Daniel Vallat DAD Editions Dons
Daniel Éditions Utopia Merci!
Vos questions Citations Festival LUMOVIVO Abonnement
FAQ Citations Festival Abonné?
LUMOVIVO
ArabicChinese (Simplified)EnglishFrançaisDeutschHebrewHindiItalianoJapaneseNederlandsPortuguêsRussianEspañol
Dyslexia ?


Blog ⇒ Archives...
Les livres de Daniel Vallat sont connus pour inspirer la foi... Découvrez-les !

Méditation

*PRÉSENCE*


Méditation

Pour être attiré par un texte sur la méditation, il faut déjà avoir été touché par la grâce du silence.

Le silence se manifeste à nous lorsque nous sommes prêts à l'accueillir, non pas un silence vide de contenu, mais un silence plein de présence, celui qui se prolonge par le doux sourire de la sérénité.

Le désir de méditation est l'expression du silence. C'est la manière dont le silence se manifeste à la conscience d'un égo qui cherche à remonter vers la source de lui-même.

Tel un saumon qui est guidé par un instinct infaillible, l'attention se déplace depuis les objets de perception vers cela qui perçoit.

Cela qui perçoit ne peut être perçu.

L'abandon du saisir, l'abandon du vouloir, et l'abandon de l'avoir sont les signes que la compréhension s'installe que rien de ce que nous cherchons et désirons n'est en dehors de nous.

Ce mouvement de retour sur soi, tel le doigt d'un gant qui se retourne sur lui-même, est une assise : une assise dans ce qui n'a pas de forme, une assise dans ce qui n'a pas de corps, une assise dans cela qui voit, qui écoute et entend.

Le corps, lorsqu'il est écouté, se détend à la manière d'un enfant entouré par les bras de sa maman.

Les pensées, lorsqu'elles sont écoutées, se détendent à la manière de la corde d'un arc qui se relâche, et viennent mourir dans le silence qui les contient.

Les sensations, lorsqu'elles sont écoutées, se résorbent, à la manière d'un sucre qui se dissout dans une mer sans fin.

La conscience est ce qui contient le corps, les sensations, les pensées et les émotions.

La conscience de la conscience est méditation, sans qu'il y ait un quelqu'un qui soit conscient. On peut parler d'une auto-reconnaissance de la conscience, conscience consciente d'elle-même par nature et par identité.

L'habitude de chercher la joie dans l'objet au loin est remplacé par l'habitude de savoir que la joie ne se trouve qu'en celui qui la nourrit.

Le mouvement de projection, excentrique, est remplacé par un mouvement d'introjection, concentrique.

Le regard se tourne vers le dedans et contemple ce qui le précède : conscience pure, sans témoin et sans moi.

Méditer est un acte de remémoration : remémoration de ce que je ne suis pas, remémoration de ce que je suis. Dans ce souvenir qui émerge dans une conscience endormie, réside la méditation, non pas en tant qu'acte, mais en tant qu'être.

L'unité dans la conscience est cela vers quoi tendent les expériences diverses traversées par un moi avide de se trouver. Le moi ne peut se trouver dans l'ailleurs. Il se trouve dans l'ici.

Par distraction, nous désignons le moi comme étant le corps ou le coeur, mais le moi ne se trouve ni dans le corps, ni dans le coeur. Il ne peut se trouver nulle part, car il est cela qui cherche. Le chercheur est le cherché.

Le mental arrivant au bout de sa course vient mourir dans la conscience qui le contient, à la manière d'une vague qui revient à la mer dont elle est issue.

Méditons sur la méditation libre du méditant, libre du besoin de méditer. La méditation est alors un vécu, complétude absolue.
La sérénité est cet endroit spécial qui est tellement rare et tellement pur que seuls les chercheurs d'unité divine les plus dévoués et sincères peuvent l'atteindre, si ce n'est que pour un instant; un lieu où disparait la ligne de démarcation entre le matériel et l'esprit, et où l'âme a un avant goût de l'état de perfection divine; un lieu où le temps disparaît et la poignée de main des dieux devient une réalité. La Sérénité – le saint silence du lever du soleil dans la conscience de l'esprit, où les mots n'ont aucune signification et les pensées ne font qu'obscurcir la beauté de grandeur sublime.

Apaisez votre esprit comme une baie placide, où les vagues se transforment en verre. Observez la réflexion divine du visage de Dieu dans la physionomie imparfaite de l'être humain et connaissez pendant un instant le destin de l'âme. Dans la sérénité, il n'est pas nécessaire de croire, car il n'y a que le savoir.

Le Maître a souvent dit « Je suis dans le Père, et le Père est en moi. » Surement ceux qui atteignent le silence et font l'expérience de la sérénité comprennent cette déclaration. L'unité de ce moment, aussi brève quelle soit, devient l'attrait des âges – devenir un avec le Créateur. Dieu fournit un moyen pour que même la plus basse de ses créatures à volonté Le comprenne, mais elles ne peuvent que fouler cette Terre sainte dans l'humilité et la lumière en larguant le soi et en embrassant la fréquence du néant.

Le Créateur nous appelle : « Venez à moi mes enfants, et laissez-moi vous remplir de mon amour parfait, alors vous saurez que vous êtes mes bien-aimés. » La Sérénité – le moment le plus propice à trouver Dieu, toujours en attente, toujours désireux et prêt à nous montrer la voie vers notre vrai domicile.

La Sérénité est la "douce-place", mes amis; c'est l'objectif de nos méditations. Beaucoup méditent fidèlement quotidiennement, mais n'ont cependant jamais connu cet état de félicité divine. Continuez à le rechercher, car quand il viendra, vous saurez que vous avez établi la connexion divine. Certains l'ont connu la durée d'un clin d'oeil, car il est difficile de le retenir, mais ce bref arc de lumière, où l'esprit se fond dans l'infini, devient un jalon et un encouragement pour ramener l'enfant du Créateur à nouveau dans la présence divine. Le Silence a de nombreux avantages et sert à de nombreuses fins, mais la sérénité est le JE SUIS.
Il serait avantageux de trouver au moins une période quotidienne appropriée de silence, le matin de préférence, bien que le soir vaille mieux que rien du tout.

Une session de méditation en silence vaut mieux qu'une centaine de prières dites par coeur du style « Donne-moi, donne-moi, cher Seigneur » qui rebondissent du plafond et qui ne vous mènent nulle part. La méditation en silence est le meilleur type de prière – la recherche de cette Étincelle Divine qui vous habite -, voir même une période de repos mental qui après un certain temps et une pratique régulière vous permet de vous rapprocher de votre Guide intérieur. Des siècles d'observation des êtres humains nous ont appris que ceux qui prennent le temps de calmer leurs esprits sont plus heureux et ont d'avantage de succès que ceux qui ne le font pas.

Les compositeurs composent de la meilleure musique, et les écrivains écrivent de meilleurs essais. Les parents élèvent mieux leurs enfants et les hommes et femmes d'affaires dirigent leurs organisations avec plus de flair et d'endurance, car tous auront attiré de nouveaux Assistants dans leurs activités – leur Soi Esprit respectif – toujours en attente, vaquant constamment à la tâche de diriger leur sujet bien-aimé vers de plus grands succès. Votre rapprochement de ce Fragment du Créateur qui vous habite n'est pas une option, oh non ! Tandis que tant d'entre vous choisissent à leur détriment de le différer constamment, la vie éternelle l'exige.

Il n'y a qu'un moyen permettant aux êtres humains de cette planète d'atteindre la vie éternelle, c'est de se rapprocher constamment de leur Étincelle Divine intérieure. Vous pouvez choisir de débuter sur votre domicile planétaire grâce à la méditation en silence – ce que nous recommandons – mais vous la pratiquerez certainement sur les Mondes des maisons au delà de cette vie mortelle. Chaque minute passée de cette manière vous paiera en retour libéralement. Cela constituera vos devises spirituelles acquises dans un compte d'épargne sécurisé, conçu pour payer des intérêts élevés, et une grande partie "se transférera" à d'autres alors que vous êtes toujours sur cette Terre.

Nous ne pouvons pas faire plus que de vous implorer de méditer régulièrement. Même si vous pensez que la méditation en silence est une perte de votre temps, vous en bénéficierez, tout comme vous tirez profit de la régularité de vos repas, de vos bains, et de vos périodes de repos. Mais vous avez droit à votre prérogative du libre arbitre, toujours !




À lire aussi :

Les messages du Blog




Merci pour votre soutien !
En faisant un don, vous nous aidez à maintenir ce site en ligne et ainsi, vous contribuez à l'élévation de la Conscience personnel et planétaire.
Avec tout notre Amour... DAD

Laissez un commentaire

*obligatoire
Vous êtes nombreux à nous écrire tous les jours pour partager votre vision de la spiritualité, vos commentaires ou vos encouragements : merci ! Nous avons besoin de cette relation avec vous pour continuer de vous offrir les informations que vous recherchez. Écrivez-nous en utilisant ce formulaire. Régulièrement, nous publions une sélection de vos messages sur notre Livre d'Or.


Participez de toutes les manières possibles à la réussite du plan "Nouvelle Civilisation" de LUMOVIVO. L'utilité d'un individu pour la société ne se mesure pas aux tâches qu'il peut faire dans ou hors du groupe social. Passez le mot en faveur du plan "Nouvelle Civilisation".


Toutes les religions du monde


Influencer logo