Daniel Vallat DAD Editions Dons
Daniel Éditions Utopia Merci!
Vos questions Citations Festival LUMOVIVO Abonnement
FAQ Citations Festival Abonné?
LUMOVIVO
ArabicChinese (Simplified)EnglishFrançaisDeutschHebrewHindiItalianoJapaneseNederlandsPortuguêsRussianEspañol
Dyslexia ?


Blog ⇒ Archives...
Les livres de Daniel Vallat sont connus pour inspirer la foi... Découvrez-les !

Pas Seul

*EXOBIOLOGIE*


Espace Message transmis le 20 janvier 2008 :

L’exobiologie est une discipline scientifique relativement récente, dont l’objet est à la fois de rechercher et d’étudier la vie à travers l’Univers, les processus qui pourraient conduire à son apparition et à son développement, et les techniques qui permettraient de la détecter à de très grandes distances.

L'étude de la vie extraterrestre a longtemps été considérée par la communauté scientifique internationale comme un exercice absurde et inutile. Mais le développement des programmes spatiaux a peu à peu sorti cette discipline de son exclusion. Dans le cadre des missions Apollo organisées par la NASA, les scientifiques ont en effet pour la première fois été amenés à tenir compte de la possibilité d'une vie extraterrestre sur la Lune, ce qui les a conduits, par exemple, à organiser la mise en quarantaine des échantillons lunaires rapportés sur la Terre, afin d'éviter tout risque de contamination par d'éventuels microorganismes vivants en provenance de notre satellite. Ce n’est qu’à partir de la fin des années 1960 que l'exobiologie est ainsi devenue officiellement une discipline scientifique.

Il existait jusqu’alors deux grandes conceptions de la vie : celle des "géocentristes", qui considèrent que la place de l'être humain est centrale et unique dans l'Univers et qu’il est légitime pour lui de conquérir et de s’approprier l’ensemble de notre galaxie, puisqu’elle est par définition vierge de toute civilisation, et celle des "héliocentristes" ou "coperniciens" qui estiment au contraire que la Terre n’est qu’une planète quelconque orbitant autour d'une étoile connectée à des myriades d’autres, que la vie est donc fatalement présente dans de nombreuses régions de l’Univers et que son évolution naturelle conduit logiquement à l'apparition et au développement de civilisations technologiques dont nous devons désormais tenir compte.

Une équipe de scientifiques de la NASA a ainsi défini une zone galactique habitable comprise entre 23.000 et 29.000 années-lumière à partir du Soleil Central de notre galaxie. Selon ces chercheurs, cette région de notre galaxie est la plus propice à favoriser le développement de la vie telle que nous la concevons. Elle dispose des principaux éléments favorables à son apparition, des étoiles de type solaire, des éléments lourds, et surtout elle se situe loin de supernovas capables de venir y anéantir la chaîne de l’évolution. Or, 75 % des étoiles situées dans cette région sont plus âgées que le Soleil, ce qui signifie que l’on devrait théoriquement rencontrer dans ce secteur une multitude de formes de vie bien plus anciennes et bien plus élaborées que la nôtre. Le mathématicien Francis Drake a ainsi établi un calcul de probabilité selon lequel le nombre de civilisations existantes dans notre galaxie et en avance sur la nôtre devrait logiquement s’élever à au moins plusieurs dizaines de milliers. Si l'on tient compte du nombre de galaxies que compte notre Univers, nous devrions donc être régulièrement visités par des extraterrestres. Le fait que ces rencontres ne se soient apparemment pas encore produites peut cependant laisser supposer à certains que nous sommes en réalité la seule espèce intelligente de la galaxie, voire de l'Univers ! C'est ce que l'on a appelé le « paradoxe » de Fermi (du nom du physicien Enrico Fermi selon lequel, si une vie intelligente extraterrestre existait, nous aurions déjà dû y être confrontés depuis longtemps).

Alors pourquoi cette apparente absence de contacts et d’échanges avec d’autres civilisations galactiques ?

La première raison, qui paraît la plus évidente, est que bien sûr nos gouvernements ne nous disent pas tout, empêchant au contraire systématiquement les contactés du monde entier de témoigner publiquement de ce qu’ils savent. Nous sommes en effet – et depuis des années – victimes d’une monstrueuse campagne planétaire d’intoxication et de désinformation émanant des grands médias internationaux. Avez-vous déjà vu un crop circle apparaître sur votre écran durant les informations télévisées ? Non, bien sûr que non ! Eh bien, pour la même raison que les matérialisations de crop circles ont toujours été passées sous silence par les médias, tout ce qui touche à la vie extraterrestre l’est également.

Il faut cependant bien reconnaître que les manifestations extraterrestres à la surface de notre planète restent pour le moment sporadiques. Et il y a à cela plusieurs explications.

D’abord, il est désormais établi par différents contactés et même certains spécialistes de la physique quantique qu’il existe des risques et notamment des difficultés physiques inhérents aux voyages interstellaires, en particulier lors des phases d’inversion des polarisations qui accompagnent les opérations de matérialisation/dématérialisation des vaisseaux, (d’où le relativement faible nombre de matérialisations de traceurs magnétiques aux abords de l’écorce terrestre).

Par ailleurs, ceux qui rejoignent la Terre et sa périphérie sont tenus par la Loi Universelle de respecter notre libre arbitre. Ils n’interviennent théoriquement pas dans les affaires de l’humanité aussi longtemps qu’ils n’y ont pas été conviés soit formellement soit télépathiquement. Pour ces deux raisons, les vaisseaux ne se matérialisent que rarement et restent généralement dans une densité vibratoire inaccessible à nos radars, à nos capteurs et à nos télescopes.

Certains spécialistes, tel Arthur C. Clarke, estiment en outre que de nombreuses civilisations extraterrestres ont atteint un tel degré d'évolution qu'elles considèrent que tout contact avec une société aussi archaïque que la nôtre entraînerait obligatoirement leur disparition. Dans un souci d’autoprotection, ces races préféreraient ainsi attendre patiemment que nous évoluions nous-mêmes, du moins aussi longtemps que nos expérimentations ne menacent pas directement le reste de la galaxie, ce qui n’est d’ailleurs plus du tout le cas aujourd’hui si l’on pense aux expériences nucléaires.

N’oublions pas non plus qu’il existe dans l’Univers de nombreuses sociétés qui, tout en étant hyper-évoluées, ne sont pas technologiques au sens où nous l’entendons habituellement. Il est par exemple vraisemblable que les milices célestes constituées de Chérubins, de Séraphins, de Trônes, de Dominations, de Vertus, etc., se consacrent essentiellement à des activités contemplatives et spirituelles et ne tiennent pas particulièrement à se manifester physiquement auprès des humains.

Quoi qu’il en soit, les mentalités commencent heureusement à évoluer. Et la question qui se pose aujourd’hui n’est plus de savoir s’il existe ou non d’autres systèmes habités au sein de notre galaxie, mais de trouver le moyen de réaliser au mieux notre intégration au sein d’une Communauté élargie de vie intelligente que nous pouvons appeler Confédération Galactique, Fraternité des Planètes ou encore Grande Communauté.

Nous possédons en effet de nombreux alliés au delà de notre monde, qui cherchent en ce moment même les moyens de partager avec nous leur sagesse et leur connaissance de la vie dans l’Univers, afin que nous puissions enfin assumer notre destinée en tant que race libre au sein de leur vaste Communauté.

L’univers est plein de vie et il est gigantesque. La vie intelligente qui vit en manifestation physique est donc éparpillée dans une vaste arène. Elle est concentrée en certains endroits plus qu’en d'autres. D’une certaines manière, cela ressemble à nos cartes routières; on remarque que certaines régions sont très densément peuplées alors que d’autres le sont peu. Les régions très peuplées sont sillonnées de routes, de circuits majeurs, et la circulation y est dense. Dans les régions peu peuplées, le système routier est très peu développé et les véhicules qui y circulent se font rares, s’il en est.

Cette analogie nous donne un aperçu de la dispersion de la vie intelligente dans la galaxie. Cette galaxie à elle seule offre une telle diversité de vie que seule une très petite partie peut être vue étant donné son immensité.

Notre planète est située dans une région bien peuplée, une région où évoluent de nombreux mondes habités. Ces derniers ne sont pas installés à l’intérieur de notre propre système solaire; mais ils sont nombreux au delà de ce système. Nous ne vivons pas dans une partie de l'univers à population clairsemée.

Malgré de grandes difficultés techniques, des chercheurs de la NASA ont récemment réussi non seulement à détecter mais à reconstituer plusieurs planètes extrasolaires. Les tenants de l’astrophysique traditionnelle peuvent déjà revoir de fond en comble les théories standards de formation planétaire car elles sont incompatibles avec ces exoplanètes récemment découvertes. Les images de synthèse des paysages que certains pourraient présenter sont d’ailleurs pour le moins surprenantes.

Nous ne vivons pas dans une région inexplorée et inconnue. Cela nous crée certains inconvénients car plusieurs forces puissantes scrutent notre monde. Elles cherchent à y pratiquer une intervention, à s’y ingérer, parce que l'humanité en est arrivée à ce point dans son développement où elle a construit l'infrastructure que d’autres races croient pouvoir utiliser pour elles-mêmes. L'intervention ne s'est pas produite plus tôt parce que les intéressés voulaient d’abord laisser aux êtres humains le temps d’organiser les ressources et de construire l'infrastructure. En d'autres termes, nous avons fait le travail pour ceux qui voient en nous de précieux futurs serviteurs.

Donc, apprenons que nous ne vivons pas dans une partie de la galaxie qui soit isolée et lointaine. Lors de voyages dans l'espace, les voyageurs empruntent des corridors ou avenues spécifiques, tout comme chez nous. Certaines routes sont très fréquentées; d’autres le sont peu. Notre monde existe dans une région où la circulation spatiale est dense, ce qui signifie que de nombreuses races utilisent ces avenues à des fins de commerce et d’échanges. Cette région abrite plusieurs races émergeantes telles que la nôtre et toutes font l’objet d’une surveillance étroite de la part d’autres races intéressées.

La plus Grande Communauté dans laquelle nous émergeons est un environnement compétitif à un degré que nous pouvons à peine imaginer. Il se fait un commerce considérable et la compétition pour les ressources, les alliances et les mondes qui ont une valeur stratégique va bon train. Et encore, la situation est plus complexe qu'elle ne le paraît de prime abord. La conquête d'autres terres n'est pas tolérée dans les régions bien peuplées. Il y a des restrictions, étant donné l'environnement compétitif. Des règles et directives régissant la manière de faire du commerce existent depuis fort longtemps. Les adversaires et les concurrents châtient ceux qui les violent; c’est là le système de freins et de contrepoids. Alors bien sûr, on obéit à ce système en règle générale mais on cherche souvent à le contourner de bien des manières. Il est important que nous sachions qu'il n'est pas permis à des forces militaires d’envahir notre monde. Donc, les forces qui interviennent chez nous ne sont pas d’importantes forces militaires. Elles sont de grandes forces commerciales, des "collectifs".

Afin de gagner accès à notre monde dans un premier temps pour ensuite en assurer le contrôle, les pouvoirs économiques doivent utiliser des moyens plus subtils – des moyens comme la persuasion, l’incitation. Ils doivent nous amener au point de souhaiter leur présence, de vouloir les accueillir, de désirer ce qu'ils ont à offrir, de chercher leur assistance et de nous ouvrir à leurs offres initiales. Ils veulent que nous croyions que nous avons besoin d'eux et que nous ne pouvons réussir sans leur participation. De cette manière, ils satisfont aux retenues placées sur eux. De cette manière, ils peuvent prendre le contrôle de notre monde tout en respectant les règles établies.

Les mesures de persuasion et d’incitation dont notre monde fait déjà l’objet sont très puissantes et très séduisantes. Bien des gens se laissent convaincre, étant donné leurs propres penchants et la faiblesse de leur position dans la vie. Et pourtant, ce n'est rien d’autre qu’une duperie, une séduction. C’est ainsi que l'intervention a commencé et arrivera à terme, selon toute apparence avec l'approbation générale de l’humanité et sans violer toutes les restrictions qui préviennent les invasions, les conquêtes et ainsi de suite.

Si notre monde était situé dans une région très éloignée ou inexplorée, une région où ce genre de règles de commerce et de conduite n’aurait pas encore été adopté, nos visiteurs tenteraient alors une conquête militaire car aucun système ne serait en place pour empêcher cette éventualité de se produire. Mais ceux qui cherchent à profiter de ce monde ne s’embarquent pas dans les conquêtes militaires. Ils n'en ont pas besoin. Ce n'est pas leur choix. Ce n'est pas leur but. Ils ne sont pas organisés pour le faire.

Ils comptent sur notre faiblesse; nous devons donc apprendre à compter sur notre force. Ils comptent sur notre manque de confiance en l'esprit humain; nous devons donc compter sur cet esprit qui vit en notre for intérieur. Leur présence chez nous recèle de graves dangers pour l’humanité mais elle devient également une grande occasion si l'humanité peut répondre avec sérieux et sagesse.

Par conséquent, notre désir et notre intention sont d’assister l’humanité dans cette préparation en fournissant une perspective et une direction qui nous aideront à faire face à la réalité qui se présente maintenant devant nous et qui subsistera longtemps encore. Nous ne pouvons revenir en arrière, à notre état de monde isolé. Par conséquent, nous devons apprendre à évaluer et à protéger notre liberté, à la construire et à la consolider dans un environnement où cette liberté sera constamment défiée. Seul un monde fort, uni et sage dans ses relations avec la plus Grande Communauté peut maintenir son autonomie et rester libre dans l'univers. Cela est vrai pour tous les mondes libres, qu’ils évoluent dans des régions peuplées ou qu’ils évoluent dans des régions éloignées et rarement visitées.

Nous faisons face à une réalité de l’Univers créé. Le fait que d’autres mondes aient porté leur technologie à de plus hauts niveaux ne change pas les réalités de la vie. Cela ne fait que rendre les interactions entre les mondes plus compliquées et souvent plus difficiles à décoder. Il est plus facile de reconnaître une confrontation militaire que de reconnaître l'intention cachée de ceux qui se présentent avec des semblants de cadeaux, des réponses et des merveilles technologiques.

Les êtres humains ignorent tout de la communauté galactique. C'est pourquoi ils sont si vulnérables. L’autre cause de leur vulnérabilité est qu’ils sont divisés au sein de leurs nations et de leurs cultures. Leur état d’esprit et leurs croyances religieuses ne peuvent les préparer adéquatement à cette nouvelle situation.

Plusieurs races faisant partie de la Communauté élargie ont achevé de très hauts niveaux de compréhension spirituelle; elles ont réalisé un état de liberté que l'humanité n'a pas encore frôlé. Contrairement à ceux qui nous visitent, ces sociétés ne s'impliquent pas dans le commerce interplanétaire à un très haut degré, si toutefois elles le font. Elles ne sont pas impliquées dans l’exploration et la prospection pour de nouvelles ressources. Elles ne cherchent pas à gagner des alliances pour en tirer des avantages politiques et économiques, sauf en certaines situations, comme pour assurer leur propre défense. Elles n'exploitent pas d'autres mondes. Elles ne cherchent pas à séduire de jeunes races qui émergent dans la plus Grande Communauté. Elles ne prennent pas part à la guerre. Elles ne sont pas membres de collectifs.

Nos Alliés font partie de cette réalité : celle des races libres. Cette liberté est très difficile à atteindre et à maintenir dans l'univers. Nous devons être indépendants si nous voulons nous intégrer à la plus Grande Communauté avec succès. Nous devons être unis. Et nous devons être très discrets. Croyez-vous que la famille humaine démontre ces qualités à cette époque-ci ? Est-ce que vous trouvez ces qualités en vous-mêmes et dans vos relations ?




À lire aussi :

Les messages du Blog




Merci pour votre soutien !
En faisant un don, vous nous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l’élévation de la Conscience personnel et planétaire.
Avec tout notre Amour... DAD

Laissez un commentaire

Vous êtes nombreux à nous écrire tous les jours pour partager votre vision de la spiritualité, vos commentaires ou vos encouragements : merci ! Nous avons besoin de cette relation avec vous pour continuer de vous offrir les informations que vous recherchez. Écrivez-nous en utilisant ce formulaire. Régulièrement, nous publions une sélection de vos messages sur notre Livre d'Or.


Participez de toutes les manières possibles à la réussite du plan "Nouvelle Civilisation" de LUMOVIVO. L’utilité d’un individu pour la société ne se mesure pas aux tâches qu’il peut faire dans ou hors du groupe social. Passez le mot en faveur du plan "Nouvelle Civilisation".


Toutes les religions du monde


Influencer logo