux d’une voie supérieure, meilleure, d’une vie qui se poursuit, ou s’en remettront-ils à la peur, espérant une chance de continuer à vivre de toutes les manières possibles et permises ?

    Il importe peu qui ou ce que vous êtes, ou pensez que vous êtes, ou pensez que vous savez, ou que vous voulez. Votre réaction au moment de l’ébranlement, dira tout et révélera tout sur vous, à l’Un ainsi qu’à Son Christ Michael, ainsi qu’à la multitude des personnalités plus élevées et spirituelles, physiques et non physiques, qui sont ici à l’heure actuelle pour assister à ces choses.

    Tout ce qui importe est de savoir si vous tremblerez d’amour ou tremblerez de peur. Il n’y a pas de choix en la matière, vraiment. Vous êtes ce que vous êtes, et cela sera révélé aux yeux de tous. Il n’y aura pas d’offres, pas de mais ou de si, ou de peut-être, ou de encore... A ce moment-là, vous serez plus vous-mêmes que vous ne l’avez jamais été, et certains d’entre vous pourraient même être surpris de ce que vous vous révélerez à vous-mêmes.

    Alors s’il vous plaît, soyez prêts, soyez prêts à être complètement honnêtes avec vous-mêmes. C’est vraiment pour le mieux. Vous allez tous recevoir le meilleur traitement, et le plus affectueux possible. Vous allez tous recevoir les futures missions qui vous correspondent au mieux, sur votre parcours, afin d’atteindre l’état de perfection qui a été mandaté pour vous, par le Père de Tous, le Père du Paradis.

    Il n’y a réellement et absolument pas de nécessité, pour quiconque, d’être incréé, à moins que ces personnes absolument et résolument, insistent sur ce fait. Et même alors, toute mesure laissant le temps et l’opportunité de faire un meilleur choix doit être mise à disposition, jusqu’à ce qu’il soit établi que vous ne vous êtes laissé aucun espoir pour vous-mêmes. Personne ne veut que cela se produise.

    Mais certains d’entre nous craignons que beaucoup d’entre vous persistent si fermement dans leurs convictions, que toute considération de toute autre chose, de plus grand et de plus vrai, ne vous plonge dans un état de choc et d’incrédulité, du fait que vous pourriez éventuellement avoir été tellement dans l’erreur à propos de tout cela. Et, soit vous adhérerez à plus de la même chose, ou soit vous vous ratatinerez pour vous cacher sous les couvertures, en espérant que tout cela va disparaître.

    Cela ne se produira pas, la résistance est de toutes les façons vaine, elle est contre-productive aux meilleures conditions de votre avancement personnel, et nous vous transmettons ce message dans l’espoir que de tels scénarios puissent être évités autant que possible.

    Nous comprenons que beaucoup d’entre vous ont été amenés à croire que tout contact avec n’importe quelle race galactique vous serait préjudiciable. Cependant, vous avez déjà été soumis aux répercussions de telles races négatives et à leurs intentions, et à leurs actions pendant plusieurs siècles. Maintenant, quand les races éclairées désirent faire connaître leur présence, vous êtes éduqués et programmés à considérer cela comme une invasion du mal.

    Pour cela, nous ne pouvons que répéter que la réalité spirituelle qui vous est, en effet, imposée, doit être une preuve plus que suffisante de nos intentions. Nous venons à vous sans crainte, non pas tant pour nous-mêmes, mais sans crainte. Car ce qui allait vous être fait par votre seigneur de l’ombre, aurions-nous pu négliger ses menaces et la programmation de manipulation à votre encontre, et contre qui nous sommes ? Grâce à nos efforts, les efforts de la Hiérarchie spirituelle, les Alliés de la Terre, les Organes d’administration universels et superuniversels, ainsi que les mandats du Paradis concernant l’ascension de votre planète et de tout ce qui y a été impliqué..., alors nous pouvons arriver sans crainte qu’un tel préjudice soit perpétré contre vous. Nous demandons seulement que vous n’agissiez pas pour vous nuire les uns, les autres.

    Nous servons la volonté de l’UN, et nul autre ! Cela se manifestera dans la réalité du grand ébranlement que toute vie sur Terre expérimentera. Il s’agit d’un test simple : amour ou peur, acceptation ou déni. La compréhension vous viendra, quoiqu’il arrive. La position dans laquelle vous vous trouvez, lorsque viendra cette compréhension, ne dépend que de vous.

  • Lire la suite : Nouveau Territoire

    19 mars 2011

    Réalisations de l’âme

    Nous mesurons et marquons votre Progrès Spirituel sur le Mur de l’Éternité.

    Les réalisations de l’âme sont ces intuitions que votre âme perçoit ou reçoit par l’intermédiaire de toutes les aides spirituelles qui sont à votre disposition, mais qui très souvent, ne sont pas remarquées par votre mental matériel. Étant supra matérielle, votre âme a la capacité de percevoir et d’intégrer ces intuitions spirituelles, et aussi de les conserver, et ainsi elles seront définitivement les vôtres. Ces intuitions sont très utiles, non seulement pour votre vie présente, mais également pour votre vie à venir.

    Votre âme a la capacité de retenir ces informations pour vous, et peut même faire surgir à la conscience ces directives qu’elle véhicule, pour que vous puissiez les incorporer dans vos décisions. Vous avez peut-être par moment fait l’expérience de cela, lorsque vous avez pris des décisions différentes de ce que vous faisiez d’ordinaire, des décisions qui laissaient entrevoir des motivations clairement spirituelles. Elles concernent des modèles moraux, des besoins de services, et l’harmonie entre vos choix et la volonté du Père. Ces réalisations de l’âme sont pour la plupart du temps, des résultats de l’injonction de votre esprit intérieur, un fragment du Père. A certains moments vous n’êtes sans doute pas capables de les reconnaître immédiatement comme tels, mais votre âme l’est. Rien de ce que votre esprit intérieur enregistre n’est jamais perdu. Ce sera toujours à la disposition pour être utilisé à des moments appropriés.

    Il existe une façon pour vous d’appeler ces intuitions de l’âme à la conscience, alors que vous avancez dans votre vie. La méditation vous aidera à être plus sensibles à ces réalisations conservées pour vous dans votre âme. Lorsque vous méditez, accédez profondément en vous, et permettez à vos motivations du moment, à vos besoins et à vos désirs, d’être confrontés aux directives plus spirituelles jaillissant de votre âme. Vous remarquerez que ces directives n’ont rien d’obligatoire, ni d’impératif, et ne s’imposent pas à vous dans votre vie. Non, elles se présentent à vous comme des alternatives, et comme des façons de mieux vivre, des façons qui offrent vraiment de la satisfaction, car elles vous apporteront davantage de croissance spirituelle.

    Si au cours de votre vie actuelle, vous ignorez ces intuitions intérieures, elles arriveront à la conscience dans votre vie sur Maisonia, le premier Monde des Maisons, lors de votre résurrection. Vous serez alors en mesure de les percevoir, lentement mais peu à peu plus clairement, et de les mettre en pratique dans votre vie future. Ici, dans votre vie actuelle, ce sont simplement des directives, mais sur les Mondes des Maisons, elles feront partie du caractère que vous allez développer.

    Les réalisations de l’âme, comme l’âme elle-même, sont encore à l’état d’embryon. Sur les Mondes des Maisons, elles vont émerger pleinement opérationnelles et, lorsqu’elles seront embrassées par votre volonté, elles feront partie de vos choix quotidiens pour la Vérité, la Bonté et la Beauté. Comparativement, votre vie actuelle est élémentaire, mais lors de votre vie sur les Mondes des Maisons, les réalités seront amplifiées. Là-bas, vous aurez pleine conscience d’elles, pourtant même maintenant, ces réalisations de l’âme peuvent aider votre spiritualité en accroissant votre perception de la volonté du Père.

  • Lire la suite : Conduite Exemplaire

    18 mars 2011

    Le but de l’affliction

    Maitre, bien que je commence à saisir pourquoi tu refuses de guérir sans discrimination, j'ai encore de la peine à comprendre pourquoi le Père qui est aux cieux, qui nous aime, permet qu'un si grand nombre de ses enfants terrestres souffrent de tant d'afflictions.

    Toi et beaucoup d'autres, vous êtes ainsi perplexes parce que vous ne comprenez pas que l'ordre naturel de ce monde a été si souvent désorganisé par les aventures pécheresses de certains traitres rebelles à la volonté du Père. Je suis venu pour commencer à mettre ces choses en ordre, mais il faudra bien des âges pour réorienter cette partie de l'univers dans les anciennes voies et libérer ainsi les enfants des êtres humains des fardeaux supplémentaires du péché et de la rébellion. A elle seule, la confrontation avec le mal est une épreuve suffisante pour l'ascension de l'être humain – le péché n'est pas essentiel à la survie.

    Mais, mon fils, tu devrais savoir que le Père n'afflige pas délibérément ses enfants. L'être humain attire inutilement sur lui-même des afflictions par suite de son refus persistant de marcher dans les voies meilleures de la volonté divine. Les afflictions sont potentiellement contenues dans le mal, mais une grande partie d'entre elles résultent du péché et de l'iniquité. Bien des évènements anormaux se sont produits sur ce monde, et il n'est pas étonnant que tous les êtres humains qui réfléchissent soient perplexes devant les scènes de souffrance et d'affliction dont ils sont témoins. Vous pouvez toutefois être certains d'une chose, c'est que le Père n'envoie pas d'affliction à titre de châtiment arbitraire pour de mauvaises actions. Les imperfections et les handicaps du mal sont inhérents au mal lui-même; la punition des péchés est inévitable; les conséquences destructrices de l'iniquité sont inexorables. Les êtres humains ne doivent pas blâmer Dieu pour des maux résultant naturellement de la vie qu'ils ont choisi de vivre; ils ne devraient pas non plus se plaindre des expériences qui font partie de la vie telle qu'elle est vécue sur ce monde. Le Père veut que les mortels travaillent avec persévérance et logique au perfectionnement de leur état sur Terre. Une application intelligente devrait permettre aux êtres humains de triompher d'une grande partie de leurs misères sur terre.

    Notre mission consiste à aider les êtres humains à résoudre leurs problèmes spirituels et à vivifier ainsi leur mental pour qu'ils soient mieux préparés et incités à s'occuper de résoudre leurs multiples problèmes matériels. Je sais que vous êtes embarrassés après avoir lu les Écritures. La tendance a trop souvent prévalu d'attribuer à Dieu la responsabilité de tout ce que les ignorants n'ont pas réussi à comprendre. Le Père n'est pas personnellement responsable de tout ce que vous ne comprenez pas. Ne doutez pas de l'amour du Père simplement parce qu'une loi juste et sage de ses ordonnances vous afflige pour avoir involontairement ou délibérément transgressé une ordonnance divine.

    Toutefois, bien des passages des Écritures t'auraient instruit si seulement tu les avais lus avec discernement. Ne te souviens-tu pas qu'il est écrit : « Mon fils, ne méprise pas le châtiment du Seigneur et ne te lasse pas de sa réprimande, car le Seigneur corrige celui qu'il aime comme un père corrige le fils en qui il se réjouit. » « Le Seigneur n'afflige pas volontiers. » « Avant d'être affligé, je m'étais égaré, mais maintenant j'observe la loi. L'affliction a été bonne pour moi, car elle m'a permis d'apprendre les statuts divins. » « Je connais vos chagrins. Le Dieu éternel est votre refuge et vous soutient de ses bras éternels. » « Le Seigneur est aussi un refuge pour les opprimés, un havre de repos dans les temps troublés. » « Le Seigneur fortifiera celui qui git sur le lit de l'affliction. Le Seigneur n'oubliera pas les malades. » « De même qu'un Père montre de la compassion à ses enfants, de même le Seigneur est compatissant pour ceux qui le craignent. Il connaît votre corps; il se souvient que vous êtes poussière. » « Il guérit les coeurs brisés et panse leurs blessures. » « Il est l'espoir du pauvre, la force de l'indigent dans sa détresse, un refuge contre la tempête, une ombre qui protège de la chaleur suffocante. » « Il donne du pouvoir aux faibles et accroit la force de ceux qui ne disposent d'aucune puissance. » « Il ne brisera pas le roseau froissé et n'éteindra pas la mèche qui fume encore. » « Quand vous traverserez les eaux de l'affliction, je serai avec vous, et, quand les fleuves de l'adversité vous submergeront, je ne vous abandonnerai pas. » « Il m'a envoyé pour panser les coeurs brisés, pour proclamer la liberté aux captifs et pour consoler tous les endeuillés. » « La souffrance contient en soi un redressement; l'affliction ne naît pas de la poussière.

  • Lire la suite : A Ceux que j'Aime

    17 mars 2011

    Quel christianisme ?

    Ne négligeons pas la valeur de notre héritage spirituel, le fleuve de vérité coulant à travers les siècles, même jusqu'à l'époque stérile d'un âge matérialiste et laïc.

    Dans tous nos valeureux efforts pour nous débarrasser des credo superstitieux des âges passés, assurons-nous que nous retenons fermement la vérité éternelle. Mais soyons patients ! Quand la présente révolte contre la superstition aura pris fin, les vérités de l'évangile de Jésus persisteront glorieusement pour illuminer une voie nouvelle et meilleure.

    Mais le christianisme paganisé et socialisé a besoin d'un nouveau contact avec les enseignements sans compromis de Jésus; il languit faute d'une vision neuve de la vie du Maitre sur Terre. Une révélation nouvelle et plus complète de la religion de Jésus est destinée à triompher d'un empire de laïcisme matérialiste et à renverser un courant mondial de naturalisme mécaniste. La Terre frémit actuellement au bord même d'une de ses époques les plus stupéfiantes et passionnantes de rajustement social, de stimulation morale et d'illumination spirituelle.

    Même grandement modifiés, les enseignements de Jésus ont survécu aux cultes des mystères de leur époque natale, à l'ignorance et à la superstition des âges de ténèbres; et, en ce moment même, ils triomphent lentement du matérialisme, du machinisme et du laïcisme du vingtième siècle. Et de telles époques de grandes épreuves et de défaites menaçantes sont toujours des périodes de grande révélation.

    La religion a besoin de nouveaux dirigeants, d'hommes et de femmes spirituels qui oseront dépendre uniquement de Jésus et de ses incomparables enseignements. Si le christianisme persiste à négliger sa mission spirituelle tout en continuant à s'occuper des problèmes sociaux et matériels, il faudra que la renaissance spirituelle attende la venue de ces nouveaux instructeurs de la religion de Jésus qui se consacreront exclusivement à la régénération spirituelle des êtres humains. Alors, ces âmes nées d'esprit fourniront rapidement les directives et l'inspiration nécessaires à la réorganisation sociale, morale, économique et politique du monde.

    L'âge moderne refusera d'accepter une religion incompatible avec les faits et qui ne s'harmonise pas avec ses conceptions les plus élevées de la vérité, de la beauté et de la bonté. L'heure est venue de redécouvrir les vrais fondements originels du christianisme aujourd'hui déformé et plein de compromis – la vie et les enseignements réels de Jésus.

    L'être humain primitif vivait une vie d'asservissement superstitieux à la peur religieuse. L'être humain civilisé moderne redoute de tomber sous la domination de fortes convictions religieuses. L'être humain réfléchi a toujours craint d'être lié par une religion. Quand une religion forte et active menace de le dominer, il tente invariablement de la rationaliser, d'en faire une tradition et de la transformer en une institution, dans l'espoir de pouvoir ainsi la contrôler. Par ce processus, même une religion révélée devient une croyance établie et dominée par des êtres humains. Les hommes et les femmes modernes et intelligents fuient la religion de Jésus par crainte de ce qu'elle leur fera – et de ce qu'elle fera d'eux. Et toutes ces craintes sont bien fondées. En vérité, la religion de Jésus domine et transforme ses fidèles; elle exige que les êtres humains consacrent leur vie à rechercher la connaissance de la volonté du Père qui est aux cieux et demande que les énergies de la vie soient affectées au service désintéressé de la fraternité des êtres humains.

    Tout simplement, les hommes et les femmes égoïstes ne veulent pas payer ce prix, même en échange du plus grand trésor spirituel qui ait jamais été offert aux mortels. Il faut attendre que l'être humain ait été suffisamment désillusionné par les tristes déceptions accompagnant la poursuite insensée et trompeuse de l'égoïsme, et qu'il ait découvert la stérilité de la religion formaliste. C'est alors seulement qu'il sera disposé à se tourner de tout coeur vers l'évangile du royaume, la religion de Jésus de Nazareth. Le monde a besoin d'une religion de première main. Même le christianisme – la meilleure religion du vingtième et unième siècle – n'est pas seulement une religion à propos de Jésus, mais il est largement une religion que les êtres humains expérimentent de seconde main. Ils prennent leur religion intégralement telle qu'elle leur est transmise par leurs chefs religieux reconnus. De quel réveil le monde ferait l'expérience si seulement il pouvait voir Jésus tel qu'il a réellement vécu sur Terre et connaître de première main ses enseignements donnant la vie ! Des mots décrivant de belles choses ne peuvent passionner autant que la vue de ces choses; les mots d'un credo ne peuvent pas non plus inspirer les âmes humaines comme l'expérience de connaître la présence de Dieu. Cependant, la foi attentive gardera toujours ouverte la porte d'espérance de l'âme humaine pour laisser entrer les éternelles réalités spirituelles des valeurs divines des mondes de l'au-delà.

    Le christianisme a osé abaisser ses idéaux devant le défi lancé par l'avidité humaine, la folie guerrière et la convoitise du pouvoir. Mais la religion de Jésus subsiste comme la convocation spirituelle immaculée et transcendante; elle appelle ce qu'il y a de meilleur dans l'être humain à s'élever au-dessus de tous ces héritages de l'évolution animale, et à atteindre par la grâce les hauteurs morales de la véritable destinée humaine.

    Le christianisme est menacé de mort lente par le formalisme, l'excès d'organisation, l'intellectualisme et d'autres tendances non spirituelles. L'Église chrétienne moderne n'est pas une fraternité de croyants dynamiques comme celle que Jésus avait chargée d'effectuer la transformation spirituelle continue des générations successives de l'humanité. Ce qu'on appelle christianisme est devenu un mouvement social et culturel autant qu'une croyance et une pratique religieuse. Le courant du christianisme moderne draine un bon nombre d'anciens marécages païens et bien des marais du barbarisme. Beaucoup d'anciens bassins spirituels s'écoulent dans le courant culturel d'aujourd'hui en même temps que les cours d'eau venant des hauts plateaux de Galilée, qui sont censés être sa source exclusive.

    En vérité, le christianisme a rendu un grand service à ce monde, mais maintenant c'est de Jésus qu'on a le plus besoin. Le monde a besoin de voir Jésus vivre de nouveau sur Terre dans l'expérience des mortels nés d'esprit qui révèlent effectivement le Maitre à tous les êtres humains. Il est futile de parler d'une renaissance du christianisme primitif; il faut avancer en partant du point où l'on se trouve. Il faut que la culture moderne soit spirituellement baptisée d'une nouvelle révélation de la vie de Jésus et illuminée par une nouvelle compréhension de son évangile de salut éternel. Et, quand Jésus sera ainsi élevé dans la pensée des êtres humains, il les attirera tous à lui. Davantage encore que des conquérants, les disciples de Jésus devraient être pour l'humanité des sources débordantes d'inspiration et de vie rehaussée. La religion n'est qu'un humanisme exalté jusqu'à ce qu'elle soit rendue divine par la découverte de la réalité de la présence de Dieu dans l'expérience personnelle.

    Souvenons-nous toujours que Dieu et l'être humain ont besoin l'un de l'autre. Ils sont mutuellement nécessaires pour l'aboutissement final et complet de l'expérience de la personnalité éternelle dans la destinée divine de la finalité de l'univers.

    “ Le royaume de Dieu est en vous. ” C'est probablement la plus grande proclamation que Jésus ait jamais faite, après la déclaration que son Père est un esprit vivant et aimant.

  • Lire la suite : Exemple Chrétien

    16 mars 2011

    La prière exaucée

    Le cri du juste est l'acte de foi de l'enfant de Dieu qui ouvre la porte de la maison du Père où sont tenues en réserve la bonté, la vérité et la miséricorde; tous ces beaux présents attendent depuis longtemps que les fils s'approchent et se les approprient.

    Nombre de personnes n'ont recours à la prière qu'au moment où elles se trouvent en difficulté. Une telle pratique est sotte et fallacieuse. Il est vrai que vous faites bien de prier quand vous êtes tourmentés, mais vous devriez également songer à parler à votre Père en tant que fils, même quand tout va bien pour votre âme. Que vos suppliques réelles soient toujours faites en secret. Ne laissez pas les êtres humains entendre vos prières personnelles. Les prières d'actions de grâces conviennent à des groupes d'adorateurs, mais la prière de l'âme est une affaire personnelle. Il n'existe qu'une seule forme de prière qui convienne à tous les enfants de Dieu, et c'est : “ Néanmoins, que ta volonté soit faite. ”

    Tous les croyants à cet évangile devraient prier sincèrement pour l'expansion de la fraternité spirituelle. Parmi toutes les prières des Écritures hébraïques, c'est sur la supplique suivante du psalmiste que Jésus fit les commentaires les plus approbateurs : “ Crée en moi un coeur pur, ô Dieu, et renouvelle en moi un esprit droit. Débarrasse-moi de mes péchés secrets et préserve ton serviteur de toute transgression présomptueuse. ” Ne soyez pas négligents concernant les relations entre la prière et les paroles étourdies et offensantes. “ Mets une garde à ma bouche, ô Seigneur, et veille sur la porte de mes lèvres. ” Jésus dit : « La langue humaine est un organe que peu d'êtres humains savent dompter, mais l'esprit intérieur peut transformer ce membre indiscipliné en une aimable voix de tolérance et un inspirant ministère de miséricorde. »

    Jésus enseigna que, dans l'ordre d'importance, la prière pour connaître la volonté du Père occupe la première place. La prière pour recevoir les directives divines sur le sentier de la vie terrestre vient immédiatement après. En réalité, cela signifie que l'on prie pour obtenir la sagesse divine. Jésus n'enseigna jamais que l'on pouvait gagner des connaissances humaines et une habileté spéciale par la prière, mais il enseigna que la prière est un facteur dans l'expansion de notre capacité à recevoir la présence de l'esprit divin. Quand Jésus apprenait à ses associés à prier en esprit et en vérité, il expliquait qu'il s'agissait de prier sincèrement et conformément aux lumières que l'on possède, de prier de tout coeur avec intelligence, sérieux et persévérance.

    Jésus mit ses disciples en garde contre l'idée que leurs prières seraient rendues plus efficaces par des répétitions imagées, par une phraséologie éloquente, ou par des jeûnes, des pénitences et des sacrifices. Mais il exhorta ses partisans à employer la prière pour s'élever à la véritable adoration au moyen des actions de grâces. Jésus déplorait de trouver si peu d’esprit de reconnaissance dans les prières et le culte de ses disciples. A cette occasion, il fit la citation suivante des Écritures : “ C'est une bonne chose que de rendre grâces au Seigneur et de louer par des cantiques le nom du Très Haut, de reconnaître tous les matins sa bienveillance affectueuse et tous les soirs sa fidélité, car Dieu m'a rendu heureux par ses oeuvres. En toutes choses, je rendrai grâces conformément à la volonté de Dieu. ”

    Jésus dit aussi ceci : « Ne vous préoccupez pas constamment de vos besoins ordinaires. N'ayez pas d'appréhension au sujet du problème de votre existence terrestre. En toutes ces matières, par des prières et des suppliques, et dans un sincère esprit de reconnaissance, exposez vos besoins au Père qui est aux cieux. » Puis il cita encore les Écritures : “ Je louerai le nom du Seigneur par un cantique et je le magnifierai par mes actions de grâces. Cela plaira plus au Seigneur qu'un boeuf ou un taureau avec cornes et sabots. ”

    Jésus enseigna à ses disciples qu'après avoir fait leur prière au Père, ils devaient rester quelque temps dans un état de réceptivité silencieuse pour donner à l'esprit intérieur les meilleures chances de parler à l'âme attentive. C'est au moment où le mental humain est dans une attitude de sincère adoration que l'esprit du Père parle le mieux aux êtres humains. Nous adorons Dieu grâce à l'aide de l'esprit intérieur du Père et à l'illumination du mental humain par le ministère de la vérité. Jésus enseigna que l'adoration rend l'adorateur de plus en plus semblable à l'être qu'il adore. L'adoration est une expérience transformatrice par laquelle le fini s'approche graduellement de l'Infini et, en dernier lieu, atteint sa présence.

    La prière est une expression du mental fini s'efforçant de s'approcher de l'Infini. La formulation d'une prière est donc nécessairement limitée par les connaissances, la sagesse et les attributs du fini. De même, la réponse doit être conditionnée par la vision, les buts, les idéaux et les prérogatives de l'Infini. Jamais on ne peut observer une continuité ininterrompue de phénomènes matériels entre la formulation d'une prière et la réception de la pleine réponse spirituelle qui y est faite.

    Quand une prière reste apparemment sans réponse, le retard est souvent le présage d'une meilleure réponse, bien que, pour certaines bonnes raisons cette réponse soit considérablement retardée. Aucune prière sincère ne reste sans réponse, sauf quand le point de vue supérieur du monde spirituel a conçu une meilleure réponse, une réponse qui satisfait la requête de l'esprit de l'être humain, par contraste avec la prière du simple mental de l'être humain.

    Quand les prières temporelles sont composées par l'esprit et exprimées avec foi, elles sont souvent si vastes et si inclusives qu'elles ne peuvent recevoir de réponse que dans l'éternité. Une supplique finie est parfois tellement imprégnée de l'emprise de l'Infini que la réponse doit être longtemps différée pour attendre la création de la capacité réceptrice adéquate. La prière de la foi peut englober tant d'éléments que la réponse ne peut être reçue qu'au Paradis.

    Les réponses à la prière du mental humain sont souvent d'une nature telle que ce mental en prière ne peut les recevoir et les reconnaître qu'après avoir lui-même atteint l'état d'immortalité. Bien souvent, il faut attendre que l'être matériel ait progressé au niveau spirituel pour qu'il puisse recevoir une réponse à sa prière.

    Il se peut que la prière d'une personne qui connaît Dieu soit tellement déformée par l'ignorance et la superstition qu'il serait fort peu désirable d'y répondre. Alors, les êtres spirituels intermédiaires sont obligés de traduire cette prière d'une telle manière qu'au moment où la réponse arrive, le suppliant ne reconnaît pas que cette réponse s'applique à sa prière.

    Toutes les vraies prières sont adressées à des êtres spirituels, et il faut que la réponse à toutes ces suppliques soit formulée en termes spirituels; les réponses doivent consister en réalités spirituelles. Les êtres spirituels ne peuvent offrir de réponses matérielles aux prières spirituelles, même si elles émanent d'êtres matériels. Ces derniers ne peuvent prier efficacement que s'ils “ prient dans l'esprit ”.

    Nulle prière ne peut espérer une réponse à moins d'être née de l'esprit et nourrie par la foi. La sincérité de votre foi implique que vous avez virtuellement accordé d'avance, aux destinataires de votre prière le plein droit de répondre à vos suppliques conformément à cette sagesse suprême et à cet amour divin qui, selon la description de votre foi, animent toujours ces êtres auxquels vous adressez vos prières.

    L'enfant est toujours dans son droit quand il se risque à adresser une prière à ses parents. Et les parents restent dans le domaine de leurs obligations envers l'enfant dépourvu de maturité quand leur sagesse supérieure leur dicte qu'il faut retarder la réponse à la prière de l'enfant, la modifier, la passer au crible, la transcender, ou la reporter à un autre stade de l'ascension spirituelle.

    N'hésitez pas à formuler les prières exprimant un désir spirituel ardent; ne doutez pas qu'elles recevront une réponse. Ces réponses seront conservées en dépôt, en attendant que vous ayez effectivement atteint, sur ce monde-ci ou sur d'autres, les niveaux spirituels futurs d'épanouissement cosmique, où il vous deviendra possible de reconnaître et d'assimiler les réponses longtemps attendues à vos suppliques antérieures mais prématurées.

    Toutes les suppliques authentiquement nées d'esprit sont certaines de recevoir une réponse. Demandez, et vous recevrez, mais n'oubliez pas que vous êtes des créatures qui progressent dans le temps et l'espace. Il vous faut donc constamment tenir compte du facteur espace-temps pour recevoir personnellement des réponses complètes à vos multiples prières et suppliques.

  • Lire la suite : Pouvoir de la gratitude

    15 mars 2011

    Foi et fidélité

    Tard dans la soirée de vendredi, Ruth, la plus jeune soeur de Jésus, lui rendit secrètement visite.

    Ils passèrent presque une heure ensemble dans un bateau ancré à courte distance du rivage. Nul être humain, sauf Jean Zébédée, ne connut jamais cette visite, et le Maitre lui recommanda de n'en parler à personne.

    Ruth était le seul membre de la famille de Jésus qui ait cru, avec constance et sans défaillance, à la divinité de la mission terrestre de son frère, dès sa première prise de conscience spirituelle et tout au long du ministère mouvementé de Jésus, de sa mort, de sa résurrection et de son ascension.

    Finalement, elle passa dans les mondes de l'au-delà sans avoir jamais douté du caractère surnaturel de la mission incarnée de son frère-père. En ce qui concerne sa famille terrestre, la petite Ruth fut la principale consolation de Jésus durant les cruelles épreuves de son jugement, de son rejet et de sa crucifixion.

    S'il existe un véritable lien vivant entre l'enfant et le Père, l'enfant est certain de progresser continuellement vers les idéaux du Père. Il est vrai que les progrès de l'enfant peuvent d'abord être lents, mais ils n'en sont pas moins sûrs. La chose importante n'est pas tant la rapidité de vos progrès que leur certitude. Vos accomplissements actuels sont moins importants que le fait que la direction de vos progrès soit orientée vers Dieu. Ce que vous devenez, jour après jour, a infiniment plus d'importance que ce que vous êtes aujourd'hui. Certains d'entre vous peuvent ne pas se trouver à des niveaux réellement élevés d'âme et d'esprit, mais vous faites des progrès quotidiens vers Dieu sur le chemin vivant que votre foi a ouvert. Il y a, en chacun de vous, de prodigieuses possibilités pour l'avenir. Mieux vaut avoir une foi restreinte, mais vivante et croissante, que de posséder un puissant intellect avec ses réserves mortes de sagesse temporelle et d'incrédulité spirituelle.

  • Lire la suite : Fils de l'Homme

    14 mars 2011

    Prélude à la paix

    Pourquoi vous est-il si difficile de comprendre que tous sont des enfants en route vers la perfection ?

    Tous affichent des traits de maturité proportionnels au niveau de progrès spirituel atteint. Il y en aura toujours qui seront plus avancés que d'autres, il y en aura toujours qui seront plus responsables de leurs actions que d'autres.

    Tout comme un parent humain comprend que les actions insensées de ses enfants sont une conséquence de leur immaturité, le Père Céleste étend Sa miséricorde à nous tous. Vous pouvez être certains que dans ce monde il y en a peu qui sont vraiment des pécheurs. La grande majorité qui participe au chaos est simplement victime de la confusion et d’un manque de réflexion indépendante. La majorité fait simplement ce qu'on lui dit être juste, elle n’est pas aussi coupable que ceux qui trompent intentionnellement.

    Ne permettez pas au manque de maturité de certains de déclencher les aspects les moins spirituels de votre personnalité et ne laissez pas la vengeance remplacer le pardon. Acceptez que notre Père connaisse les motivations de chacun, puisqu'il vit dans le coeur humain et dans chaque esprit normal de ce monde. Beaucoup de ceux qui font des choses maléfiques ne les feraient pas s’ils étaient mieux informés, s’ils savaient que nous sommes tous frères et soeurs – enfants d'un Père qui nous aime sans conditions ni restrictions.

    L'amour est la paix du monde et le prélude de la paix est le pardon. La clé du pardon est d'accepter que nous sommes tous sur le même chemin vers une destination éternelle – certains pouvant être quelques étapes en avant. N'oubliez pas vos frères et soeurs qui viennent derrière vous et ne perdez pas votre temps à signaler leurs erreurs. Au lieu de cela, montrez-leur le chemin vers l’objectif final et laissez-les marcher de leur propre chef à la découverte de la vérité qui les conduira éventuellement à découvrir le véritable être de lumière et de beauté qui est caché au sein de chacun.

    Si quelqu'un prend une mauvaise direction et tombe dans la boue, allez-vous lui montrer ses erreurs et l’enfoncer encore davantage, ou choisirez-vous de lui tendre la main pour l’aider à se remettre sur la bonne voie ? Vous êtes le maitre de vos relations avec vos frères et soeurs, et vous pouvez décider d’abandonner l'ennemi vaincu dans le champ de bataille ou de transformer cette personne en votre frère. Cela dépendra que tous les deux puissiez continuer à croître. Dans l'économie universelle, rien n’est plus apprécié que d'aider autrui à découvrir la vérité, la beauté et la bonté.

  • Lire la suite : Souvenir Essentiel

    13 mars 2011

    Semailles : semer avec soin une pensée dans notre mental

    Comment choisir et semer vos graines ? Sélectionnez avec soin le mobile et la nature de vos pensées qui fleuriront dans les mêmes tons que vos plus grands espoirs dont vous vous savez le co-créateur, puis consacrer un espace qui soutienne votre intention.

    Un semeur sortit pour semer et, tandis qu'il semait, quelques grains tombèrent le long du chemin, où ils furent foulés aux pieds et dévorés par les oiseaux du ciel. D'autres tombèrent sur des endroits rocailleux où il y avait peu de terre et levèrent immédiatement, parce que la terre n'avait pas de profondeur; mais, aussitôt que le soleil brilla, ils séchèrent parce qu'ils n'avaient pas de racines pour recueillir l'humidité. D'autres grains tombèrent parmi les ronces et, quand les ronces poussèrent, ils furent étouffés et ne donnèrent rien. D'autres grains encore tombèrent dans de la bonne terre, se développèrent et produisirent les uns trente, d'autres soixante et d'autres cent grains.

    L'appel aux sentiments humains est transitoire et totalement décevant; de même, l'appel exclusif à l'intellect est vide de sens et stérile; c'est seulement en adressant votre appel à l'esprit qui vit dans le mental humain que vous pouvez espérer obtenir un succès durable et accomplir les merveilleuses transformations de caractère qui se traduiront bientôt par une abondante récolte des véritables fruits de l'esprit dans la vie quotidienne de tous ceux qui sont ainsi délivrés des ténèbres du doute par la naissance de l'esprit dans la lumière de la foi – dans la fraternité spirituelle.

    L'appel aux émotions en tant que technique pour arrêter et focaliser l'attention intellectuelle, qualifie le mental ainsi éveillé et vivifié de porte d'entrée vers l'âme où réside cette nature spirituelle de l'être humain qui doit reconnaître la vérité et répondre à l'appel spirituel de la bonne nouvelle (Dieu est notre Père miséricordieux qui a fait sa demeure dans notre mental, nous sommes tous ses fils et filles en devenir afin de Lui ressembler, nous sommes tous frères et soeurs qui cherchons à atteindre la même destination du Paradis), pour procurer les résultats permanents des vraies transformations de caractère.

    Ainsi vous serez préparés au choc imminent – la crise de l'attitude des peuples envers Dieu, qui éclate en ce moment. Vous verrez que les êtres humains conspirent contre vous, les chefs religieux se joignant aux rois, et vous commencerez à comprendre plus pleinement (mais non définitivement) que vous ne siégez pas sur des trônes humains. Vous saisirez plus complètement que les prodiges matériels ne font pas progresser la vérité spirituelle.

    Vous commencerez à réaliser que les pseudo-miracles et les mouvements populaire pour faire d’un être humain son roi marqueront l'apogée des espérances du peuple recherchant des miracles et attendant des prodiges, ainsi que le point culminant des acclamations du Sauveur par la populace. Vous discernerez vaguement et préviendrez obscurément l'approche du passage au crible spirituel et de la cruelle adversité. Votre intelligence s'éveillera lentement à la compréhension de la nature réelle de votre tâche d'ambassadeurs du royaume, et vous commencerez à vous cuirasser pour les rudes et sévères épreuves de la dernière année du ministère de ce cycle d’expansion de la conscience universelle.

    Les semeurs de graines d’idée sont de véritables “ envoyés du ciel ”.

  • Lire la suite : Sois Paysagiste

    12 mars 2011

    Diversion et détente

    Tu peux faire l’importante découverte que bien des perplexités humaines n’ont pas d’existence réelle, que beaucoup de difficultés pressantes sont les créations d’une peur exagérée et le résultat d’une appréhension accrue.

    Si tu es dans un état de grande tension émotive et nerveuse, si tu éprouves des difficultés croissantes à maintenir des relations harmonieuses, si tu es dans un état de confusion mental, si tu es presque de perdre ton bon sens, ne sachant plus que faire, si tu as la tête farcie de problèmes, si tu es démesurément perplexe dans ton coeur, si tu es cruellement troublé dans ton âme, si tu es très à court d’argent, séjournant parmi l’étranger, si tu es surmené et plus fantasque qu’à ton habitude, si tu souffres d’une attaque périodique de susceptibilité et d’égoïsme, si tu es anormalement bouleversé par tes efforts pour concilier ton patriotisme avec l’amour de la fraternité humaine, si tu es interloqué par la manière dont les évènements se déroulent, si tu as moins d’humour au contact des humains, si tu traverses une période de profonde dépression, si tu es extrêmement contrarié sur la manière de t’entendre paisiblement avec d’autres personnes, ou si au contraire tu es dans un état normal et ne t’inquiète de rien, ce court message est pour toi.

    La monotonie des contacts humains risque toujours de multiplier sérieusement les perplexités et d’accroitre les difficultés. On ne peut tirer les hommes et les femmes de leur confusion par des explications quand ils se trouvent engagés à un tel point de conflit et que tant de personnes éprouvant des sentiments violents sont impliqués.

    Il faut que tu apprennes la valeur du repos et l’efficacité de la détente. Comprends bien que la meilleure méthode pour résoudre certains problèmes embrouillés consiste à les laisser de côté pendant quelques temps. Ensuite, quand tu reviens rafraichi par le repos ou l’adoration, tu es en mesure d’attaquer tes difficultés avec une tête plus claire, une main plus ferme, et un coeur plus résolu. Par ailleurs, tu trouveras bien souvent que l’importance et les proportions de ton problème se sont amenuisées pendant que tu reposais ton mental et ton corps

    Souvent, tu découvriras que la meilleure manière de traiter tous les ennuis de ce genre consiste à les négliger. En allant te promener, tu peux laisser ces problèmes se résoudre d’eux-mêmes, tes relations s’amélioreront considérablement, et tu céderas réellement à l’hilarité lorsque tu noteras ton changement de mental et observeras l’absence d’irritation nerveuse dont tu bénéficies suite à quelques moments de vacances, loin de la routine des devoirs quotidiens de la vie.

  • Lire la suite : Sans Effort

    11 mars 2011

    La perfection

    Ceux qui sont créés parfaits dans l'Univers Central ne font jamais l’expérience des doutes et des conflits auxquels les mortels doivent faire face.

    Lorsqu'ils sont exposés aux problèmes et à l'expérience commune des mondes matériels, les êtres parfaits ne comprennent pas pourquoi certaines choses arrivent et ils se retrouvent perplexes et sans réponses, indépendamment de leur intelligence élevée et de leur perfection innée.

    En revanche, beaucoup de mortels ascensionnés peuvent comprendre très clairement les problèmes mortels, parce qu'ils les ont connus dans le passé et ils ont trouvé des solutions.

    La découverte de la vérité est le bonheur suprême de l'âme humaine. Atteindre la connaissance des valeurs et des significations par l'effort personnel est une grande récompense pour les êtres humains. Ceux qui sont nés parfaits n’ont jamais cette satisfaction, puisqu’ils possèdent tout le savoir. Cependant, ils peuvent acquérir de nouvelles expériences et découvrir de nouvelles expressions du Père à travers l’éternité.

    L'objectif de chaque être est la perfection, qu’elle soit obtenue par la création ou grâce à l'expérience. Les deux types d'êtres (parfaits et perfectionnés) sont complémentaires et nécessaires à l'Administration Universelle. Cependant, les mortels sont ceux qui fourniront la forme la plus élevée de miséricorde et de justice dans les univers qui sont encore en formation. Cette formation prolongée et les expériences apparemment terribles du présent, sont le feu qui forgera les outils plus performants pour les gouvernements des nouvelles créations.

    Notre Père ne fait rien en vain et Il n’expérimente pas avec Ses créatures. Il possède un objectif très précis pour l'évolution et l'élévation mortelle. Même si vous n’arrivez pas à voir clairement cet objectif aujourd'hui, tout fait partie d'un grand plan qui se traduira en quelque chose de plus beau et de plus noble que tout ce que nous pourrions anticiper. Votre destin en tant que mortels élevés sera lui aussi plus merveilleux que tout ce que vous pourriez imaginer.

    Car le Père n'a-t-il pas dit de ses enfants du monde : « Ma volonté est qu'ils finissent par devenir parfaits, comme moi-même je suis parfait. »

  • Lire la suite : La Perfection

    10 mars 2011

    Aux enseignants de la bonne nouvelle

    Ayant gouté des bonnes réalités d'esprit du royaume, vivez dans le monde de telle sorte que les êtres humains, en voyant votre vie, deviennent conscients de la fraternité des êtres humains dans l’univers, et soient ainsi amenés à s'enquérir auprès des croyants sur les voies de ce royaume spirituel.

    De tels sincères chercheurs de vérité sont toujours heureux d'entendre les bonnes nouvelles annonçant le don de foi, qui assure l'admission dans le royaume avec ses réalités spirituelles éternelles et divines. Votre seule affaire consiste à révéler individuellement à l’être humain que Dieu est son Père – à amener cet être humain à devenir personnellement conscient de sa filiation; ensuite de présenter cet être humain à Dieu comme son fils par la foi. Ceci a été accompli en Jésus, Il devint réellement “ le chemin, la vérité et la vie ”. La religion de Jésus était entièrement fondée sur la manière de vivre sa vie d'effusion sur Terre. Lorsque Jésus quitta ce monde, il ne laissa derrière lui ni livres, ni lois, ni autres formes d'organisation humaine affectant la vie religieuse des individus.

    Il est venu pour établir avec les êtres humains des relations personnelles et éternelles qui auront définitivement préséance sur toutes les autres relations humaines. Cette communion spirituelle intime doit être étendue à tous les êtres humains de tous les âges et de toutes les conditions sociales chez tous les peuples. La seule récompense est : dans ce monde, la joie spirituelle et la communion divine – et, dans l'autre monde, la vie éternelle avec l'assimilation progressive des réalités d'esprit divines du Père du Paradis.

    Les deux vérités de première importance dans les enseignements du royaume, sont : l'obtention du salut par la foi et la foi seule, associée à l'enseignement révolutionnaire de l'obtention de la liberté humaine par la récognition de la vérité. “ Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. ” Jésus était la vérité manifestée dans la chair, et Il a envoyé son Esprit de Vérité dans le coeur de tous ses enfants.

    À mesure que les siècles s'écoulent, l'humanité ne devrait-elle pas arriver à mieux comprendre la vraie nature et le caractère aimant du Père qui est aux cieux ? Quel profit tires-tu de l'illumination spirituelle des générations successives si tu persistes à envisager Dieu comme Moïse et les apôtres Paul, Pierre, Jacques et Jean ? Tu devrais voir le Père comme aucun de tes prédécesseurs ne l'a jamais perçu. En le voyant ainsi, tu devrais te réjouir d'entrer dans le royaume où règne un Père aussi miséricordieux, et tu devrais veiller à ce que sa volonté d'amour domine désormais ta vie.

    Bien des gens montrent de la répugnance à saisir les enseignements du Maitre. La religion chrétienne elle-même a été bâtie avec persistance autour du fait de la mort du Christ au lieu de l'être autour de la vérité de sa vie. Le monde devrait s'occuper davantage de sa vie heureuse, révélatrice de Dieu, que de sa mort tragique et désolante. Dans chaque religion, il est très facile de laisser des valeurs devenir disproportionnées et de permettre à des faits d'occuper, dans sa théologie, la place de la vérité. Le fait de la croix est devenu le centre même du christianisme ultérieur, mais ce n'est pas la vérité centrale de la religion que l'on peut tirer de la vie et des enseignements de Jésus de Nazareth.

    Quand vous serez entièrement consacrés à faire la volonté du Père qui est aux cieux, toutes vos demandes seront exaucées, parce que vos prières seront pleinement conformes à la volonté du Père, et la volonté du Père est constamment manifeste dans tout son immense univers. Ce que le vrai fils désire et que le Père Infini veut, EST. Une telle prière ne peut rester sans réponse, et nulle autre sorte de requête ne peut être pleinement exaucée.

    Dieu est un Père-ami, de même que Jésus est un frère-ami. L'amour est la relation majeure dans le monde – dans l'univers – de même que la vérité est la plus grande proclamation de l'observance de ces relations divines. Abstenez-vous de tout effort pour retirer quelque chose du coeur de ceux qui cherchent le salut et ne vous tourmentez pas de l'emprise du mal dans le monde. Les enseignements de Jésus se tiennent en dehors de toutes les religions, bien qu'ils constituent l'espoir vivant de chacune d'elles.

  • Lire la suite : Flots d'Eau Vive

    9 mars 2011

    9ème onde d'évolution de la conscience

    Cette neuvième vague d'évolution de la conscience, selon le calendrier Maya, est particulière à plus d’un titre.

    Calendrier Maya, évolution de la conscience
    Tout d’abord par sa durée. Commençant le 9 mars 2011 et finissant le 28 octobre de la même année, elle ne va durer que 234 jours et durant cette période vont se succéder 7 “jours” et 6 “nuits”, ce qui veux dire que les changements vont être aussi importants en 234 jours que durant les 12 années précédentes (pour l’onde galactique) ou encore les 394 années précédentes (pour l’onde planétaire).

    Cette onde est également différente parce que l’immense majorité des êtres humains ne vont pas naître dans cette onde, mais vont y entrer à l’âge adolescent ou adulte. Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, des personnes vont connaître trois ondes successives (fin de l’onde planétaire, onde galactique et onde universelle).

    Précédemment, les êtres humains passaient toute leur vie dans une seule onde, voire même dans un seul “jour” ou “nuit” d’une onde. En effet, un “jour” ou une “nuit” durait 7900 ans pour l’onde régionale et 394 ans pour l’onde nationale.

    Ce n’est qu’avec l’onde planétaire que la durée du “jour” et de la “nuit” sont devenus à l’échelle humaine (19,7 ans) et que l’on a vu apparaître les différences de perception de la réalité d’une génération à l’autre.

    Enfin, pour la première fois depuis des millénaires, en fait depuis l’époque des êtres humains des cavernes (Onde Régionale : -102000, -3115), nous allons entrer dans une Onde d’évolution de la Conscience sans « filtre”.

    Contrairement aux autres ondes d’évolution, la neuvième va demander de nous une participation active et non la même acceptation passive que durant les ondes précédentes. C'est comme si "les cordes de la marionnette vont être coupées".

    La transition vers la neuvième onde est comme une escalade, cela va exiger certaines choses de nous. L’Ego des vagues précédentes restera en existence mais il sera, dans la neuvième vague, au service de la conscience de l’unité. Il ne s’agit pas donc de tuer l’Ego mais de le mettre à une autre place où il ne guide/dirige plus notre vie sans considération pour le tout. Les être humains sont des êtres créateurs très puissants (allusion à la loi d’attraction), mais uniquement dans le cadre de conscience généré par les “filtres” en place dans chaque onde. Lors de la neuvième onde, cette créativité devra être au service de l’émergence d’un monde harmonieux en unité et donc devra demander des choses cohérentes avec cette harmonie sans faire confiance à notre Ego ou a celui d’une autre personne.

    C'est la “co-création”, la “co-création” comme évolution de conscience de la neuvième onde. Il s’agit ni plus, ni moins que de créer tous ensemble par la pensée en se focalisant sur le monde que l’on désire. Il est clair qu’une telle approche n’est possible que dans une société emprunte d’éthique où la grande majorité des humains ont une conscience planétaire suffisante pour “penser au bien de tous”, ce qui est justement le fruit attendu de la huitième onde.

    Une grande partie des fondements de la civilisation actuelle ont été créés durant les ondes nationales et planétaires et donc selon leur cadre de conscience (patriarcat, domination, matérialisme). Toutes ces structures héritées du passé (structures économiques, religieuses, sociales et politiques) vont être secouées, voire vont s’écrouler car elles ne sont pas cohérentes avec le cadre de conscience d’unité de la neuvième onde. Ce phénomène est d’ailleurs d’ors et déjà en cours. Pour des co-créateurs, il sera inutile de réagir aux évènements extérieurs. L’intention devra plutôt être focalisée vers l’intérieur afin de recréer son être intérieur pour être en accord avec les nouvelles énergies.

    Pour appuyer notre progression en accompagnement de cette vague universelle, j'ai divisé les jours et les nuits de la 9ème onde en m'inspirant de la croissance d'un arbre fruitier (de la graine au fruit) :
    • Jour 1, semailles : 9 mars – 26 mars 2011
    • Nuit 1, assimilation : 27 mars – 13 avril 2011
    • Jour 2, germination : 14 avril – 1er mai 2011
    • Nuit 2, réaction : 2 mai – 19 mai 2011
    • Jour 3, éclosion : 20 mai – 6 juin 2011
    • Nuit 3, assimilation : 7 juin – 24 juin 2011
    • Jour 4, prolifération : 25 juin – 12 juillet 2011
    • Nuit 4, expansion : 13 juillet – 30 juillet 2011
    • Jour 5, bourgeonnement : 31 juillet – 17 août 2011
    • Nuit 5, destruction : 18 août – 4 septembre 2011
    • Jour 6, floraison : 5 septembre – 22 septembre 2011
    • Nuit 6, réglage : 23 septembre – 10 octobre 2011
    • Jour 7, fructuation : 11 octobre – 28 octobre 2011
    Durant cette première journée de semailles, semons des pensées en accord avec notre plus grande vision de qui nous sommes au sein de la création, des fils et des filles de Dieu en devenir.
    • Semailles : semer avec soin une pensée dans notre mental.
    • Assimilation : laisser reposer le temps nécessaire à cette pensée.
    • Germination : confiant, s'attendre à voir germer cette pensée.
    • Réaction : adapter cette pensée à la situation.
    • Éclosion : soutenir la croissance de cette pensée.
    • Assimilation : accepter le processus naturel de cette pensée.
    • Prolifération : observer les manifestations de cette pensée.
    • Expansion : favoriser la multiplication de cette pensée.
    • Bourgeonnement : illuminer la naissance de cette pensée.
    • Destruction : détruire les résidus de cette pensée.
    • Floraison : se réjouir de la floraison de cette pensée.
    • Réglage : patienter encore, cette pensée va donner ses fruits.
    • Fructuation : réaliser cette pensée dans l'équilibre et l'harmonie.
  • Lire la suite : Le 999 Maya

    * Ne reste pas seulement spectateur ! Distribue ces messages à tes amis ! Aie foi dans le processus ! Toutes choses concourent à la gloire de Dieu et au salut des êtres humains. Ceci représente mes efforts pour présenter la relation entre le Dieu vivant et les enfants du temps. Et, maintenant que tout a été dit et accompli, je ne peux rien faire de plus utile que de répéter que Dieu est notre Père dans l'univers, et que nous sommes tous ses enfants planétaires. Je vous offre mon assistance pour aider à sauver notre monde et pour faire progresser la carrière de mon âme.






  • À lire aussi :

    Les messages du Blog




    Merci pour votre soutien !
    En faisant un don, vous nous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l’élévation de la Conscience personnel et planétaire.
    Avec tout notre Amour... DAD

    Laissez un commentaire

    Vous êtes nombreux à nous écrire toutes les jours pour partager votre vision de la spiritualité, vos commentaires ou vos encouragements : merci ! Nous avons besoin de cette relation avec vous pour continuer de vous offrir les informations que vous recherchez. Écrivez-nous en utilisant ce formulaire. Régulièrement, nous publions une sélection de vos messages sur notre Livre d'Or.


    Participez de toutes les manières possibles à la réussite du plan "Nouvelle Civilisation" de LUMOVIVO. L’utilité d’un individu pour la société ne se mesure pas aux tâches qu’il peut faire dans ou hors du groupe social. Passez le mot en faveur du plan "Nouvelle Civilisation".


    Toutes les religions du monde


    Influencer logo