Daniel Vallat DAD Editions Dons
Daniel Éditions Utopia Merci!
Vos questions Citations Festival LUMOVIVO Abonnement
FAQ Citations Festival Abonné?
LUMOVIVO
ArabicChinese (Simplified)EnglishFrançaisDeutschHebrewHindiItalianoJapaneseNederlandsPortuguêsRussianEspañol
Dyslexia ?


Blog ⇒ Archives...
Les “ livres de Daniel Vallat ” sont fameux pour inspirer la foi... Partagez-le !

Première Expérience

*DIMENSION SUPÉRIEURE*


Supérieur Message de Karen, transmis le 2 février 2009 :

Les expériences sont différentes pour chacun parce que chacun crée des environnements et des réalités qui lui viennent de l'intérieur. Et cela seul résume pratiquement ce que sont les dimensions supérieures. Les dimensions supérieures proviennent de l'intérieur.

Tandis que le processus d'ascension sert à nous libérer et à éliminer de l'intérieur de nous beaucoup de choses qui ne sont pas la lumière, nous commençons à expérimenter de plus en plus de choses de niveau plus élevé. C'est un processus très naturel et très beau. Avec l'évacuation de toute cette densité, une grande clarté brillante est alors révélée laquelle, si nous y consentons, peut constituer une parfaite carte routière pour nous rendre dans les dimensions supérieures.

Voici quelques expériences intéressantes que nous avons pu connaître en relation avec notre arrivée dans une réalité de vibration plus élevée. En général, atteindre une réalité de vibration plus élevée consiste à voir enfin clairement et réellement ce qui est. Cela n'est pas interagir avec d'autres formes d'énergie et d'expérience au moyen de notre égo ou de notre enfant intérieur. C'est n'être attaché à rien d'autre qu'à la Source. C'est simplement être et expérimenter l'énergie.

Voici une liste de nouveaux comportements qui arrivent généralement lorsque nous commençons à résider dans une nouvelle réalité de vibration plus élevée. Nombre d'entre eux sont grandement surprenants, car ils sont tellement plus simples et meilleurs que ce que nous aurions pu imaginer. Les vieilles règles et les vieilles méthodes qu'on nous a enseignées à propos des dimensions supérieures dérivaient d'une conscience basée sur l'ego existant encore derrière le voile, et certaines d'entre elles étaient même fausses ! La majorité des canalisations – pas toutes – ne dérivent que de l'individu qui reçoit l'information. N'importe qui peut accéder à n'importe quelle bulle d'énergie de son choix dont la vibration est analogue à la sienne et se procurer n'importe quel type d'information qui s'accorde avec son système de croyance. Qui peut en connaître la pertinence ? Tandis qu'avec le processus de l'ascension nous nous rendons là-bas. Et c'est vraiment très différent.

Nous atteignons un certain niveau, dans notre processus d’ascension, où nous ne voulons plus d'aucune, ou ne résonnons plus avec aucune sorte de méthode de guérison

Tel un fumeur repenti, nous pouvons même nous sentir frustré lorsque le milieu du New Age continue à focaliser tant d’énergie sur ses méthodes de guérison. Tandis que nous commençons à vibrer à un niveau plus élevé, nous n’avons plus besoin de guérison. Fondamentalement, la guérison aura pour effet de nous introduire dans une énergie vibratoire plus basse à laquelle nous ne sommes plus adaptés de quelque manière que ce soit. Cela peut nous "ramener en arrière" à un niveau où nous ne sommes plus, et introduire une énergie vibratoire plus basse sur laquelle nous n’avons plus besoin de revenir. En effet, dans les dimensions supérieures, l’endroit où nous plaçons notre attention et notre énergie contribue plus que jamais à modeler notre réalité environnante. Pourquoi voudrait-on se focaliser constamment sur une énergie vibratoire plus basse ? Cette énergie peut sembler provenir d’un autre monde où nous n’avons plus à résider. Et recevoir un traitement après être "arrivé là-bas" peut aussi court-circuiter notre organisme.

Nous n’avons plus la même relation avec notre famille physique

Nous avons choisi de naître dans un environnement physique particulier, capable de soutenir le développement des traits nécessaires que nous avons choisi d’incarner afin d’accomplir le projet de notre âme. De plus, la plupart ont accepté d’élever la vibration planétaire par la transmutation des énergies plus sombres et plus denses. Lorsque notre "incarnation préalable" est achevée, que nous en avons fini avec elle et que nous sommes arrivés dans une dimension supérieure, nos projets par rapport à nos familles sont devenus obsolètes. Les cordons sont réellement coupés. Nous ne sommes plus connectés par la "descendance". Nous en avons fini avec cette expérience. C’est pourquoi les membres de nos familles peuvent disparaître soudainement de nos vies. Et cela sans raison apparente, simplement parce qu’il n’y a plus de connexion avec eux. Cependant, si nous continuons tout simplement à les aimer, à faire de cet amour notre connexion, alors nous pouvons continuer à maintenir une relation basée sur le choix et sur la joie. Et après être arrivés à un état de plus grande lucidité, nous devenons aussi capables de voir clairement qui ils sont réellement et comment ils fonctionnent, ce qui n’a absolument rien à voir avec nous.

Nos amis d’enfance disparaissent soudainement de notre vie

Même remarque que ci-dessus. Parfois aussi nous retrouvons des amis que nous avions perdus de vue depuis des lustres. Ce schéma énergétique vaut également pour les lieux géographiques. Lorsque nous en avons fini avec un projet particulier, c’est vraiment fini. Dans les dimensions supérieures il n’est question que de joie, de plaisir, d’expériences et de créations, sans aucun attachement. C’est pourquoi nous sommes susceptibles de retourner vers d’anciens amis ou d’anciens lieux géographiques car nous sommes désormais réunis dans un but différent.

Nous réalisons soudainement ce qui est et ce qui a toujours été, et que cela n’a rien à voir avec le "karma", les "contrats", les "leçons de la vie", ou "la Terre en tant qu’école"

Quelqu’un a un jour inventé ces notions et beaucoup parmi nous se sont engouffrés dedans. Nous avions besoin d’une histoire pour expliquer pourquoi nous nous sentions si mal, et nous avions besoin que cela soit de nature spirituelle et déterminée, afin que notre "souffrance" n’ait pas été vaine. Mais quand le brouillard finit par se dissiper et que nous nous élevons au-dessus de lui, nous cessons de voir au travers de la pensée limitée provenant d’une conscience vibrant plus bas. Il ne s’agit que d’énergie, et de l’utilisation qu’on en fait pour vivre des expériences. Nous avons voulu jouer à des jeux. Nous avons voulu nous inventer des histoires. Nous sommes parfois venus sur la planète pour essayer de la modifier au moyen de nos consciences les plus élevées que nous avons placées dans la forme (nos corps). Nous en avons parfois eu assez de tout cela. Le projet de la Terre et de l’existence est de créer au moyen de la forme. Nous n’avons jamais essayé d’aller quelque part, ni d’être en permanence en train d’essayer de rentrer à la maison. Nous voulions jouer, nous amuser et expérimenter. Et nous n’étions pas toujours sérieux ! La spiritualité est une affaire de joie, d’amusement, de création et de jeu. Cela n’est absolument pas rigide, rempli de règles, ou de jugements catégoriques. C’est de la liberté, de l’amour et des rires.

Nous ne sommes plus du tout intéressés par les réunions spirituelles, les groupes de méditation, les messes et les cultes

Nous en sommes venu à réaliser que la "spiritualité intentionnelle" n’est pas réellement réelle, et qu’il y a là-dedans quelque chose "qui ne colle pas". La vérité en la matière est que nous sommes spirituels 24/24 h et 7/7 jours, et quoi que nous fassions. La spiritualité forcée nous éloigne du monde et nous place dans des situations artificielles, dans lesquelles nous ne "sommes" pas réellement, mais dans lesquelles nous "essayons" d’être. Dans les dimensions supérieures nous vivons simplement nos vies, et nous faisons des expériences. Nous ne sommes pas continuellement en train de vouloir quelque chose d’autre. Nous ne sommes pas continuellement en train d’essayer de nous placer dans des situations dont nous pensons qu’elles pourraient nous rapprocher de la Source parce qu’elle semblent être plus "spirituelles". Il est meilleur, et de loin, d’être réellement présent ici dans le monde, plutôt que de s’enfermer dans une position "d’essai" lointaine et artificielle.

Nous nous débarrassons de tous nos bouquins de spiritualité et d’auto-développement et nous ne voulons plus rien apprendre de nouveau

Félicitations ! Nous sommes arrivés au stade de l’être. Cela en est aussi fini pour nous d’apprendre, tandis que nous nous préparons à déployer notre énergie au moyen de nos dons et talents particuliers, en étant simplement présents dans un espace où nous nous réjouissons grandement d’être. Vivre au présent a aussi à voir avec cela. L’expansion et la croissance viennent toujours de l’expérience, et non pas de la lecture de livres ou d’une quelconque puissance mentale. Nous sommes maintenant capables d’obtenir toutes les informations complémentaires dont nous avons besoin par connexion directe. De plus, si nous n’avons plus aucun désir insatiable de nouvelles informations, nous en avons très certainement fini avec cet univers et nous sommes en train de nous préparer à rejoindre le prochain niveau.

Nous avons besoin par-dessus tout de simplicité et pouvons à peine tolérer tout ce qui est compliqué

Nous nous sommes débarrassés de tant de choses que l’état de simplicité nous correspond bien davantage. Dans les dimensions supérieures, il n’est pas nécessaire de faire advenir des choses, ou de faire quelque chose dans le but d’obtenir un résultat. Aucun processus compliqué, rien dont nous aurions à nous enticher. Lorsque nous nous mettons à vibrer, nous attirons tout simplement et tout naturellement les choses à nous. Et souvenons-nous, dans les dimensions supérieures nous avons juste à être, à créer, et à expérimenter. Pas de plannings, pas d’agendas, pas d’opinions, rien à prouver, rien à faire dans le but de recevoir quelque chose.

La négativité devient franchement insupportable

Dans les dimensions supérieures il n’y a aucune disparité, aucune négativité. Lorsque nous atteignons un stade plus élevé, nous savons intuitivement que le vie est une affaire de joie, de passions, et de créativité et nous n’avons jamais à nous plaindre de rien. La négativité provient d’un sentiment d’impuissance et cet état n’existe pas dans les dimensions supérieures. De plus, parler continuellement de quelque chose en termes négatifs lui donne vie et fait de la négativité une expérience réelle. Cela la nourrit et lui permet d’exister.

Les drames appartiennent au passé

Lorsque nous atteignons les stades plus élevés, nous pouvons voir clairement que nous avons très certainement été engagés dans une "pièce de théâtre". Et puisque nous vivons désormais sur un plan plus élevé et que nous voyons les choses à partir de ce plan, nous n’avons plus besoin de nous inventer des drames et des histoires à déployer tout autour de nous à cause de nos créations inconscientes et involontaires. Nous ne voulons plus de cet état émotionnel d’impuissance qui ne correspond plus au point où nous sommes. Et nous sommes bien trop fatigués et apathique (en raison de notre processus d’ascension) pour mettre de l’énergie dans ce genre d’histoires !

Ce à quoi nous pensons semble arriver en un temps record

Et cela devient particulièrement évident lorsque arrivent des vagues d’énergie. C’est une bonne occasion pour nous entraîner à la pensée positive. Nous sommes tellement habitués à recevoir les évènements comme si nous n’y étions pour rien. C’est le moment de découvrir que nous sommes maintenant réellement capables de créer consciemment, avec une intention précise, ce que nous souhaitons de mieux. Et voir arriver les choses à nous en un temps record peut aussi être une belle opportunité de devenir très clairs sur tout ce qui concerne nos tentatives de création. Cela peut être très divertissant de retoucher continuellement nos créations jusqu’à ce qu’elle soient parfaites.

Nous nous demandons maintenant pourquoi nous avions l'habitude de penser que nous devions nous entourer de lumière blanche ou de nettoyer des énergies

Dans les dimensions supérieures c'est un gaspillage de temps. Répétons-le, cela ne sert qu'à focaliser l'énergie sur ce que nous ne voulons pas, à lui fournir par conséquent de l'énergie et à le rendre réel. Lorsque nous vibrons à une fréquence plus élevée, les énergies de vibration plus basse ne peuvent plus nous affecter ou avoir accès à notre sphère car elles ne sont pas en accord, même approximatif, avec nous. Puisque les énergies semblables s'attirent, nous sommes désormais sans entraves pour créer, nous amuser, ressentir et expérimenter.

"Sauver" n'a pas sa place dans les dimensions supérieures

Sauver quoi que ce soit ne sert qu'à nier la légitimité de son expérience de croître et se développer, sa légitimité d'essayer quelque chose de nouveau au moyen du contraste qui l'aiguillonne. Sauver c'est interférer, et cela provient de l'ego. Si l'on pouvait vérifier à un niveau plus élevé, on verrait à coup sûr que tout est dans un ordre divin parfait et que tout cela n'a pas besoin de sauvetage. Je l'ai fait de nombreuses fois, et toujours avec le même résultat.

Nous faire passer en premier est obligatoire

Purement et simplement. Nous ne pouvons rien verser avec une cruche vide. Renoncer à nous-même, c'est nous manquer de respect. Le meilleur moyen d'élever la planète et de servir réellement, c'est de partager ce que nous sommes au moyen de nos passions, de nos dons et talents spécifiques et de ne jamais cesser de faire ce que nous aimons. Lorsque nous aurons maîtrisé l'art de nous faire passer en premier, nous serons tout naturellement amenés à servir.

Nous n'avons plus envie de faire advenir les choses, plus envie de "tenter" ou de "réparer" quoi que ce soit

Nous n'avons plus besoin de cela. Aux niveaux plus élevés, nous savons toujours que tout est toujours dans un ordre divin parfait et que rien n'a besoin d'être réparé. Nous avons aussi besoin de ne pas faire advenir les choses intentionnellement, car le simple fait "d'être" attentif les attirera à nous, elles suivront notre attention. Le vieux masculin suppose que nous fassions nous-mêmes et que nous donnions notre maximum. Au travers du processus d'ascension nous devenons tellement las que nous ne pouvons plus donner le maximum, même si notre égo y met son grain de sel et nous encourage à le faire ! Nous savons aussi que nous devons accepter les choses et être OK où nous sommes avant de pouvoir créer quoi que ce soit de nouveau. Dans les dimensions supérieures, nous saisissons clairement que nous avons besoin d'accepter où nous sommes, que nous avons besoin d'être là, avant d'être capables d'avancer. La résistance ne fait que bloquer le flux de l'énergie de la Source et nous court-circuiter.

Tous nos besoins semblent être constamment et miraculeusement satisfaits

Cela peut tout d'abord sembler étrange et nouveau, mais lorsque nous y sommes habitués, nous ne nous attendons plus à rien d'autre. Cela devient une nouvelle manière d'être et cela dure. Ce fait est particulièrement courant en ce qui concerne l'argent. Si nous avons atteint un niveau plus élevé et si nous sommes réellement sur les rails du but de notre âme, nous serons soutenus absolument et totalement. Je le sais parce que c'est ma réalité personnelle depuis plusieurs années alors que j'avais l'habitude de lutter financièrement avant "d'arriver". Ce soutien ne faillit jamais.

Nous n'avons pas de problèmes avec les personnes actuellement dans notre vie

Ce point est semblable avec le fait de ne plus avoir la même relation avec notre famille physique, mais dans la direction opposée. Nos relations vont désormais tourner autour de la camaraderie et des projets, il n'y aura pas d'épines "problématiques". Nous nous aimons, admirons et estimons les uns les autres pour ce que nous sommes, en toute indépendance. Lorsque nous parvenons dans la sphère du non attachement, nous sommes alors libres et transparents en tout. C'est là que l'amusement, la joie et l'amour font réellement leur entrée.

Nous n'avons plus rien à voir avec les processus mentaux et analytiques

Dans les dimensions supérieures, nous interagissons et nous existons en fonction de ce que nous ressentons. Nous finissons par savoir que nous avons seulement besoin de sentir quelle est notre route vers quelque part. Du reste, nos cerveaux et nos processus mentaux parviennent à peine à fonctionner. C'est le commencement de la phase où nous allons réellement utiliser notre intuition, ou plutôt nous connecter fermement à notre âme ou sois supérieur... une autre étape sur le chemin qui mettra notre égo hors-jeu. Et dans les dimensions supérieures, il n'y a ni vrai ou faux, ni bien ou mal, ni noir ou blanc. Il ne s'agit que de sentir bien (vibration élevée) ou de se sentir mal (vibration basse). Tout se contente, simplement, d'être.

Nous ne nous occupons plus de ce que les autres pensent de nous

Nous pouvons aussi ne même pas nous occuper de ce que les autres pensent de quoi que ce soit ! Nous ne nous occupons pas de ce que les autres pensent de nous parce qu'une bonne partie de notre égo s'en est allée. De plus, pour remplir le but de notre âme (qui est aussi notre passion et notre joie), nous ne pouvons pas manquer d'assurance ou nous sentir impuissants avec le risque d'être sortis de nos rails en raison d'une posture égotiste. Là encore, le fait de nous retrouver épuisés et fatigués nous met hors-jeu et nous commençons à nous dire : « Ah ! Et puis je m'en moque ! » C'est parfait.

Nous réalisons enfin qu'il n'y a pas l'obscurité ou la lumière

Il n'y a que la lumière. Toute énergie prend toujours la même direction avec un niveau de but de plus en plus élevé pour soutenir la lumière. Le manque apparent de lumière n'existe que pour susciter la lumière, pour fournir le contraste nécessaire afin de nous aiguillonner et afin de créer et d'introduire davantage de lumière. Dans les dimensions supérieures, une fois que nous réalisons cela et que nous l'avons intégré, la polarité n'est plus nécessaire.

Notre santé s'améliore

Cela inclut notre santé physique, émotionnelle et mentale. Avec tout ce que nous avons purifié et libéré, nous avons pour ainsi dire été littéralement remis d'aplomb, réunifiés de manière plus consistante. Et alors, exactement comme la Terre elle-même, une fois que nous aurons été restaurés, nous avancerons de nouveau. Nous commencerons alors une véritable "trans-formation progressive" en une forme humaine plus élevée.

Nous nous mettons en retrait

Nous commençons à expérimenter une tendance à vivre à une allure lente, décontractée, où nous n'avons pas besoin de faire des choses que nous ne désirons pas réellement. Tout nous tombe du ciel. Notre vie consiste principalement à nous prélasser, à savourer, à créer, à nous connecter solidement à la Source et à être reconnaissant pour les choses simples de la vie.

Nous n'avons pas de programme

Je n'ai pas utilisé d'agenda depuis des années. Les rares fois où j'ai besoin d'un rendez-vous ou que je dois être quelque part à une heure donnée, je me sens extrêmement mal et emprisonné. Si je me suis imposé une organisation pour gérer vos crédits Cristali est que j’adore quand vous participé, mais je dois me motiver dès qu’il s’agit de planification. Dans les dimensions supérieures, c'est par la synchronicité et la Loi d'Attraction que nous rencontrons les personnes et les choses auxquelles nous avons besoin de nous connecter. Parfois, je me retrouve en conversation avec un étranger et je finis par lui donner, très naturellement, une idée... Ce n'est qu'une question d'être présent dans l'instant et en confiance.

Nous n'avons pas de responsabilités

Et lorsque nous en avons, cela nous semble tellement épouvantable, illusoire et étouffant que nous pouvons à peine le tolérer. C'est la raison pour laquelle ceux de la première vague ouvrent la marche car ils ont essentiellement passé la quarantaine et leurs enfants sont suffisamment indépendant. Le plan a été conçu à la perfection. Pour nous élever, nous devons être totalement libres d'obligations et d'attachements. Après avoir beaucoup purifié et purgé, ce qui reste est le joyau plus pur de celui que nous sommes réellement. Dans les dimensions supérieures nous n'avons besoin que d'une seule casquette. Nous n'avons pas besoin d'éparpiller nos énergies dans des domaines qui ne sont pas un reflet clair et net de ce que nous sommes aux niveaux les plus élevés... un reflet du but de notre âme.

Nous n'avons plus peur

Dans les dimensions supérieures nous avons acquis la confiance. Puisque nous avons déjà traversé tant de situations et en sommes sortis vivants, cela doit vouloir dire qu'il y a un plan supérieur derrière tout cela. De toute façon, nous sommes bien trop fatigués et épuisés pour continuer à tout faire nous-mêmes. D'un certain point de vue, nous avons appris à laisser entrer la Source pour nous tirer d'affaire.

Lorsque survient quelque chose de désagréable, les émotions qui vont avec arrivent et repartent en un temps record

Un évènement dramatique survient dans notre vie et nous le surmontons presque immédiatement. Nous ne nous y accrochons pas. Être dans les dimensions supérieures c'est être dans le moment présent, sans attachement. Nous savons que nous sommes capables de repartir à neuf à tout moment pour créer une vie entièrement nouvelle, un nouveau scénario ou une nouvelle sphère où résider. Nous sommes passés maîtres dans l'art du lâcher prise.

Nous sommes rarement en contact avec notre entourage immédiat

Ou avec l'environnement qui a été créé à partir de l'ancienne conscience. Nous constatons que nous passons beaucoup de temps chez nous, dans notre propre refuge personnel et que nous passons seul beaucoup plus de temps qu'avant. Ou alors avec un tout petit cercle d'amis très proches. Le monde extérieur et la majorité de ses habitants ne vibrent pas encore au niveau où nous sommes. Nous ne pouvons plus les supporter et nous nous sentons beaucoup plus à l'aise dehors dans la nature ou à passer du temps avec les animaux.

Nous avons une soif inextinguible de créativité

Après avoir balayé tant de choses de nous-mêmes et de nos vies, nous pouvons nous retrouver dans une sorte d'ennui. Qu'est-ce que nous faisons, maintenant que presque tous nos besoins sont satisfaits et que nous sommes tellement libérés de nos obligations ? C'est alors que surgit la créativité. Dans les fréquences vibratoires plus élevées, tout n'est que créativité. Nous sommes venus dans la forme pour expérimenter et créer. Lorsque nous arriverons dans cette sphère, nous nous sentirons presque comme frénétique avec notre créativité. L'énorme quantité d'énergie qui nous traverse demande un exutoire. Et maintenant que nous ne sommes plus dans la guérison, la recherche de solutions, la tentative de faire des changements, ou de changer les énergies, il est temps de nous amuser et de créer, créer, créer !

Nous rions beaucoup et nous trouvons que bien des choses sont amusantes et drôles

Dans les dimensions supérieures, la légèreté du coeur est un état naturel de l'être. Tout est dit.

Nous avons un amour et une compassion accrus envers tout ce qui vit

Les états les plus élevés peuvent parfois nous submerger, mais c'est tellement bon.

Une paix incroyable constitue notre socle

Une grande paix semble être à peu près tout ce qui existe pour nous par moments... et ces moments sont fréquents. Rester paisiblement dans la simplicité... observer une araignée dégringoler au bout de son fil dans le soleil... nous prélasser avec nos chats... être un avec un coucher de soleil ou le chant d’un oiseau dans les premières lueurs de nouvelle journée. Tout cela se produit régulièrement et fréquemment.

Notre enfant intérieur semble avoir disparu

Pourtant nous aimons encore jouer et batifoler. Ce sont nos blessures et nos problèmes d'enfance que nous ne voyons plus sous le même angle. Ce qui reste désormais ce ne sont que les bons aspects de notre enfant intérieur... ceux qui voient les choses avec admiration et émerveillement, notre innocence originelle. Et oui, c'est merveilleux ! C'est pourquoi il peut être tellement plus confortable de nous défouler comme des enfants...

Nous commençons à mieux comprendre la manière dont tout est connecté

Nous comprenons qu'il n'y a pas d'erreurs, que tout est toujours dans un ordre divin parfait, et que rien n'est jamais et n'a jamais été "mal".

Nous sommes beaucoup plus connecté à notre âme

Notre âme – ou soi supérieur – et nous, nous sommes désormais beaucoup plus unis. Apparemment, notre personnalité humaine qui opérait en étant déconnectée et voilée a cessé de mener la danse.

Suis-je au Paradis ?

Tout provient de l'intérieur, y compris les anges et nos tendres guides spirituels. Ils sont simplement des aspects de nous-mêmes en lesquels nous croyons, et par conséquent ils existent. Nous les créons afin de ne pas être seuls. Nous voulons nous sentir mieux en sachant que quelque part à l'extérieur il existe quelque chose qui en sait plus que nous et qui sait que tout est bien, même si nous-mêmes nous ne le savons pas. Nous les plaçons à l'extérieur de nous parce que nous sommes incapables d'imaginer que nous sommes, en réalité, ces "nous" merveilleux et sages.

Il n'existe rien d'autre que ce en quoi nous croyons, et que nous fabriquons nous-mêmes.

Et c'est cela la vérité sur les dimensions supérieures. Nous avons toujours la faculté de créer notre propre paradis. Si tout est réellement une illusion et si nous avons la faculté de la fabriquer, pourquoi ne pas fabriquer le paradis parfait de nos rêves ?





Merci pour votre soutien !
En faisant un don, vous nous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l’élévation de la Conscience personnel et planétaire.
Avec tout notre Amour... DAD

Laissez un commentaire

Vous êtes nombreux à nous écrire toutes les jours pour partager votre vision de la spiritualité, vos commentaires ou vos encouragements : merci ! Nous avons besoin de cette relation avec vous pour continuer de vous offrir les informations que vous recherchez. Écrivez-nous en utilisant ce formulaire. Régulièrement, nous publions une sélection de vos messages sur notre Livre d'Or.


Participez de toutes les manières possibles à la réussite du plan "Nouvelle Civilisation" de LUMOVIVO. L’utilité d’un individu pour la société ne se mesure pas aux tâches qu’il peut faire dans ou hors du groupe social. Passez le mot en faveur du plan "Nouvelle Civilisation".


Toutes les religions du monde


Influencer logo