Daniel Vallat DAD Editions Dons
Daniel Éditions Utopia Merci!
Vos questions Citations Festival LUMOVIVO Abonnement
FAQ Citations Festival Abonné?
LUMOVIVO
ArabicChinese (Simplified)EnglishFrançaisDeutschHebrewHindiItalianoJapaneseNederlandsPortuguêsRussianEspañol
Dyslexia ?


Blog ⇒ Archives...
Les livres de Daniel Vallat sont connus pour inspirer la foi... Découvrez-les !

Enfant Cosmique

*MAISON*


Roi Message transmis le 4 février 2008 :

Vous êtes embarqués dans un long voyage. Ce voyage mène à une lumière que vous pouvez tous voir devant vous, mais qui, en vérité, est une lumière qui brûle déjà à l’intérieur de vous. Cependant, ceci, vous ne le voyez pas ou vous n’y croyez pas réellement.

Je veux vous emmener avec moi au début de votre voyage. Faire tout le chemin de retour jusqu’au commencement, lorsque vous êtes nés en tant qu’âmes dans une réalité que vous ne connaissiez pas à l'avance. Je veux faire un retour dans le temps jusqu’à l’instant où vous avez démarré votre voyage. Votre voyage à travers le temps, à travers l’espace, à travers la matière. L'origine se trouve très loin en arrière. Mais l'évènement lui-même, le fait d’être séparé de la maison, de la source originelle, de l'origine de vous tous, cet évènement et la douleur qui va avec, est encore très présente en vous tous. On trouve cette douleur de la naissance derrière nombre de vos sentiments et de vos comportements quotidiens.

Beaucoup sont confrontés tous les jours à un malaise interne, à la sensation constante "d’être à la recherche de quelque chose". Cette tension interne est liée au fait de ne pas être entièrement chez vous avec vous-mêmes : vous ne vous sentez pas à la maison avec votre propre être, avec votre propre essence.

À cause de cette tension intérieure fondamentale, il y a une tendance à rechercher la validation, la reconnaissance et l'acceptation à l’extérieur. On a toujours besoin de quelque chose de l'extérieur pour être rassuré. Quelque chose qui enlève cette tension intérieure et qui dise : « Tu es à la maison, tout va bien. » Vous pouvez imaginer que vous avez très fréquemment besoin de cette réassurance, car vous pouvez tous sentir en vous ce malaise, ce besoin compulsif de rechercher la réassurance. La tentation d'aller quelque part qui n'est pas dans le maintenant, qui est à l'extérieur de vous et non pas à l’intérieur de vous.

L'origine de cette tendance, la cause réelle ressemble au centre d'un oignon qui a beaucoup de couches tout autour. Les couches extérieures sont formées de certains évènements de votre vie, qui ont fait que vous vous sentez agités, pas chez vous à l’intérieur de vous-mêmes. Dans les couches plus profondes se trouvent des évènements traumatiques d’autres incarnations. Mais si vous enlevez toutes les couches, vous allez découvrir un malaise fondamental, une nostalgie fondamentale qui est connectée au début de votre voyage.

Imaginez-vous, avant de vous embarquer pour ce voyage, comme faisant partie d'un état d'unité qui vous entourait et vous procurait un grand confort. C’était comme si vous étiez dans une somnolence comparable à un certain état de sommeil où tout est sûr et où votre conscience est très réceptive. Vous laissez tout arriver, tout est fluide. Vous connaissez cet état dans vos vies terrestres, du moins en partie, quand vous êtes un embryon dans l'utérus. Il n’y a alors encore aucune distinction claire entre intérieur et extérieur, il y a une unité dans l'expérience et une sécurité qui ne laisse pas de place au doute.

Dans ce tout début, vous étiez, en tant qu’âmes, comme des embryons, immergés dans un état de paix et de sécurité. À un certain moment, dans votre conscience s’est produit l’expérience d'être déchiré. C'était le début de votre naissance sous la forme d’âmes individuelles; les âmes qui allaient entreprendre un grand voyage pour recueillir l'expérience.

D'abord, tout était un. Puis, il y eut l'expérience d'être déchiré, ou arraché hors d’une unité ancienne. Et ensuite, il y eut la désorientation, la sensation d’être abasourdi. Une recherche aveugle de quelque chose à quoi s’accrocher, une certaine sécurité qui n'est pas venue. Ce fut un moment d'obscurité. C'est ainsi que vous le définiriez, mais l’instant où, par cet arrachement, vous vous êtes libérés de la source originelle pour suivre votre propre chemin, a été en même temps un instant de profonde créativité. Vous pourriez imaginer un espace vide et sombre, l'espace où vous étiez semés. Là régnait l'obscurité, mais il y avait aussi de la place pour quelque chose de nouveau.

Les nombreux sentiments que vous avez ressentis au début de votre voyage, vous pouvez les trouver dans l'image de l'enfant perdu à l’intérieur de vous. Cette image de l'enfant perdu illustre de manière vivante les blessures intérieures profondes avec lesquelles vous avez commencé votre voyage. Pendant ce voyage, au cours duquel vous avez pris beaucoup de formes (des corps), vous avez fait de nombreuses expériences, vous êtes passés par beaucoup de choses, et vous avez finalement fini ici, sur cette planète : la Terre. La Terre est un lieu de grande créativité et de nombreuses possibilités. Et cependant, en dépit des possibilités et de la beauté de la réalité ici sur terre, vous vous sentez toujours sans foyer. Il y a une sensation que quelque chose "n’est pas comme il faut". Comme si quelque chose manquait, quelque chose qui est essentiel pour se sentir bien. Dans votre sensation, ce qui manque, c’est l'amour fondamental et la sécurité émotionnelle nécessaires comme base pour que chaque créature vivante croisse, fleurisse et soit capable de se développer en toute liberté.

Recherchez à l’intérieur de votre propre conscience la blessure originelle qui s’est créée lorsque vous avez quitté la Maison. Pouvez-vous trouver en vous la place psychique où vous sentez que vous êtes arraché hors de l’unité originelle ? C'est une unité primordiale que vous ne pouvez pas expliquer avec votre mental, mais dont vous êtes sûrs, au plus profond de votre coeur, que vous l'avez connue.

En vous tournant à nouveau vers la douleur originelle du départ de la Maison, vous pouvez trouver une force considérable pour vous guérir. C'est là, après tout, que se trouve l'origine de la perte de votre force ! Vous êtes en train de franchir le pas vers un nouveau niveau de conscience. Un niveau où la base est faite de sécurité intérieure et de confiance en soi, grâce à quoi beaucoup de nouvelles créations seront possibles. Vous serez capables de vivre et de créer à partir de cette nouvelle conscience. Mais pour vraiment réaliser ce niveau de conscience, il est d’une importance suprême de voyager jusqu’à la racine et aux origines des blocages et des déséquilibres que vous expérimentez dans la vie quotidienne. Dans cette phase de votre développement, il est temps non seulement de regarder les douleurs et les traumas qui ont surgi dans votre vie présente et peut-être dans les vies auparavant, mais aussi d’aller à un niveau plus profond. Il est nécessaire maintenant de retourner à cette scène originelle et, dès que vous la reconnaissez consciemment et vous la rappelez avec votre coeur, de vous occuper de la douleur à l’intérieur de vous. Il est temps de prendre soin de cet enfant cosmique nouveau né qui est toujours vivant à l’intérieur de vous, qui ne sait pas où il se dirige ni dans quelle direction aller.

Une façon de connaître cette douleur primordiale est de travailler avec elle. Il est important de réaliser que cette douleur a aussi une localisation physique; elle réside dans l'abdomen. C'est le siège des émotions, et là où on se sent connecté. L'abdomen est souvent le lieu ou centre énergétique à partir duquel vous nouez des relations avec d'autres personnes. Souvent le problème qui surgit ici, c’est que dans le centre de votre abdomen il y a une douleur qui transcende cette vie terrestre, qui transcende toutes les incarnations et qui remonte à votre naissance en tant qu’âmes individuelles. Au niveau le plus profond, c’est la douleur de la naissance cosmique. Cependant, vous essayez souvent de soulager cette douleur individuelle, cosmique, par le biais des relations avec d'autres personnes. Dans les relations personnelles profondes en particulier, où il y a une intimité l’un avec l’autre, il arrive très souvent que vous essayiez de guérir votre blessure la plus profonde avec l'énergie de l’autre. Souvent, vous reconnaissez très bien la douleur en l'autre. Dans le fond, c’est toujours la même douleur basée sur la perte de la connexion et de la sécurité originelles. L'autre fonctionne souvent comme un miroir pour votre propre souffrance. Fondamentalement, vous reconnaissez votre propre douleur dans le visage d’autrui. Parce que vous reconnaissez votre propre souffrance chez l'autre plus facilement qu’en vous-mêmes, vous commencez par essayer de résoudre cette douleur chez l'autre et inconsciemment vous espérez que votre propre souffrance sera atténuée par la présence (l'amour, la reconnaissance) de l'autre. Mais ce jeu, souvent joué dans les relations (sexuelles), rend la guérison de la blessure plus difficile que cela ne l’était auparavant. Parce qu’à partir de ce jeu de rôle émotionnel une codépendance peut facilement se développer, où les deux partenaires deviennent accros. Dès que la dépendance commence à se former, des aspects de pouvoir sont impliqués, qui vont vous éloigner de la maison, littéralement (de la Maison). Chaque fois que vous commencez à vous appuyer sur le pouvoir, vous donnez votre force personnelle. Le pouvoir et la dépendance ne peuvent pas exister l'un sans l'autre.

Le domaine des relations (intimes) personnelles est un indicateur très important pour prendre conscience de la douleur cosmique profonde que vous portez tous en vous. Très souvent vous avez l’impression d’avoir besoin de la présence d'une autre personne dans votre vie. Il va sans dire que pour vous, la solitude est associée à un manque de contact avec d'autres et que la solution se trouve dans une relation d’amitié ou d'amour. Mais cette supposition recèle un grand piège potentiel. Le piège est que vous mettez la cause de votre douleur à l'extérieur de vous. Le résultat est que vous, dans le jeu de rôle subtil intra relationnel, allez tenir l'autre pour responsable de vos blessures intérieures : vous êtes la victime. En même temps, vous exercez un certain pouvoir sur l'autre, parce que vous connaissez sa douleur intérieure et sa vulnérabilité. La signification spirituelle de l'amour entre l'homme et la femme, ou dans toute relation sexuelle intime, n'est pas de guérir les blessures l’un de l’autre. La beauté réelle d’une relation amoureuse réside dans la rencontre de deux êtres complètement indépendants qui partagent leurs richesses personnelles l'un avec l'autre. Chacun a son point de vue unique sur la réalité, sa façon personnelle d'éprouver des choses. Être capable de le partager l'un avec l'autre au niveau le plus profond est une grande joie pour l'âme. Et ainsi il n’y a rien de négatif dans les relations intimes ! Ces relations sont très souvent utilisées à mauvais escient, pour guérir une blessure intérieure qui n'a en effet rien à voir avec l'autre personne. Il peut être parfois très difficile de réaliser ceci au niveau le plus profond. De réaliser que si vous vous sentez terriblement solitaires, abandonnés, ou tristes, c’est vous qui créez cette réalité, ce ressenti. Vous êtes le créateur de cette réalité intérieure que vous appelez solitude ou sentiment d'abandon.

La solution réelle pour ces sentiments, qui sont très profonds et très anciens, réside dans le fait de vous tourner vers vous-mêmes au lieu de vous tourner vers autrui, à partir de la force intérieure réelle que vous avez à votre disposition. Pour tous les sentiments de désespoir, de dépression et de solitude dans votre vie, la solution est disponible en vous sous une forme énergétique. La solution est déjà là, elle est présente dans votre énergie. L'énergie de la solution peut sembler cachée, dans le sens que vous devrez trouver la porte et l'ouvrir. Mais en essence vous êtes une énergie divine qui a en elle tout à sa disposition pour consoler l'enfant perdu à l'intérieur de vous. Chacun de vous, chaque âme individuelle, est invité à s’imprégner de sa propre divinité. La tendance à vous rendre dépendant de quelqu'un d'autre à cet égard, est la cause de beaucoup de malentendus et cela ne résoudra jamais la douleur la plus profonde. C'est pourquoi il est tellement important de reconnaître pleinement la source réelle de cette douleur, de réaliser qu’elle réside dans une dimension spirituelle qui transcende cette relation, ce travail, ces parents, etc. Et aussi de réaliser que par conséquent, la solution ne se trouve pas dans le comportement de votre associé, de votre mère, de votre enfant, de votre collègue, mais purement et simplement en vous.

Vous êtes tous des fils et des filles de Dieu en devenir et les enfants du Très Haut.




À lire aussi :

Les messages du Blog




Merci pour votre soutien !
En faisant un don, vous nous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l’élévation de la Conscience personnel et planétaire.
Avec tout notre Amour... DAD

Laissez un commentaire

Vous êtes nombreux à nous écrire tous les jours pour partager votre vision de la spiritualité, vos commentaires ou vos encouragements : merci ! Nous avons besoin de cette relation avec vous pour continuer de vous offrir les informations que vous recherchez. Écrivez-nous en utilisant ce formulaire. Régulièrement, nous publions une sélection de vos messages sur notre Livre d'Or.


Participez de toutes les manières possibles à la réussite du plan "Nouvelle Civilisation" de LUMOVIVO. L’utilité d’un individu pour la société ne se mesure pas aux tâches qu’il peut faire dans ou hors du groupe social. Passez le mot en faveur du plan "Nouvelle Civilisation".


Toutes les religions du monde


Influencer logo